Thursday, July 5, 2018

Livre - The Librarian's Almanaq



Éditeur:
Auteur:
Roy Leban
# de joueurs:
1 ou plus (je suggère entre 3 et 5)
Duration:
8-40 heures pour une seule personne, moins pour un groupe
(mais on ne demande pas aux joueurs de se chronométrer)

Concepts et mécaniques de jeu
  • Je suis un visiteur régulier du site Kickstarter, toujours à la recherche de nouveau jeux de société et - surprise - de jeux d'évasion en boîte de toutes sortes. À la lumière de ces faits, il m'aurait été difficile de manquer l'annonce du projet The Conjurer's Almanaq, une campagne qui fût un immense succès et qui, au moment d'écrire ces lignes, devrait se terminer dans les semaines à venir. Le prix du Kickstarter me semblait un peu élévé, mais j'ai remarqué qu'on y faisait mention d'un autre livre, un précurseur plus abordable, et en vente sur Amazon. Alors ça, il fallait que je le voie.
  • Ce premier Almanaq fut initialement publié dans le cadre de la 16e "Puzzle Hunt" annuelle de Microsoft. Ces "chasses aux énigmes" (où la résolution d'une énigme mène à encore d'autres énigmes, et ainsi de suite) sont assez fréquentes aux États-Unis, mais beaucoup moins parmi la francophonie, semble-t-il. (On dirait que nous leur préférons les chasses aux trésors et autres rallyes.)
  • Je trouve un peu difficile d'écrire une description adéquate de ce livre, dans la mesure où idéalement, vous l'aborderiez sans aucune idée préconçue, profitant pleinement du plaisir de la découverte. Si c'est ainsi que vous voyez les choses, vous pouvez arrêter de lire, je ne vous en tiendrai pas rigueur. 😇 Mais pour ceux qui préfère avoir une petite idée de ce dans quoi ils s'embarquent, poursuivons...
  • Le livre débute avec quelques directives de base, et avec le casse-tête d'introduction, où on vous demande d'arracher (oui, j'ai bien dit arracher 😱) certaines pages du livre. Beaucoup de pages.
  • Ces pages devront être assemblées en une sorte de "grille". (Je n'en dirai pas plus.) Lorsque vous aurez trouvé la réponse à ce premier jeu, vous utiliserez celle-ci pour déverrouiller l'accès à une autre liste de pages à arracher. Ces pages constituent 8 autres casse-têtes et énigmes. Vous devrez trouver quelles pages vont avec quelle énigme. Parfois, il faudra même comprendre ce que vous avez à faire. Avec les 8 réponses, vous pourrez affronter le casse-tête final.
  • Et toutes ces pages que vous n'avez pas enlevées? Et bien devinez quoi - elles sont toutes fausses! Des similis-énigmes, placées avec soin dans le livre pour vous obliger à trouver les vraies. (Et rappelons-le, les vraies, ce sont celles que vous avez arrachées sauvagement. 😵)
  • T'as quelque chose de changé, non?
    As-tu perdu du poids?
  • L'auteur a mis en place une page web où chaque réponse individuelle peut être validée, et où on peut également obtenir quelques indices pour chaque énigme.

Pour
  • Si vous cherchez à en avoir pour votre argent, je dirais que ce livre vous donnera au moins 5 fois plus de minute-de-jeu-par-dollar qu'un jeu d'évasion en boîte typique.
  • Il peut servir d'introduction aux "Puzzle Hunts" étant donné ses règles claires et la facilité d'en vérifier les réponses.
  • En dépit de la simplicité du matériel (parce que, ben tsé, ça reste un livre), certaines énigmes et casse-têtes m'ont quand même semblé (à moi du moins) surprenants et inattendus.
Contre
  • Je dois mettre un tag #notquite sur cet article car le livre n'offrira peut-être pas certains de vos éléments préférés des jeux d'évasion: il n'y a aucune trame narrative, pas de limite de temps, et rien qu'on pourrait vraiment qualifier de "fouille".
  • Si vous êtes un(e) habitué(e) de ce blog, vous devinerez à quel point j'ai été traumatisé d'avoir à détruire mon propre livre. Soyez bien certains que ce coup-ci, il n'y a aucune échappatoire.
  • Même si mes amis et moi-même pouvoir prétendre être bilingues, aucun d'entre nous n'a l'anglais comme langue maternelle, et ça s'est senti. Si vous êtes dans la même situation, soyez assurés que vous aurez besoin d'un dictionnaire anglais et d'un accès à Wikipedia, en plus de devoir aller valider la plupart de vos réponses au casse-tête d'intro. Si la simple idée de devoir utiliser un outil en ligne pour résoudre des anagrammes vous pue au nez, je ne peux que vous suggérer de vous entourer d'amateurs d'énigmes d'origine anglophone (les amateurs, pas les énigmes).

