Showing posts with label discontinued. Show all posts
Showing posts with label discontinued. Show all posts

Sunday, September 22, 2019

La Tourmenteuse / The Tormentor - À Double Tour - Québec [Discontinued]

C'est leur tour, vous, vous faites juste jouer dedans


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
La Tourmenteuse
Emplacement:
Tour Martello 4, Québec (https://www.adoubletour.com/)
# de joueurs:
4-8 (jouée avec 7)
Durée:
90 min
Salles Multiples:
Oui
Contraintes:
Non
Langue:
Bilingue (jouée en français)
Indices:
Spécial (Donnés en personne par un personnage du jeu)
Décomptes:
11 verrous, 13 déductions, 10 tâches
Description officielle:
Plongez au début du 20e siècle où le mystère familial des Marcoux plane depuis la bataille des plaines d’Abraham...
Explorez la tour et ses trois étages et recréez l’histoire afin d’élucider les crimes commis par leurs ancêtres. À travers cette quête, vous en apprendrez sur trois époques marquantes de l’histoire de Québec : 1759, 1812 et 1908. Le passé sera assurément votre allié dans cette affaire qui promet d’être des plus... tourmentée!
Jouée durant:
Été 2019
Réussie?
OUI - Un peu plus de 2 minutes restantes - SANS le défi bonus - 4 indices reçus
Verdict:
Vous le savez, j'aime beaucoup les décors historiques. Et les trucs différents. Et les jeux d'une durée limitée. Pensiez-vous vraiment que je pourrais faire un aller-retour à Québec sans essayer le jeu offert cet été par la Commission des Champs de Batailles Nationaux, en collaboration avec À Double Tour? Et avec mes ti-namis "blogueux" en plus!
Je trouvais que le descriptif du jeu s'entourait d'un certain mystère, et une fois sur place, d'autres mystères se sont ajoutés, tels que: Comment se fait-il que les meilleurs temps affichés n'avaient quand même que 2-3 minutes restantes? Pourquoi ne nous a-t-on pas dit que notre temps de jeu démarrait à 14h30 pile, peu importe le temps passé à attendre que la moitié de notre groupe aille à la toilette? C'est sensé être qui, ou quoi, la "Tourmenteuse"!? Pourquoi ne transportons-nous pas de lanternes portatives si nous nous attendions à explorer une tour sombre - et surtout à y lire plein de trucs?
Parce que oui, des choses à lire, il y en avait. Partout. Des lettres, des pages de journaux intimes... Soyons clair: je ne suis pas particulièrement contre la lecture dans les Escape Rooms, surtout quand c'est pour augmenter le sentiment d'immersion. Mais être obligé de lire plusieurs pages pour comprendre ce qu'il y a à faire, dans un lieu mal éclairé, avec un grand nombre de joueurs et une seule copie du texte, on avait du mal à s'auto-discipliner, mettons.
Pendant ce temps, notre pauvre meneur-de-jeu-personnage semblait ne pas trop s'avoir quoi faire avec nous. Nous sachant expérimentés, il ne voulait pas nous donner tout cuit dans le bec, alors il se contentait d'insister sur le besoin de bien lire les détails des papiers que nous avions en main. 😔 Les choses se sont améliorés dans la section "1759", puisque le jeu était moins linéaire et la salle plus éclairée, mais nous avions déjà perdu une partie de notre enthousiasme. J'avais vraiment l'impression de "subir" l'environnement plutôt que de l'explorer à mon aise.
C'est bien dommage parce que la tour, elle, est magnifique. C'est toujours agréable de jouer dans un endroit historique, d'autant plus que les concepteurs ont fait des pieds et des mains pour décorer le tout avec des éléments d'époque. Même les fameux documents à lire sont basés sur documents historiques semblables. Là-dessus, rien à redire.
Nous sommes donc parvenus à résoudre le mystère de la famille Marcoux, ce qui m'a permis d'obtenir la réponse à un autre mystère: les faibles temps restants. Donc, si un équipe "réussissait" la salle avec au moins 15 minutes restantes, on lui offrait alors de jouer à un "jeu bonus", impliquant plusieurs tâches s'apparentant davantage aux jeux d'évasion traditionnels. Les équipes au tableau d'honneur sont donc celles qui ont terminé ce jeu bonus avec succès. J'étais bien déçu d'apprendre que nous ne verrions pas une partie du jeu. J'aurais aimé être prévenu à l'avance - on aurait peut-être passé moins de temps aux toilettes! 😅
Leçons à retenir (ou à réviser):


Poster thématique tirée du site web
Flavor poster from their website


If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
The Tormentor
Location:
Martello Tower 4, Quebec City (https://www.adoubletour.com/)
# of Players:
4-8 (Played with 7)
Duration:
90 min
Multi-Room:
Yes
Constraints:
No
Language:
Bilingual (Played in French)
Hints:
Special (Delivered in person by an in-game character)
Tally:
11 Locks, 13 Deductions, 10 Tasks
Official Description:
Immerse yourself in the early 20th century and the Marcoux family mystery that has existed since the Battle of the Plains of Abraham...
Explore the tower with its three floors and revisit history to solve crimes committed by their ancestors. During your quest, you will learn about three eras that marked the history of Québec (1759, 1812 and 1908). The past will clearly be your ally in a matter that forebodes... torment!
Played in:
Summer 2019
Made it?
YES - With a little over 2 minutes left - NO bonus game - 4 hints received
Verdict:
By now, you should be aware that I'm a fan of historical settings. And of games that don't fit the mold. And of limited-time experiences. So did you really think I'd make it all the way to Quebec City, without trying this game set up by the National Battlefields Commission, built with ADT's help? Especially given the presence of my blogger pals?
It seemed to me that the game's description held a bit of mystery, and once we got there, several other mysteries ensued, such as: Why do the best running times all show less than 2-3 minutes remaining? Why weren't we told that the timer started at 2:30PM until after half of our group had gone for a "pre-game" bathroom break? Just who or what is that aforementioned "Tormentor"?! Why aren't we carrying lanterns if we were expected to search a dark tower - especially if there's lots to read in it?
Because there is plenty of stuff to read for sure. Everywhere. Letters, diary pages... Let's be clear: I'm not inherently opposed to reading in Escape Rooms, especially when it helps increasing the feeling of immersion. But mandatorily having to read through a bunch of stuff in order to figure what to do next, in a poorly-lit location, with a single copy of the text and a bunch if people idly standing by... let's just say we struggled to discipline ourselves.
Meanwhile, our poor game-character-slash-game-master just didn't seem to know how to handle us. Knowing we were experienced players, he didn't want to hand us all the answers, and so he just kept insisting on the importance of reading all the stuff we had. 😔 Things improved in the "1759" part, thanks to the gameplay being less linear and the space having better lighting, but by then the damage was done - I really felt like the game environment was something I had to cope with, rather than freely explore and enjoy.
That's really unfortunate because the tower, in itself, is awesome. It's always nice to play within a historical landmark, especially given how the game designers have done everything they could to furnish the space with historically-accurate components. Even the written documents I ranted about are based on genuine artifacts. On that angle, I only have good things to say.
We did manage to solve the mystery of the Marcoux family, which allowed me to solve at least one more mystery: the very small "escape times" being listed. So, whenever a teams "wins" the main game with at least 15 minutes remaining, they're offered a "bonus round", involving several tasks closer to "traditional" escape room fare. The teams on the leaderboard are those who finished that bonus round within the 90-min mark. I was very disappointed to learn that we'd basically miss on some parts of the game. Wish this had all been mentioned to us from the start - preferably before we beelined for the washrooms! 😅
Lessons Learned (or re-learned):

