Saturday, July 25, 2020

A Murder Mystery - YouEscape - Remote

"♫ Private eyes... They're watching you... "


If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
A Murder Mystery
Location:
YouEscape, Athens (Greece) (https://www.patreon.com/youescape/posts)
# of Players:
Unlimited (2-4 recommended) (Played with 4)
Duration:
120 min
Multi-Room:
Interface & Controls:
Remote play (Google Hangouts), Shared documents (Google Drive), Webcrumbs
Language:
English
Hints:
2 (Delivered in person, by our host)
Tally:
4 Locks, 17 Deductions, 10 Tasks
Official Description:
The trial will begin in about 2 hours. Your client is a young woman who is accused of murdering her husband. You haven't been able to find solid proof of her innocence yet. Will you manage to pull this off?
Played in:
Summer 2020
Made it?
YES - With over 50 minutes left - no hint used
Verdict:
After having played 5 YouEscape games, we were looking for a change of pace, and that's precisely what we got. This time, in addition to dealing with the usual locks, we had a mystery to solve. Every time we completed a section of the game (and opened a new lock), we'd be allowed to interrogate a witness. With 4 witness and 3 sections, though, we had to make some choices. (Don't worry, though. While some statements won't be as useful as others, none of them is crucial to a successful resolution.) In addition to those, some of the "regular" clues sport a special icon to indicate that it's also a clue towards the final solution. Finally, once we were done unlocking everything, we had the opportunity to ask questions to our defendant through a bit of roleplay, before announcing our final answer.
Now, I've been a fan of whodunit / detective games since I was a kid. I'm quite fond of them, which means I'm also quite tolerant toward them. The thing with detective stories, however, is that they don't follow the same social conventions as escape rooms. In a good room, everything will be adequately clued somewhere - no second guessing. Traditional whodunit games can get a lot more nebulous - you don't want stuff to be too obvious, as figuring how & why a murder happened does have some inherent guesswork to it.
To avoid guesswork in a detective story, you can turn it into some sort of "logic grid", where solving all the puzzles will give you all the clues, but that won't feel natural - you basically end up playing a game of ClueTM. I've seen a few detective-themed rooms that took the "deduction" out of the victory conditions, so as long as you opened all the locks, you had won the game, whether or not you could figure what had actually happened. Honestly, I think I prefer when deductions count, even if I end up failing at them.
Alright, now that I've set the mood, I can tell you that I had a great time playing YouEscape's detective game. 😁 Then again, my whole team was made of amateur sleuths, and we were fine with the genre's conventions, and we did figure out what Nick had wanted us to see. So, while I can easily picture this game being the least favorite YouEscape for some, it actually turned out to be the one I personally preferred, up to this point.
Lessons Learned (or re-learned):