Une autre suggestion (gratuite)
  • Si vous vous découvrez un goût pour les chasses aux indices et que vous n'avez jamais essayé "The Fool's Errand", vous devriez vous y mettre. Ce jeu des années 80 peut être téléchargé gratuitement sur le site web de son auteur.

Book - The Librarian's Almanaq



Publisher:
Author:
Roy Leban
# of Players:
1 or more (I recommend 3-5)
Duration:
8-40 hours for a single person, less for groups
(although players aren't expected to time themselves)

Game Design & Mechanics
  • I'm a regular visitor on Kickstarter, looking for new boardgames and - duh - any sort of "Escape Room in box". Given that, it would've been hard for me to miss The Conjurer's Almanaq, a very successful project which nears completion as I write this. The price tag for this KS seemed a bit high, but I had noticed the mention of a precursor book, more affordable, and available on Amazon. That, I had to see.
  • That first Almanaq initially started off as part of the 16th annual Microsoft Puzzle Hunt. Puzzle Hunts (where some puzzles lead to more puzzles, and so on) are fairly common in the US, but we don't see them as much in French-speaking communities, it seems. (We apparently prefer treasure hunts, car rallies, and the like.)
  • I find it a bit hard to properly write about this book given that, ideally, you'd approach it without any preconceived ideas, fully enjoying the thrill of discovery. If that's how you feel, you can stop reading now, I won't take it personally. 😇 For those who'd prefer to get a small idea of what they're buying into, let's proceed...
  • The book opens with some basic instructions, and then comes the Opening Puzzle, where you're asked to tear out (that's tear out 😱) actual pages out of the book. Lots of pages.
  • Those pages will have to be assembled in a "grid" of sorts. (I won't say more.) Once you have the answer to this first puzzle, you'll use it to unlock another list of pages to tear out. Those pages cover 8 additional puzzles. You'll have to figure out which pages goes with what puzzle. Sometimes, you'll even have to figure out exactly what it is you have to do. With those 8 answers, you should be able to tackle the Final Puzzle.
  • And what about the pages you didn't rip out? Well guess what - they're all fake! Decoy puzzles, lovingly placed in the book to force you into finding the right ones. (Which, let me remind you, are the ones you've been savagely pulling out. 😵)
  • Heeeeey, have you been losing weight?
  • The author has set up a web page where individual answers can be validated, and where you can also get a couple hints for every puzzle.

Pros
  • If you want to get value for your money, I'd say this book gives you at least five times more gaming time per dollar than your typical "Escape room in a box".
  • It can be a great introduction to Puzzle Hunts, given how clear the rules are, and how easy to is to validate your answers.
  • In spite of the simplicity of the material (because, y'know, it's a book), some of the puzzles still came up as fresh and unexpected (to this reviewer anyway).
Cons
  • I'm placing a #notquite tag on this review because the book might be missing some of your favorite Escape Room elements: there's no theme proper, no time limit, and nothing I would count as "searching".
  • If you're a regular on this blog, you can guess how freaked out I was to have to destroy my own book. Be assured that this time around, there just isn't any workaround.
  • Although me & my friends are all functionally bilingual, none of are native speakers, and it showed. If you're in the same situation, rest assured you will need an English dictionary and access to Wikipedia, and you will also have to validate pretty much all your answers in the Opening Puzzle. If the very idea of using an online tool to look for anagrams upsets you, then you'd better get yourselves some English-native, word games enthusiasts.

Another (free) suggestion
  • If you have a taste for Puzzle Hunts and never played "The Fool's Errand", you definitely should. This game from the 80s can be download for free from the author's website.