Saturday, September 21, 2019

Hollywood - La Clef de l'Énigme - Sainte-Julie [Discontinued]

"♫ Môman si tu voyais... tous les néons qui brillent... "


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
Hollywood (Soirée des Oscars)
Emplacement:
La Clef de l'Énigme, Sainte-Julie (https://www.laclefdelenigme.ca/)
# de joueurs:
2-12 (5-10 recommandés) (jouée avec 2)
Durée:
60 min
Salles Multiples:
Oui
Contraintes:
Non
Langue:
Français
Indices:
Illimités (Donnés en personne, lorsqu'appelé via un intercom près de l'entrée)
Décomptes:
11 verrous, 16 déductions, 11 tâches
Description officielle:
Vous êtes une équipe de détectives privés envoyés d’urgence dans les coulisses de la soirée des Oscars. Un employé de la maintenance a dissimulé les statuettes tant convoitées dans le but de saboter la cérémonie la plus prestigieuse de l’année. Vous voilà donc chargés de la délicate mission de les retrouver, un jalon important de votre carrière. Il vous faut absolument empêcher un scandale qui gâcherait cette fameuse remise des trophées.
Jouée durant:
Été 2019
Réussie?
NON
Verdict:
La Clef de l'Énigme, compagnie établie à Sainte-Julie pendant quelques années, a récemment déménagé à Saint-Bruno-de-Montarville. Dans le cadre de ce déménagement, il avait été annoncé que deux salles fermeraient plutôt que d'être déplacées. J'ai donc profité d'un aller-retour à Québec - et du rabais spécial accordé pour ces salles en "fin de vie" - pour faire ma toute première visite chez cette entreprise, avec mon fiston. Des deux salles en fin de vie, on m'a recommandé "Hollywood" - salle que j'avais toujours appelée "Soirée des Oscars" dans mon bottin. Semble qu'elle avait changé de nom depuis. Oups.
Évidemment, à deux joueurs dans une salle qui peut en accepter une douzaine, je me doutais que nos chances de succès seraient minces. Pourtant, nous ne nous sommes pas mal débrouillés. Je crois que nous aurions eu des chances de récupérer les 5 statuettes si nous avions demandés plus d'indices, ou même si nous avions pu sauter le quiz.
Oui, j'ai bien dit "quiz": une particularité de cette salle était la présence d'un quiz électronique (des connecteurs à relier aux bonnes réponses) sur le thème du cinéma. Toutes les réponses pouvaient être obtenues en fouillant dans la pièce. Un concept un peu particulier, mais pleinement assumé par la salle.
Nous avons également subis plus d'un problème technique, ce qui m'amène à penser que la salle était peut-être arrivée au bout du rouleau? Quoiqu'il en soit, ça ne m'a pas enlevé le goût d'aller visiter le futur site, qui (au moment où vous lisez ces lignes) a ouvert ses portes avec une toute nouvelle salle, et devrait en ajouter deux par la suite. Dossier à suivre.
Leçons à retenir (ou à réviser):


Photo thématique tirée du site web
Flavor picture from their website


If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
Hollywood
Location:
La Clef de l'Énigme, Sainte-Julie (https://www.laclefdelenigme.ca/)
# of Players:
2-12 (5-10 recommended) (Played with 2)
Duration:
60 min
Multi-Room:
Yes
Constraints:
No
Language:
French
Hints:
Unlimited (Delivered in person, when called via an intercom near the room entrance)
Tally:
11 Locks, 16 Deductions, 11 Tasks
Official Description:
(See French description)
Played in:
Summer 2019
Made it?
NO
Verdict:
"La Clef de l'Énigme", established in Sainte-Julie for a few years already, recently moved over to Saint-Bruno-de-Montarville. It had been announced that the company would leverage the move to close two of their rooms for good. Since I was doing a short trip to Quebec City with my son, and since those closing rooms had a big discount going on, I decided I'd make my first visit this soon-to-be-closed venue. I was told that "Hollywood" provided the best experience, and so we went with that.
Of course, with just the two of us in a room officially meant to hold up to a dozen, I knew our chances of success were pretty slim. I do think we performed pretty well, nonetheless. We probably could've grabbed all 5 statues had we asked for more clues, or had we been able to skip the movie quiz altogether.
That's right, I said "quiz": one of this room's distinguishing feature was an electronic trivia system (where you matched items using connectors) that was all about movies. All the answers could be found somewhere in the room. The whole thing was a bit out of tone for an escape room, but the designers fully assumed their choices, and went "all in" on them.
We encountered more than one technical problem throughout the game, which makes me think the room was reaching the end of its life, perhaps? Nevertheless, it didn't deter me from wanting to visit their new location, which (by the time you read this) opened with a brand new room, and promise two more in the future. We'll keep an eye on them.
Lessons Learned (or re-learned):

Thursday, August 8, 2019

Love Without Late Fees - The Tape Escape - Toronto [Discontinued]

"♫ Believe me... The sun always shines on TV... "


If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
Love Without Late Fees
Location:
# of Players:
1-8 (Split into 2 groups as needed) (Played with 6, then 2)
Duration:
45 min (Made of a few "timed events" with narrative in-between)
Multi-Room:
Constraints:
No
Language:
English
Hints:
None (Except for the 1st puzzle, I guess)
Tally:
1 Lock, 6 Deductions, 6 Tasks
Official Description:
More than just a video store, The Tape Escape runs its own matchmaking service—pairing up movie-lovers in its customer date-a-base. Two single renters jumpstart their relationsihp by sharing six video rentals. Because, as we all know, watching the right movie, at the right time, can ensure that ride off into the sunset. So many tapes to choose from, so many possible futures. Can you rent your way to happily ever after?
Played in:
Summer 2019
Made it?
YES - Achieved a "romantic" ending - failed at 1 puzzle/task - over 3 min left overall
Verdict:
After completing my first "feature presentation" of the day at The Tape Escape, Margaux & I wished Amanda goodbye, and we headed straight for another one. This time, the experience would be different for two reasons: first, we were mixed with another group of four people, and second, "Love Without Late Fees" was presented as a "branching narrative", with 32 possible different endings!

Photo de la troupe tirée du site web
Cast pic from their website
How did it work? After an initial introduction movie (where we met the story protagonists), the entire group was taken to the location of a first puzzle. After solving it (this one puzzle had to be solved, so I'm guessing groups would get hints until it was) came the very first branching choice. Players had to choose which among 2 movie options the protagonists would watch next, and that choice would set which "main arc" the story would take. It was also the point where large groups would be split in two, and so Margaux and I went one way while our would-be partners went another.
The story would branch 4 more times, although those branches would not be coming from arbitrary choices. Instead, we would be taken to a puzzle location, and be told we had N minutes to figure it all out, otherwise the story would take a less positive turn. That's how you'd end up with 32 possible endings - very different ones, based on the overview given to us at the end. Players were invited to come replay this game to see different endings, and I can see that happening which the initial choice (to see more puzzles), but given the price point, I doubt I would've replayed it more than once.
The two of us only failed one of the puzzles, and it wasn't the very last one, so the ending we got was a fairly positive one. In fact, as Margaux pointed out, this was probably a better ending since the "all-win" one seemed a bit too unrealistic, based on what we heard afterwards. Ah well - whatever we got, we sure enjoyed.
Lessons Learned (or re-learned):


Image thématique tirée du site web
Flavor picture from their website


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
Love Without Late Fees
Emplacement:
# de joueurs:
2-8 (séparés en deux groupes au besoin) (jouée avec 6, puis 2)
Durée:
45 min
Salles Multiples:
Contraintes:
Non
Langue:
Anglais
Indices:
Aucun (Sauf pour la toute première énigme, je présume)
Décomptes:
1 verrous, 6 déductions, 6 tâches
Description officielle:
(Voir version anglaise)
Jouée durant:
Été 2019
Réussie?
OUI - Fin "romantique" obtenue - Échoué 1 énigme/tâche - Un peu plus de 3 minutes restantes au total
Verdict:
Après avoir complété une première "représentation" chez The Tape Escape, Margaux et moi-même avons dit au revoir à Amanda, avant de nous lancer immédiatement dans une seconde. Cette fois, l'expérience serait différente pour deux raisons: d'abord parce que nous allions être mélangés avec un groupe d'inconnus, et ensuite parce que "Love WIthout Late Fees" était présenté comme étant une "histoire interactive", avec 32 fins différentes possibles!
Ça fonctionnait comment? Après un film d'introduction (qui nous présentait les principaux protagonistes), le groupe tout entier était reconduit à l'emplacement d'une première énigme. Une fois celle-ci résolue (elle était obligatoire, alors je suppose que nous aurions reçu des indices jusqu'à une éventuellement résolution), la trame narrative se scindait pour une première fois. Les joueurs devaient choisir lequel parmi deux films les protagonistes allaient regarder ensemble, et ce choix allait indiquer quelle "trame principale" suivrait l'histoire. C'est aussi à ce moment que le groupe pouvait/devait se séparer au besoin, et Margaux et moi avons donc pris une voie tandis que nos quasi-coéquipiers en prenaient une autre.
L'histoire allait se séparer ainsi 4 autres fois, même si ces autres branches ne dépendaient pas de choix arbitraires, mais bien de la performance des joueurs. On nous conduisait au lieu de la prochaine tâche, et on nous donnait un certain nombre de minutes pour y parvenir, sinon l'histoire allait prendre un tournant plus sombre. C'est ainsi que vous alliez finir avec une des 32 fins possibles - des fins très différentes, d'après la petite vue d'ensemble montrée à la fin de l'expérience. Les joueurs étaient invités à jouer plusieurs fois, pour voir des fins différentes. Je pourrais m'imaginer essayer l'autre choix initial (question de voir d'autres énigmes), mais vu les coûts associés, j'aurais du mal à penser rejouer plus d'une autre fois.
Notre duo n'a échoué qu'une seule tâche, et ce n'était pas la toute dernière, ce qui nous a mené à une fin plutôt positive. En fait, comme me l'a fait remarquer Margaux, cette fin était probablement meilleure étant donné que la fin "optimale" semblait peu réaliste, d'après ce que nous en avons entendu dire. En tout cas, nous avons aimé ce que nous avons obtenu.
Leçons à retenir (ou à réviser):

SPOILER WARNING (but I guess it doesn't matter anymore)
CETTE VIDÉO RÉVÈLE CERTAINS ÉLÉMENTS DU JEU

A Grown-Up's Guide to Flying - The Tape Escape - Toronto [Discontinued]

"♫ You Can Fly! You Can Fly! You Can Fly! "


If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
A Grown-Up's Guide to Flying
Location:
# of Players:
1-4 (Played with 3)
Duration:
45 min
Multi-Room:
Constraints:
No
Language:
English
Hints:
Unlimited (Delivered in person by your "clerk")
Tally:
1 Lock, 17 Deductions, 16 Tasks
Official Description:
Every year Gene’s older brother Kelly plans a special birthday treasure hunt for her in The Tape Escape – her favourite place. But Gene’s experience of the world is changing, and her 9th birthday calls for a different kind of present.
Played in:
Summer 2019
Made it?
YES - With a little over 2 minutes left - 2 hints received
Verdict:
So here I am, still in Toronto, still interested in trying new escape rooms - especially the oddball ones. Having heard interesting comments about The Tape Escape, I convinced local enthusiast Margaux Yiu to come play one scenario, and then she convinced Manda Whitney to come play the other game with her, then I ended up thinking that I might as well play that one too. Got all that?
The Tape Escape was a project from Outside the March, an immersive theater company. The whole thing was quite an impressive endeavour: from the street, the place looked like a typical VHS video rental store from the 90s. The small lobby had a few couches where people could wait the next "feature time" by staring at dozens of movie boxes from a bygone era.


On the hour mark, two racks of tapes would be moved aside, and everyone present would enjoy a short scene (not sure how many of those there were, but I saw two different ones). After that, groups would be called out by "feature name" and taken into the store which, once again, mostly looked and feeled like a real non-corporate VHS rental store.
I had heard about ER venues like the "Museum of Intrigue" where teams would share a space while concurrently playing completely different games. I was curious to see how it would work here. In practice, since groups were rather small, and accompanied by a "clerk" who stayed close and ensured everyone remained on the right track, there was barely any overlap - we could see and hear the other groups, but it really didn't bother me much.
Now, on to the game. Manda, who had previously played the other two scenarios, told us that this 3rd one had been her favorite, as this was one of the few games that had succeeded in getting her emotionally involved. I can easily see why. Not only did the storytelling do a great job at subtly pulling our heartstrings, but the puzzles, too, had a way of reinforcing that storyline in a way that was completely seamless, yet became obvious in retrospect.
(Yeah, I usually avoid spoilers, but this is already over, so, if you want to know: )
We finished the game on a high note, and I was looking forward the next "feature", coming right after this one.
Lessons Learned (or re-learned):


Image thématique tirée du site web
Flavor picture from their website


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
A Grown-Up's Guide to Flying
Emplacement:
# de joueurs:
1-4 (jouée avec 3)
Durée:
45 min
Salles Multiples:
Contraintes:
Non
Langue:
Anglais
Indices:
Illimités (Donnés en personne par votre "commis" attitré)
Décomptes:
1 verrou, 17 déductions, 16 tâches
Description officielle:
(Voir version anglaise)
Jouée durant:
Été 2019
Réussie?
OUI - Un peu plus de 2 minutes restantes - 2 indices reçus
Verdict:
Me voilà donc encore à Toronto, encore à la recherche de jeux d'évasion - en particulier ceux offrant une expériene à part. Ayant lu plusieurs commentaires à propos de "The Tape Escape", j'ai convaincu Margaux Yiu, une accro locale, de m'accompagner, et c'est elle qui a ensuite convaincu Manda Whitney de venir jouer à l'autre scénario avec elle, avant notre heure prévue, ce qui a fini par me donner envie d'aussi faire cet autre scénario, tant qu'à faire. Vous me suivez?
TTE était une initiative de "Outside the March", une compagnie de théâtre interactif. Le projet était fort impressionant: vu de la rue, on aurait vraiment dit un club vidéo des années 90. Le petit lobby offrait quelques sofas permettant aux visiteurs d'attendre la prochaine "attraction principale" en zieutant les douzaines de boîtes de VHS rappelant une époque révolue.
À chaque heure, deux étalages de cassettes s'ouvraient pour laissant la place à une petite saynète (je ne sais pas combien de sketchs différents il y avait, mais j'en ai vu 2 différents). Par la suite, chaque groupe se faisant appeler par son "nom de film" et était invité à entrer dans les rayons de cette boutique qui, une fois de plus, rappelait vraiment petits clubs de location de VHS qu'on trouvait un peu partout.
J'avais déjà entendu parler d'entreprises comme le "Museum of Intrigue" ou plusieurs équipes jouent à des scénarios différents tout en se partageant l'espace commun, et j'étais curieux de voir comment ça allait se passer ici. En fait, une fois en jeu, on sentait à peine la présence des autres groupes, vu leur taille réduite et le fait que chacune était accompagnée de son propre "commis" qui s'assurait de la garder sur la bonne voie. On pouvait entendre ces autres joueurs, mais ça ne pas plus dérangé qu'ailleurs.
Venons-en au jeu. Manda, qui avait déjà joué les deux autres scénarios, nous a dit que ce dernier était son préféré, car c'était un des seuls jeux d'évasion à l'avoir affectée émotionnellement. Je peux aisément comprendre. Non seulement l'histoire savait tirer les bonnes ficelles, mais les énigmes elles-mêmes avait été conçues de manière à renforcer cette trame narrative de manière subtile, mais évidente quand on y repense.
(Ouin, j'ai l'habitude d'éviter de spolier mes lecteurs, mais l'expérience est déjà terminée, alors si vous tenez à savoir: )
Nous avons complété ce scénario avec enthousiasme, et j'avais déjà hâte à ma prochaine "représentation".
Leçons à retenir (ou à réviser):

Sunday, July 28, 2019

La Chambre-Forte - L'Emprise - Saint-Hyacinthe [Discontinued]

"♫ Don't turn around, oh oh! Der Kommissar's in town, oh oh! "


