Showing posts with label long. Show all posts
Showing posts with label long. Show all posts

Thursday, November 12, 2020

Opus Luminum - Ezkapaz - Remote

"♫ Revved up like a deuce, another runner in the night "


If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
Opus Luminum
Location:
Ezkapaz, Montreal (https://www.ezkapaz.com/en/)
# of Players:
1-7 (Played with 5)
Duration:
90 min
Multi-Room:
Interface & Controls:
Remote play (Zoom Web Client), Dedicated website, Inventory control
Language:
Bilingual (Played in English)
Hints:
Special (Delivered in-person by your in-game avatar)
Tally:
13 Locks, 19 Deductions, 14 Tasks
Official Description:
Everyone believes that the organisation, Opus Luminum, has planned the destruction of humanity. You finally managed to locate the office of Miss Apelcent, a powerful teacher and master in the occult arts and rituals. She holds a sacred idol with supernatural power.
In an hour, members will disembark to take the artifact and use it in their final ceremony, which will destroy the world.Can you find the idol before the members arrive? You have 60 minutes. The fate of all mankind is in your hands.
Played in:
Fall 2020
Made it?
YES - With about 25 minutes left - 1 hint received
Verdict:
Even though I've been playing Escape Rooms from all over the world, in recent months, I didn't have the opportunity of playing anything from my native province. For one thing, those games were comparatively scarce, alas. And when the first couple games did open, they were games I had already played. And yet! At long last! Here's Opus Luminum from Ezkapaz, a place I used to like a lot, but hadn't been to in recent years.
Things got off to a rough start, as our host suddenly realized that the "web console" was showing us way more stuff than it was supposed to. Fortunately, a "reset code" fixed the whole thing. Speaking of the game console, it was a little bit different from what I've been used to. Instead of hosting a Zoom session using Zoom itself, Zoom was but one part of the user interface, along with the Inventory control. Apparently, it's a feature they've been getting positive feedback for, as players with a single computer screen don't need to use a phone on the side. Ironically, I really prefer my usual, multi-monitor setup. 🤷‍♂️ Perhaps players could be made to choose which one they prefer? That'd be great.
The room itself was pretty nice - a decent room with a classic theme, made into a good online experience. One thing we noticed was that our host seemed particularly nervous. Our guess was that he hadn't been hosting many games in English thus far. One can reasonably assume that hosts will have gained experience - and confidence - in recent weeks.
Lessons Learned (or re-learned):


L'outil de zoom, présent dans l'interface, est une belle idée
The Zoom tool offered by the GUI was a nice touch


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
Opus Luminum
Emplacement:
Ezkapaz, Montreal (https://www.ezkapaz.com/en/)
# de joueurs:
1-7 (jouée avec 5)
Durée:
90 min
Salles Multiples:
Interface et contrôles:
Jeu à distance (Zoom pour le web), Site dédié, Gestion d'inventaire
Langue:
Bilingue (jouée en anglais)
Indices:
Spécial (Donnés en personne, par votre avatar dans le jeu)
Décomptes:
13 verrous, 19 déductions, 14 tâches
Description officielle:
Nous avons enfin réussi à localiser le bureau de Miss Apelcent, une professeure très puissante, passée maître dans l’art occulte. Les membres de son organisation secrète, la secte Opus Luminum, ont prévu d’utiliser un artefact sacré au pouvoir surnaturel : l’Idole.
Leur objectif : La domination du monde. Votre mission : Et bien... les en empêcher ! Saurez-vous subtiliser l’Idole avant que les membres ne l’utilisent ? Votre temps est compté. Le destin de toute l’humanité est entre vos mains.
Jouée durant:
Automne 2020
Réussie?
OUI - Environ 25 minutes restantes - 1 indice reçu
Verdict:
J'ai beau avoir virtuellement visité des salles du monde entier au cours des derniers mois, je n'avais pas eu l'opportunité d'essayer quoi que ce soit dans ma province natale. Au départ, les jeux en question se faisaient très rares, hélas. Et quand les premiers jeux ont ouvert, il s'agissaient de jeux que j'avais déjà essayé. Mais voilà - enfin! - Opus Luminum d'Ezkapaz, un endroit que j'ai beaucoup apprécié, mais que je n'ai pas visité ces dernières années.
Nous avons eu droit à un "faux départ", puisque notre hôte s'est rendu compte que la "console web" nous en montrait beaucoup plus qu'elle n'était sensé le faire. Heureusement, un "code de réinitialisation" a tout arrangé. Parlant de la console, celle-ci était un peu différente ce que a quoi on nous habitué. Au lieu de se brancher à la session Zoom directement, la fenêtre Zoom faisait directement partie de l'interface de jeu, aux côtés du système d'inventaire. Il semble que cette fonctionalité a reçu beaucoup de feedback positif, puisque les joueurs qui n'ont qu'un seul écran sur leur PC n'ont pas besoin d'utiliser leur téléphone en même temps. Ironiquement, moi je préfère mon système habituel, avec mes 3 écrans. 🤷‍♂️ Il serait peut-être possible de laisser les joueurs choisir quelle méthode ils préfèrent? Ce serait génial.
Le jeu, en lui-même, n'était pas mal du tout - une salle adéquate, avec un thème classique, transformée en une solide expérience en ligne. Une chose que nous avons remarqué était que notre hôte semblait particulièrement nerveux. Notre théorie était qu'il n'avait pas souvent eu l'occasion de gérer des joueurs anglophones. On pourrait donc espérer que les hôtes auront gagné en expérience - et en confiance - dans les semaines qui ont suivi.
Leçons à retenir (ou à réviser):


Saturday, October 31, 2020

The Beast - Emergency Exit - Remote

"♫ Was all this for real or some kind of hell? "