Tuesday, July 3, 2018

Série Télé - Échappe-Toi Si Tu Peux

Logo officiel de l'émission


Producteurs:
Orbite Media
Réseau:
Année de parution:
2018
# d'épisodes:
26
Durée d'un épisode:
26 min
Durée de chaque aventure:
30 min
# de joueurs:
1 équipe de 3 joueurs
Animateur:
Vincent Poirier (alias "Le Professeur Kloridrik")

Image tirée du site web de l'émission

Qu'est-ce que c'est?
  • J'ai découvert l'existence de cette émission parce que Mobile Escapes, une entreprise locale, a été contractée pour faire la conception des nombreuses énigmes et tâches qu'elle contient.
  • L'émission suit le modèle plutôt classique des "jeux d'épreuve pour les jeunes", qu'on pense au récent Code Max ou aux Zigotos d'il y a 20 ans. Par contre, il n'y a qu'une seule équipe, qui tente de s'enfuir de la demeure du professeur Kloridrik. Aucun prix n'est mentionné.
  • L'émission a clairement une vocation éducative (ou à tout le moins informative), comme le dénote le thème de chaque épisode, la présence de petites capsules, ainsi que d'un quiz final. Par contre, tous les éléments associés aux jeux d'évasion sont également présent: fouille, cadenas, énigmes, tâches à accomplir.
  • La structure est assez rigide. Dans chaque épisode, les équipes vont toujours traverser les trois mêmes pièces, en séquence (bureau, sous-sol, laboratoire-qui-ressemble-un-peu-trop-à-une-cuisine 😇 ). Dans chaque pièce, les joueurs devront obtenir un des trois chiffres de la combinaison finale. Ils sont simultanément guidés et taquinés par la voix désincarnée du fameux professeur. Si les joueurs passent plus de 10 minutes dans une pièce, le professeur peut les chasser dans la pièce suivante.
  • Une fois les 3 chiffres obtenus (ou les 30 minutes écoulées), les joueurs retournent dans le hall d'entrée pour y jouer un quiz-éclair "vrai ou faux" de 60 secondes. S'ils sont parvenus à obtenir les 3 chiffres, chaque bonne réponse leur accordera 2 "essais". S'il leur manque des chiffres, chaque bonne réponse leur donnera d'abord un chiffre manquant, et 1 "essai" par bonne réponse ensuite.
  • Pour s'échapper, les jeunes devront trouver le bon ordre dans lequel vont les 3 chiffres obtenus. Pour être sûrs et certains d'y parvenir, ils auront donc besoin d'au moins 6 essais. (Et non pas 9, comme semble l'affirmer le professeur lui-même. 😕 )
  • Donc, si les joueurs ne parviennent pas à s'échapper, que se passe-t-il? Le descriptif de l'émission inquiète:
    "Le trio d’aventuriers réussira-t-il à s’échapper, ou restera-t-il prisonnier de la maison pour toujours?"
    Désolé pour les amateurs de suspense, mais si une équipe n'est pas parvenue à entrer la bonne combinaison, tout ce qu'il suffit de faire, c'est qu'un des joueurs plonge la main dans un bol rempli de larves pour y trouver la clé de la porte. À mon avis, c'est une fin en queue de poisson - j'aurais nettement préféré une fin "faussement épeurante" où les joueurs désespèrent de devenir prisonniers du professeur pour toujours...
  • Parlant de trucs qui m'agacent... Je crois que la production a commis une erreur en mettant le personnage du professeur en charge de l'animation. Dans les émissions de ce genre, on retrouve généralement un antagoniste en plus d'un animateur et/ou d'une figure sympathique. Pensez à Carmen Sandiego, ou même au Banquier. 😁 Ici, en revanche, le personnage de Vincent Poirier se retrouve à faire double emploi. D'un côté, il taquine et insulte les joueurs, mais il doit aussi leur fournir indices et directives lorsque ces derniers tournent en rond. Je pense que la série aurait bénéficiée d'une figure aidante. Peut-être même une simple tablette affichant des indices, ou une personne de l'extérieur parlant aux joueurs via un walkie-talkie (quitte à la faire jouer aussi par Vincent Poirier, budget oblige 😊)?
  • En bout de ligne, c'est une série sympathique, que nous aimons bien regarder en famille, mais qui n'atteint pas vraiment son plein potentiel. Je ne peux malheureusement pas la recommander avec le même enthousiasme que les autres séries mentionnées sur ce blog.