Photo thématique tirée du descriptif
Flavor picture from the official blurb


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
A Murder Mystery
Emplacement:
YouEscape, Athènes (Grèce) (https://www.patreon.com/youescape/posts)
# de joueurs:
Illimité (2-4 recommandés) (jouée avec 4)
Durée:
120 min
Salles Multiples:
Interface et contrôles:
Jeu à distance (Google Hangouts), Documents partagés (Google Drive), Piste web
Langue:
Anglais
Indices:
2 (Donnés en personne, par notre hôte)
Décomptes:
4 verrous, 17 déductions, 10 tâches
Description officielle:
(Voir version anglaise)
Jouée durant:
Été 2020
Réussie?
OUI - Environ 50 minutes restantes - aucun indice utilisé
Verdict:
Après avoir joué 5 aventures de YouEscape, nous avions envie d'un peu de changement, et c'est précisément ce que nous avons eu. Cette fois-ci, en plus des cadenas habituels, nous allions devoir résoudre un crime. Pour chaque section du jeu complétée, nous obtenions le droit d'interroger un nouveau témoin. Par contre, avec 4 témoins et seulement 3 sections, nous allions devoir faire des choix. (Ceci dit, pas d'inquiétude. Même si certains témoignages sont plus utiles que d'autres, aucun n'est crucial à la résolution de l'enquête.) En plus de tout ça, certains des indices "réguliers" portent un symbole indiquant qu'il s'agit également d'un indice pour la solution finale. Enfin, une fois toutes les énigmes résolues, nous obtenions le droit de poser des questions improvisées à notre "accusée", avant d'annoncer notre réponse définitive.
Disons-le, je suis fan des jeux d'enquête depuis mon jeune âge. J'ai toujours eu un faible pour ce type de jeu, ce qui implique aussi que je suis plutôt indulgent vis-à-vis ceux-ci. Le truc avec les jeux d'enquête, par contre, c'est qu'ils n'obéissent pas aux mêmes conventions que les jeux d'évasion. Dans une salle bien faite, les indices seront clairs et sans équivoque. Les jeux d'enquête traditionnels, par contre, peuvent vous laisser dans le flou - vous ne voulez pas que les choses soient trop évidentes, puisque de comprendre pourquoi et comment un meurtre s'est produit devrait fondamentalement impliquer quelques conjectures.
On peut certainement retirer toute ambigüité d'une histoire de détective en la transformant en "grille logique", où la résolution de toutes les énigmes vous donnera aussi toute l'information, mais le résultat ne semblera très réaliste - vous aurez l'impression de jouer une partie de ClueTM. J'ai aussi déjà vu quelques salles à thématique d'enquête, mais qui ont retiré la "déduction" des conditions de victoire, et vous diront que la salle est réussie que vous ayez compris l'intrigue ou non. Honnêtement, je préfère voir les déductions compter, même si ça implique que j'échoue lamentablement.
Bon, maintenant que tout ça a été clarifié, je peux vous dire que j'ai adoré jouer à l'enquête de YouEscape. 😁 Oui, c'est vrai, toute mon équipe était faite d'amateurs de jeux d'enquête, et nous étions à l'aise avec les conventions du genre, et nous sommes aisément parvenus à comprendre ce que Nick voulait nous faire comprendre. Donc, même si peux très bien m'imaginer que cette aventure soit la moins appréciée de certains, il s'agit de celle que moi, j'ai le plus aimée.
Leçons à retenir (ou à réviser):

L'état initial du jeu
The game initial state

Saturday, July 18, 2020

Livre - Collection "Escape From the Room"

Comme à la maison


   
 


Éditeur:
Auteur:
Nathen Newark
Illustrateur:
Joseph Newark
# de joueurs:
1

Concepts et mécaniques de jeu
  • "Escape From the Room" est une compagnie active au Royaume-Uni depuis 2016. "The Curse of Old Maid Milly" était leur toute première salle, située dans une véritable chambre à coucher, à même la maison du fondateur. Depuis, cette entreprise s'est étendue à 3 succursales et une demi-douzaine de salles, et ce même fondateur a aussi créé des adaptations littéraires de deux ces salles d'origine, livres dont il est question aujourd'hui.
  • Chaque "double page" est numérotée. Une page typique vous donnera un bout de l'histoire, ainsi que quelques directives pour résoudre votre prochaine énigme. Avoir avoir obtenu cette réponse, vous pourrez en extraire un code de deux chiffres qui est en fait le numéro de la page suivante.
  • L'idée de toujours trouver des nombres de deux chiffres vous inquiète? En fait, la réponse à une énigme peut peut être un nombre ou un mot de longueur variée, voire même des points cardinaux. Un tableau de conversion permet de changer toutes ces valeurs en chiffres. De même, des carrés au bas des pages indiquent clairement combien de lettres / chiffres se trouvent dans la réponse, ainsi que ceux devant servir à obtenir votre prochain numéro de page. Enfin, chaque page indique aussi clairement par quelle page vous auriez dû arriver, empêchant donc les erreurs de navigation.
  • Certaines pages sont dédiées à l'exploration. Vous y serez référé par une référence quelconque (généralement un plan de la salle), et vous aurez le droit de consulter ces pages à loisir.
  • La gestion d'inventaire est simple: au fil de l'aventure, on vous indiquera d'ajouter des items en caractères gras à votre inventaire. Ensuite, on pourra vous demander de trouver le bon objet à employer, parmi cette liste.
  • On trouve des indices et des solutions sur le site web de la compagnie.
Pour
  • L'ensemble des mécaniques présentes dans ces livres simulent très bien un jeu d'évasion. Les systèmes de plan et d'inventaire sont simples mais élégants et efficaces, au point de nous faire oublier la linéarité des énigmes.
  • Les énigmes sont nombreuses et variées, surtout grâce à la "table de conversion de codes".
Contre
  • L'histoire (celle de "Old Maid Milly" en tout cas) n'est pas vraiment parvenue à capter mon attention. Je crois que M. Newark se débrouille bien pour concevoir des énigmes, mais un travail d'édition professionnel aurait sans doute produit une meilleure oeuvre.
  • De même, les illustrations ne sont pas non plus impressionantes. Je soupçonne que ces livres auraient pu être plus populaires avec les illustrations tape-à-l'oeil des diverses séries françaises dont j'ai déjà parlé.
  • Même si les indices offerts en ligne sont adéquats, les réponses finales sont souvent très brèves. (ex: "Le code est 1234, rendez-vous à la page 23") Je me suis retrouvé coincé à deux reprises, et j'ai dû trouver des gens sur le net pour m'expliquer les solutions de manière satisfaisante.