If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
The Beast
Location:
Emergency Exit, Ashton-under-Lyne (England) (https://e-exit.co.uk/)
# of Players:
2-6 (Played with 5)
Duration:
90 min
Multi-Room:
Interface & Controls:
Remote play (Zoom)
Language:
English
Hints:
Special (Delivered in person by your in-game avatar)
Tally:
14 Locks, 17 Deductions, 13 Tasks
Official Description:
Deep in the forest of Crowley Manor lies a secret as dark as the house itself; maybe even worse? There's a cabin in the woods with a legend of the supernatural. Long abandoned, there have been strange sightings and many people have disappeared, as reported in the news over the years, never to return.
You should NOT enter! The question is... can you escape part 2 of the Crowley Manor story? There's lots of puzzles to solve before you can.
Played in:
Fall 2020
Made it?
YES - With about 12 minutes left - no hint used
Verdict:
Crowley Manor seems as welcoming as last time
Le manoir Crowley semble toujours aussi accueillant
Warning: Just like playing "Virtual Exorcist" is recommended before playing The Beast, I've been told that this review is a lot easier to understand if you check back this one first.
Like I previously explained, as soon as we finished "Virtual Exorcist", we agreed we wanted to play its sequel. Our hosts (Ronnie in front of the camera, and Liam behind it) said they'd love playing with us, if possible, and we made sure to arrange accordingly. (Which wasn't as easy as you'd think. I wanted to play in October, but Ronnie ended up being quarantined for a couple weeks - he was fine, fear not - so we finally settled on Halloween Day itself. Oh, and remember how I made a "Lessons Learned" about timezones not that long ago? Well, turns out the UK had already switched to winter time while we hadn't yet, meaning the game started an hour later than we expected. Doh! 🙄
Now, when you play more than one game with the same people, there might some expectations: will you perform as well as last time? But this time, the expectations were two-fold: would we laugh as much as we did last time? Would Ronnie & Liam regret playing with us this second time?
Well, would you believe it - we managed to outperform ourselves, both in solving puzzles 😎 and in being nonsensical 🤪. This time, even Ronnie (briefly) lost his cool in front of the camera. As you may guess, just like last time, our mood wasn't really what it was supposed to be... And yet still, I feel I was able to get a fairly good idea of what the game is supposed to feel like when being played by, well, normal people. 😜 The online game combines the best parts of what are actually the 2nd and 3rd rooms of what is known as "The Crowley Manor trilogy" in real life. There are some nice "special effects", both visual & practical, and I can easily picture how effective those could be in a proper "spooky" setting. That's why I'm comfortable recommending it. (Well, recommending both parts, I guess.)
Lessons Learned (or re-learned):


Poster thématique, tirée du site web
Flavor poster from their website


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
The Beast
Emplacement:
Emergency Exit, Ashton-under-Lyne (England) (https://e-exit.co.uk/)
# de joueurs:
2-6 (jouée avec 5)
Durée:
90 min
Salles Multiples:
Interface et contrôles:
Jeu à distance (Zoom)
Langue:
Anglais
Indices:
Spécial (Donnés en personne par votre avatar dans le jeu)
Décomptes:
14 verrous, 17 déductions, 13 tâches
Description officielle:
(Voir version anglaise)
Jouée durant:
Automne 2020
Réussie?
OUI - Environ 12 minutes restantes - aucun indice utilisé
Verdict:
"Liam, câlisse!" - David
Avertissement: Tout comme il est recommandé de jouer "Virtual Exorcist" avant "The Beast", on m'a aussi dit que cette critique est beaucoup plus facile à comprendre si on commence par relire celle-ci.
Comme je l'avais déjà raconté, sitôt "Virtual Exorcist" terminé, nous décidions de jouer à sa suite. Nos hôtes (Ronnie devant la caméra, et Liam derrière) ont exprimé le désir de jouer avec nous à nouveau, si possible, et nous avons donc ajusté notre horaire en conséquence. (Comme plus facile à dire qu'à faire. Je voulais absolument jouer en octobre, mais Ronnie s'est retrouvé en quarantaine pour deux semaines - pour rien, en fin de compte - et nous avons fini par recéduler le jour même de l'Halloween. Oh, et vous souvenez-vous que j'ai parlé des fuseaux horaires dans une "Leçon à retenir" récente? Et bien il se trouve que le Royaume-Uni avait déjà passé à l'heure normale, et nous non, donc le jeu allait commencer 1 heure plus tard que nous le pensions. Doh! 🙄
D'habitude, si on joue plusieurs salles avec le même groupe, des attentes peuvent se créer: serons-nous aussi performants que les fois précédentes? Cette fois-ci, toutefois, nos attentes étaient en double: allions-nous rire autant que durant l'aventure précédente? Est-ce que Ronnie & Liam allaient regretter cette seconde partie en notre compagnie?
Croyez-le ou non, nous sommes parvenus à nous dépasser, autant avec la résolution d'énigmes 😎 qu'avec le déconnage en tout genre. 🤪 Cette fois, même Ronnie a (brièvement) perdu les pédales devant la caméra. Comme vous pouvez donc le deviner, nous n'étions encore pas dans l'état d'esprit sensé correspondre au thème du jeu... N'empêche, je crois que j'ai pu me faire une bonne idée de ce que l'expérience est sensée être lorsque vécue par des joueurs, disons, heu, normaux. 😜 La version en ligne combine les meilleurs éléments de ce que sont en fait les 2e et 3e parties de ce qui constitue "la trilogie du manoir Crowley" quand on y joue sur place. On a droit à des "effets spéciaux", à l'écran mais aussi parfois en "vrai", et je peux facilement envisager à quel point ces trucs doivent être efficaces dans une ambiance plus angoissante. C'est pour cette raison que je me sens apte à recommander ce jeu. (Bien, à recommander les 2 parties, donc.)
Leçons à retenir (ou à réviser):

Thursday, October 1, 2020

The Witch's Forest - Daydream Adventures - Remote

"♫ I put a spell on you... "


If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
The Witch's Forest
Location:
Daydream Adventures, Toronto (https://www.daydreamtoronto.com/)
# of Players:
1-8 (Played with 6)
Duration:
90 min
Multi-Room:
Yes
Interface & Controls:
Remote play (Zoom), Dedicated website, Inventory control
Language:
English
Hints:
Special (Delivered in person, by your in-game avatar)
Tally:
11 Locks, 24 Deductions, 17 Tasks
Official Description:
In a realm of dreams and magic, a trickster has upset the witch who lives here. Hilda has been away from the forest. Upon returning home, Hilda discovers someone has mischievously interrupted what she was working on. She is locked out of her cabin. She suspects a human may have done this, as she knows many humans detest her.
In this realm, spirits often watch and listen. Spirits of the forest, such as yourself, are very wise. A witch calls upon forest spirits for guidance. When Hilda calls for your help, your spirit can tell Hilda exactly how to undo the trickster’s mess.
Played in:
Fall 2020
Made it?
YES - With a little over 20 minutes left - no hint used
Verdict:
When I asked fellow enthusiast David (who had joined my Ottawa group last month) what he thought of Toronto's Daydream Adventures, his response was very positive. In fact, he said that "Dream Portal" was the best-looking room he'd seen in town so far. Well, lucky us - "The Witch's Forest" makes use of that game's set, but with a whole different, online-only adventure. Upon hearing the news, David asked he could join the group once again. Alright - the more the merrier, right? (Ironically, I had a cancellation later on, and ended up recruiting my buddy Fred to fill in.)
So yes, the room's gorgeous, of course - I think the picture makes it clear. But it's not only that. The theme and the provided video sequences give a whimsical feel to the whole experience, while our avatar did a great job at entertaining our adult-only group. I'm sure kids would have a great time there too, obviously. As for the puzzles, I'll admit they felt quite linear (I'd even say that players are "railroaded" through the whole game) but they did the job nonetheless. In fact, I didn't really notice that linearity until we were done, since I was having so much fun during the game. Nicely done!
Lessons Learned (or re-learned):


Photo de la salle réelle, tirée du site web
Actual room picture from their website


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
The Witch's Forest
Emplacement:
Daydream Adventures, Toronto (https://www.daydreamtoronto.com/)
# de joueurs:
1-8 (jouée avec 6)
Durée:
90 min
Multiple:
Oui
Interface et contrôles:
Jeu à distance (Zoom), Site dédié, Gestion d'inventaire
Langue:
Anglais
Indices:
Spécial (Donnés en personne, par votre avatar dans le jeu)
Décomptes:
11 verrous, 24 déductions, 17 tâches
Description officielle:
(Voir version anglaise)
Jouée durant:
Automne 2020
Réussie?
OUI - Un peu plus de 20 minutes restantes - aucun indice utilisé
Verdict:
Quand j'ai demandé à David (accro notoire qui s'était joint à mon groupe d'Ottavien le mois dernier) ce qu'il pensait de l'entreprise torontoise Daydream Adventures, sa réponse fut très positive. En fait, il a affirmé que "Dream Portal" était la plus belle salle qu'il avait vue en dans toute la ville à date. Coup de chance - "The Witch's Forest" réutilise ces mêmes décors, mais pour créer une aventure complètement différente, offerte seulement en ligne. En l'apprenant, David m'a demandé s'il pourrait se joindre à nous une fois de plus. Parfait - plus on est de fous, plus on rit, non? (Ironiquement, j'ai eu une annulation par la suite, et ai dû recruter mon pote Fred pour compler une place.)
Alors donc oui, la salle est splendide, bien entendu - je crois que la photo le montre bien. Mais ce n'est pas que ça. Le thème, ainsi que les séquences vidéos incluses, donnent un ton très fantaisiste à toute l'expérience, et notre avatar a fait un excellent travail à divertir notre groupe composé d'adultes. Il est clair qu'un groupe incluant des plus jeunes aurait eu tout autant de plaisir, sinon plus. Pour ce qui est des énigmes, je dois admettre qu'elles étaient très linéaires (je dirais même que nous nous sommes sentis "sur des rails" durant le jeu tout entier), mais elles étaient tout de même adéquates. En fait, je n'ai pris pleinement conscience de la linéarité du jeu qu'une fois celui-ci terminé, tellement je m'amusais durant la partie. Bien joué!
Leçons à retenir (ou à réviser):

Sunday, September 13, 2020

Constellations - YouEscape - Remote

"♫ I'm wishing on a star... "


If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
Constellations
Location:
YouEscape, Athens (Greece) (https://www.patreon.com/youescape/posts)
# of Players:
Unlimited (2-4 recommended) (Played with 4)
Duration:
80 min
Multi-Room:
Interface & Controls:
Remote play (Google Hangouts), Shared documents (Google Drive), Webcrumbs
Language:
English
Hints:
2 (Delivered in person, by our host)
Tally:
3 Locks, 15 Deductions, 13 Tasks
Official Description:
Every 10 years all the astronomers in the kingdom are summoned to have their skills tested. Those who fail are deemed charlatans and receive severe punishment. Everyone believes you are the best. Don’t let them down...
Played in:
Summer 2020
Made it?
YES - With about 15 minutes left - no hint used
Verdict:
Alas, we had been completely unable to make my team's summer schedule fit within the available YouEscape time slots, and so in the end we decided to play 2 games in September instead, a week apart from one another.
By now, it's getting harder and harder to say things about this series. It's still pretty nice for the price point, and the puzzles keep being, well, "conventionally unconventional" 😄 in the sense that Nick keeps finding original ways to use the World-Wide Web to his advantage, but that by now we've grown familiar with the general pattern he uses. This game has a cute goal, though: you final task is to use the tools you've retrieved to identify which constellation currently hovers on top of YouEscape HQ at the time of play!
Despite what I just said about familiarity, a funny thing happened this time around. For the first time in a while, we ended up being completely stuck and felt the need for a hint. Only then did Nick realize that we were missing one clue piece he should've given up earlier! 🤣 Turned out we didn't really need that hint. And we didn't bother asking for more time either. 😎
Lessons Learned (or re-learned):


Photo thématique tirée du descriptif
Flavor picture from the official blurb


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
Constellations
Emplacement:
YouEscape, Athènes (Grèce) (https://www.patreon.com/youescape/posts)
# de joueurs:
Illimité (2-4 recommandés) (jouée avec 4)
Durée:
80 min
Salles Multiples:
Interface et contrôles:
Jeu à distance (Google Hangouts), Documents partagés (Google Drive), Piste web
Langue:
Anglais
Indices:
2 (Donnés en personne, par notre hôte)
Décomptes:
3 verrous, 15 déductions, 13 tâches
Description officielle:
(Voir version anglaise)
Jouée durant:
Été 2020
Réussie?
OUI - Environ 15 minutes restantes - aucun indice utilisé
Verdict:
Hélas, nous avions été totalement incapables de coordonner nos horaires d'été respectifs avec les plages horaires de YouEscape, et avions donc décidé que nous jouerions 2 fois en septembre à la place, à une semaine d'écart.
À ce stade-ci, il m'est de plus en plus difficile de faire des commentaires originaux sur cette série. Elle demeure très intéressante pour ce qu'elle en coûte, et les énigmes continuent d'y être, ma fois, "conventionellement originales" 😄 dans la mesure où Nick continue de trouver des manières originales d'utiliser la Grande Toile à son avantage, mais où nous sommes aussi très familiers avec son approche générale. Ceci dit, ce jeu a une prémisse plutôt sympathique: votre ultime tâche est d'utiliser les outils obtenus pour identifier quelle constellation se trouve au-dessus des quartiers-généraux de YouEscape, au moment où vous le faites!
Malgré mon précédent commentaire sur notre aisance générale avec YouEscape, un truc rigolo s'est produit cette fois-ci. Pour la première fois depuis un bon bout, nous nous sommes retrouvés complètement coincés, sans avoir la moindre idée quoi faire, et avons dû demander un indice. C'est à ce moment seulement que Nick a réalisé qu'il avait oublié de nous remettre un élément de jeu que nous avions déjà mérité! 🤣 Donc, pas besoin d'indice en fin de compte. Et nous n'avons pas cru nécessaire de demander à être compensés pour le temps perdu non plus. 😎
Leçons à retenir (ou à réviser):

L'état initial du jeu
The game initial state

Wednesday, September 9, 2020

Pursuit of the Assassin Artist - Omescape - Remote

"♫ Here I go again... "


If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
Pursuit of the Assassin Artist
Location:
Omescape, San Jose (California) (https://omescape.us/sanjose/)
# of Players:
2-8 (Played with 6)
Duration:
90 min
Multi-Room:
Yes
Interface & Controls:
Remote play (Zoom), Dedicated website, 360° viewer, Inventory control, Webcrumbs
Language:
English
Hints:
Special (Delivered by in-game characters)
Tally:
7 Locks, 28 Deductions, 19 Tasks
Official Description:
Introducing our new live online escape room! In Pursuit of the Assassin Artist, you will be teaming up with a secret agent to discover the secrets of the world-famous modern artist. You’ll be able to play in an escape room from the comfort of your own home. Team up with your friends and hop on Zoom to engage in a thrilling story, be able to navigate through an actual room, and control the actions of a live host. Is your team clever enough to take down the Assassin Artist?
Played in:
Summer 2020
Made it?
YES - With over 15 minutes left - 2 hints received
Verdict:
Now, here's something a bit odd about this game: it's got a special "gimmick", and apparently reviewers don't actually agree as to whether or not the gimmick should be a spoiler or not! In my mind, it wasn't, because that particular game mechanic was explicitly mentioned before the game even started. However, some of my teammates missed on that, and ended up being either annoyed or happy about it, depending. 🤔 Furthermore, some reviews out there do explicitly mention that same "spoiler" straight off the bat.
So what do I do with this? Here's the deal I propose: go and book this game. It's been my no-contest, hands-down favorite remote game thus far, in part thanks to the gimmick, but also because it's a decent game overall. If that statement isn't enough, no biggie (hey, I just posted a whole editorial on the relative worth of my opinions), but I'll explain the gimmick below.

"Come on in! Don't mind the mess..."
"Entrez, entrez! Regardez pas le désordre..."
Lessons Learned (or re-learned):


Poster thématique tirée du site web
Flavor poster from their website


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
Pursuit of the Assassin Artist
Emplacement:
Omescape, San Jose (Californie) (https://omescape.us/sanjose/)
# de joueurs:
2-8 (jouée avec 6)
Durée:
90 min
Multiple:
Oui
Interface et contrôles:
Jeu à distance (Zoom), Site dédié, Visionneuse 360°, Gestion d'inventaire, Piste web
Langue:
Anglais
Indices:
Spécial (Donnés par des personnages dans le jeu)
Décomptes:
7 verrous, 28 déductions, 19 tâches
Description officielle:
(Voir version anglaise)
Jouée durant:
Été 2020
Réussie?
OUI - Plus de 15 minutes restantes - 2 indice reçus
Verdict:
Bon, ici on se retrouve dans une situation un particulière avec de jeu: il comporte une "gammick" (comme on dirait par ici), et il semble que les critiques ne s'entendent pas à savoir si cette gammick devrait être révélée, ou bien si ça gâche la surprise. À mon point de vue, cette information ne spolie pas vraiment les joueurs, puisqu'elle est expliquée juste avant que le jeu ne commence. Toutefois, certains membres de mon équipe n'ont pas saisi cette explication, et on soit apprécié, soit regretté de l'avoir manqué. 🤔 Qui plus est, certaines critiques déjà publiées font clairement mention de ce "spoiler".
Donc, je fais quoi avec ça, moi? Voici ce que je vous propose: allez faire cette salle. C'est sans contredit la préférée de toutes les salles que j'ai pu faire en ligne, en partie grâce à cette fameuse gammick, mais aussi pour la qualité du jeu dans son ensemble. Si cette approbation ne vous suffit pas, je n'en suis pas offensé (après tout, je viens juste d'écrire un éditorial complet sur la valeur relative de mes opinions), mais je vais donc expliquer la mécanique de jeu en question ci-dessous.

L'Écran d'introduction
Intro screen
Leçons à retenir (ou à réviser):

Thursday, August 20, 2020

Kingston Conspiracy - Improbable Escapes - Kingston

"♫ Who's playing tricks on me? "


If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
Kingston Conspiracy
Location:
Improbable Escapes, Kingston (https://www.improbableescapes.com/)
# of Players:
2-7 (Played with 6)
Duration:
120 min
Multi-Room:
Not applicable
Constraints:
No
Language:
English
Hints:
Unlimited (Delivered via calling / texting HQ)
Tally:
0 Lock, 15 Deductions, 12 Tasks
Official Description:
HELP WANTED!
For decades the Paranormal and Non-Terrestrial Security Society was held in the highest esteem here in Kingston. But nowadays nobody believes in UFOs! The Society's become a joke! We need your help to return this once-great organization to its rightful place in the Kingston community.
Candidates must believe that the invasion's already begun, and should be willing to stop at nothing to help find proof. Scour Kingston, investigate extraterrestrial activity and restore the reputation of P.A.N.T.S.S.!!
Serious applicants only. No nutjobs. (And stop prank calling me!)
Played in:
Summer 2020
Made it?
YES - With about 5 minutes left - no hint used (but one bad answer)*
Verdict:
Your (impressive) field gear
Having made it all the way to Kingston for my 200th game, we hardly could turn back right away, could we? And since it was a beautiful summer day, I decided to go for an outdoor game - if only so we wouldn't have to wear those darn masks for the whole time. 😷
Even though I'd been through Kingston a few times, I hadn't really been in Kingston - especially not downtown. I have to say it's gorgeous. For the most part, it felt to me like a mix of Sherbrooke, Ottawa and even Charlottetown, three English-Canadian-style* cities I'm quite fond of. Under normal circumstances, I would've happily explored the waterfront with my family. Instead, we solely focused on this intriguing plot about an alien invasion...
The game started off quite nicely, complete with tin-foil hats and back-alley briefings. After that, we were mostly on your own, keeping touch via phone or text. The whole game follows a basic pattern: walk towards the next spot on the provided map, read the corresponding "Case" in the files, and figure how to retrieve a word, number of phrase that'll fit in the answer grid. By the time the grid is complete, you'll be on your way back to HQ to have your answers validated. There's also a "side game" where taking - and sharing - a team picture in the right spots will let your enter a contest.

One for posterity
The whole thing had a pretty good production value, and we enjoyed our little expedition. I think that my biggest complaint is that given the total absence of locks or gates of any kind, it felt more like a "scavenger hunt" than an escape game, which may or may not be a problem for you. The other thing that didn't go right for us was that I had to run back to put money back in the meter, while the gang stayed put, so that we wouldn't lose each other. By the time we figured out that we had messed one of our previous answers, we didn't have enough time remaining to go back and fix it. Instead, the guy back at HQ just told us the right answer, and told us we had still "won". Hrmpf. 😑 Well, at least we had a good time!
*: Here's a helpful factoid for any non-Canadian reader. How can you tell a town was founded by French Canadian settlers? All the streets are named "Saint"-something. How can you tell a town was founded by English Canadian settlers? Look for streets named "King"/"Queen"/"Prince"/"Albert"/"Edward"/"Victoria". 🤷‍♂️
Lessons Learned (or re-learned):


Poster thématique tirée du site web
Flavor poster from their website


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
Kingston Conspiracy
Emplacement:
Improbable Escapes, Kingston (https://www.improbableescapes.com/)
# de joueurs:
2-7 (jouée avec 6)
Durée:
120 min
Multiple:
Ne s'applique pas
Contraintes:
Non
Langue:
Anglais
Indices:
Illimités (Donnés en textant / téléphonant au QG)
Décomptes:
0 verrou, 15 déductions, 12 tâches
Description officielle:
(Voir version anglaise)
Jouée durant:
Été 2020
Réussie?
OUI - Environ 5 minutes restantes - aucun indice utilisé (mais une mauvaise réponse)*
Verdict:
Votre (imposant) équipement sur le terrain
Après nous être rendus jusqu'à Kingston pour mon 200e jeu d'évasion, nous pouvions difficilement rebrousser chemin tout de suite, pas vrai? Et comme nous avions un magnifique après-midi d'été devant nous, j'ai opté pour un jeu extérieur - ne serait-ce que pour avoir une pause de porter ces fichus masques. 😷
Même si je l'avais déjà traversé à quelques reprises, je n'avais vraiment été dans Kingston, et encore moins au centre-ville. Je dois dire que ce dernier est magnifique. L'endroit m'a fait penser à un mélange entre Sherbrooke, Ottawa et même Charlottetown, trois villes de style canadien-anglais* que j'apprécie. Dans des circonstances plus normales, j'aurais été heureux de faire le touriste au bord du lac Ontario. Au lieu de ça, nous nous sommes lancés sur une étrange histoire d'invasion extra-terrestre...
Le jeu a très bien commencé, à grands coups de rendez-vous secret au fond d'une ruelle et de chapeaux en papier d'aluminium. Par la suite, nous nous sommes retrouvés essentiellement livrés à nous-mêmes, ne maintenant le contact que par téléphone ou texto. Le jeu tout entier suit une procédure simple: rendez-vous au prochain endroit indiqué par la carte fournie, lisez le "dossier" correspondant dans le cahier, et trouvez comment obtenir un mot, un nombre ou même une phrase à écrire dans la grille-réponse. Une fois la grille remplie, vous serez sur le chemin du retour pour valider vos réponses au QG. Il y a également un petit concours en parallèle où vous pouvez prendre - et partager - des photos à des endroits spécifiques, pour valider votre participation.
J'ai bien aimé notre petite expédition, j'ai été impressionné par la qualité du matériel. Je crois que mon plus gros point négatif est le fait que le jeu évoquait plus une "chasse aux indices" qu'un véritable jeu d'évasion, étant donné l'absence totale de verrou ou de barrière de tout type. À vous de voir si c'est un problème. L'autre chose qui s'est mal passée pour nous est le fait que j'ai dû rebrousser chemin à la hâte pour remettre de l'argent dans la borne de stationnement, tandis que ma petite troupe optait pour m'attendre tranquillement, question de ne pas se perdre. Quand nous nous sommes finalement rendus compte que nous avions mal répondu à une étape précédente, nous n'avions plus le temps d'aller corriger notre erreur. Nous sommes donc retournés au QG, où on nous a donné la bonne réponse... et décrété que nous étions vainqueurs. Hrmpf. 😑 Au moins on a eu du plaisir!
*: Voici une petit info utile pour mes lecteurs de l'étranger. Comment savoir qu'une ville a été fondée par des canadiens-français? Toutes les rues se nomment Saint-Quelque-Chose. Comment savoir qu'une ville a été fondée par des canadiens-anglais? Cherchez des rues nommées "King"/"Queen"/"Prince"/"Albert"/"Edward"/"Victoria". 🤷‍♂️
Leçons à retenir (ou à réviser):

Sunday, August 9, 2020

Escape Zoom - Coney - Remote [Temporary]

Just flying by...


If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
Escape Zoom
Location:
Electric Dreams Online (https://electricdreamsfestival.com/)
# of Players:
1-8 (Played with 8)
Duration:
About 90 min (no enforced timer)
Interface & Controls:
Remote play (Zoom), Dedicated website
Language:
English
Hints:
Special (Delivered in person, by our host)
Tally:
4 Locks, 12 Deductions, 15 Tasks
Official Description:
You are the naval crew of a nuclear submarine in the year 1964. Cruising through deep waters, you hear a sudden cracking sound. You’ve collided with an iceberg and the hull is breached! The captain has been knocked unconscious, so it’s up to you to figure out how to open the escape hatch and get out before the submarine walls cave in under the pressure...
Coney’s Escape Zoom - made in collaboration with legendary escape room designer Vera Quyon - invites you on a journey into a world of secret passages, hidden codes and B-movie storylines, delivered through the power of the internet. With your fellow players, you’ll solve puzzles, visit strange worlds, and grapple with what it means to get out of our bedrooms right now.
Some days it feels like your whole life is hemmed in by locked doors and indecipherable codes. But you were born to escape, right?
Played in:
Summer 2020
Verdict:
Ever heard of famous escape room designer Vera Quyon? Me neither. In fact, I was quite surprised to learn about this extraordinary Montrealer who, as early as the 80s, had been working on special rides "reminescent of escape rooms" at Coney Island. It took me a few Google searches to reach the conclusion that she was - in all likelihood - completely made up.
But let's take a step back. Electric Dreams, as its website states, is "a festival all about connecting people through the power of art and the internet". It had a number of shows & conferences, but I admit I didn't pay much attention to it. It had this activity named "Escape Zoom", though, and fellow enthusiast Dan Egnor decided it'd be a better idea to book a complete 8-player session rather than risk playing with strangers, so I answered his call.

An in-game shared picture
Une image partagée durant le jeu
We joined the game with no particular expectations, but I don't think any of us really expected what was to come. See, the game was... experimental. Very experimental. We started off with "team exercices" (you know, like splitting ourselves in smaller Zoom rooms and having to find things we had in common, other than Escape Rooms), before getting to the game proper. Because yes, there was a real game in there, at least to some extent. I don't think that game could really be "lost", though, which is why I'm not counting it in my room stats. Nonetheless, it did have "locks" of sorts, things to solve, and things to do. Those things were just very different from what we were used to. Picture this: an online escape room, designed by people who aren't really ER designers, theoretically set on Coney Island, with references to French Canadians and Russians... being played by a bunch of ER veteran players, including New Yorkers, one French Canadian, and one person who speaks Russian. 😵 "Surreal" doesn't quite cut it. We ended up zooming (heh) through the "traditional" puzzles while getting stuck on the "experimental ones". I'm not sure if we'll remember this experience fondly in the future, but I think that's too bad - they were a few genuinely interesting ideas, in there. Maybe they could be used differently in other games...
Lessons Learned (or re-learned):


Photo thématique tirée du site web
Flavor picture from their website


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
Escape Zoom
Emplacement:
Electric Dreams Online (https://electricdreamsfestival.com/)
# de joueurs:
1-8 (jouée avec 8)
Durée:
Environ 90 min (pas de chronomètre officiel)
Interface et contrôles:
Jeu à distance (Zoom), Site dédié
Langue:
Anglais
Indices:
Spécial (Donnés en personne, par notre hôtesse)
Décomptes:
4 verrous, 12 déductions, 15 tâches
Description officielle:
(Voir version anglaise)
Jouée durant:
Été 2020
Verdict:
Vous avez déjà entendu parler de la célèbre conceptrice de jeux d'évasion, Vera Quyon? Moi non plus. En fait, j'ai été fort surpris d'apprendre l'existence de cette montréalaise qui déjà, durant les années 80, avait conçu des expériences "semblables aux Escape Rooms" à Coney Island. Il m'a fallu quelques recherches rapides sur Google pour conclure qu'elle - fort certainement - une pure invention.
Mais reprenons du début. Electric Dreams, comme l'indique son site web, est "un festival visant à connecter les gens à travers le pouvoir de l'art et d'internet". Il proposait bon nombre de conférences et de spectacles, mais j'admets ne pas vraiment m'y être intéressé. En revanche, il offrait également cette activité intitulée "Escape Zoom", et lorsque Dan Egnor (accro d'évasion comme moi) s'est dit qu'il vaudrait mieux réserver pour 8 personnes plutôt que de courir le risque de jouer avec des inconnus, j'ai répondu à son appel.


Nous avons amorcé l'expérience sans vraiment avoir d'idées préconçues, mais je ne crois pas qu'aucun d'entre nous ne s'attendait à cette expérience. Voyez-vous, le jeu était... expérimental? Très expérimental? Nous avons d'abord dû faire des "exercices de travail d'équipe" (entre autres, nous avons formé des équipes plus petites pour se trouver des points communs - autres que les évidents jeux d'évasion - et ainsi de suite) avant de pouvoir débuter le jeu proprement dit. Car oui, il y avait vraiment un vrai jeu quelque part là-dedans, du moins dans une certaine mesure. Je ne crois pas qu'il était vraiment possible de "perdre" la partie, et c'est pourquoi j'ai ignoré ce jeu dans mes décomptes et statistiques. N'empêche, on y trouvait quand même des "verrous", des choses à résoudre, et des choses à faire. Ces choses étaient simplement très différentes de ce à quoi nous sommes habitués. Imaginez-vous le portrait: un jeu d'évasion en ligne, conçu par des gens qui ne sont pas vraiment des experts dans le domaine, supposément situé sur Coney Island, avec des références aux cultures canadienne-française et russe... jouée par un paquet de joueurs vétérans, incluant des new-yorkais, un québécois d'origine, et une personne qui parle russe. 😵 Le mot "surréel" suffit à peine à décrire cette situation. Nous avons "défoncé" les énigmes plus classiques en un clin d'oeil, mais sommes demeuré coincés plus longtemps sur celles plus "expérimentales". Je ne suis pas certain que nous garderons des souvenirs très positifs de toute cette expérience, mais au fond je le déplore - je crois qu'il y avait quelques idées vraiment intéressantes, là-dedans. Peut-être pourrait-on en faire un usage différent dans d'autres jeux...
Leçons à retenir (ou à réviser):

Thursday, August 6, 2020

Amsterdam Catacombs - Logic Locks - Remote

"♫ Lost and lonely... That's underground, underground... "


We were promised a group picture, but haven't got one yet...
On nous a promis une photo de groupe, mais j'attends encore...
If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
Amsterdam Catacombs
Location:
Logic Locks, Amsterdam (Netherlands) (https://amsterdamcatacombs.com/en/home/)
# of Players:
2-7 (Played with 5)
Duration:
90 min (of active play - plan a couple hours)
Multi-Room:
Yes
Interface & Controls:
Remote play (Google Meet + YouTube Live)
Language:
English (Originally in Dutch)
Hints:
Special (Delivered by your in-game avatar)
Tally:
11 Locks, 26 Deductions, 12 Tasks
Official Description:
Become the main character in this real-life horror experience. Explore the dark secrets of Amsterdam’s underground. Face your fears and investigate the evil that lurks in the Catacombs.
Played in:
Summer 2020
Made it?
YES - With a couple minutes left - complete victory - 2 hints received
Verdict:
Some enthusiasts had previously told me that "Logic Locks" was one of the best Escape Room companies in the world (intriguing 😯) - and that it wasn't even the best company in all of Amsterdam (even more intriguing 😳, if not of any relevance to this article 😛). I decided this would be my monthly group's venue, and after a bit of back-and-forth, settled on the Catacombs.
What, you've never heard of Amsterdam's Catacombs? Let me reassure you - I'm pretty sure there's no such thing. Not to say the setting isn't real, though - the game is played in the basement of a 160-years-old gothic-style basilica that was "decommissioned" in the 60s, set to be demolished, but ended up being saved and turned into a multi-tenant center. Logic Locks got dibs on the basement, and fear not, they managed to make it look like a genuine entrance to centuries-old catacombs. Thanks to the time-zone difference, it was the middle of the night in Amsterdam, and we first met with our guide as he was still making his way through the empty streets, eventually entering the church. What a nice set up.
A magnificent church during the day...
...except it's the middle of the night right now. Oh dear.
That feeling stuck with us for the entirety of the 2-hour adventure (you do have 90 min of game time, but like I just said, your hosts will take their time and litterally "walk you in"). Once again, our avatar spoke and acted like a real person might, sometimes to frustrating effect. (Afterwards, my wife asked if I had gotten angry at one of my teammates. I explained I actually got upset at a character.) I had been warned about potential internet problems, but we only experienced a few glitches. Overall, not only did we have a great time, but we also reached all the winning conditions. (There is a number of things you can achieve, and getting enough done will get you a successful ending.)
Lessons Learned (or re-learned):


Photo de la salle réelle, tirée du site web
Actual room picture from their website


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
Amsterdam Catacombs
Emplacement:
Logic Locks, Amsterdam (Pays-Bas) (https://amsterdamcatacombs.com/en/home/)
# de joueurs:
2-7 (jouée avec 5)
Durée:
90 min (de jeu actif - prévoyez deux heures environ)
Multiple:
Oui
Interface et contrôles:
Jeu à distance (Google Meet + YouTube live)
Langue:
Anglais (néerlandais à l'origine)
Indices:
Spécial (Donnés par notre avatar en jeu)
Décomptes:
11 verrous, 26 déductions, 12 tâches
Description officielle:
(Voir version anglaise)
Jouée durant:
Été 2020
Réussie?
OUI - Environ 2 minutes restantes - victoire complète - 2 indices reçus
Verdict:
Des accros d'évasion m'avaient déjà affirmé que "Logic Locks" était une des meilleures compagnies de jeux d'évasion dans le monde (intriguant 😯) - et qu'ils n'était même pas la meilleure compagnie en ville (encore plus intriguant 😳, à défaut d'être pertinent dans l'article d'aujourd'hui 😛). J'ai donc décidé que ce serait la prochaine destination de mon groupe mensuel, et après un peu d'hésitation, ai fixé mon choix final sur les Catacombes.
Comment? Vous dites n'avoir jamais entendu parler des catacombes d'Amsterdam? Je vous rassure - je suis pas mal certain qu'elles n'existent pas. Le décor, par contre, est bien réel - le jeu se joue au sous-sol d'une basilique de style gothique vieille de 160 ans, qui fût mise hors service dans les années 60, sensée être démolie, puis finalement sauvée et convertie en un centre abritant plusieurs entreprises. Logic Locks s'est approprié le sous-sol, et ont fait en sorte que celui-ci évoque l'entrée de véritables catacombes centenaires. Grâce au décalage horaire, la nuit était déjà très avancée à Amsterdam, et nous avons rencontré notre guide alors que celui-ci déambulait dans les rues désertes, avant d'entrer dans l'église. Quelle belle mise en scène.
Non mais hein, je peux vous attendre en haut, si vous voulez...
Cet agréable sentiment est demeuré avec nous pour l'entièreté de cette aventure de 2 heures (le jeu actif dure 90 minutes, mais comme je viens d'expliquer, vos hôtes prennent leur temps vous "reconduire" littéralement sur les lieux). Une fois de plus, nous avons joué avec un avatar qui parlait et agissait comme le ferait une vraie personne, parfois même pour notre plus grande frustration. (Après la partie, mon épouse m'a demandé si je m'étais fâché contre un des mes coéquipiers. Je lui ai expliqué que c'était un personnage qui était parvenu à autant m'agacer.) On m'avait prévenu de problèmes potentiels avec la connexion internet, mais nous n'avons eu droit qu'à quelques pépins mineurs. En bout de ligne, non seulement nous avons passé un très bon moment, mais nous avons également accompli toutes les conditions de victoire. (Il y a plusieurs choses à faire, et vous devez en faire assez pour assurer votre victoire.)
Leçons à retenir (ou à réviser):


Sunday, August 2, 2020

The Menagerie - Level Games - Remote [Closed]

"♫ A wild ride, over stony ground "


If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
The Menagerie
Location:
Level Games, Hollywood (California) (https://www.levelgam.es/)
# of Players:
1-10 (4-6 recommended) (Played with 5)
Duration:
90 min
Multi-Room:
Yes
Interface & Controls:
Remote play (Zoom), Shared documents (PDF), Inventory control
Language:
English
Hints:
Special (Delivered by your in-game avatar)
Tally:
10 Locks, 27 Deductions, 16 Tasks
Official Description:
Your team has received its next assignment. This peculiar missing persons’ case is about to become the most disturbing investigation of your career. Can you escape with the evidence — and your lives?
Played in:
Summer 2020
Made it?
YES - With about 20 minutes left - no hint used
Verdict:
I had previously heard of Level Games, a popular venue near Hollywood, because of its fairly original room "It's a Doggy Dog World", in which you played a dog trying to find his favorite red ball. 😮 Having closed due to COVID-19, the company announced that they would not reopen 😢, but offered players to try another of their popular room, "The Menagerie", online. I wasn't sure the experience would be worth it, and I was about to pass on it, but I happened to notice a friendly group made of Australians and New Zelanders looking for a 5th player. Alright then!
The pre-game setup was fairly nice, including a PDF dossier that did a great job at setting the mood. Our online presence (and the fact we were scattered around the globe) was justified by the idea that we were a bunch of special FBI consultants already deployed elsewhere, trying to assist local law enforcement about to enter an alleged suspect's hideout.

Photo de la salle réelle, tirée du site web
Actual room picture from their website
Overall, I had a great time. The room looked good, the puzzles were nice & varied, and just a few years ago it would have been a sure pick for my "Yearly Faves". My only regret is not having been able to visit this whole place before it closed. I know the owners were offering the rooms for sale - maybe they'll get a second life!
Lessons Learned (or re-learned):


Photo thématique tirée du site web
Flavor picture from their website


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
The Menagerie
Emplacement:
Level Games, Hollywood (Californie) (https://www.levelgam.es/)
# de joueurs:
1-10 (4-6 recommandés) (jouée avec 5)
Durée:
90 min
Multiple:
Oui
Interface et contrôles:
Jeu à distance (Zoom), Documents partagés (PDF), Gestion d'inventaire
Langue:
Anglais
Indices:
Spécial (Donnés par votre avatar dans le jeu)
Décomptes:
10 verrous, 27 déductions, 16 tâches
Description officielle:
(Voir version anglaise)
Jouée durant:
Été 2020
Réussie?
OUI - Environ 20 minutes restantes - aucun indice utilisé
Verdict:
J'avais déjà entendu parler de Level Games, une populaire entreprise de la région hollywoodienne, à cause de très originale salle "It's a Doggy Dog World", dans laquelle vous incarnez un chien tentant de retrouver sa baballe préférée. 😮 Ayant cessé ses opérations suite à l'épidémie de COVID-19, la compagnie a fini par annoncer qu'elle ne rouvrirait pas ses portes 😢, mais a offert aux gens d'essayer une autre de leurs salles, la populaire "The Menagerie", en ligne. Je ne savais pas trop si l'expérience en vallait vraiment la peine, et les choses s'annonçaient pour que je passe mon tour, mais en fin de compte je suis tombé sur un sympatique groupe constitué d'australiens et de néo-zélandais, et qui se cherchait un 5e joueur. Il n'en fallait pas plus.
La mise en situation d'avant-match était intriguante, avec un dossier PDF qui nous mettait tout de suite dans la bonne ambiance. Notre présence virtuelle (et le fait que nous étions éparpillés autour du globe) se justifiait par l'idée que nous étions des consultants du FBI déjà déployés ailleurs, et tentant d'assister un représentant local des forces de l'ordre qui s'apprêtait à entrer dans le repaire d'un suspect.

Les caméras de surveillance en jeu
In-game surveillance camera view
Je me suis beaucoup amusé. La salle était très belle, les énigmes adéquates et variées, et si j'y avais joué il y a quelques années à peine, elle se serait garantie une place dans mes "Coups de Coeur" annuels. Je ne peux que regretter de ne pas avoir pu visiter cette entreprise en personne, avant sa fermeture. Je sais que les proprios envisagent de mettre les salles en vente - peut-être auront-elles droit à une deuxième vie!
Leçons à retenir (ou à réviser):