Épisodes
  • L'ampoule électrique
  • La science mécanique
  • Les langues et les langages
  • Le temps
  • Le corps humain
  • Les insectes et les arachnides
  • Les sons et bruits
  • L'astronomie
  • Pierres, minéraux et volcans
  • L'eau
  • Les quatre éléments
  • Les illusions
  • La géographie
  • Le magnétisme
  • La météorologie
  • La médecine
  • La géométrie
  • Les codes
  • (autres à venir)

Comment faire pour regarder cette série?

  • Si vous avez le câble au Québec ou en Ontario, vous avez sûrement Unis TV. Les épisodes y sont déjà commencé, mais on annonce des reprises dès septembre...
  • Les épisodes sont aussi disponible le site de l'émission, tout de suite après diffusion, mais malheureusement ils ne sont disponibles que pour une semaine.

Friday, June 22, 2018

Shipwrecked (Family Mode) - Unlocked - Ottawa

Photo thématique tirée du site web
Flavor picture from their website
If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
Shipwrecked
Location:
Unlocked Ottawa, Ottawa (http://www.unlockedottawa.com/)
# of Players:
2-10 (4 suggested for Family mode) (Played with 3)
Duration:
60 min
Roomy:
Yes
Constraints:
No
Language:
English
Clues:
2 (Delivered in person, when called through a provided walkie-talkie)
Tally:
11 Locks, 9 Deductions, 10 Tasks
Official Description:
Your team recently located an old mining ship believed to be once owned by notorious treasure hunters, archeologists will be arriving on the site soon, so grab as much treasure as you can before they arrive.
Played in:
Summer 2018
Made it?
YES - With a little over 35 minutes left - no clue used
Verdict:
Let's start off with this very important clarification / disclaimer: as I write this, this room isn't yet open - we went there as playtesters. In fact, we were even referred to as "alpha testers" since my two oldest kids and I were the very first outsiders to even give this room a try! (This is somewhat fitting, as my daughter and I were some of the very last persons to play their Krylon Crew adventure, in that same space.)
This wasn't the first time I was asked to playtest a room, but this time around the room wasn't quite "done" just yet. The designers were running short of... box latches, of all things 😁, so many boxes ended being "locked" by placing a lock on top of it. Likewise, bits of scenery were still lacking a finishing touch, but it's obvious the place should look pretty good by the time it's open to the public.
So, what's the room about? Although there's a layer of "piratey" theme, the room is designed, on purpose, as a big puzzlefest. When playing in regular, "Competitive" mode, players should eventually be let loose among more than two dozen puzzles. Most of those will involve 4-digit combination locks, but there should be some sort of "color coding" so you won't go crazy trying every code on every lock. Opening locks will give you access to gold coins, and the team that collects the most of those will be declared the winner.
In "Family Mode", the gameplay should be more classical - the goal will be to get your hands on a "golden seahorse" before time runs out. It's also going to be simpler, which is why we only had to deal with about a third of the aforementioned puzzles. At the risk of sounding too cocky, we began the game under the assumption that the 3 of us would outperform Family Mode, and (whew!) that's pretty much what happened. It only took us 18 minutes to get to the golden seahorse! However, we weren't actually done with all the puzzles - we had just found a way to circumvent a few of them - so we all agreed not to call the designer yet and just keep solving everything, which took another 7 minutes.
Afterwards, we sat down with the designer, and hopefully our feedback will be leveraged into making the final game even better (starting with a 30%-40% increase in the number of puzzles). I'm really intrigued as to how a Competitive game session would run. Perhaps I'll go back for that.
Lessons Learned:


