Friday, August 31, 2018

Infiltration: La Bombe / The Bomb - Trik-Truk [Mobile]

Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
Infiltration: La Bombe
Emplacement:
# de joueurs:
2
Durée:
20 min
Salles Multiples:
Contraintes:
Non
Langue:
Bilingue (jouée en français)
Indices:
Illimités (Donnés au joueur de la cabine de contrôle, de vive voix)
Décomptes:
0 verrou, 1 déduction, 2 tâches
Description officielle:
Infiltration est un jeu immersif interactif, inspiré du phénomène grandissant «escape room», qui offre la possibilité aux participants d’être déstabilisés le temps d’une mission! Avec des scénarios plus vrais que nature, directement inspirés des plus grands films d’action, les participants ont la chance de vivre des émotions fortes à travers cinq aventures différentes.
Jouée durant:
Été 2018
Réussie?
OUI - Un peu moins de 3 minutes restantes - 2 indices utilisés
Verdict:
Pour être honnête, je n'avais pas prévu visiter le Festival de Montgolfières de Gatineau cette année. C'est un peu loin de chez moi, et puis de plus en plus de mes enfants paient désormais plein prix pour l'accès au site...
Mais v'là-t'y pas tout d'un coup j'entend les "jeu d'évasion" dans les pubs radio, ce qui a pique ma curiosité. Était-ce une entreprise locale qui faisait de la promo, comme ça se voit parfois? Mais non, il s'agit d'une entreprise mobile dont je n'ai jamais entendu parle jusqu'à présent. Ah ben... Ouin, hey, y'a plusieurs humoristes que l'on apprécie ce vendredi soir! Et puis, c'est l'anniversaire d'un de mes enfants, qui ne dirait pas non à un tour de manège. Et puis, hein, c'est beau, des montgolfières... 😇
Donc, Trik-Truk, qu'est-ce que c'est? Une compagnie de jeu d'évasion mobile, comme il en existe déjà quelques-unes? Sur leur site web, Trik-Truk (prononcé "truck", dans le sens de...) se présente d'abord comme un "producteur de concepts immersifs mobiles" - autrement dit, ils ne désirent pas être associés spécifiquement aux jeux d'évasion. D'ailleurs, ils ont déjà un jeu d'enquête intitulé "Vol QC-322".
Mais revenons-en à leur concept d'évasion, puisque c'est ce dont il est question aujourd'hui. "Infiltration" se présente sous la forme d'un gros semi-remorque comportant 6 portes sur le côté, et autant de petites salles. Cinq de ces salles sont des "salles de crise", toutes différentes, alors que la dernière est une "salle de contrôle" contenant 5 stations informatiques. Chaque mission de 20 minutes se joue avec deux joueurs: un agent sur le terrain, seul dans sa salle, et un superviseur assis derrière deux écrans. Les joueurs peuvent communiquer entre eux via des casques d'écoute, et la salle de crise contient une caméra de surveillance qui projette son image sur un des deux écrans du superviseur. Le superviseur a aussi accès à quelques éléments spécifiques à la mission (dans "La Bombe", une copie du panneau de contrôle de ladite bombe).
La mission est expliquée dans un document que le superviseur peut trouver sur son ordinateur, en plus de divers autres documents qui serviront à la mission elle-même. On comprendra donc que la bonne communication va jouer un rôle primordial dans l'exécution de la mission, puisque le superviseur aura souvent accès à de l'information privilégiée, mais aura beaucoup mal à savoir ce qui se trouve dans la salle.
C'est ce dernier rôle que j'ai choisi d'occuper. Certains m'ont demandé "C'est pas un peu plate d'être assis devant un écran pendant qu'une autre personne joue dans une vraie salle?". Je ne peux répondre qu'en mon nom propre, mais pour moi ça allait. (Faut dire que je joue souvent un rôle de "répartiteur" dans les Escape Rooms en général.) Mon principal reproche, en tant que "passioné", est que les jeux m'ont semblé bien légers. Je ne suis pas sûr du niveau de difficulté officiel de La Bombe, mais j'aurais aimé voir quelque chose s'apparentant un peu plus à "Keep Talking and Nobody Explodes", disons, d'autant plus qu'avec une absence totale de verrou quelconque, j'ai du mal à vraiment y voir un jeu "d'évasion". N'empêche, un 20 minutes agréable, et un concept prometteur.
Mes suggestions...
...pour quiconque voudrait mettre sur pied des jeux du même style. (Ouin, je sors de mon format habituel. Les conseils sont plus spécifiques, et pas autant pertinent pour les entreprises dont je parle habituellement.)
  • Quand je suis arrivé vendredi soir, les premières plages horaires libres était 3 heures plus tard. Dès samedi soir, tout était réservé jusqu'au lendemain après-midi. Pourquoi ne pas inclure un coût minime (disons 5$ par mission), pour réduire l'achalandage global et éliminer le risque qu'une personne ayant donné son nom ne fasse faux bond? Je suis persuadé qu'il y aurait toujours beaucoup de preneurs, et l'entreprise pourrait demander une somme moins élevée au festival qui l'héberge, non?
  • En plus des quelques composantes remises au superviseur, serait-il possible d'ajouter quelques défis directement dans l'ordinateur? J'imagine une épreuve ou il faudrait désactiver un système d'alarme présent dans la salle, par exemple. Ou un appareil mécanique que le superviseur devrait déplacer en obéissant aux instructions de l'agent, question d'inverser les rôles...