Errata

  • Dans la toute première impression (2017) de "The Curse of Old Maid Milly", un détail fait défaut. Si vous lisez cette version, vous devrez ajouter un item à votre inventaire: .

Déjà parus (les titres en gras souligné sont ceux que j'ai lus à date)
  • The Curse of Old Maid Milly
  • Murder in the Village

Book - "Escape From the Room" series

Home-made (in more than one way)


   
 


Publisher:
Author:
Nathen Newark
Illustrator:
Joseph Newark
# of Players:
1

Game Design & Mechanics
  • "Escape From the Room" is a UK-based company that's been around since 2016. "The Curse of Old Maid Milly" was their very first room, set in an actual bedroom, in the founder's real house. Since then, the company has grown to three locations and half a dozen rooms. That same founder also created two book adaptations of his earlier rooms, the very books discussed here.
  • Every "double page" is numbered. A typical page will give you a little bit of story, and some general directions for your next puzzle. With the answer to that puzzle, you'll be able to extract a two-digit number telling you which page to go to next.
  • Worried of being bored by repeated two-digit answers? Actually, puzzle answers can be numbers and words of any length, or even compass directions. A conversion table is used to convert such answers into digits. Likewise, square blocks at the end of each page will clearly show you how many letters / digits your answer should have, and highlight which ones to pick to get your next page number. Finally, every page clearly states which page you should be arriving from, so you can't get lost along the way.
  • A few pages are set specifically for search purposes. You'll be referred to them through some mechanism (typically a room map), and then you'll be able to consult those pages at your leisure.
  • Inventory management is simple, yet efficient. Along your way, you'll be instructed to add a few bold items to your inventory list. Later on, you might be asked to find the right item to use, out of that list.
  • There are both hints and solutions made available on the company's website.
Pros
  • The game mechanics found in these books make a pretty great job at simulating an escape room. The map and inventory system are simple, yet efficient, and I didn't really mind the linearity of the puzzles.
  • There are plenty of puzzles, and those feel quite varied, especially thanks to the "code conversion table".
Cons
  • The story (Old Maid Milly's, at least) didn't really engage me. I think Mr. Newark is a good puzzle designer, but getting an editor might have made for a better tale.
  • Likewise, the illustrations aren't particularly impressive either. I suspect the books could have become more popular if they caught the eye as much as the French ones I've previously reviewed.
  • While the hints given online seem reasonable, the answers can be very "dry". (ex: "The code is 1234, go to page 23") I got completely stuck twice, and had to ask around online for some proper explanations of what the solutions actually were.

Errata

  • In the first printing (2017) of The Curse of Old Maid Milly, something's missing from your inventory. If you own such a copy, you'll need to add this to your starting inventory: .

Currently Out (underline bold titles are those I've read personally)
  • The Curse of Old Maid Milly
  • Murder in the Village

Thursday, July 9, 2020

Save King's Landing - Puzzle Punks - Remote

Valar... Toyota Yaris?


Le site interactif
Interactive website
If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
Save King's Landing
Location:
Puzzle Punks, Dubrovnik (Croatia) (https://puzzlepunks.com/)
# of Players:
1-6 (Played with 5)
Duration:
60 min
Multi-Room:
Interface & Controls:
Remote play (Zoom), Dedicated website, 360° viewer, Inventory control
Language:
English (originally in Croatian)
Hints:
Special (Delivered by your in-game avatar)
Tally:
5 Locks, 18 Deductions, 13 Tasks
Official Description:
Our sworn enemy Baratheon is about to attack King’s Landing. He gathered the biggest fleet ever seen, and we don’t have enough canons or men to defeat them. Our only chance to save the kingdom is to use the wildfire, a potion so powerful it burns and melts everything it touches. Yet the Grand Meister Hallyne, the pyromancer that brewed the potion, disappeared & is nowhere to be found!
Tyrion, the King’s Hand, gave you a magic potion that, after you drank it, gave you the ability to telephatically control Sir Dontos, the city’s fool. Use him to explore the alchemy lab & find the wildfire! We have exactly 60 minutes before the enemy attacks. Please hurry!!
Played in:
Summer 2020
Made it?
YES - With about 12 minutes left - 1 hint received
Verdict:
Alright, so today's post is going to take a bit longer than usual. Let's start off by talking about... winter tires?


Back where I come from, winters are harsh and roads can become very tricky. My late father was adamant about the importance of having good tires. No matter which car I drove (old klunker or model of the year), he'd always made sure that I got some of the best winter tires possible, and installed early on, too. As years went by, I grew to fully appreciate the wisdom of this concern. You see, no matter how good a driver you are, no matter if you have four wheel drive, or ABS brakes, or the latest stability control system, the fact remain that your sole point of contact with the road is actually 4 thin layers of rubber.
So... where am I going with this? 🤨
When dealing with online escape rooms, I believe there are basically two "points of contact", though which your entire experience gets processed: your game interface (whether it's a Zoom client, or an elaborate inventory system, or a bit of both), and your in-game avatar (the human being interacting with the room in your place). The first of those is very "in your face", and once you've set up your interface, you can be pretty sure that everyone will have roughly the same experience (well, internet bandwidth notwithstanding). The second is a whole different story.
Now, let's head back to Dubrovnik. This second game of our evening was, overall, more enjoyable than the first. The GoT theme is always fun to play in, the room looked nice, the puzzles made sense (plus there were very few "actual locks" around), and this time the 360° viewer was the genuine thing. My fellow players seemed to enjoy their experience. I, however, knew something they didn't. All the reviews I'd read about this room (whether official or informal), the same reviews that led me to this venue, had been adamant about "Ser Dontos" doing an amazing job as a host - comically interacting with the players as if they were voices in his head, going on tangents all the time, or even doing random things if the players stopped ordering him around for a while.
We never saw any of that. I was mortified. ☹️
And let me absolutely clear, here: our host didn't do anything wrong per se. She was friendly, she was efficient, she waited for us - as I already said - for 10 full minutes during our previous game (even though it was past midnight in Dubrovnik)... In any regular game, I'd be lauding her performance. (Ok, well, we never got the team pic she promised, but still - those things happen.) The fact remains that everyone else I read about had played with the owner, and said owner had given them an unforgettable role-playing experience. Dang.
I happened to chat with that owner afterwards, and he promised me that from now on, he would personally handle every remote game until he was 100% sure that his replacement would be able to provide an experience equal to his. Assuming that's the case, I would certainly recommend the room to others.
Lessons Learned (or re-learned):


Photo de la salle réelle, tirée du site web
Actual room picture from their website


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
Save King's Landing
Emplacement:
Puzzle Punks, Dubrovnik (Croatie) (https://puzzlepunks.com/)
# de joueurs:
1-6 (jouée avec 5)
Durée:
60 min
Salles Multiples:
Interface et contrôles:
Jeu à distance (Zoom), Site dédié, Visionneuse 360°, Gestion d'inventaire
Langue:
Anglais (Croate à l'origine)
Indices:
Spécial (Donnés par votre avatar en jeu)
Décomptes:
5 verrous, 18 déductions, 13 tâches
Description officielle:
(Voir version anglaise)
Jouée durant:
Été 2020
Réussie?
OUI - Environ 12 minutes restantes - 1 indice reçu
Verdict:
Donc, la critique d'aujourd'hui sera un poil plus longue qu'à l'habitude. Nous allons commencer par parler de... pneus d'hiver?

L'auteur vient-il de disjoncter pour de bon?

Là d'où je viens, les hivers sont particulièrement rudes et les routes nous jouent souvent des tours. Mon défunt père était particulièrement insistant sur l'importance de bien chausser sa voiture. Peu importe ce que je conduisais (du vieux "bazou" au modèle de l'année), il s'assurait toujours que j'avais les meilleurs pneus sur le marché, et que ceux-ci étaient installés dès le début de la saison. Au fil des années, j'en suis venu à pleinement apprécier la sagesse derrière cette inquiétude. Voyez-vous, peu importe vos aptitudes de pilote, peu importe si vous avez la traction intégrale, ou des freins ABS, ou un correcteur de trajectoire dernier cri, le fait demeure que votre seul point de contact avec la route consiste en 4 minces couches de caoutchouc.
Donc, où est-ce que je m'en vais avec ça? 🤨
Quand on parle de jeux d'évasion en ligne, je considère qu'il y a, en fait, deux "points de contact", à travers lesquels toute votre expérience de jeu sera traitée: votre interface de jeu (qu'on parle d'un client Zoom, ou d'un système de gestion d'inventaire élaboré, ou des deux), ainsi que votre avatar (l'être humain qui interagit avec la salle à votre place). Le premier de ces deux points est très évident, et une fois que vous avez établi vos paramètres de jeu, vous pouvez être relativement assuré que tout le monde aura plus ou moins la même expérience (sans tenir compte des problèmes de bande passante, disons). Pour le second point, c'est une toute autre histoire.
Revenons-en à Dubrovnik. Ce second jeu de la soirée fût, dans l'ensemble, encore plus agréable que le premier. Le thème de GoT est toujours agréable, la salle était belle, les énigmes se tenaient (et on y trouvait très peu de "cadenas classiques"), et ce coup-ci, la visionneuse 360° en était une vraie. Le reste de mon équipe semble avoir passé un très bon moment. Moi, en revanche, je sais quelque chose qu'ils ignoraient. Toutes les critiques que j'avais lues à propos de cette salle (formelles ou informelles) - ces mêmes critiques qui avaient porté mon choix sur Dubrovnik - étaient toujours particulièrement élogieuses à propos de "Ser Dontos", le formidable avatar qui volait litérallement la vedette - traitant les joueurs comme si ceux-ci étaient vraiment des voix dans sa tête, racontant un peu n'importe quoi, ou se mettant même à faire autre chose si les joueurs mettaient trop de temps à le diriger.
Je n'ai rien eu de tout ça. J'étais profondément déçu. ☹️
Et soyons très clair: notre hôtesse n'a absolument rien fait de mal, en soi. Elle était sympathique, elle était efficace, elle a - rappelons-le - attendu après nous 10 minutes dans le jeu précédent (alors qu'on était déjà passé minuit en Croatie)... Dans des circonstances normales, je n'aurais que du bien à dire sur elle. (Bon, nous n'avons jamais reçu la "photo de groupe" promise, mais c'est le genre de choses qui arrivent.) Mais voilà, tous les gens dont j'avais lu les commentaires avait joué avec le propriétaire, et celui-ci leur avait offert une performance théâtrale inoubliable. Merdouille.
J'ai eu l'occasion d'échanger avec ledit proprio par la suite, et il m'a promis qu'à partir de maintenant, il s'occuperait personnellement de toutes les parties en ligne jusqu'à ce qui soit 100% certain que son/sa remplaçant(e) serait en mesure d'offrir une expérience comparable. C'est donc en me basant sur cette promesse que je recommanderais cette salle à d'autres.
Leçons à retenir (ou à réviser):

Secret Treasure of Dubrovnik - Puzzle Punks - Remote

Where in the World...


If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
Secret Treasure of Dubrovnik
Location:
Puzzle Punks, Dubrovnik (Croatia) (https://puzzlepunks.com/)
# of Players:
1-6 (Played with 5)
Duration:
60 min
Multi-Room:
Interface & Controls:
Remote play (Zoom), Dedicated website, (static) 360° viewer, Inventory control
Language:
English (originally in Croatian)
Hints:
Special (Delivered by your in-game avatar)
Tally:
6 Locks, 16 Deductions, 10 Tasks
Official Description:
In the medieval times, Dubrovnik was a small but powerful republic, which gathered a lot of wealth through trade and diplomacy. In 1667, after the Great Earthquake, a big part of the city’s treasure was buried under the ground. Though it was thought to be lost forever, a secret society found it and hid it inside the Rector’s Office, now open as a museum, but no one knows where.
A young historian employed by the museum, who went rogue, asked for your help to crack the ancient mystery and agreed to be your eyes and hands inside the museum, as long as you share the treasure with him. Find out interesting things from the past while solving the mystery, put your brain to work and figure out how to get to the treasure.
Played in:
Summer 2020
Made it?
YES - With about 5 minutes left - 2 hints received
Verdict:
Let's be honest: I had absolutely no idea where Dubrovnik was before booking games in there. In my dreadfully uninformed mind, I just assumed it to be "some cold, far away East European place". After booking a couple "remote" Escape Rooms in there, I finally decided to look it up. That's how I discovered this magnificent Central European coastal city, which a rich history. Reading about it on the web reminded of GoT's Free City of Braavos, an interesting twist considering that filming for a completely different place - King's Landing - was done in the city.
It's not particularly surprising then, that "history" and "Game of Thrones" were used as themes for Puzzle Punks' two rooms. The venue has a very interesting 2-room deal, and after reading many good things about the live experiences, I decided to take that package for my Ottawa friends.
Overall, this first room was a lot like other rooms I've previously mentioned here: a fairly decent room, if not particularly impressive, made into a better online experience through the use of a website from which players can check the room, and its contents, on their own.
Le site interactif
Interactive website
(Note that even though I mentioned a "360° view" above, it's not exactly the case - you get 4 still pictures you can rotate around, as opposed to a truly free display.)
The room puts a big focus on the historical angle, providing many interesting details on what once was "the Free State of Ragusa". I bet learning these things while playing would be even better in person, as a tourist immersing yourself in the city. Ah well.
Ironically, our biggest struggle happened outside of the game itself, as technical problems caused one of my teammates to try several different methods before finally being able to join us. Fortunately, our host was kind enough to wait and didn't cut down our play time - otherwise we might have failed outright.
Lessons Learned (or re-learned):


Photo de la salle réelle, tirée du site web
Actual room picture from their website


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
Secret Treasure of Dubrovnik
Emplacement:
Puzzle Punks, Dubrovnik (Croatie) (https://puzzlepunks.com/)
# de joueurs:
1-6 (jouée avec 5)
Durée:
60 min
Salles Multiples:
Interface et contrôles:
Jeu à distance (Zoom), Site dédié, Visionneuse 360° (statique), Gestion d'inventaire
Langue:
Anglais (Croate à l'origine)
Indices:
Spécial (Donnés par votre avatar en jeu)
Décomptes:
6 verrous, 16 déductions, 10 tâches
Description officielle:
(Voir version anglaise)
Jouée durant:
Été 2020
Réussie?
OUI - Environ 5 minutes restantes - 2 indices reçus
Verdict:
Je vais être honnête: je n'avais aucune espèce d'idée de l'emplacement réel de Dubrovnik avant d'y réserver des jeux d'évasion. Dans ma candide naïveté, je croyais que c'était "un quelconque endroit lugubre en Europe de l'Est". Ce n'est qu'après y avoir réservé deux salles "en ligne" que je me suis finalement décidé à me renseigner. C'est donc ainsi que j'ai découvert cette magnifique ville côtière d'Europe Centrale, riche en histoire. Mes lectures sur le sujet m'ont rappelé la cité de Braavos du "Trône de Fer", ce qui est plutôt ironique lorsque l'on sait que la ville a servi à tourner des scènes pour une tout autre ville: Port-Réal.
On ne doit pas se surprendre, donc, que "l'histoire" ainsi que "Game of Thrones" aient servi de thèmes pour les deux salles de Puzzle Punks. Cette entreprise offre une promotion alléchante si on réserve ses deux salles, et après avoir lu plusieurs critiques élogieuses, j'ai décidé de profiter de cette offre avec mon groupe d'Ottawa.
Dans l'ensemble, cette première salle du lot était semblable à d'autres dont j'ai déjà parlé ici: une salle somme toute décente, à défaut d'être particulièrement impressionnante, offrant une expérience en ligne majorée par la présence d'un site web sur lequel les joueurs peuvent explorer la salle et son contenu par eux-mêmes. (Notez que même si j'ai parlé d'une "visionneuse 360°" ci-dessus, ce n'est pas tout à fait exact - vous avez en fait 4 photos statiques.)
Photo de la salle réelle, tirée du site web
Actual room picture from their website
La salle met l'emphase sur l'angle historique en fournissant un tas de détails intéressants sur ce qui fût autrefois la "République de Raguse". Je parie que ces choses auraient été encore plus intéressantes à apprendre sur place, dans la peau d'un touriste ayant accès à la ville. Dommage.
Ironiquement, c'est à l'extérieur du jeu que mon équipe a perdu le plus de temps, puisqu'un problème technique a forcé un de mes coéquipiers à faire de nombreuses tentatives avant de finalement pouvoir se joindre au jeu. Heureusement, notre hôtesse a eu la bonté de nous laisser l'attendre sans réduire notre temps de jeu - ce qui aurait facilement pu nous faire perdre la partie.
Leçons à retenir (ou à réviser):