Initial Facebook request
Requête initiale sur Facebook


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
Shipwrecked
Emplacement:
Unlocked Ottawa, Ottawa (http://www.unlockedottawa.com/)
# de joueurs:
2-10 (4 joueurs recommandés en mode familial) (jouée avec 3)
Durée:
60 min
Multiple:
Oui
Contraintes:
Non
Langue:
Anglais
Indices:
2 (Donnés en personne, lorsque appelé via un walkie-talkie fourni)
Décomptes:
11 verrous, 9 déductions, 10 tâches
Description officielle:
(Voir version anglaise)
Jouée durant:
Été 2018
Réussie?
OUI - Un peu plus de 35 minutes restantes - aucun indice utilisé
Verdict:
Commençons par faire une très important mise au point: au moment où j'écris ces lignes, cette salle n'est toujours pas ouverte au public - nous y sommes allés à titre de testeurs. En fait, on nous a même traité de "testeurs alpha" puisque mes deux plus vieux et moi-même étaient les tout premiers conviés à découvrir cette nouvelle salle! (Plutôt rigolo quand on pense que ma fille et moi avons été parmi les tout derniers à jouer l'aventure du "Krylon Crew", salle qui occupait le même espace.)
Ce n'était pas la première fois qu'on me demandait de tester une salle, mais cette fois-ci la salle n'était pas encore tout à fait terminée. Les concepteurs étaient à court de... loquets, si vous pouvez l'imaginer 😁, et plusieurs coffres se sont donc retrouvés "verrouillés" simplement par la présence d'un cadenas fermé placé sur leurs couvercles. Certains éléments de décor manquaient également de finition, mais il est clair que l'endroit sera très joli d'ici à ce qu'il soit ouvert au public.
Donc, on y trouve quoi, dans cette salle? En dépit de la fine couche thématique sur le thème de la piraterie, nous sommes vraiment ici au milieu d'un "buffet" d'énigmes et de casse-têtes. En mode compétitif, qui serait la norme pour cette salle, les joueurs devraient éventuellement se retrouver au milieu de plus de deux douzaines d'énigmes diverses. La plupart d'entre elles vont utiliser un cadenas à combinaison de 4 chiffres, mais un système devrait être mis en place pour rapidement associer un cadenas à son énigme, question que personne n'ait à essayer chaque code partout. Ces cadenas vous donneront accès à des pièces d'or, et l'équipe qui en récoltera le plus sera déclarée victorieuse.
En mode "familial", l'expérience de jeu devrait être plus classique - le but est de mettre la main sur un "hippocampe doré" avant que le temps ne soit écoulé. Le jeu devrait aussi être plus simple, ce qui explique pourquoi nous n'avons vu qu'environ un tiers des énigmes susmentionnées. Au risque de paraître un peu présomptueux, nous avons commencé la partie en supposant qu'à nous trois, nous viendrions facilement à bout du mode familial, et (ouf) c'est ce qui s'est produit. Il ne nous a fallu que 18 minutes pour obtenir la statuette dorée! Nous n'avions même pas résolus toutes les énigmes - nous avions trouvé une manière d'en contourner quelques-uns - alors nous avons décidé d'attendre d'avoir tout complété avant de "prévenir les autorités", ce qui a pris 7 minutes de plus.
Ensuite, nous avons une une bonne discussion avec la conceptrice, et j'ose espérer que notre feedback sera mis à profit pour rendre l'expérience finale encore meilleure (à commencer par une augmentation de 30 à 40% du nombre d'énigmes). Je serais bien curieux de voir comment se déroulera une partie en mode compétitif. J'y retournerai même peut-être.
Leçons à retenir:

Sunday, June 17, 2018

Zombie Uprising - Chamber of Secrets - Pembroke

This time we lose one full team member instead of two halves.
Shout out to Ernie on the right.

Cette fois-ci nous perdons un membre complet plutôt que deux moitiés.
On salue Ernie à droite.
If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
Zombie Uprising
Location:
Chamber of Secrets, Pembroke (https://chamberofsecrets.ca/)
# of Players:
4-8 (Played with 8)
Duration:
60 min
Roomy:
Yes
Constraints:
Yes
Language:
English
Clues:
2 (1 per group) (Delivered in person, when called via a walkie-talkie hidden in the room)
Tally:
14 Locks, 10 Deductions, 12 Tasks
Official Description:
We knew this day would come; the zombie apocalypse has finally happened! You were able to survive on your own for a while, but it sure has been nice to be part of a community again. During your travels, you met a small group of survivors and you’ve arrived at this abandoned military installation in hopes of finding temporary shelter and some much-needed supplies. A lone survivor has frantically let you into the complex, and while your group is safe for now, you’d better gather your supplies and escape to the safe house across the back courtyard... before it’s too late!!!
Played in:
Spring 2018
Made it?
YES - With over 15 minutes left - 2 clues used
Verdict:
At a cursory glance, you might assess that this second room at CoS felt significantly easier for us. Indeed, we got out with plenty of time left, and set a precedent for two same-day successful escapes. We also had been told that the game was split into 3 parts, and that we'd be split into 2 groups during the first - gone were our "idle players" concerns.
What these stats don't show, however, is that it took us more than half of the allocated time just to complete the first part! We had been warned in advance that both groups would have to communicate with one another, but that yelling (which would work in practice - the rooms are right next to each other) was prohibited. After we began playing, it became very clear that the designers had intended a very specific method for the players to follow, even if in practice there could be many other ways to proceed. Even worse, in spite of all those pointers telling players how to proceed, the game is a bit short on explaining them how to operate the device found in the room. As both groups struggled to get going, I counted 3 other ways to circumvent the problem, aside from the legit one and the forbidden one.
Once we finally managed to move on to the second part, things fell into place very quickly, as we zoomed through the rest of the room in half the time we had used so far. Once again, we had fun, but I left with the impression that this was a great 45-min room that got coerced into a 60-min one through obfuscation and artificial constraints. 😕
Lessons Learned:


Photo thématique tirée du site web
Flavor picture from their website


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
Zombie Uprising
Emplacement:
Chamber of Secrets, Pembroke (https://chamberofsecrets.ca/)
# de joueurs:
4-8 (jouée avec 8)
Durée:
60 min
Multiple:
Oui
Contraintes:
Oui
Langue:
Anglais
Indices:
2 (1 par groupe) (Donnés en personne, lorsque appelé via un walkie-talkie caché dans la salle)
Décomptes:
14 verrous, 10 déductions, 12 tâches
Description officielle:
(Voir version anglaise)
Jouée durant:
Printemps 2018
Réussie?
OUI - Plus de 15 minutes restantes - 2 indices utilisés
Verdict:
À première vue, vous pourriez croire que cette seconde salle chez CoS nous a paru sensiblement plus facile. Effectivement, nous en sommes sorti avec pas mal de temps restant, et avons établi un record en réussissant les deux salles en une même journée. On nous avait aussi averti que le jeu se déroulait en 3 parties, et que nous serions séparés en deux groupes durant la première - finies, donc, nos craintes d'avoir des joueurs qui se tournent les pouces.
Ce que vous ignorez, toutefois, c'est qu'il nous a fallu plus de la moitié du temps imparti juste pour finir la première partie! On nous avait bien averti que les deux groupes devraient communiquer l'un avec l'autre, mais qu'il était interdit de crier (ce qui serait faisable, les pièces étant une à côté de l'autre). Après que le jeu ait débuté, il est devenu évident que les concepteurs ont prévu une marche à suivre bien spécifique, et ce même si dans les faits plusieurs alternatives sont possibles. Pire encore, malgré tous ces efforts à décrire le processus souhaité, il n'y a que peu d'explications sur le fonctionnement des appareils situés dans les deux pièces. Alors que nous peinions à faire ce qu'il fallait, j'ai compté 3 autres façons d'arriver au but, outre la manière officielle et celle interdite.
Lorsque nous sommes enfin passé à la seconde partie, les choses ont débloqué très rapidement, et nous avons valsé à travers le reste de l'aventure en la moitié du temps qu'il nous avait fallu auparavent. En bout de ligne, nous avons passé un bon moment, mais je ne peux m'empêcher de penser qu'il s'agit ici d'une très bonne salle de 45 minutes qui a été transformée en salle d'une heure à coup d'obstruction et de fausses contraintes. 😕
Leçons à retenir:


The Pirate's Prisoners - Chamber of Secrets - Pembroke

See how this could be a great team picture... and yet not quite?
It's an accurate analogy to our game experience. Sorry for Ernie & Danielle.

