Showing posts with label discontinued. Show all posts
Showing posts with label discontinued. Show all posts

Sunday, July 28, 2019

La Chambre-Forte - L'Emprise - Saint-Hyacinthe [Discontinued]

"♫ Don't turn around, oh oh! Der Kommissar's in town, oh oh! "


NOTE: J'ai reçu un rabais spécial pour cette salle.
Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
La Chambre-Forte
Emplacement:
L'Emprise, St-Hyacinthe (https://lemprise.com/)
# de joueurs:
4-8 (jouée avec 6)
Durée:
60 min
Salles Multiples:
Oui
Contraintes:
Oui
Langue:
Français
Indices:
5 (Donnés en personne, lorsque appelé en faisant signe à la caméra)
Décomptes:
14 verrous, 15 déductions, 6 tâches
Description officielle:
Des enquêteurs corrompus par le crime organisé ont fabriqué de fausses pièces à conviction pour incriminer des membres de votre équipe à la place des gens qu’ils veulent protéger. Les preuves seront acheminées au tribunal dans 60 minutes pour le déroulement du procès. Coup de chance, les gardiens de la chambres fortes sont en pause et c’est le temps ou jamais de passer à l’action. Il vous est maintenant impossible de rebrousser chemin donc vous devez absolument trouver une façon de vous échapper.
Vous devez absolument vous introduire dans la chambre forte du commissariat et retrouver ces pièces à conviction falsifiées qui incriminent vos amis avant la fin des 60 prochaines minutes. Si jamais vous échouez, non seulement des innocents seront condamnés mais vous serez pris au piège dans la chambre-forte du commissariat.
Découvrez également qui est derrière cette supercherie afin que justice soit faite !
Jouée durant:
Été 2019
Réussie?
OUI - Un peu moins de 5 minutes restantes - 2 indices utilisés
Verdict:
Même si j'aime arriver à mes jeux d'évasion à l'avance, ces derniers mois ont vu un certain nombres d'incidents où une mauvaise planification m'a fait arriver à la dernière minute. Cette fois-ci, alors que je répondais à l'invitation de Fred St-Jean des Fugitifs, j'ai nettement sous-estimé le temps requis pour prendre le traversier pour Sorel, et nous sommes arrivés sur place, en milieu d'après-midi, sans avoir eu le temps de dîner. 😩
Le plus ironique dans tout ça, c'est qu'il est possible de manger, à l'Emprise! Cette entreprise de jeux d'évasion, ouverte en 2016, a depuis ajouté un resto-pub ludique au rez-de-chaussée. J'aurais bien aimé en parler plus, étant moi-même un amateur de jeux de société, mais je n'ai même pas eu le temps d'y mettre les pieds. Zut.
On m'avait dit que La Chambre-Forte offrait la meilleure immersion, et c'est sans doute vrai. Le commissariat semblait crédible (quoi qu'on peut argumenter qu'il n'est pas difficile de créer un bureau de policier, même en y ajoutant une chambre forte*), et j'ai aimé suivre le déroulement de l'intrigue.
Honnêtement, notre sous-alimentation nous a clairement nui - nous étions plus grognons qu'à l'habitude - mais nous sommes quand même venu à bout de cette salle.
(*): J'en profite pour souligner que le mot "chambre-forte", avec un trait d'union, n'existe pas. 🤓
Leçons à retenir (ou à réviser):


Photo thématique tirée du site web
Flavor picture from their website


NOTE: I received a special discount on this game.
If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
La Chambre-Forte
Location:
L'Emprise, St-Hyacinthe (https://lemprise.com/)
# of Players:
4-8 (Played with 6)
Duration:
60 min
Multi-Room:
Yes
Constraints:
Yes
Language:
French
Hints:
5 (Delivered in person, when called by waving at a camera)
Tally:
14 Locks, 15 Deductions, 6 Tasks
Official Description:
(See French description)
Played in:
Summer 2019
Made it?
YES - With a little under 5 minutes left - 2 hints used
Verdict:
Even though I do my best at showing up to Escape Rooms ahead of time, in recent months a number of poor planning incidents made show up at the last minute - or worse. This time, as I answered an invite from Les Fugitifs' Fred St-Jean, I clearly underestimated the amount of time required for the ferry down in Sorel, and we reached our destination in the middle of the afternoon, without any time for lunch. 😩
Ironically, it's possible to have a full meal down at L'Emprise! This Escape Room business, open since 2016, has since added a board game pub on its ground floor. I would've loved to talk to you about it in length - being very much into board games myself - but I didn't even have time to set a foot inside it. Drats.
I was told that "La Chambre-Forte" provided the best level of immersion, and that's likely true. The police station seemed believable (though one might argue it's not that hard to build a good-looking office, even if you add a large vault to it), and I enjoyed seeing the storyline progress along the way.
To be fully honest, our lack of sustenance definitely hindered us - we were all grumpier than usual - but we still managed to pull it through.
Lessons Learned (or re-learned):

Friday, July 26, 2019

The Panic Room - Escape Manor - Ottawa [Discontinued]

"♫ It's a rich man's world! "


If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
The Panic Room
Location:
Escape Manor, Ottawa (https://www.escapemanor.com/ottawa)
# of Players:
2-6 (Played with 3)
Duration:
45 min
Multi-Room:
Constraints:
No
Language:
Bilingual (Played in English)
Hints:
1 (Delivered via a walkie-talkie hidden in the room)
Tally:
11 Locks, 12 Deductions, 10 Tasks
Official Description:
You stand before the Schwartz family vault. You know once you start you'll have little time. You light your torch, look to your team, and mutter, “Let's be quick.”
Played in:
Summer 2019
Made it?
YES - With a little over 10 minutes left - 1 hint used
Verdict:
For the first time since January 2017, I had pretty much given up on the idea of having my monthly local escape with my rag-tag team of friends, due to a number of circumstances. However, when I learned that Escape Manor was closing a room I hadn't played, at the very end of the week, I decided to promptly book a spot, and get whoever would be available besides my wife. Turned out only Nick showed up, but hey - I say that still counts. 👍
The Panic Room was, according to our host, the hardest room of the Hintonburg location, but it didn't really feel that way to us. Although the three of us initially felt a bit overwhelmed by the amount of locks vs the actual number of clues available to us, once we started solving puzzles they pretty much went out one after the other.
I'd been hoping that EM would relax their team pic policy a bit, considering that by the time it would be made available, the room would've closed, but our Gamemaster still followed their "no spoilers in pictures" policy. Ah well, knowing them, they probably shipped the room to another of their branch. 😉
Lessons Learned (or re-learned):