NOTE: J'ai reçu un rabais spécial pour cette salle.
Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
La Chambre-Forte
Emplacement:
L'Emprise, St-Hyacinthe (https://lemprise.com/)
# de joueurs:
4-8 (jouée avec 6)
Durée:
60 min
Salles Multiples:
Oui
Contraintes:
Oui
Langue:
Français
Indices:
5 (Donnés en personne, lorsque appelé en faisant signe à la caméra)
Décomptes:
14 verrous, 15 déductions, 6 tâches
Description officielle:
Des enquêteurs corrompus par le crime organisé ont fabriqué de fausses pièces à conviction pour incriminer des membres de votre équipe à la place des gens qu’ils veulent protéger. Les preuves seront acheminées au tribunal dans 60 minutes pour le déroulement du procès. Coup de chance, les gardiens de la chambres fortes sont en pause et c’est le temps ou jamais de passer à l’action. Il vous est maintenant impossible de rebrousser chemin donc vous devez absolument trouver une façon de vous échapper.
Vous devez absolument vous introduire dans la chambre forte du commissariat et retrouver ces pièces à conviction falsifiées qui incriminent vos amis avant la fin des 60 prochaines minutes. Si jamais vous échouez, non seulement des innocents seront condamnés mais vous serez pris au piège dans la chambre-forte du commissariat.
Découvrez également qui est derrière cette supercherie afin que justice soit faite !
Jouée durant:
Été 2019
Réussie?
OUI - Un peu moins de 5 minutes restantes - 2 indices utilisés
Verdict:
Même si j'aime arriver à mes jeux d'évasion à l'avance, ces derniers mois ont vu un certain nombres d'incidents où une mauvaise planification m'a fait arriver à la dernière minute. Cette fois-ci, alors que je répondais à l'invitation de Fred St-Jean des Fugitifs, j'ai nettement sous-estimé le temps requis pour prendre le traversier pour Sorel, et nous sommes arrivés sur place, en milieu d'après-midi, sans avoir eu le temps de dîner. 😩
Le plus ironique dans tout ça, c'est qu'il est possible de manger, à l'Emprise! Cette entreprise de jeux d'évasion, ouverte en 2016, a depuis ajouté un resto-pub ludique au rez-de-chaussée. J'aurais bien aimé en parler plus, étant moi-même un amateur de jeux de société, mais je n'ai même pas eu le temps d'y mettre les pieds. Zut.
On m'avait dit que La Chambre-Forte offrait la meilleure immersion, et c'est sans doute vrai. Le commissariat semblait crédible (quoi qu'on peut argumenter qu'il n'est pas difficile de créer un bureau de policier, même en y ajoutant une chambre forte*), et j'ai aimé suivre le déroulement de l'intrigue.
Honnêtement, notre sous-alimentation nous a clairement nui - nous étions plus grognons qu'à l'habitude - mais nous sommes quand même venu à bout de cette salle.
(*): J'en profite pour souligner que le mot "chambre-forte", avec un trait d'union, n'existe pas. 🤓
Leçons à retenir (ou à réviser):


Photo thématique tirée du site web
Flavor picture from their website


NOTE: I received a special discount on this game.
If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
La Chambre-Forte
Location:
L'Emprise, St-Hyacinthe (https://lemprise.com/)
# of Players:
4-8 (Played with 6)
Duration:
60 min
Multi-Room:
Yes
Constraints:
Yes
Language:
French
Hints:
5 (Delivered in person, when called by waving at a camera)
Tally:
14 Locks, 15 Deductions, 6 Tasks
Official Description:
(See French description)
Played in:
Summer 2019
Made it?
YES - With a little under 5 minutes left - 2 hints used
Verdict:
Even though I do my best at showing up to Escape Rooms ahead of time, in recent months a number of poor planning incidents made show up at the last minute - or worse. This time, as I answered an invite from Les Fugitifs' Fred St-Jean, I clearly underestimated the amount of time required for the ferry down in Sorel, and we reached our destination in the middle of the afternoon, without any time for lunch. 😩
Ironically, it's possible to have a full meal down at L'Emprise! This Escape Room business, open since 2016, has since added a board game pub on its ground floor. I would've loved to talk to you about it in length - being very much into board games myself - but I didn't even have time to set a foot inside it. Drats.
I was told that "La Chambre-Forte" provided the best level of immersion, and that's likely true. The police station seemed believable (though one might argue it's not that hard to build a good-looking office, even if you add a large vault to it), and I enjoyed seeing the storyline progress along the way.
To be fully honest, our lack of sustenance definitely hindered us - we were all grumpier than usual - but we still managed to pull it through.
Lessons Learned (or re-learned):

La Confrérie des Mathalois: Forces en Péril - Maison Louis-Cyr - St-Jean-de-Matha [Discontinued]

"Où que tu sois, qui que tu sois, que la Force soit avec toi!"


NOTE: J'ai reçu un rabais spécial pour cette salle.
Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
La Confrérie des Mathalois: Forces en Péril
Emplacement:
Maison Louis-Cyr, St-Jean-de-Matha (https://maisonlouiscyr.com/jeu-devasion-2019/)
# de joueurs:
4-8 (jouée avec 6)
Durée:
60 min
Multiple:
Contraintes:
Non
Langue:
Français
Indices:
Illimités (Donnés via un walkie-talkie fourni)
Décomptes:
14 verrous, 12 déductions, 5 tâches
Description officielle:
Véritable pôle d’attraction depuis près de 200 ans, la pittoresque municipalité de Saint-Jean-de-Matha garde en son cœur un secret bien gardé; celui de l’origine de ses forces qui l’animent. Déjà dans les années 1830, les 4 frères Ducharme découvrir le pouvoir de celles-ci en commençant à bûcher tout près du musée, dans ce qui allait devenir le rang Sainte-Louise. Depuis, ces forces n’ont cessé de croître en puissance.
La Confrérie des Mathalois, un groupe aussi ancien que l’est le village, a comme mission de protéger ces forces. En gardant le secret sur le lieu d’où elles émergent, ils ont su favoriser le développement de Saint-Jean-de-Matha depuis près de 2 siècles.
Mais dernièrement, un groupe obscur appelé les Nonmathas, jaloux du pouvoir attractif de Saint-Jean-de-Matha, a découvert l’épicentre de ces forces et mis la main sur celles-ci annulant tous les effets bénéfiques de ces puissances. Leur seul objectif : réduire Saint-Jean-de-Matha à néant. La Confrérie des Mathalois a besoin de vous. Vous seuls pouvez rétablir l’équilibre des forces et sauver la municipalité. Mais le temps presse. Plus qu’une heure avant le cataclysme.
Jouée durant:
Été 2019
Réussie?
OUI - Un peu plus de 15 minutes restantes - 2 indices utilisés
Verdict:
Après ce périple outre-mer, j'avais envie de ramener la famille jouer quelques salles québécoises. Bon timing, durant ledit voyage j'ai reçu une invitation à la Maison Louis-Cyr pour y essayer leur jeu d'évasion. Parfait, c'est un coin que je ne visite presque jamais! En voiture tout le monde!
J'ai d'abord été surpris d'apprendre qu'il s'agissait en fait du troisième jeu du genre à cette demeure ancestrale du célèbre homme fort. Une première version y avait vu le jour à l'automne 2018, puis une autre pour le temps des fêtes. Cette nouvelle itération était donc en place pour la période estivale.
Évidemment, comme nous venions récemment de jouer une autre salle du même type, il est difficile de ne pas les comparer. À Ottawa, j'avais apprécié le lien entre le thème du jeu et son environnement. Ici, tant qu'à être dans la chambre où dormait autrefois Louis Cyr et son épouse, j'aurais aimé que le thème s'y rapporte davantage. J'ai aussi trouvé que certaines énigmes manquaient de "direction" (un problème classique qu'on voit souvent dans des salles débutantes, où il manque certains éléments reliant un cadenas à ses indices).
Ceci étant dit, ma famille a beaucoup apprécié le reste de la Maison Louis-Cyr. Nous n'avions pas beaucoup de temps pour visiter ce petit musée, mais aurions souhaité pouvoir y rester un peu plus longtemps. Puisque les tarifs pour le jeu d'évasion incluaient la visite du musée, l'offre devenait beaucoup plus intéressante. Oui, j'utilise l'imparfait puisque lorsque vous lirez ces lignes, l'été aura pris fin. Je croyais avoir lu que le jeu allait demeurer en place jusqu'en novembre, mais il semble que j'ai confondu avec une vieille annonce. 😵
Donc, si (comme je l'espère) un jeu d'évasion finit par revenir à St-Jean-de-Matha, et que vous êtes une famille qui aimez les jeux d'évasion et passez dans ce coin, je vous suggère de faire le détour... tout en allouant au moins une heure de plus, pour visiter tout le musée ensuite.
NOTE: Ah bien torpinouche, entre le moment d'écrire cette critique et sa publication, ma quasi-prophécie s'est réalisée: ce scénario a lui aussi été rallongé jusqu'en novembre! 😲
Leçons à retenir (ou à réviser):


Poster thématique tirée du site web
Flavor poster from their website


NOTE: I received a special discount on this game.
If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
La Confrérie des Mathalois: Forces en Péril
Location:
Maison Louis-Cyr, St-Jean-de-Matha (https://maisonlouiscyr.com/jeu-devasion-2019/)
# of Players:
4-8 (Played with 6)
Duration:
45 min
Multi-Room:
Constraints:
No
Language:
French
Hints:
Unlimited (Delivered via a provided walkie-talkie)
Tally:
14 Locks, 12 Deductions, 5 Tasks
Official Description:
(See French description)
Played in:
Summer 2019
Made it?
YES - With a little over 15 minutes left - 2 hints used
Verdict:
After this whole expedition overseas, I was looking forward taking the family to a few Quebec rooms. In what can only be seen as perfect timing, I received a special invitation to Maison Louis-Cyr, to try out their escape room. Great, I've barely ever been in that area! Road trip!
I was rather flabbergasted to learn that this was actually the third room being run in this strongman's ancestral home. A first version came to be in the fall of 2018, then another one during the Holidays. This latest iteration was scheduled to run for the whole summer.
Now, since we had just played another room of the same type, it's hard to resist comparing them. Back in Ottawa, I had particularly enjoyed the strong link between the room's overall theme and its setting. Here, since we stood in the very bedroom where Louis Cyr and his wife once slept, I would've preferred if the room theme had taken advantage of that. I also found that some of the puzzles were poorly signposted ("signposting" being the art of linking clues and puzzles so players can solve them - something that frequently goes lacking with beginners' designs).
That being said, my family did thoroughly enjoy the remainder of Maison Louis-Cyr. We were short on time to fully take advantage of this small museum, and did wish we could have stayed a bit longer. Given that the Escape Room fees included the museum entry fees, it made the whole deal a lot more appealing. Yes, I am sadly using past tense, since by the time you read this, summer will be over. I thought I had read that the game would be around until November, but apparently I got mixed up with an older ad for the first game. 😵
So if (as I hope) another Escape Room ends up returning to St-Jean-de-Matha, and you happen to be an escape-loving family passing in the area, I suggest you make a side-trip over... while allocating at least an extra hour for the museum itself.
NOTE: Well, what do you know, between the writing of this review and its publication, my sorta-prophecy became true: this scenario has, too, been extended up til November! 😲
Lessons Learned (or re-learned):

Friday, July 26, 2019

The Panic Room - Escape Manor - Ottawa [Discontinued]

"♫ It's a rich man's world! "


If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
The Panic Room
Location:
Escape Manor, Ottawa (https://www.escapemanor.com/ottawa)
# of Players:
2-6 (Played with 3)
Duration:
45 min
Multi-Room:
Constraints:
No
Language:
Bilingual (Played in English)
Hints:
1 (Delivered via a walkie-talkie hidden in the room)
Tally:
11 Locks, 12 Deductions, 10 Tasks
Official Description:
You stand before the Schwartz family vault. You know once you start you'll have little time. You light your torch, look to your team, and mutter, “Let's be quick.”
Played in:
Summer 2019
Made it?
YES - With a little over 10 minutes left - 1 hint used
Verdict:
For the first time since January 2017, I had pretty much given up on the idea of having my monthly local escape with my rag-tag team of friends, due to a number of circumstances. However, when I learned that Escape Manor was closing a room I hadn't played, at the very end of the week, I decided to promptly book a spot, and get whoever would be available besides my wife. Turned out only Nick showed up, but hey - I say that still counts. 👍
The Panic Room was, according to our host, the hardest room of the Hintonburg location, but it didn't really feel that way to us. Although the three of us initially felt a bit overwhelmed by the amount of locks vs the actual number of clues available to us, once we started solving puzzles they pretty much went out one after the other.
I'd been hoping that EM would relax their team pic policy a bit, considering that by the time it would be made available, the room would've closed, but our Gamemaster still followed their "no spoilers in pictures" policy. Ah well, knowing them, they probably shipped the room to another of their branch. 😉
Lessons Learned (or re-learned):


Photo thématique tirée du site web
Flavor picture from their website


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
The Panic Room
Emplacement:
Escape Manor, Ottawa (https://www.escapemanor.com/ottawa)
# de joueurs:
2-6 (jouée avec 3)
Durée:
45 min
Salles Multiples:
Contraintes:
Non
Langue:
Bilingue (jouée en anglais)
Indices:
1 (Donné via un walkie-talkie caché dans la pièce)
Décomptes:
11 verrous, 12 déductions, 10 tâches
Description officielle:
(Voir version anglaise)
Jouée durant:
Été 2019
Réussie?
OUI - Un peu plus de 10 minutes restantes - 1 indice utilisé
Verdict:
Pour la toute première fois depuis janvier 2017, j'avais essentiellement abandonné l'idée de compléter une évasion mensuelle avec mon groupe disparate d'amis locaux, suite à un concours de circonstances. J'ai cependant appris qu'Escape Manor allait fermer une salle que je n'avais jamais jouée, à la fin de la semaine courante, et j'ai donc promptement décidé de faire une réservation, et d'y inviter quiconque d'entre eux serait disponible, en plus de mon épouse. En bout de ligne, il n'y a que mon ami Nick qui s'est trouvé disponible, mais bon, j'ai décidé que ça comptait. 👍
"The Panic Room" était, aux dires de notre hôte, la salle la plus ardue de la succursale de Hintonburg, mais ce n'est pas l'impression qu'elle nous a donné. Même si notre petit équipe a tout d'abord été intimidée par le peu d'indices disponibles par rapport à tous les cadenas nous entourant, une fois les premières énigmes résolues, tout s'est enchaîné assez vite.
J'avais espéré que les règles strictes d'EM en rapport aux photos d'équipe (rien de visible qui soit en lien avec une énigme) seraient quelque peu moins appliquées, vu la fermeture imminente, mais notre meneur de jeu a été intraitable. Enfin bon, comme on les connaît, cette salle a probalement été envoyée à une autre succursale. 😉
Leçons à retenir (ou à réviser):

Thursday, November 8, 2018

Bad Neighbour / Le Voisin - Dossier 325 - Gatineau [Discontinued]

If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
Bad Neighbour
Location:
Dossier 325, Gatineau (https://www.dossier325.com/)
# of Players:
4-6 (Played with 6)
Duration:
60 min
Multi-Room:
Constraints:
Yes
Language:
Bilingual (Played in English)
Hints:
3 (Delivered via a provided walkie-talkie)
Tally:
4 Locks, 11 Deductions, 9 Tasks
Official Description:
Lately, something odd has been happening around here. Normally, this neighborhood is rather quiet. With the exception of the community gathering in June and the Halloween party in October, neighbors are rather reserved, mainly interested in their daily activities.
But in the last few weeks, since the arrival of the new neighbor at 325 Reissod Street, things are different. There is something wrong. No one has yet to see this neighbor. He doesn't receive any mail, doesn't water his lawn, never takes out the trash. If it weren't for the light that can be seen between the curtains in the evening, one would think the house is abandoned.
After the disappearance of Mrs. Berthiot's cat and Mr. Lamothe's dog in the last week, we've decided to take a look. Gather some neighbors; we're going to 325 Reissod Street.
Played in:
Fall 2018
Made it?
YES - With a little over 8 minutes left - 2 hints used
Verdict:
Back when my team played Dossier 325's very first room, we had blast. I liked the nice furnishing (accurate for the time period), the well-designed puzzles, and the way those puzzles were split into parallel paths. Capone's Hideout ended up in my list of favorites, in spite of it being a lock-heavy, first-generation type of room. With such an impressive pedigree, you might have expected me to try its replacement ASAP, but after hearing some disappointing feedback about malfunctioning components, I decided to wait a bit.
I wasn't sure what to expect, but what I did not expect, for sure, was a room diametrically opposed to the one we had previously experienced: an absence of padlock, lots of tech-based mechanisms, a couple surprises... and one of the drabbest setting I've seen in recent years. 😓 It felt pretty weird to see that everything that the first room had done perfectly was now almost ignored.
Did the extra wait make it better? I'm glad to report that all the game components worked fine... but somehow that's not the relief I thought it'd be. At least we still had a good time together!
Lessons Learned:


Photo thématique tirée du site web
Flavor picture from their website


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
Bad Neighbour
Emplacement:
Dossier 325, Gatineau (https://www.dossier325.com/)
# de joueurs:
4-6 (jouée avec 6)
Durée:
60 min
Salles Multiples:
Contraintes:
Oui
Langue:
Bilingue (jouée en anglais)
Indices:
3 (Donnés via un walkie-talkie fourni)
Décomptes:
4 verrous, 11 déductions, 9 tâches
Description officielle:
Dernièrement, il se passe quelque chose d'étrange dans le quartier. À l'habitude, le voisinage est plutôt calme. À l'exception de la grande épluchette de blé d'inde en juin et de la fête de l'Halloween en octobre, les voisins sont plutôt réservés, intéressés principalement par leurs activités quotidiennes.
Mais voilà que dans les dernières semaines, depuis l'arrivée du nouveau voisin au 325, rue Reissod, les choses sont différentes. Il y a quelque chose qui cloche. ​Ce voisin, personne ne l'a vu. Il ne reçoit pas de courrier, n'entretient pas les plates-bandes, ne sort jamais les poubelles. Si ce n'était pas des lueurs qu'on peut apercevoir le soir entre les rideaux, on croirait la maison abandonnée.
Après la disparition du chat de Mme Berthiot et du chien de M. Lamothe dans la dernière semaine, on se doit d'aller y jeter un coup d'oeil. Convocation de voisins; on entre au 325, rue Reissod.
Jouée durant:
Automne 2018
Réussie?
OUI - Un peu plus de 8 minutes restantes - 2 indices utilisés
Verdict:
Lorsque mon équipe a fait sa première visite chez Dossier 325, nous y avions passé un fort bon moment. J'avais beaucoup apprécié le beau décor (qui collait parfaitement avec l'époque), les énigmes bien conçues, et la façon dont ces énigmes suivaient plusieurs séquences parallèles. Le Repaire de Capone s'est taillé une place parmi mes Coups de Coeur, et ce même en étant une salle de style classique, pleine de cadenas. Avec une feuille de route aussi impressionnante, on aurait pu s'attendre à ce que je me rue son successeur, mais après avoir entendu quelques anecdotes décevantes liées à des erreurs de fonctionnement, j'ai plutôt décidé d'attendre un peu.
Je ne savais pas trop à quoi m'attendre, mais ce à quoi je ne m'attendais pas, pour sûr, était une salle diamétralement opposée à celle que nous avions jouée auparavant: une absence de cadenas, plusieurs éléments technologiques, quelques surprises... et un des décors les plus drabes que j'ai pu voir dans les dernières années. 😓 C'était très bizarre de réaliser que tout ce que la première salle avait accompli à la perfection était maintenant complètement mis à l'écart.
Est-ce que l'attente a été bénéfique à notre expérience de jeu? Je suis heureux de rapporter que tout a bien fonctionné... mais ça ne m'a pas apporté le réconfort espéré. Au moins nous avons quand même passé un bon moment tous ensemble!
Leçons à retenir:

Friday, September 28, 2018

Alibi! - Escape Manor - Ottawa [Discontinued]

Wait, why is everything so blurry?
All my drinks were non-alcoholic!
NOTE: I received a special discount on this game.
If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
Alibi!
Location:
Escape Manor, Ottawa (https://www.escapemanor.com/)
# of Players:
6-8 (Played with 6)
Duration:
180 min (app.)
Multi-Room:
Not applicable (played outside)
Constraints:
No
Language:
Bilingual (Played in English)
Hints:
Unlimited (Delivered by any in-game character, or by phoning the office)
Tally:
7 Locks, 8 Deductions, 14 Tasks
Official Description:
Part escape game, part interactive theatre; Alibi is Ottawa's most unique summer adventure. Your crew has three hours to prove your innocence. Follow a trail of evidence through downtown Ottawa and find the people who can confirm your Alibi.
Alibi is Escape Manor's first outdoor theatrical experience, featuring an incredible cast of mysterious allies and enemies.
Played in:
Fall 2018
Made it?
YES - With about 1 minute left - two hints received
Verdict:
At last! After having to reschedule this event twice, I was finally able to partake in this limited-time escape event set up by none other than "local powerhouse" Escape Manor. Aside from knowing that the event cost was twice that of your average escape room, I also knew that it was about 3-hours long, included live actors, a plate of snacks, and two rounds of beverages (alcoholic or not).
Of course, I don't want to spoil your experience either, so I'll stick to the very basics. The game starts in a section of the EM lounge especially dedicated to this game. Your team gathers there, you'll have your first drink, then you'll be sent on your way, to figure out exactly what your mission is. Overall, you'll interact with 6 different actors, as you travel from one location to the next. Most of those locations are outside, but every now & then you'll get inside buildings.
Having played a lot of outdoor adventures this summer, the most common pattern I've noticed is that they're a lot easier, possibly to account for the presence of children. And yet, even though Alibi! is strictly made for adults (well, 16+ in the daytime, 19+ in the nighttime), gameplay here is just as easy, with players getting "railroaded" from one part to the next. Perhaps the designers took for granted that after a couple drinks, adult players would start behaving like children... And there might be some truth in that. 😇 My teammates spent a lot of time just laughing and goofing around with the game characters - which actually counted for a big chunk of our enjoyment.
In spite of all that fun we had, I was planning to add the not-uncommon "notquite" tag to this post, since the gameplay didn't feel "escapy" enough to me. I was pleasantly surprised, however, to find that the game ends with a proper mini-escape-room, with a time limit and all. That finishing touch was just was we needed.
Lessons Learned:


Image thématique tirée du site web
Flavor picture from their website


NOTE: J'ai reçu un rabais spécial pour cette salle.
Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
Alibi!
Emplacement:
Escape Manor, Ottawa (https://www.escapemanor.com/)
# de joueurs:
6-8 (jouée avec 6)
Durée:
180 min (env.)
Salles Multiples:
Ne s'applique pas (jeu extérieur)
Contraintes:
Non
Langue:
Bilingue (jouée en anglais)
Indices:
Illimités (Donnés par n'importe quel personnage du jeu, ou en donnant un coup de fil)
Décomptes:
7 verrous, 8 déductions, 14 tâches
Description officielle:
(Voir version anglaise)
Jouée durant:
Automne 2018
Réussie?
OUI - Environ 1 minute restante - 2 indices reçus
Verdict:
Enfin! Après avoir dû reporter cette activité à deux reprises, j'étais fin prêt à essayer ce jeu d'évasion à durée limitée, préparé par cette "puissance locale" qu'est Escape Manor. Mis à part le fait qu'il coûtait le double d'une salle moyenne, je savais qu'il durait environ 3 heures, incluait des comédiens, un plateau d'hors-d'oeuvre, et deux tournées de breuvages (alcoolisés ou non).
Bien entendu, je ne veux pas nuire à votre propre expérience, alors je vais m'en tenir aux bases. Le jeu débute dans une section du salon d'attente d'EM spécifiquement dédiée à ce jeu. Votre équipe s'y installe, vous prenez un premier verre, puis on vous envoie découvrir en quoi exactement consiste votre mission. En tout, vous allez croiser 6 comédiens différents durant vos déplacements d'un lieu à l'autre. La plupart de ces endroits sont à l'extérieur, mais il vous faudra aussi entrer dans quelques bâtiments à l'occasion.
Après fait beaucoup d'aventures extérieures durant l'été, la caractéristique la plus commune semble être leur relative facilité, ce que j'ai présumé être pour accomoder la présence de jeunes enfants. Pourtant, alors que cette aventure est faite pour des adultes (16 ans et plus durant le jour, 19 ans et plus le soir), elle demeure elle aussi plutôt simple, et les joueurs peuvent presque laisser l'intrigue progresser par elle-même. Je me demande si les concepteurs se sont dit qu'après quelques verres, des joueurs adultes se comporteraient comme des enfants... ce qui n'est peut-être pas faux. 😇 Mes coéquipiers ont passé pas mal de temps à rigoler et à cabotiner avec les personnages du jeu - ce qui a compté pour une grosse part du plaisir que nous avons eu.
Même si nous nous amusions bien, j'avais l'intention d'ajouter l'occasionnelle étiquette "notquite" à cet article, étant donné que l'expérience de jeu ne me semblait pas évoquer les jeux d'évasion. J'ai toutefois eu l'agréable surprise d'apprendre que cette aventure ce terminait par une mini-escape-room en bonne et due forme, avec limite de temps et tout le reste. Cette petite touche finale m'a suffit.
Leçons à retenir:



Alibi from Escape Manor on Vimeo.