Vous voyez cette photo?
C'est presque une excellent photo de groupe... mais pas tout à fait?
Voilà qui décrit assez bien toute notre expérience.
If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
The Pirate's Prisoners
Location:
Chamber of Secrets, Pembroke (https://chamberofsecrets.ca/)
# of Players:
2-8 (Played with 8)
Duration:
60 min
Roomy:
No
Constraints:
No
Language:
English
Clues:
2 (Delivered in person, when called via a walkie-talkie placed in the room)
Tally:
11 Locks, 13 Deductions, 13 Tasks
Official Description:
You and your group have been held captive by the infamous Blackbeard for some time now, forced into the belly of the ship to row, for hours on end, each and every day. But today, Blackbeard and his crew are busy fighting off rival pirates who are trying to plunder his millions. While they’re distracted, not only can you escape, but you can become rich doing it! You don’t have much time to find the map to Blackbeard’s treasure and to get off the ship... before it’s too late!!!
Played in:
Spring 2018
Made it?
YES - With a little over 3 minutes left - 2 clues used
Verdict:
Once again, the "lure of the Groupon" took me, my friends, two of my kids to far-reached corners... Ok, well, Pembroke isn't that far from Ottawa, but it's almost a couple hours from my place nonetheless, and I have never been that far northwest. I was curious to try this fairly recent venue, and since my van sits 8, I convinced a few of my regulars to accompany me on a little road trip.
The obvious question that follows is "was it worth the long ride from Ottawa?" Well, as a Groupon-wielding blog writer, I certainly think it was. For someone living in Ottawa and wondering if they should spend the gas price, I'm afraid it's not as clear-cut...
The word that came to my mind as I finished playing was "almost". CoS is a great-looking venue, the staff seems very nice, the room looks pretty good, and it's got lots of interesting puzzles. I could even overlook the presence of CD cases and a TV / DVD player in what seems to be a 17th century boat cabin. 😦 What I can't overlook, though, is that 8 players is waaay too many for a room like this. The square footage isn't that big for starters, and then the vast majority of the puzzles and tasks are linear. You might start figuring out bits of a future puzzle, but only one can be resolved at any given time, leaving a lot of players just waiting after the others. We probably would've ended up with similar end results if we had been just five players.
Lessons Learned:


Photo thématique tirée du site web
Flavor picture from their website


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
The Pirate's Prisoners
Emplacement:
Chamber of Secrets, Pembroke (https://chamberofsecrets.ca/)
# de joueurs:
2-8 (jouée avec 8)
Durée:
60 min
Multiple:
Non
Contraintes:
Non
Langue:
Anglais
Indices:
2 (Donnés en personne, lorsque appelé via un walkie-talkie situé dans la salle)
Décomptes:
11 verrous, 13 déductions, 13 tâches
Description officielle:
(Voir version anglaise)
Jouée durant:
Printemps 2018
Réussie?
OUI - Un peu plus de 3 minutes restantes - 2 indices utilisés
Verdict:
Une fois encore, l'appel du "Groupon" s'est fait ressentir, et m'a conduit mes amis et moi-même vers des contrées éloignées... Bon, d'accord, Pembroke n'est pas si loin d'Ottawa que ça, mais c'est tout de même à une couple d'heures de mon domicile, et je n'étais jamais allé aussi loin vers le nord-ouest. J'avais envie de jeter un oeil à cette jeune entreprise, et comme ma camionnette a 8 places, j'ai convaincu quelques-uns de mes "habitués" de nous accompagner, moi et mes deux plus vieux, sur ce petit "road trip".
La question qui suit d'emblée est "est-ce que l'endroit vaut la peine de faire toute cette route?" Et bien, pour l'auteur de blog que je suis, je n'en doute pas une seconde. Mais pour quelqu'un qui habite Ottawa et qui se demande si le coût de l'essence en vaut la chandelle, ça se complique...
Le mot qui m'est revenu en tête après avoir fini de jouer est "presque". CoS est un bel endroit, les employés semblent bien sympathiques, la salle a un très beau look, et nombre d'énigmes intéressantes. Je pourrais même passer outre la présence de boîtiers de CD, d'une télé et d'un lecteur DVD dans ce qui semblait être une cabine dans un navire du 17e siècle. 😦 Ce que je ne peux ignorer, par contre, c'est que 8 joueurs pour une pareille salle, c'est beauuuuuuucoup trop. D'abord, la surface au plancher n'est pas si grande, mais surtout, les énigmes sont presque toutes linéaires. Vous pouvez commencer à comprendre certains éléments d'un défi futur, mais il ne pourra pas être résolu avant son temps, ce qui fait en sorte qu'un tas de joueurs se tourneront les pouces. Nous aurions probablement obtenu des résultats semblables avec une équipe de 5 personnes seulement.
Leçons à retenir:


Saturday, June 2, 2018

Série Télé - Race to Escape

Logo officiel de l'émission


Producteurs:
Réseau:
Année de parution:
2015
# d'épisodes:
6
Durée d'un épisode:
43 min
Durée de chaque salle:
60 min
# de joueurs:
2 équipes de 3 joueurs
Animateur:
Jimmy Pardo