Photo thématique tirée du site web
Flavor picture from their website


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
The Panic Room
Emplacement:
Escape Manor, Ottawa (https://www.escapemanor.com/ottawa)
# de joueurs:
2-6 (jouée avec 3)
Durée:
45 min
Salles Multiples:
Contraintes:
Non
Langue:
Bilingue (jouée en anglais)
Indices:
1 (Donné via un walkie-talkie caché dans la pièce)
Décomptes:
11 verrous, 12 déductions, 10 tâches
Description officielle:
(Voir version anglaise)
Jouée durant:
Été 2019
Réussie?
OUI - Un peu plus de 10 minutes restantes - 1 indice utilisé
Verdict:
Pour la toute première fois depuis janvier 2017, j'avais essentiellement abandonné l'idée de compléter une évasion mensuelle avec mon groupe disparate d'amis locaux, suite à un concours de circonstances. J'ai cependant appris qu'Escape Manor allait fermer une salle que je n'avais jamais jouée, à la fin de la semaine courante, et j'ai donc promptement décidé de faire une réservation, et d'y inviter quiconque d'entre eux serait disponible, en plus de mon épouse. En bout de ligne, il n'y a que mon ami Nick qui s'est trouvé disponible, mais bon, j'ai décidé que ça comptait. 👍
"The Panic Room" était, aux dires de notre hôte, la salle la plus ardue de la succursale de Hintonburg, mais ce n'est pas l'impression qu'elle nous a donné. Même si notre petit équipe a tout d'abord été intimidée par le peu d'indices disponibles par rapport à tous les cadenas nous entourant, une fois les premières énigmes résolues, tout s'est enchaîné assez vite.
J'avais espéré que les règles strictes d'EM en rapport aux photos d'équipe (rien de visible qui soit en lien avec une énigme) seraient quelque peu moins appliquées, vu la fermeture imminente, mais notre meneur de jeu a été intraitable. Enfin bon, comme on les connaît, cette salle a probalement été envoyée à une autre succursale. 😉
Leçons à retenir (ou à réviser):

Thursday, November 8, 2018

Bad Neighbour / Le Voisin - Dossier 325 - Gatineau [Discontinued]

If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
Bad Neighbour
Location:
Dossier 325, Gatineau (https://www.dossier325.com/)
# of Players:
4-6 (Played with 6)
Duration:
60 min
Multi-Room:
Constraints:
Yes
Language:
Bilingual (Played in English)
Hints:
3 (Delivered via a provided walkie-talkie)
Tally:
4 Locks, 11 Deductions, 9 Tasks
Official Description:
Lately, something odd has been happening around here. Normally, this neighborhood is rather quiet. With the exception of the community gathering in June and the Halloween party in October, neighbors are rather reserved, mainly interested in their daily activities.
But in the last few weeks, since the arrival of the new neighbor at 325 Reissod Street, things are different. There is something wrong. No one has yet to see this neighbor. He doesn't receive any mail, doesn't water his lawn, never takes out the trash. If it weren't for the light that can be seen between the curtains in the evening, one would think the house is abandoned.
After the disappearance of Mrs. Berthiot's cat and Mr. Lamothe's dog in the last week, we've decided to take a look. Gather some neighbors; we're going to 325 Reissod Street.
Played in:
Fall 2018
Made it?
YES - With a little over 8 minutes left - 2 hints used
Verdict:
Back when my team played Dossier 325's very first room, we had blast. I liked the nice furnishing (accurate for the time period), the well-designed puzzles, and the way those puzzles were split into parallel paths. Capone's Hideout ended up in my list of favorites, in spite of it being a lock-heavy, first-generation type of room. With such an impressive pedigree, you might have expected me to try its replacement ASAP, but after hearing some disappointing feedback about malfunctioning components, I decided to wait a bit.
I wasn't sure what to expect, but what I did not expect, for sure, was a room diametrically opposed to the one we had previously experienced: an absence of padlock, lots of tech-based mechanisms, a couple surprises... and one of the drabbest setting I've seen in recent years. 😓 It felt pretty weird to see that everything that the first room had done perfectly was now almost ignored.
Did the extra wait make it better? I'm glad to report that all the game components worked fine... but somehow that's not the relief I thought it'd be. At least we still had a good time together!
Lessons Learned:


Photo thématique tirée du site web
Flavor picture from their website


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
Bad Neighbour
Emplacement:
Dossier 325, Gatineau (https://www.dossier325.com/)
# de joueurs:
4-6 (jouée avec 6)
Durée:
60 min
Salles Multiples:
Contraintes:
Oui
Langue:
Bilingue (jouée en anglais)
Indices:
3 (Donnés via un walkie-talkie fourni)
Décomptes:
4 verrous, 11 déductions, 9 tâches
Description officielle:
Dernièrement, il se passe quelque chose d'étrange dans le quartier. À l'habitude, le voisinage est plutôt calme. À l'exception de la grande épluchette de blé d'inde en juin et de la fête de l'Halloween en octobre, les voisins sont plutôt réservés, intéressés principalement par leurs activités quotidiennes.
Mais voilà que dans les dernières semaines, depuis l'arrivée du nouveau voisin au 325, rue Reissod, les choses sont différentes. Il y a quelque chose qui cloche. ​Ce voisin, personne ne l'a vu. Il ne reçoit pas de courrier, n'entretient pas les plates-bandes, ne sort jamais les poubelles. Si ce n'était pas des lueurs qu'on peut apercevoir le soir entre les rideaux, on croirait la maison abandonnée.
Après la disparition du chat de Mme Berthiot et du chien de M. Lamothe dans la dernière semaine, on se doit d'aller y jeter un coup d'oeil. Convocation de voisins; on entre au 325, rue Reissod.
Jouée durant:
Automne 2018
Réussie?
OUI - Un peu plus de 8 minutes restantes - 2 indices utilisés
Verdict:
Lorsque mon équipe a fait sa première visite chez Dossier 325, nous y avions passé un fort bon moment. J'avais beaucoup apprécié le beau décor (qui collait parfaitement avec l'époque), les énigmes bien conçues, et la façon dont ces énigmes suivaient plusieurs séquences parallèles. Le Repaire de Capone s'est taillé une place parmi mes Coups de Coeur, et ce même en étant une salle de style classique, pleine de cadenas. Avec une feuille de route aussi impressionnante, on aurait pu s'attendre à ce que je me rue son successeur, mais après avoir entendu quelques anecdotes décevantes liées à des erreurs de fonctionnement, j'ai plutôt décidé d'attendre un peu.
Je ne savais pas trop à quoi m'attendre, mais ce à quoi je ne m'attendais pas, pour sûr, était une salle diamétralement opposée à celle que nous avions jouée auparavant: une absence de cadenas, plusieurs éléments technologiques, quelques surprises... et un des décors les plus drabes que j'ai pu voir dans les dernières années. 😓 C'était très bizarre de réaliser que tout ce que la première salle avait accompli à la perfection était maintenant complètement mis à l'écart.
Est-ce que l'attente a été bénéfique à notre expérience de jeu? Je suis heureux de rapporter que tout a bien fonctionné... mais ça ne m'a pas apporté le réconfort espéré. Au moins nous avons quand même passé un bon moment tous ensemble!
Leçons à retenir:

Friday, September 28, 2018

Alibi! - Escape Manor - Ottawa [Discontinued]

Wait, why is everything so blurry?
All my drinks were non-alcoholic!
NOTE: I received a special discount on this game.
If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
Alibi!
Location:
Escape Manor, Ottawa (https://www.escapemanor.com/)
# of Players:
6-8 (Played with 6)
Duration:
180 min (app.)
Multi-Room:
Not applicable (played outside)
Constraints:
No
Language:
Bilingual (Played in English)
Hints:
Unlimited (Delivered by any in-game character, or by phoning the office)
Tally:
7 Locks, 8 Deductions, 14 Tasks
Official Description:
Part escape game, part interactive theatre; Alibi is Ottawa's most unique summer adventure. Your crew has three hours to prove your innocence. Follow a trail of evidence through downtown Ottawa and find the people who can confirm your Alibi.
Alibi is Escape Manor's first outdoor theatrical experience, featuring an incredible cast of mysterious allies and enemies.
Played in:
Fall 2018
Made it?
YES - With about 1 minute left - two hints received
Verdict:
At last! After having to reschedule this event twice, I was finally able to partake in this limited-time escape event set up by none other than "local powerhouse" Escape Manor. Aside from knowing that the event cost was twice that of your average escape room, I also knew that it was about 3-hours long, included live actors, a plate of snacks, and two rounds of beverages (alcoholic or not).
Of course, I don't want to spoil your experience either, so I'll stick to the very basics. The game starts in a section of the EM lounge especially dedicated to this game. Your team gathers there, you'll have your first drink, then you'll be sent on your way, to figure out exactly what your mission is. Overall, you'll interact with 6 different actors, as you travel from one location to the next. Most of those locations are outside, but every now & then you'll get inside buildings.
Having played a lot of outdoor adventures this summer, the most common pattern I've noticed is that they're a lot easier, possibly to account for the presence of children. And yet, even though Alibi! is strictly made for adults (well, 16+ in the daytime, 19+ in the nighttime), gameplay here is just as easy, with players getting "railroaded" from one part to the next. Perhaps the designers took for granted that after a couple drinks, adult players would start behaving like children... And there might be some truth in that. 😇 My teammates spent a lot of time just laughing and goofing around with the game characters - which actually counted for a big chunk of our enjoyment.
In spite of all that fun we had, I was planning to add the not-uncommon "notquite" tag to this post, since the gameplay didn't feel "escapy" enough to me. I was pleasantly surprised, however, to find that the game ends with a proper mini-escape-room, with a time limit and all. That finishing touch was just was we needed.
Lessons Learned:


Image thématique tirée du site web
Flavor picture from their website


NOTE: J'ai reçu un rabais spécial pour cette salle.
Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
Alibi!
Emplacement:
Escape Manor, Ottawa (https://www.escapemanor.com/)
# de joueurs:
6-8 (jouée avec 6)
Durée:
180 min (env.)
Salles Multiples:
Ne s'applique pas (jeu extérieur)
Contraintes:
Non
Langue:
Bilingue (jouée en anglais)
Indices:
Illimités (Donnés par n'importe quel personnage du jeu, ou en donnant un coup de fil)
Décomptes:
7 verrous, 8 déductions, 14 tâches
Description officielle:
(Voir version anglaise)
Jouée durant:
Automne 2018
Réussie?
OUI - Environ 1 minute restante - 2 indices reçus
Verdict:
Enfin! Après avoir dû reporter cette activité à deux reprises, j'étais fin prêt à essayer ce jeu d'évasion à durée limitée, préparé par cette "puissance locale" qu'est Escape Manor. Mis à part le fait qu'il coûtait le double d'une salle moyenne, je savais qu'il durait environ 3 heures, incluait des comédiens, un plateau d'hors-d'oeuvre, et deux tournées de breuvages (alcoolisés ou non).
Bien entendu, je ne veux pas nuire à votre propre expérience, alors je vais m'en tenir aux bases. Le jeu débute dans une section du salon d'attente d'EM spécifiquement dédiée à ce jeu. Votre équipe s'y installe, vous prenez un premier verre, puis on vous envoie découvrir en quoi exactement consiste votre mission. En tout, vous allez croiser 6 comédiens différents durant vos déplacements d'un lieu à l'autre. La plupart de ces endroits sont à l'extérieur, mais il vous faudra aussi entrer dans quelques bâtiments à l'occasion.
Après fait beaucoup d'aventures extérieures durant l'été, la caractéristique la plus commune semble être leur relative facilité, ce que j'ai présumé être pour accomoder la présence de jeunes enfants. Pourtant, alors que cette aventure est faite pour des adultes (16 ans et plus durant le jour, 19 ans et plus le soir), elle demeure elle aussi plutôt simple, et les joueurs peuvent presque laisser l'intrigue progresser par elle-même. Je me demande si les concepteurs se sont dit qu'après quelques verres, des joueurs adultes se comporteraient comme des enfants... ce qui n'est peut-être pas faux. 😇 Mes coéquipiers ont passé pas mal de temps à rigoler et à cabotiner avec les personnages du jeu - ce qui a compté pour une grosse part du plaisir que nous avons eu.
Même si nous nous amusions bien, j'avais l'intention d'ajouter l'occasionnelle étiquette "notquite" à cet article, étant donné que l'expérience de jeu ne me semblait pas évoquer les jeux d'évasion. J'ai toutefois eu l'agréable surprise d'apprendre que cette aventure ce terminait par une mini-escape-room en bonne et due forme, avec limite de temps et tout le reste. Cette petite touche finale m'a suffit.
Leçons à retenir:



Alibi from Escape Manor on Vimeo.