Design de la porte pour cette mission
Door design for this mission


If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
Infiltration: The Bomb
Location:
# of Players:
2
Duration:
20 min
Multi-Room:
Constraints:
No
Language:
Bilingual (Played in French)
Hints:
Unlimited (Delivered to the operator player, in person)
Tally:
0 Locks, 1 Deductions, 2 Tasks
Official Description:
“Infiltration” is an immersive and interactive game inspired by the rising phenomenon of “escape rooms”. Five players will try to solve their mission through new and exciting challenges based on realistic, adrenaline-pumping scenarios worthy of any great action film.
Played in:
Summer 2018
Made it?
YES - With a little under 3 minutes left - 2 hints used
Verdict:
To be honest, I had no intention of visiting the Gatineau Hot Air Balloon Festival this year. It's a bit far from home, and an increasing number of my kids are now paying the full entrance price...
But then all of a sudden I hear these radio ads mentioned an "escape game" on site, and that piques my curiosity. Was that a local company setting up a promotional pop-up? Nope, it's a mobile business I definitely never heard of before. Well well well... Say, there are many comedians that we like on Friday! Plus, one of my kids' having his birthday, and he wouldn't say no to a park ride or two. Besides, hot air balloons are so pretty, right? 😇
So, what's Trik-Truk about? A mobile escape room company, like the few others on the market? On their website, Trik-Truk (the latter pronounced "truck", because wink-wink) sells itself as a "producer of mobile immersive entertainment concepts" - which goes to say they don't want people thinking they're only about escape stuff. Case in point, they already have a detective game titled "Flight QC-322".
But let's focus on their escape game concept, since that's what I saw. "Infiltration" comes in the shape of large semi-trailer sporting 6 doors on its side, and as many small rooms. Five of those are "crisis rooms", each unique, while the last one is a "control room" containing 5 computer stations. Each 20-minute mission is played with two players: a field agent, alone in his/her room, and an operator sitting behind two screens. Both players can talk to one another through headsets, and the crisis room also sports a surveillance camera that displays back on one of the operator's screens. The operator can also have a couple mission-specific items available to him/her (in "The Bomb", a copy of said bomb's control panel).
Mission goals are explained by a document file found on the operator's computer, along some other files needed for the mission itself. As you can imagine, good communication will be key to your team's success, since the operator will often have important knowledge, but also have a hard time figuring what's going on on the other side.
It's that second role I choose to fill. Some people asked me "It's it a bit boring to be sitting in front of a screen while somebody else plays in a real room?" I can only answer that for myself, but I was fine with it. (Then again, I often end up playing a "dispatcher" role in real-life rooms.) My main concern, coming from an "ER Enthusiast", was that the games feel pretty "light" to me. I'm not sure what the official difficulty rating of The Bomb is, but I think I would've preferred something more akin to "Keep Talking and Nobody Explodes", especially given that, without a single lock in sight, this didn't quite feel like an "escape" game. Still, and enjoyable 20 minutes, and a promising concept.
My two cents...
...for anyone who might think of designing similar games in the future. (Yeah, I chose not to follow my usual template. I don't think my advice would really work with typical rooms, so...)
  • When I first showed up Friday night, the first available time slots were 3 hours ahead. By early Saturday night, everything was fully booked until Sunday afternoon. Why not add a small cost (say 5$ per mission), to reduce the overall crowding and reducing the chance of players bailing out on their reservations? I'm sure that attendance would remain quite high, and the costs charged by the business to attend the event would be lower, wouldn't it?
  • En plus des quelques composantes remises au superviseur, serait-il possible d'ajouter quelques défis directement dans l'ordinateur? J'imagine une épreuve ou il faudrait désactiver un système d'alarme présent dans la salle, par exemple. Ou un appareil mécanique que le superviseur devrait déplacer en obéissant aux instructions de l'agent, question d'inverser les rôles...


No comments:

Post a Comment