Image tirée du site web de la production

Qu'est-ce que c'est?
  • En 2015, avant même que j'ai joué à ma toute première Escape Room, le phénomène était déjà en plein essort à plusieurs endroits en Amérique du Nord. Le "Science Channel" américain a donc décidé de profiter de cette vague de popularité en créant un jeu télévisé intitulé "Race to Escape", diffusé durant la saison estivale.
  • Cette émission présentait l'idée (relativement originale) d'opposer deux équipes l'une contre l'autre, en temps réel. Il y a donc deux copies de chaque salle, rigoureusement identiques à l'exception de la couleur des murs. Ainsi, les téléspectateurs peuvent aisément reconnaître "les bleus" et "les rouges". L'équipe qui parvient à sortir la première remporte le prix.
  • Toutefois, il y a un hic: même si la cagnotte débute à 25 000$, elle va diminuer au fil du temps - 500$ de moins à chaque minute, après les 20 premières.
  • Chaque épisode suit le même modèle de base: les équipes commencent le jeu avec les yeux bandés, et une contrainte physique quelconque. Une fois libérés, ils pourront trouver comment obtenir un code de 4 chiffres qui doit être entré dans un énorme clavier situé à côté de la porte. Si le code est le bon, l'équipe reçoit un objet servant d'indice pour trouver le prochain code. Trois mauvais codes consécutifs vont verrouiller le clavier durant 2 minutes. En tout, une équipe devra trouver 5 codes pour que la porte s'ouvre. Les équipes savent combien de codes ont été trouvés par leurs adversaires, mais n'interagissent pas entre elles.
  • Si toute l'équipe est d'accord, elle peut demander un "Codebreaker" qui devrait lui permettre de contourner les énigmes du moment. Les "Codebreakers" sont préparés à l'avance, enlèvent 5000$ à la cagnotte de l'équipe, et ne peuvent être utilisés pour le tout dernier code. De plus, il faut attendre 3 minutes après avoir commencé à chercher un code avant de demander cette aide. Comme les joueurs ne veulent pas dilapider leur prix, mais subissent la pression de voir l'autre équipe prendre les devants, le choix d'utiliser un "Codebreaker" devient très stratégique.
  • Tout comme dans la série web "Escape!", l'émission est animée par un humoriste... qui n'interagit quasiment pas avec les participants. Dans les faits, sa présence sert surtout à décrire ce qui est en train de se passer (et se moquer des joueurs). Comme je l'avais dit à propos de Janet Varney, M. Pardo ne semble pas vraiment être dans son élément, mais j'ai du mal à m'imaginer comment faire mieux.
  • Un angle unique que prend cette série, en revanche, est la présence répétée de petites analyses qui tentent d'expliquer, avec un peu de psycho-pop, pourquoi les joueurs sont enclin à commettre certaines erreurs. Autrement dit, l'émission tente d'expliquer les choses qui nous rendent cons quand nous sommes dans une Escape Room. 😎
  • En bout de ligne, j'ai adoré chaque épisode de cette série, tout comme les membres de ma petite famille. Je la recommande à quiconque aime les jeux d'évasions, ou souhaite tout bonnement découvrir en quoi ils consistent. (Mais un gros bémol: les joueurs ne brisent pas autant de matériel dans les véritables salles. 😊)

Épisodes
  • The Explorer's Study (le bureau d'un explorateur)
  • The Chinese Restaurant (un restaurant chinois)
  • Bar Fight (un pub)
  • Schoolhouse Lock (une salle de classe)
  • The Auto Shop (un garage)
  • Barbershop Breakout (un salon de barbier)

Comment faire pour regarder cette série?

  • Ouais, c'est là où ça se complique... 😶
  • Les épisodes sont toujours disponibles sur le site officiel de l'émission... pour peu que vous soyez déjà abonnés à cette chaîne américaine. Et soyons honnête - si vous êtes en train de me lire, ce n'est sans doute pas votre cas.
  • Une simple recherche sur YouTube va probablement vous donner des résultats. Par contre, comme vous le constaterez, la qualité de l'image a été réduite, typiquement en plaçant l'image à l'intérieur d'une autre. Même chose pour la trame sonore, où tout le monde semble avoir avalé de l'hélium.
  • Les plus doués technologiquement d'entre vous connaissent peut-être des sources, hmm... pas trop légales d'obtenir des émissions télé. Ceux-là trouveront sûrement ce qu'ils veulent. 😝