Sunday, September 9, 2018

Opération Mindfall / Operation Mindfall - Ezkapaz - Montréal [Discontinued]

Oui, nous sommes bien six...
Yep, there's six of us up there...
Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
Opération Mindfall
Emplacement:
Ezkapaz, Montréal (https://www.ezkapaz.com/)
# de joueurs:
4-6 (jouée avec 6)
Durée:
90 min (mais voir ci-dessous)
Salles Multiples:
Ne s'applique pas (jeu extérieur)
Contraintes:
Non
Langue:
Bilingue (jouée en français)
Indices:
Illimités (Donnés via un appel téléphonique à un numéro fourni)
Décomptes:
3 verrous, 5 déductions, 13 tâches
Description officielle:
Durant les années 1950, le gouvernement américain avait un programme de recherche ultra secret appelé : projet MK Ultra. Les scientifiques avaient comme mission de développer un virus capable de contrôler les pensées de l’être humain.
Plus tard, dans les années 1970s, des fuites internes ont dévoilé l’existence de cette recherche et le gouvernement a dû abandonner le projet. En revanche, ce dont personne ne se doutait, c’est qu’une mystérieuse organisation nommée Spider Tech a réussi à récupérer les résultats de ces recherches et poursuit encore les travaux dans le plus grand secret.
C’est là que nous devons intervenir. Nous sommes des agents du W.I.S.E. (World Intelligence Secret Elite) et avons comme mission de protéger le monde de toutes menaces terroristes.
Nos informateurs ont appris que le virus produit par Spider Tech a déjà commencé à être propagé dans les grandes villes. Plus de 20% de la population serait déjà affectée. Encore dormant, le virus n’attend qu’un simple signal électronique pour prendre le contrôle de la population. Afin d’empêcher que cette folie collective ne vienne changer le monde à tout jamais, nous avons besoin de vous. Votre mission sera d’empêcher la propagation du virus en versant l'anti-virus dans les réserves d’eau de la ville de Montréal et en trouvant la salle des serveurs de Spider Tech pour empêcher la diffusion du signal électronique. Pour ce faire, vous devrez suivre les différentes pistes laissées par un ancien scientifique de Spider Tech, le Docteur Bergmann.
Le temps est compté, dépêchez-vous !
Jouée durant:
Été 2018
Réussie?
NON
Verdict:
Nous revoilà parti pour une autre aventure extérieure, cette fois-ci aux alentours du Plateau Mont-Royal. Ezkapaz nous présente un projet d'apparence ambitieuse, mettant à profit la géolocalisation de même que la réalité augmentée. Après une vidéo d'introduction (disponible ci-dessous), nous avons reçu notre matériel (une tablette, une valise et une feuille donnant le numéro à appeler pour de l'aide), avant d'être lancés de par le vaste monde...
Bon d'accord, avec un système GPS nous indiquant clairement où nous devions nous rendre, nous étions tout de même entre bonnes mains. En gros, la tablette vous montre comment vous rendre à la prochaine "mission", et lorsque vous en êtes suffisamment rapproché, il devient alors possible d'activer la tâche correspondante. Ces tâches sont tout de même assez variées et, bonne surprise, certaines font appel à la réalité augmentée: la tablette vous permet alors d'interagir avec un objet virtuel. À mon avis, aucune de ces interactions n'était vraiment nécessaire, mais elles augmentent certainement l'aspect "cool" de l'aventure.
Donc, pour bien comprendre le contexte de notre expérience de jeu, il faut savoir que j'ai, sans le savoir, fait ma réservation le jour du Grand Prix Cycliste de Montréal, et ça s'adonne-t-y pas que le trajet de la course passait directement à travers l'itinéraire du jeu. 😝 Les gens d'Ezkapaz ont contourné le problème en nous donnant 30 minutes de plus (donc 2h), question de, hmm, "contourner le problème" nous aussi.
Mes impressions? Mitigées. L'aspect technique est vraiment sympathique, mais nous avons trouvé que la trame narrative de l'aventure ne cadrait pas vraiment avec les lieux visités. De plus, le jeu était vraiment facile en général - très peu de déductions à faire, comme en témoigne mes décomptes: on arrive à un nouvel endroit, on reçoit une tâche*, on la complète rapidement, on repart. (* Je vous rappelle que dans mes décomptes, une énigme ou une devinette clairement définie par le jeu compte comme une "tâche" et non une "déduction".)  Ezkapaz prévient ses joueurs que le jeu est plus facile qu'à l'habitude, mais je ne m'attendais quand même pas à ça.
Désolé les amis, mais vous êtes clairement dans le mauvais quartier
Sorry to burst your bubble, fellas, but that's the wrong neighborhood
Étant donné la facilité avec laquelle nous avons progressé, ma famille et moi-même avons été plutôt surpris lorsque nous avons finalement perdu la partie par manque de temps! Nous avons complété la mission environ 3 minutes après que le temps ne soit écoulé. Bon, 3 minutes, ce n'est pas beaucoup, me direz-vous, d'autant plus que nous avions dû faire des détours à cause du GPCM. Le hic, c'est que nous avions reçu 30 minutes d'extra, et que d'après mes calculs, nous n'en avons perdu que 21. Donc, dans des circonstances normales, nous aurions terminé avec 12 minutes de retard, et j'ai vraiment du mal à m'imaginer comment récupérer ces 12 minutes. Comme je l'ai dit, nous avons résolu les tâches avec aisance. Oui, certains membres de ma famille ont commencé à "traîner de la patte". Oui, nous avons eu quelques pépins, et même quelques conflits à régler, mais... 12 minutes? Ça me semble beaucoup. 😕 Comme l'a dit mon fils: "On aurait dû louer des bicyclettes!"
Leçons à retenir:


Affiche thématique tirée du site web
Flavor poster from their website


If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
Operation Mindfall
Location:
Ezkapaz, Montréal (https://www.ezkapaz.com/)
# of Players:
4-6 (Played with 6)
Duration:
90 min (but see below)
Multi-Room:
Not applicable (outdoor game)
Constraints:
No
Language:
Bilingual (Played in French)
Hints:
Unlimited (Delivered via a phone call at a provided number)
Tally:
3 Locks, 5 Deductions, 13 Tasks
Official Description:
During the 1950s, the US government had a top secret research program called the MK Ultra project. Scientists had a mission to develop a virus capable of controlling human thoughts.
Later, in the 1970s, internal leaks revealed the existence of this research and the government had to abandon the project. On the other hand, no one suspected that a mysterious organization called Spider Tech has managed to recover the results of this research and is still pursuing the work in total secrecy.
That is where we must act. We're W.I.S.E. agents. (World Intelligence Secret Elite) and our mission is to protect the world from all terrorist threats.
Our sources have learned the Spider Tech virus has already begun to spread to major cities. More than 20% of the population is already affected. Still dormant, the virus is only waiting for a simple electronic signal to take control of the population. To prevent this collective madness from changing the world forever, we need you. Your mission will be to prevent the spread of the virus by pouring the anti-virus into Montreal's water supply and finding Spider Tech's server room to prevent the diffusion of the electronic signal. To do this, you will have to follow the different hints left by a former Spider Tech scientist, Dr Bergmann.
Time's running out, hurry up!
Played in:
Summer 2018
Made it?
NO
Verdict:
Here we go again with an outdoor adventure, this time in Montreal's Plateau Mont-Royal. Ezkapaz has come up with a fairly ambitious project, leveraging both geolocation and augmented reality technologies. After an introductory video (available below), we received our gear (one tablet, one suitcase and a sheet listing the phone number to call for help), before being thrown out into the world...
Yeah, alright, with a GPS clearly showing us where to go, we were hardly left on our own. Basically, the tablet shows where your next "missions" are, and once you're close enough, it becomes possible to perform the required task. Those tasks are fairly varied and I was pleasantly surprised to find out that a few of them make use of augmented reality, with the tablet letting you interact with a virtual object. I don't believe any of those fancy interactions were really needed, but they definitely increase the game's "cool factor".
Now, to properly understand how our game went, you first need to know that I unknowingly booked it during the Grand Prix Cycliste de Montréal, and wouldn't you know it, the game's itinerary went smack through the race track. 😝 The good folks at Ezkapaz circumvented the problem by granting us 30 extra minutes (2h total) so that we could, too, "circumvent that problem".
How do I feel about the whole thing? Ambivalent. The technical angle is really nice, but we weren't sold on the storyline, which felt disconnected from the places we were visiting. In addition, the gameplay was really easy overall - barely any deductions to make, as my tallies show: reach a new spot, get a task* to perform, get it done them move on. (* As a reminder, in my tallies, a puzzle that is clearly laid out by the game counts as a "task", not a "deduction".)  Ezkapaz warns players that this game is easier than usual, but I still didn't expect something that easy.
Given the ease through which we progressed, my family and I were rather surprised to ultimately lose the game due to lack of time! We completed the mission about 3 minutes after the timer ran out. You might say that 3 minutes isn't much, especially given those detours we had to make due to the GPCM, but here's the catch: we received 30 extra minutes, but based on my calculations, we only lost 21. In other words, under normal circumstances, we would've finished 12 minutes too late, and I'm really struggling to see how we could have gained those minutes back. Like I said, we finished every task with ease. Yes, some members of my family did slow us down a bit, and we also had to settle a couple tantrums, but... 12 minutes? That's a lot. 😕 To quote my son: "We should've rented some bicycles!"
Lessons Learned:


Mindfall Briefing from Ezkapaz on Vimeo.

Saturday, September 1, 2018

Unlocked Outdoors - Unlocked - Ottawa [Discontinued]

If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
Unlocked Outdoors
Location:
Unlocked, Ottawa (http://www.unlockedottawa.com/)
# of Players:
2-10 (Played with 9)
Duration:
60 min
Multi-Room:
Not applicable (outside)
Constraints:
No
Language:
English
Hints:
Special (Delivered in person by the accompanying game master)
Tally:
7 Locks, 8 Deductions, 9 Tasks
Official Description:
Dr. Finnigan, a world-renowned historian, left his life to investigate a strange appearance in the Kanata plains. His research was nearly completed when he had to leave his camp and return home. He has asked you to continue his research by visiting his camp and taking over from where he left off. To do this you will need to uncover the artifacts hidden in his camp and then use his research to guide you into the wilderness to find others. Rumor has it that when all 9 are uncovered they can be used together to unlock frozen treats. Can you uncover everything and return home a hero?
Played in:
Summer 2018
Made it?
YES - With about 3 minutes left - no hint used
Verdict:
Since I spend a fair amount of time keeping tracks of new rooms and venues for my directories, I did notice a big trend this summer: outdoor adventures. An increasing number of escape room companies have started taking their players out in the sun, taking different approaches. In most cases, though, outdoor adventures seem generally easier than their indoor counterparts. That's why I wasn't surprised when I inquired about Unlocked's new "Unlocked Outdoors" adventure, and was told that if was of a "family" thing, down to frozen treats being given at the end of the game. I decided it'd be a great opportunity to invite one my regulars, along with his young daughters.
After being introduced to the simple premise (we need to go to the professor's tent, get the 7 relic pieces he had found on his own, then resume his search for the last two pieces), the attendant walked with us to the small city park adjacent to the back lot. There, between a couple groves, was a small pop-up tent, a mock campfire site, and a table with some tools on it. As we searched around, we uncovered an increasing number of pages from the professor's diary, each page providing the clues needed to reach one relic piece.
I don't want to boast, but given my family's experience, the puzzles were fairly easy (and maybe a bit repetitive in style - a group of seasoned adults would probably be disappointed). Even though our group wasn't moving quickly, we were still able to grab all the pieces within the hour, which stops the timer. Not that it matters much - the time limit isn't actually enforced, and even hints are given whenever necessary. With the pieces in tow, we casually returned to Unlocked, to assemble them and claim our sweet prizes. Overall, our newest recruits seemed quite happy with their experience.
Lessons Learned:


Photo thématique tirée du site web
Flavor picture from their website


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
Unlocked Outdoors
Emplacement:
Unlocked, Ottawa (http://www.unlockedottawa.com/)
# de joueurs:
2-10 (jouée avec 9)
Durée:
60 min
Salles Multiples:
Ne s'applique pas (jeu extérieur)
Contraintes:
Non
Langue:
Anglais
Indices:
Spécial (Donnés en personne par l'accompagnateur)
Décomptes:
7 verrous, 8 déductions, 9 tâches
Description officielle:
(Voir version anglaise)
Jouée durant:
Été 2018
Réussie?
OUI - Environ 3 minutes restantes - aucun indice utilisé
Verdict:
Étant donné que je passe pas mal de temps à suivre l'arrivée des nouvelles salles pour mon bottin, j'ai remarqué une tendance à la hausse cet été: les aventures extérieures. Un nombre de plus en plus grand d'entreprises de jeux d'évasion se sont mises à laisser les joueurs se "lâcher lousse" au grand air, en prenant des approches variées. Dans la plupart des cas, ces aventures semblent plus faciles que leur pendant intérieur. C'est d'ailleurs pour cette raison que je n'ai eu aucune surprise lorsque je me suis informé sur la nouvelle aventure de chez Unlocked, pour me faire dire que "Unlocked Outdoors" était définitivement un truc plutôt "familial", offrant même des friandises glacées à la fin de la partie. J'ai jugé que ce serait une belle opportunité pour inviter un de mes habitués qui souhaitait faire découvrir le jeu à ses filles.
Après nous avoir fourni une mise en situation rudimentaire (nous devions nous rendre à la tente du professeur, récupérer les 7 morceaux de la relique qu'il avait déjà trouvés, puis poursuivre sa quête des deux derniers morceaux), le préposé nous a emmené dans un petit parc municipal adjacent à la cour arrière du site. Là, entre deux bosquets d'arbres, se trouvait une petite tente, un emplacement pour un feu de camp factice, et une table comportant divers outils. En fouillant un peu, nous avons pu trouver de plus en plus de pages tirées du journal du professeur, chaque page fournissant les indices pour trouver un nouveau morceau de relique.
Au risque de sonner un peu vantard, le niveau de difficulté des énigmes était vraiment faible, vu notre expérience familiale. (Et les énigmes se répétaient un peu dans leur style - un groupe d'adultes expérimentés serait sûrement déçu.) Même si nous nous déplacions lentement, notre groupe est quand même parvenu à récupérer toutes les pièces dans l'heure. Pas que ça fasse une grande différence - dans les faits, la limite de temps n'est pas appliquée, et des indices sont donnés dès que le besoin s'en fait sentir. Morceaux de relique en main, nous sommes tranquilement retournés chez Unlocked, pour faire l'assemblage final et obtenir nos trésors sucrés. Une aventure qui a semblé plaire à nos nouvelles recrues.
Leçons à retenir:

Sunday, August 26, 2018

Mental - SOS Aventures - St-Jérôme [Discontinued]

Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
Mental
Emplacement:
SOS Aventures, St-Jérôme (https://www.sosaventures.ca)
# de joueurs:
3-8 (4-6 recommandés) (jouée avec 3)
Durée:
60 min
Salles Multiples:
Oui
Contraintes:
Non
Langue:
Bilingue (jouée en français)
Indices:
5 (Donnés via un téléphone intelligent fourni)
Décomptes:
13 verrous, 12 déductions, 8 tâches
Description officielle:
«Mon nom est Jimmy, j’aime manger de la soupe et regarder la télévision. Ma couleur préférée est le bleu, car j’aime regarder le ciel. Ici le monde dit que je suis en sé-cu-ri-té. Tout le monde me répète tout le temps cela. Je suis ici depuis un moment déjà. Je me suis fait des amis ici. Il y a Thomas, il me fait rire, il mange sa soupe comme un chien. Il y a aussi Mandy qui est très gentille avec moi. Elle m’a dit que son papa lui a fait du mal quand elle était jeune, donc elle doit rester ici. La plupart des personnes ici ont peur de moi. Pourtant je suis calme, et quand je ne le suis pas un gros et grand monsieur vient me donner une petite piqure. Il me tient très fort et par moment me crie que c’est pour mon bien. Je ne comprends pas vraiment pourquoi je suis ici. J’avais une belle vie. Une femme merveilleuse et des enfants. Ça fait longtemps que je ne les ai pas vues et le monsieur avec son sarrau blanc me dit que je ne les révèrerais jamais et que c’est de ma faute. On m’attache dans mon lit quand je veux faire dodo et me surveille pour prendre ma pilule bleue le matin et la rose le soir. Ce soir ils m’ont dit qu’ils vont essayer un nouveau traitement sur moi. Cependant, ils ont dit que ça peut être dangereux, car les personnes qui vont essayer de réconcilier mon cerveau peuvent subir eux aussi de très graves problèmes. Le traitement doit être fait dans la même heure, sinon ma conscience va prendre le dessus sur eux. Je ne comprends rien à tout cela, j’espère que tout va bien aller.»
Jouée durant:
Été 2018
Réussie?
NON
Verdict:
Une notice comme quoi une salle allait être mise au rencart, un petit rabais additionel, et une visite dans les Laurentides. Il n'en fallait pas plus pour me décider à aller essayer "SOS Aventures", une entreprise de St-Jérôme qui, pour célébrer sa première année d'existence, a annoncé qu'elle allait ouvrir une succursale à Québec. (Décidément, la vieille capitale a la cote ces temps-ci. Semble que les propriétaires ont fini par y remarquer que le ratio entre les salles disponibles et le bassin de population était plutôt faible. 😉)
Je savais que le pourcentage de réussite était plutôt faible, et peu de temps avant ma visite, j'ai croisé des personnes ayant chacune joué cette salle de leur côté. La première m'a dit l'avoir trouvé assez facile, alors que l'autre me la décrivait comme très difficile. Après avoir joué par moi-même, je comprends mieux cette divergence d'opinion. Et puisque la salle arrive bientôt à terme, je vais élaborer un peu plus, qui à vous spolier de l'effet de surprise. (Vous êtes prévenus.)
Donc, le but de cette salle est de "pénétrer dans l'esprit" d'un patient, et d'y récupérer deux "moitiés de cerveau", chacune étant verrouillée par plusieurs cadenas, et placée au centre d'une pièce. Il y a donc une salle "claire" et une salle "sombre" pour illustrer, présumai-je, le conscient et l'inconscient. Le truc, ici, c'est qu'en plus de trouver des liens entre les indices et les énigmes, il faut aussi faire des connections entre les différents éléments des deux salles. Comprendre cette réciprocité vous aidera à progresser beaucoup plus rapidement.
Ici, ce fût un échec. 😩 Nous n'étions que 3 pour nous partager de nombreuses énigmes parallèles, et notre stress collectif n'a fait que nous nuire. En entrant dans la pièce, une fois le temps écoulé, le préposé nous a dit "c'est drôle, vous avez ouvert les cadenas les plus difficiles". 😝 Comme quoi tout est relatif...
Leçons à retenir:


Poster thématique tirée du site web
Flavor poster from their website


If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
Mental
Location:
SOS Aventures, St-Jérôme (https://www.sosaventures.ca)
# of Players:
3-8 (4-6 Recommended) (Played with 3)
Duration:
60 min
Multi-Room:
Yes
Constraints:
No
Language:
Bilingual (Played in French)
Hints:
5 (Delivered via a provided smart phone)
Tally:
13 Locks, 12 Deductions, 8 Tasks
Official Description:
"My name is Jimmy. I love to eat soup and watch TV. My favorite color is blue, because I like to look at the sky. Here, they say that I am safe. Everybody keeps repeating that to me all the time. I've been here for a while now. I’ve made friends here. There's Thomas. He makes me laugh, he eats his soup like a dog. There is also Mandy who is very nice to me. She told me her dad hurt her when she was young, so she must stay here. Many people here are afraid of me. I see it in their eyes. Yet, I am calm. Well, most of the time. When I am not, a tall and big man comes to give me a small shot. He is strong. He pins me down and at times shouts to me that it is for my own good. I do not really understand why I'm here. I had a great life. I remember I had a wonderful wife and two children. I have not seen them for a long time and the man in the white coat tells me that I will never see them again and that it is my own fault. I'm tied up to my bed when I want to sleep and they watch me take my blue pill in the morning and the pink one in the evening. They told me they will try a new treatment on me tonight. They said it can be dangerous because the people who are going to try to cure me will face a great risk. The treatment must be completed within the same hour, otherwise my mind and thoughts will take over their own, trapping them in forever. I do not understand anything the white coat man says. I hope everything will be fine..."
Played in:
Summer 2018
Made it?
NO
Verdict:
A heads-up about a room closing soon, a small promo discount, and a pre-planned trip near town, those were enough incentives to convince me that a visit to "SOS Aventures" was warranted. This St-Jérôme-based company sees big, and just announced, as part as its one-year anniversary celebrations, that it would open a branch in Quebec City. (As you might have noticed, the provincial capital is really trendy as of late. Guess everyone suddenly noticed that the room-per-capita ratio was really low. 😉)
I knew that the success rate for this room was a bit low, and shortly before my visit, I happened upon a couple people who had both played it separately. The first person told me it had been fairly easy, yet the other described it to me as fairly hard. After having played it myself, I can better understand this strange dichotomy. And since the room is near the end of its lifetime, I shall elaborate a bit, spoilers be darned. (You have been warned.)
So, the room's goal is to "enter the mind" of a patient, and retrieve "both halves of the brain", each being locked in place by multiple locks, and located in the middle of a room. There's a "light" room and "dark" one, which I took to represent the conscious and subconscious. The main trick, here, is that in addition to connecting clues and locks like we normally do, you need to understand the way the two rooms (and their contents) relate to one another. Understanding that reciprocity will go a long way.
On our end, it was a failure. 😩 There were only 3 of us to cover a lot of parallel puzzles, and our rising stress level did nothing to help. Once the time was up, an attendant stepped into the room, and noted: "that's funny, you opened all the toughest locks." 😝 Everything's relative, like they say...
Lessons Learned:

Sunday, June 17, 2018

Zombie Uprising - Chamber of Secrets - Pembroke [Discontinued]

This time we lose one full team member instead of two halves.
Shout out to Ernie on the right.

Cette fois-ci nous perdons un membre complet plutôt que deux moitiés.
On salue Ernie à droite.
If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
Zombie Uprising
Location:
Chamber of Secrets, Pembroke (https://chamberofsecrets.ca/)
# of Players:
4-8 (Played with 8)
Duration:
60 min
Multi-Room:
Yes
Constraints:
Yes
Language:
English
Hints:
2 (1 per group) (Delivered in person, when called via a walkie-talkie hidden in the room)
Tally:
14 Locks, 10 Deductions, 12 Tasks
Official Description:
We knew this day would come; the zombie apocalypse has finally happened! You were able to survive on your own for a while, but it sure has been nice to be part of a community again. During your travels, you met a small group of survivors and you’ve arrived at this abandoned military installation in hopes of finding temporary shelter and some much-needed supplies. A lone survivor has frantically let you into the complex, and while your group is safe for now, you’d better gather your supplies and escape to the safe house across the back courtyard... before it’s too late!!!
Played in:
Spring 2018
Made it?
YES - With over 15 minutes left - 2 hints used
Verdict:
At a cursory glance, you might assess that this second room at CoS felt significantly easier for us. Indeed, we got out with plenty of time left, and set a precedent for two same-day successful escapes. We also had been told that the game was split into 3 parts, and that we'd be split into 2 groups during the first - gone were our "idle players" concerns.
What these stats don't show, however, is that it took us more than half of the allocated time just to complete the first part! We had been warned in advance that both groups would have to communicate with one another, but that yelling (which would work in practice - the rooms are right next to each other) was prohibited. After we began playing, it became very clear that the designers had intended a very specific method for the players to follow, even if in practice there could be many other ways to proceed. Even worse, in spite of all those pointers telling players how to proceed, the game is a bit short on explaining them how to operate the device found in the room. As both groups struggled to get going, I counted 3 other ways to circumvent the problem, aside from the legit one and the forbidden one.
Once we finally managed to move on to the second part, things fell into place very quickly, as we zoomed through the rest of the room in half the time we had used so far. Once again, we had fun, but I left with the impression that this was a great 45-min room that got coerced into a 60-min one through obfuscation and artificial constraints. 😕
Lessons Learned:


Photo thématique tirée du site web
Flavor picture from their website


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
Zombie Uprising
Emplacement:
Chamber of Secrets, Pembroke (https://chamberofsecrets.ca/)
# de joueurs:
4-8 (jouée avec 8)
Durée:
60 min
Salles Multiples:
Oui
Contraintes:
Oui
Langue:
Anglais
Indices:
2 (1 par groupe) (Donnés en personne, lorsque appelé via un walkie-talkie caché dans la salle)
Décomptes:
14 verrous, 10 déductions, 12 tâches
Description officielle:
(Voir version anglaise)
Jouée durant:
Printemps 2018
Réussie?
OUI - Plus de 15 minutes restantes - 2 indices utilisés
Verdict:
À première vue, vous pourriez croire que cette seconde salle chez CoS nous a paru sensiblement plus facile. Effectivement, nous en sommes sorti avec pas mal de temps restant, et avons établi un record en réussissant les deux salles en une même journée. On nous avait aussi averti que le jeu se déroulait en 3 parties, et que nous serions séparés en deux groupes durant la première - finies, donc, nos craintes d'avoir des joueurs qui se tournent les pouces.
Ce que vous ignorez, toutefois, c'est qu'il nous a fallu plus de la moitié du temps imparti juste pour finir la première partie! On nous avait bien averti que les deux groupes devraient communiquer l'un avec l'autre, mais qu'il était interdit de crier (ce qui serait faisable, les pièces étant une à côté de l'autre). Après que le jeu ait débuté, il est devenu évident que les concepteurs ont prévu une marche à suivre bien spécifique, et ce même si dans les faits plusieurs alternatives sont possibles. Pire encore, malgré tous ces efforts à décrire le processus souhaité, il n'y a que peu d'explications sur le fonctionnement des appareils situés dans les deux pièces. Alors que nous peinions à faire ce qu'il fallait, j'ai compté 3 autres façons d'arriver au but, outre la manière officielle et celle interdite.
Lorsque nous sommes enfin passé à la seconde partie, les choses ont débloqué très rapidement, et nous avons valsé à travers le reste de l'aventure en la moitié du temps qu'il nous avait fallu auparavent. En bout de ligne, nous avons passé un bon moment, mais je ne peux m'empêcher de penser qu'il s'agit ici d'une très bonne salle de 45 minutes qui a été transformée en salle d'une heure à coup d'obstruction et de fausses contraintes. 😕
Leçons à retenir:


Thursday, May 10, 2018

The Gallery - Escape Manor - Ottawa [Discontinued]

If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
The Gallery
Location:
Escape Manor, Ottawa (https://www.escapemanor.com/ottawa)
# of Players:
2-7 (Played with 6)
Duration:
45 min
Multi-Room:
Yes
Constrained:
Yes
Language:
Bilingual (Played in English)
Hints:
1 (Delivered in person, when called via a walkie-talkie hidden in the room)
Tally:
9 Locks, 10 Deductions, 10 Tasks
Official Description:
You and your pack of thieves enter a famed art gallery seeking a precious collection piece. Suddenly the alarm system triggers and the authorities are notified! Will you have the skills to steal the collection piece and escape the gallery before they arrive?
Played in:
Spring 2018
Made it?
YES - With a little over 16 minutes left - No hint used
Verdict:
One of the early players of the Ottawa Escape Room scene was a place called "Claustrophobia", down in the Hintonburg neighborhood. It didn't take too long before that place was swooped down and turned into another "Escape Manor" location. I had been under the assumption that each of Claustrophobia's 4 rooms had been pretty much reused by EM at first, getting reduced from hour-long rooms into 45-minute ones. However, I was lucky enough to happen upon an employee who had been around since those days, and she explained that EM only reused the themes of those rooms. With more resources at their disposal than the previous owners, each room was actually revamped into something better (albeit shorter). Good to know.
Of those four revamped rooms, the Gallery is the only one still in operation, so that's the one I decided to try. Theme-wise, it had been a while since I had to steal some treasure, so all the better. Overall, the whole thing was quite enjoyable (as expected of the franchise), although none of the puzzles wowed me.
Lessons Learned:


Photo thématique tirée du site web
Flavor picture from their website


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
The Gallary
Emplacement:
Escape Manor, Ottawa (https://www.escapemanor.com/ottawa)
# de joueurs:
2-7 (jouée avec 6)
Durée:
45 min
Salles Multiples:
Oui
Contraintes:
Oui
Langue:
Bilingue (jouée en anglais)
Indices:
1 (Donné en personne, lorsque appelé avec un walkie-talkie caché dans la pièce)
Décomptes:
9 verrous, 10 déductions, 10 tâches
Description officielle:
(Voir version anglaise)
Jouée durant:
Printemps 2018
Réussie?
OUI - Un peu plus de 16 minutes restantes - aucun indice utilisé
Verdict:
Un des premiers joueurs sur la scène des jeux d'évasion ottaviens se nommait "Claustrophobia", située dans le quartier Hintonburg. Il n'a pas fallu trop de temps avant que Escape Manor ne s'en porte acquéreur pour en faire une filiale. J'avais toujours cru que chacune des 4 salles de Claustrophobia avait initialement été reprises par EM, passant simplement d'une heure à 45 minutes. Durant ma visite, toutefois, j'ai eu la chance de tomber sur une employée qui s'y trouvait à l'époque, et elle m'a expliqué qu'EM n'avait en fait que réutilisé les thèmes de ces anciennes salles. Avec les resources additionelles des nouveaux acquéreurs, chaque salle avait été revampée pour le mieux (si ce n'est que la durée moindre). C'est bon à savoir.
De ces quatre pièces revampées, la "Galerie d'Art" est la seule toujours en opération, et c'est donc elle que j'ai choisi d'essayer. Pour ce qui est du thème, ça fait un petit moment qu'on ne m'avait pas demandé de voler un trésor, alors encore mieux. En gros, ce fut un moment agréable (comme on peut toujours s'y attendre avec cette franchise), même si je n'y ai rien vu de particulièrement mémorable.
Leçons à retenir: