Sunday, December 30, 2018

Camping Mortel - Mission Évasion - Saguenay

"♫ Dans les boiiiiis... "


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
Camping Mortel
Emplacement:
Mission Évasion, Saguenay (http://www.missionevasion.ca/)
# de joueurs:
3-4 (jouée avec 4)
Durée:
60 min
Salles Multiples:
Oui
Contraintes:
Oui
Langue:
Français
Indices:
Multiples (Donnés par un personnage de l'histoire caché près de la pièce)
Décomptes:
16 verrous, 16 déductions, 6 tâches
Description officielle:
Lors d’un weekend en camping à la frontière des États-Unis, vous êtes réveillés en pleine nuit par d’affreux hurlements. Votre curiosité vous amène à vous perdre dans une vieille usine désaffectée, qui est en réalité, le repaire d’un sadique tueur en série! Échappez-vous au plus vite!
Jouée durant:
Hiver 2019
Réussie?
OUI - Environ 5 minutes restantes - 4 indices reçus
Verdict:
La première fois que j'ai entendu parler de Mission Évasion, c'était durant le temps des Fêtes, via une publicité radio. Déjà, ça m'a semblé un peu particulier - rares sont les entreprises qui choisissent cette avenue. J'étais même un peu réticent à aller les voir, mais j'ai fini par entendre beaucoup de bien à leur sujet, dont entre autres des Captivés, qui leur ont donné 4 nomimations pour leur Cadenas d'Or. Cette fois, donc, je me suis décidé à les visiter. Comme cette salle ne permet que 4 joueurs maximum, et est conseillée aux 16 ans et plus, j'en ai profité pour en faire une excursion entre adultes.
On m'avait parlé des décors impressionnants. Je confirme. Même si l'utilisation du latex est un incontournable quand vous voulez donner dans le "gore", les décors parviennent bien à vous faire croire que vous êtes dans une section délabrée d'un vieil édifice. (Bon, j'avoue que, techniquement, on est dans un vieil édifice, mais bon, vous comprenez ce que je dis. 😛) On peut aisément se laisser prendre au jeu.
Les énigmes sont variées, et généralement bien intégrées à leur environnement, même si ce ne sont pas les cadenas qui manquent. Une particularité de cette salle est que ses concepteurs ont voulu offrir plus d'une manière de déduire certains éléments importants. Il est donc techniquement possible de réussir à s'évader sans avoir ouvert tous les cadenas. (Quoique bon, comme on connaît les amateurs de jeux d'évasion, la plupart d'entre eux seront plus agacés d'avoir manqué une énigme qu'heureux d'être sortis plus tôt. 😉)
Nous avons eu une très belle expérience, donc, et je reviendrai assurément durant mes futures visites dans la région.
Leçons à retenir (ou à réviser):




If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
Camping Mortel
Location:
Mission Évasion, Saguenay (http://www.missionevasion.ca/)
# of Players:
3-4 (Played with 4)
Duration:
60 min
Multi-Room:
Yes
Constraints:
Yes
Language:
French
Hints:
Multiple (Delivered by an in-game character hidden near the room)
Tally:
16 Locks, 16 Deductions, 6 Tasks
Official Description:
(See French version)
Played in:
Winter 2019
Made it?
YES - With about 5 minutes left - 4 hints used
Verdict:
I first heard about Mission Évasion during the 2017 Holidays, thanks to a radio ad. It stroke me as odd - very few venues end up making such a marketing choice. I even grew a bit weary of visiting them, but then I kept hearing all sorts of good things about them, namely from Les Captivés' blog, where they ended up getting 4 nominations for different awards. And so, I finally made sure to visit them this time around. Since this room here only allows 4 players, and given that it's rated 16+, I took that opportunity to set up an adult-only session.
I had been told repeatedly about their amazing scenery. I can confirm. Even though an abundant usage of latex is pretty much a given with "gory" themes, the overall decor succeeds in convincing you that you're stuck in a dilapidated part of a building. (Ok, yeah, I guess that technically we are in an old building, but you catch my drift. 😛) One can easily get immersed in the story.
Puzzles are varied, and they're generally well integrated in their environment, even though there are locks everywhere you look. One particularity of this room is that the designers wanted to propose more than one way of figuring out some important game details. This means it's technically possible to escape without having open every lock in sight. (Of course, knowing how Escape Room enthusiasts are, many of them will be more peeved that they missed a puzzle rather than happy of having escaped sooner. 😉)
To recap, we had a great time, and I will definitely go back during my future visits in the area.
Lessons Learned (or re-learned):

Saturday, December 29, 2018

Le Mystère Jean Tremblay - Escaparium - Saguenay

"Faut s'sortir de d'là, là là!"


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
Le Mystère Jean Tremblay
Emplacement:
# de joueurs:
4-6 (jouée avec 4)
Durée:
60 min
Salles Multiples:
Contraintes:
Non
Langue:
Français
Indices:
3 (Donnés via un intercom sur un mur)
Décomptes:
9 verrous, 13 déductions, 11 tâches
Description officielle:
Jean Tremblay a tout pour lui. Impossible pour vous de rivaliser contre lui. Tanné de toujours finir derrière lui, vous avez décidé de l’éliminer. Réussirez-vous à camoufler votre crime?
Jouée durant:
Hiver 2019
Réussie?
OUI - Un peu plus de 12 minutes restantes - 3 indices utilisés
Verdict:
Bon, avant que ceux qui ont lu le sous-titre ci-dessus ne m'accusent d'appropriation culturelle 😅, laissez-moi vous rappeler que le Saguenay, c'est ma terre natale. D'ailleurs, mes récurrentes visites en famille constituent toujours une bonne opportunité d'aller essayer quelques Escape Rooms, que ce soit sur place ou en chemin. Cette fois-ci, j'avais prévu une visite chez... Mission Évasion, le lendemain, mais sur un coup de tête, j'ai convaincu ma mère, ma blonde et ma plus vieille d'aller payer une petite visite bonus à ce "vieil ami" qu'est Escaparium.
Lors de ma première visite, j'avais fait ma blague classique à propos du fait que chaque fois qu'on doit s'échapper d'une prison, c'est pour un crime que l'on a pas commis (comme on peut aussi voir ici et ici). Surprise, cette fois-ci, pas de doute possible - nous sommes des meurtriers! 😲 Le jeu consiste donc à trouver différents objets anodins et à les remplacer par des versions "incriminantes" qui amèneront les soupçons ailleurs. C'est une prémisse très originale, et ce n'est pas surprenant qu'elle se soit méritée un Cadenas d'Or du blog des Captivés. Pourtant, ce scénario ne m'a pas conquis. 😕 C'est quand même très rigolo, et même s'il s'agit ici d'un "Jean Tremblay" fictif, maire du village de Chicoutimi d'antan, le véritable ex-maire s'est prêté au jeu en y offrant sa voix et son image. C'est peut-être simplement que je ne suis pas un grand fan de M. Tremblay, et qu'en tant qu'expatrié ronchon, la prémisse ne me semblait pas aussi amusante? Enfin.
La salle, en soi, est assez classique - il s'agit d'une réimplementation de "L'Affaire Cadavera" de chez Ezkapaz, une enseigne partenaire du groupe Escaparium. Pas mal de cadenas classiques, mais des énigmes quand même variées. Par contre, on nous a donné une contrainte additionnelle - on nous a dit qu'il faudrait laisser la pièce dans l'état où nous l'avions trouvé. La chose s'annonçait comme un défi de taille, en plus de cadrer avec le thème. Pourtant, quand j'ai demandé des détails, la tâche a semblé beaucoup moins sérieuse que je ne l'aurais cru: on n'aurait qu'à faire un semblant de ménage, que les choses semblent normales au premier coup d'oeil. Comme de fait, alors que ma mère se faisait un devoir de mémoriser l'emplacement de chaque indice, clé et cadenas, elle a été déçue de voir débarquer notre hôtesse pour nous annoncer que tout était terminé. 😶 Ma pauvre maman croyait que sa mémoire ferait d'elle l'héroïne du jour. Donc, ironiquement, grosse déception pour elle sur ce point. Ne t'en fais pas, mouman - je te prends dans mon équipe n'importe quand! 😉
Leçons à retenir (ou à réviser):


Photo thématique tirée du site web
Flavor picture from their website


If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
Le Mystère Jean Tremblay
Location:
# of Players:
4-6 (Played with 6)
Duration:
60 min
Multi-Room:
Constraints:
No
Language:
French
Hints:
3 (Delivered via an intercom on a wall)
Tally:
9 Locks, 13 Deductions, 11 Tasks
Official Description:
(See French version)
Played in:
Winter 2019
Made it?
YES - With a little over 12 minutes left - 3 hints used
Verdict:
Ok, so if you understand French well enough to figure out I'm poking fun at the locales in my heading 😅, let me remind you that Saguenay is actually my birthplace. In fact, my recurring family visits are the perfect excuse to try out a few escape rooms, whether on-site or our way there. This time around, I had planned visiting... Mission Évasion, on the day after, but on a whim, I convinced my mom, my love and my eldest to pay a little visit to that "old friend" Escaparium.
During my very first visit there, I had made that old quip about how every time we need to break out of a jail, it's due to a crime we weren't guilty of (see also here and here). Surprise - this time there's no doubt about it, we're bona fide murderers! 😲 The gist of the game is about finding a number of casual items and then replacing them with an alternate version meant to incriminate others. It's a very original premise, and I wasn't surprised when the room won a "most original scenario" award from a fellow blog. And yet somehow, the room never quite sold me on the concept. 😕 Don't get me wrong, it is a funny setup, and even the former city mayor agreed to lend his voice and likeness to this fictitious, alternate universe "Jean Tremblay", mayor of old-time Chicoutimi. Maybe it's because I'm not a fan of the real Mr Tremblay, and that as a grumpy expatriate, I just didn't find the premise as funny? Anyway.
The room itself is pretty classic - a redesign of "The Cadavera Case" from Ezkapaz, a business partner of the Escaparium group. A fair amount of old-style locks, but fairly diverse puzzles. One thing, though, is that we were given an extra constraint - we were told that the room had to be left in the same state we found it. This seemed like a sizeable extra challenge, and fitted with the theme. However, when I asked for more details, the task sounded a lot simpler than I first thought: all we had to do was a modicum of cleanup, so the room would look ok at casual glance. And indeed, while my mother had worked hard at diligently remembering the proper spot for every clue, lock and key, she was in for a big disappointment when our host came in to announce that we were done. 😶 My poor mom thought that her keen memory would make her the hero of the day. So, ironically enough, our prompt victory left her on a disappointing note. Fear not, mum - I'd still take you on my team anytime! 😉
Lessons Learned (or re-learned):

Wednesday, December 26, 2018

Jeu de Table - Escape Game: L'Ascenseur Infernal - Hachette

L'ascenseur monte, mais l'opinion générale, elle, est en chute libre...




Éditeurs:
Hachette
Concepteur:
Nicolas Bonnefoy
Artiste:
?
Langues:
Français
# de joueurs:
2-6 (je recommande 4 max)
Âge:
Indéterminé (je recommande 10 ans ou plus)
Durée:
60 min

Concepts et mécaniques de jeu
  • Le jeu entier est constitué de trois paquets de cartes:
    • des cartes d'indices portant des lettres de A à Z;
    • des cartes numérotées de 0 à 50, qui représentent le "pavé numérique" dans lequel les joueurs vont essayer d'entrer leurs solutions;
    • un autre paquet de cartes, allant de 60 à 100, qui n'est utilisé que pour une seule énigme.
  • Le fond de la boîte se déplie pour devenir un petit plateau de jeu. Ce dernier n'était pas vraiment nécessaire au jeu lui-même, mais c'est une belle attention.
  • Composantes du jeu
  • Un petit livret inclus dans la boîte fournit les instructions, l'introduction, et les indices.
  • Les joueurs sont sensés prendre les cartes indices correspondant à de petites icones en forme de loupe avec dedans la lettre indiquée. On peut aussi recevoir des directives explicites du genre "Piochez la carte X". Cette mécanique rappelle les cartes indices de la série EXIT, qui évoque la notion d'objets cachés sans vraiment y correspondre.
  • En général, les cartes indices ont une note du genre "Vous pouvez défausser cette carte après avoir atteint le 4e étage", mais les instructions indiquent qu'une carte défaussée devrait être gardée à portée de main (mais ah tiens donc, comme c'est subtil).
  • Le système utilisé pour le pavé numérique est assurément le truc le plus novateur de la boîte. En gros, quand vous êtes prêts à essayer d'entrer un code de 4 chiffres dans l'ascenseur, vous consultez la grille de la carte 0 pour y trouver l'intersection entre votre étage actuel et le premier chiffre entré. Le nombre est la prochaine carte à piger. Sur cette seconde grille, vous trouvez le nombre correspondant au deuxième chiffre, et ainsi de suite. Après avoir choisi vos 4 chiffres, si vous obtenez encore une carte avec une grille, vous avez fait fausse route. Sinon, vous suivez les instructions obtenues. Voilà!
  • Les instructions demandent de vous installer dans "la plus petite pièce" disponible. Je me demandais si cela aurait un impact réel sur le jeu. La réponse est non - ce n'est que pour le thème.
Pour
  • La mécanique utilisée pour entrer les codes m'a favorablement impressionné.
  • Tout le jeu est réutilisable, et peut être revendu ou prêté à d'autres.
  • Les énigmes sont tout de même assez variées, dans la mesure de ce qu'on peut accomplir avec des cartes.
Contre
  • La séquence d'énigmes est complètement linéaire (bah oui, je sais - c'est un ascenseur) et il n'y a aucun mécanisme de "fouille", ce qui m'amène une fois de plus à utiliser mon étiquette "notquite".
  • Même si le système de verrou m'a impressionné, il est relativement pénible à exécuter et susceptibles à l'erreur humaine (surtout avec les colonnes du milieu). Il n'y a rien de très amusant à se taper ces étapes 11 fois (ou plus, si erreur il y a).
  • À l'inverse, avoir une quarantaine de cartes dédiés à l'implémentation d'un seul cadenas, ça sent un peu le gaspillage, non?
  • Le jeu comporte plusieurs autres "fausses bonnes idées" du même genre, allant de la boîte dépliable qui ne reste pas à plat jusqu'au texte vert-sur-noir dans l'introduction du jeu, particulièrement difficile à lire avec un éclairage intérieur.
  • "«Merci d'avoir... d'avoir accepté...», hrm, ouais, bon, on est pris dans un ascenseur!"
  • En général, mon groupe n'a pas vraiment aimé les énigmes. Elles étaient tantôt trop simples, tantôt trop ardues. Même les indices nous ont parfois semblé trop obscurs. Avant même d'avoir complété le jeu, mes compagnons s'entendaient déjà pour dire que c'était probablement leur jeu en boîte le moins apprécié. 😕
  • Dans ma copie du jeu, une erreur d'impression fait en sorte que 11 pages d'indices et de solutions manquent.
  • Une des énigmes est carrément injouable pour des nord-américains.

Les suggestions de la maison

Lorsque vous jouerez à ce jeu, et en particulier si vous souhaitez comparer votre performance avec d'autres, je propose de faire ce qui suit:
  • 4 joueurs maximum
    Sinon c'est juste de la cruauté mentale. 😝
  • 3 minutes entre chaque indice
    Vous devrez attendre 3 minutes après avoir reçu un indice, avoir d'en obtenir un autre.
  • Quand vous serez au 8ième étage, confrères canadiens...
    ...et que vous serez pas mal certains d'avoir compris ce qu'il vous fallait faire (j'ai confiance en vous), alors vous pouvez ou bien laissez tomber et entrez le code .

Tuesday, December 25, 2018

La Chambre Rouge - Évade-Toi - St-Jérôme

"♫ Un Noël porno avec le porc Noël ..."


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
La Chambre Rouge
Emplacement:
Évade-Toi, St-Jérôme (https://evade-toi.com/)
# de joueurs:
4-6 (jouée avec 4)
Durée:
60 min
Salles Multiples:
Oui
Contraintes:
Oui
Langue:
Français
Indices:
3 (Donnés via un walkie-talkie fourni)
Décomptes:
16 verrous, 15 déductions, 13 tâches
Description officielle:
Lors d’une soirée mondaine bien arrosée, on vous a proposé de signer un document... ce que vous avez fait. Maintenant vous devrez assumer le contrat de soumission dans lequel vous vous êtes engagé... à moins que vous arriviez à trouver la seule issue avant que votre nouveau Maître ne revienne pour mettre en application toutes les clauses du contrat que vous avez signé!
Jouée durant:
Hiver 2019
Réussie?
OUI - Un peu moins d'une minute (!) restante - 2 indices utilisés
Verdict:
"Ah non, jamais? Vraiment?" demandai-je, surpris et excité à la fois. Mon interlocutrice me confirmai ce j'avais cru comprendre: même si elle était déjà tombé dans ce vice à quelques reprises, toujours en bonne compagnie, et en avait retiré beaucoup de plaisir, jamais elle et son compagnon n'avait atteint l'ultime extase. C'est à moi qu'incombait désormais la responsabilité de les amener, tous les deux, à l'exultation finale. Serais-je à la hauteur?
Ben oui toi chose. Ma belle-soeur et son chum, même en ayant déjà essayé quelques Escape Rooms avec d'autres amis, n'étaient jamais parvenus à en gagner une. 😇 Fallait changer ça.
En ce beau matin de Noël, nous nous sommes rendus chez Évade-Toi pour jeter un oeil à leur salle réservée aux 18 ans et plus. Bon, ça peut sembler un peu détonner du contexte, mais, heu, "rouge", c'est aussi une couleur de Noël, non? 🤭
Je ne savais pas trop à quoi m'attendre, ni du site ni de la salle, mais somme toute le bilan est positif. Comme je le soupçonnais durant ma visite extérieure, les salles ne sont pas très grandes, mais les concepteurs utilisent bien l'espace pour y empiler une bonne quantité d'énigmes. Mis à part un problème technique et de ce qui m'a semblé être un "relent d'une ancienne énigme", la variété des énigmes en place était bonne. Pour en revenir au fameux thème, tout reste quand même assez "soft" et sobre, même si ce n'est pas le genre de salles que vous allez jouer en famille. (Quoique, je le répète, je ne vois pas trop qui d'autres que mes belles-soeurs j'aurais pu inviter là-bas. Toutes les trois sont reconnues comme étant amatrices de, d'Escape Rooms, là. 😜)
Leçons à retenir (ou à réviser):


Image thématique tirée du site web
Flavor picture from their website


If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
La Chambre Rouge
Location:
Évade-Toi, St-Jérôme (https://evade-toi.com/)
# of Players:
4-6 (Played with 4)
Duration:
60 min
Multi-Room:
Yes
Constraints:
Yes
Language:
French
Hints:
3 (Delivered via a provided walkie-talkie)
Tally:
16 Locks, 15 Deductions, 13 Tasks
Official Description:
(See French version)
Played in:
Winter 2019
Made it?
YES - With less than a minute left (!) - 2 hints used
Verdict:
"Oh really? Not even once?" I asked, with both surprise and excitement in my voice. She confirmed the implications of what I just heard: even though she had given in to that vice a few times before, always with good company, and always deriving a lot of pleasure from it, she had never reached the final rapture. It would now be up to me to help them - both - reach this ultimate pleasure. Would I be up to the task?
Yep, wouldn't you know it - even though my sister-in-law and her spouse had already played a few Escape Rooms with friends, they never managed to escape. 😇 It was time to change that.
So on this Christmas day morning, we all headed to Évade-Toi to give this 18+, 50-Shades-inspired room a try. Ok, it seems like a weird choice for a theme, but, erm, it's just called "The Red Room", and red's a christmassy color, isn't it? 🤭
I wasn't quite sure what to expect, neither from the venue nor the room, but in the end if was quite positive. Just like I suspected from my previous exterior visit, the rooms aren't big, but the designers still manage to cram a lot of puzzles in that space. Aside from one technical glitch and from something that defined seemed to be a case of "ghost of puzzle pasts", the variety of the puzzles in place was decent. Speaking of "decent", in spite of the theme, everything in the room remains fairly "soft", even though it's not the kind of room you'd play with family members. (Then again, in my case, I can't think of anyone else I'd invite to play such a room than my own sisters-in-law. All three of them are well-known to be fans of, well, Escape Rooms. 😜)
Lessons Learned (or re-learned):

Sunday, December 16, 2018

Tombeau Spatial / Spaceship Graveyard - Codex - Laval

"Dans l'espace, personne ne vous entend crier... d'admiration!"


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
Tombeau Spatial
Emplacement:
# de joueurs:
4-10 (jouée avec 6)
Durée:
60 min
Salles Multiples:
Oui
Contraintes:
Oui
Langue:
Bilingue (jouée en français)
Indices:
Illimités (Donnés via des écrans situés près du départ, lorsque appelé avec un bouton)
Décomptes:
9 verrous, 13 déductions, 13 tâches
Description officielle:
Dans cet univers, l'humanité a été en contact avec une société extraterrestre depuis maintenant plusieurs centaines d'années. C'est cet événement qui marqua le début d'une nouvelle ère; un accroissement fulgurant du développement technologique. La Terre, quoi qu'en paix et en santé, devient malheureusement trop petite pour accueillir cette inévitable croissance dû aux avancées médicales doublant l'espérance de vie et la population. C'est donc temps pour une réelle exploration spatiale, qui avait jusque-là été restreinte au système solaire. Sous la supervision des Nations Unies, une multitude de vaisseaux explorateurs ont été lancés pour découvrir les mystères du cosmos et en trouver de nouvelles habitations.
C'est ici que votre histoire commence. Nous détectons une anomalie à bord du SPC-2202, un vaisseau créé par l'association Chinoise/Américaine, votre destination. Sur Terre, un signal a été reçu venant du SPC-2202 disant avoir potentiellement trouvé une planète idéale pour accueillir de nouveaux terriens. Pourtant, après avoir envoyé une confirmation de réception du message, c'est silence radio de la part du navire spatial, les communications semblent coupées... Bonne chance!
Votre mission: Découvrir quelle est la situation à bord et envoyer un signal de détresse si nécessaire pour que les autres vaisseaux puissent venir à leur secours.
Jouée durant:
Automne 2018
Réussie?
OUI - Un peu plus de 3 minutes restantes - 2 indices reçus
Verdict:
Vous savez, quand on fréquente régulièrement les jeux d'évasion dans une ville avoisinante, et qu'on préfère généralement des groupes un peu plus gros, on peut se retrouver avec une longue liste de ah-zut-pas-cette-fois-mais-continue-de-me-le-demander-peut-être-la-prochaine-fois, surtout si vous fréquentez des gens avec des horaires irréguliers. En tout cas moi, c'est généralement mon cas, ce qui explique pourquoi vous me voyez toujours avec des gens différents. 🙄
Normalement, quand je fais des invitations, je commence par des amis que je n'ai pas pu voir récemment. Ce coup-ci, par contre, j'ai choisi d'inviter tous mes contacts les plus fiables - ceux qui me disent "oui" presque à coup sûr. J'ai donc fait une "journée d'appréciation des compagnons d'évasion", en quelque sorte. 😄 Nous visitions d'abord Échappe-Toi Laval, avant d'attaquer la pièce de résistance: Codex, une autre entreprise récemment ouverte à Laval, dont j'avais entendu beaucoup de bien.
Donc, est-ce que j'ai gagné des points avec mes amis cette journée-là? Oh que oui! Pour une nouvelle entreprise, Codex vise haut, avec un grand espace de jeu, des décors convainquants, et un mélange d'énigmes raisonables et d'éléments immersifs. Certains de mes compagnons m'ont dit que c'était possiblement leur salle préférée de tous les temps.
Moi? Ben moi plus la salle est impressionante, plus je suis difficile, on le sait. 😇 J'ai quelques réticences avec des éléments de fin de partie. Mais bon, ça reste une magnifique expérience, que je recommande à tous.
Leçons à retenir (ou à réviser):


Image de la salle réelle, tirée du site web
Actual room picture from their website


If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
Spaceship Graveyard
Location:
# of Players:
4-10 (Played with 6)
Duration:
60 min
Multi-Room:
Yes
Constraints:
Yes
Language:
Bilingual (Played in French)
Hints:
Unlimited (Delivered via a screen near the entrance, when called using a button)
Tally:
9 Locks, 13 Deductions, 13 Tasks
Official Description:
In this universe, extraterrestrial contact has been made hundreds of years ago. This event has marked the beginning of a new era; the golden age of technology. Thanks to new medical breakthroughs, life expectancy has doubled and population has exponentially grown. The planet, even though it is peaceful and healthy, is starting to get too small for such numerous people. It is time for space exploration, something that has been foreseen happening since a couple of years by the world leaders. Nations united to create an enormous fleet of exploration spaceships to discover the cosmos mystery and find new habitable homes.
That’s where your story begins. We have detected an anomaly on board of the SPC-2202, a spaceship created by the alliance of China and America, also, your destination. On Earth a signal was received from this same ship concerning a potential habitable planet. However, since Earth has sent a confirmation message, there has been no replies from the space ship, as though the communication was disabled...
Your mission: Find out what is happening on board of the SPC-2202 and send a distress signal if necessary.
Played in:
Fall 2018
Made it?
YES - With a little over 3 minutes left - 2 hints given
Verdict:
You know, when one frequently visits escape rooms in a neighboring town, while preferring to hang in larger groups, one also ends up with a long list of oh-darn-can't-make-it-this-time-but-hey-keep-asking-maybe-next-time'rs, even more so when the people you hang out with have unconventional schedules. At least that's what keeps happening to me, which is the main reason why you see me with different folks on my team pics. 🙄
So normally, when I start inviting people, I'll start with friends that I haven't seen of late. This particular time, however, I instead went with my most reliable buddies - those who almost always say "yes". You can think of it as an "Escape Room Companion Appreciation Day" of sorts. 😄 After starting off with Échappe-Toi Laval, we were ready for the main course: Codex, another business that recently opened in Laval, of which I had heard lots of good things.
Did I end up winning brownie points that day? Sure did! Even if it's still wet behind the ears, Codex keeps aiming for the moon with wide game areas, convincing scenery, and a strong mix of reasonable puzzles and immersive components. Some of my friends said the room was their new all-time favorite.
And what about me? Well, the more impressive a room, the fussier I get, we all know that by now. 😇 I have some concerns with some bits of the endgame. But hey, it remains a great ER experience, one I recommend to everyone.
Lessons Learned (or re-learned):

Opération Coup de Circuit / "Home Run" Operation - Échappe-Toi - Laval

"Bonsoir, ooooooon est sortis!"


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
Opération Coup de Circuit
Emplacement:
Échappe-Toi, Laval (https://laval.echappetoi.com/)
# de joueurs:
2-6 (jouée avec 6)
Durée:
60 min
Salles Multiples:
Contraintes:
Non
Langue:
Bilingue (jouée en français)
Indices:
Spécial (Donnés en personne par un personnage du jeu)
Décomptes:
11 verrous, 14 déductions, 8 tâches
Description officielle:
Depuis plusieurs années, les fans de sports de la grande région métropolitaine espèrent grandement voir le retour de leur équipes professionnelle de baseball.
De son côté, un businessman influent de Laval se bat pour le retour de l'équipe des IXpos​ dans la région métropolitaine. Mais il constate qu’on lui met sans cesse des bâtons dans les roues: il devine que des forces obscures travaillent contre lui pour éviter ce retour. Le monde du sport est d’ailleurs bien connu pour ses magouilles et ses complots.
Un informateur anonyme vient de l’informer qu’un meeting secret va avoir lieu dans l’ancien vestiaire des IXpos à Laval​. Il décide alors d’engager nos meilleurs agents en tant que journalistes d’investigations. Son idée? Envoyer cette équipe au meeting afin de trouver les preuves qui permettront d’incriminer les responsables de cette magouille. Il s’agit de faire enfin éclater la vérité au grand jour.
Cette équipe, c’est vous! Vous aurez donc une heure pour infiltrer le vestiaire et trouver les preuves nécessaires pour arrêter tous les coupables.
Jouée durant:
Automne 2018
Réussie?
OUI - Un peu plus de 12 minutes restantes - 1 indice reçu
Verdict:
Pour plusieurs amateurs d'évasion de la grande région montréalaise, Échappe-Toi constitue la toute première entreprise de jeux d'évasion dont ils ont entendu parler. Même si les anglophones vont plutôt considérer A/MAZE comme étant l'incontournable ancètre, c'est quand même Échappe-Toi qui peut se vanter d'être la toute première entreprise d'évasion ayant vu le jour au Québec.
Je n'y avais jamais mis les pieds, pourtant. Une question de timing, principalement, quoique on ne m'a pas vendu l'endroit comme étant exceptionnel. J'ai aussi du mal à digérer le "taux de réussite global" annoncé de 3%. J'espère très sincèrement que c'est une exagération. Comme le dirait David Spira du blogue Room Escape Artist, si t'as un taux de réussite de 3%, ça revient à dire que tes salles sont injouables... avec une marge d'erreur. 😎
C'est une promotion sur Tuango, pour célébrer l'ouverture de la succursale de Laval, qui m'a finalement emmené à essayer Échappe-Toi. De ce que j'en comprends, cette nouvelle succursale est gérée indépendamment, malgré des similitudes dans le style et dans les règles. Comme à Montréal, votre meneur de jeu est un personnage qui viendra vous visiter à quelques reprises durant la partie, et ce sont ces visites qui vous donneront l'opportunité d'obtenir un peu d'aide.
Notre hôte, outre sa personnalité joviale, s'est particulièrement démarqué par l'ardeur mise à insister pour que personne n'entre avec son cellulaire. J'ignore s'il craignait que sa salle n'attire les espions industriels (!), mais je me suis retrouvé une fois de plus à me remémorer les mots de M. Spira.
Bon, et la salle, elle? Bien, je dirais, malgré un problème technique et une ou deux énigmes moins convaincantes. Peut-être pas ce qu'y se trouve de mieux sur la banlieue nord, mais tout de même. Nous y avons passé un bon moment.
Leçons à retenir (ou à réviser):


Poster thématique tirée du site web
Flavor poster from their website


If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
"Home Run" Operation
Location:
Échappe-Toi, Laval (https://laval.echappetoi.com/)
# of Players:
2-6 (Played with 6)
Duration:
60 min
Multi-Room:
Constraints:
No
Language:
Bilingual (Played in French)
Hints:
Special (Delivered in person by an in-game character)
Tally:
11 Locks, 14 Deductions, 8 Tasks
Official Description:
(See French version)
Played in:
Fall 2018
Made it?
YES - With a little over 12 minutes left - 1 hint received
Verdict:
For many Escape Room aficionado in the Montreal area, Échappe-Toi is the very first venue they ever heard of. Even if English speakers tend to think of A/MAZE as the "Great Old One", Échappe-Toi still has bragging rights for being the first ER company to appear in the province.
Still, I had never been there. Mostly a matter of bad timing, although the place hasn't been described to me as particularly outstanding. I'm also having issues with that official "global success rate" of 3%. I sincerely hope that this rate is exaggerated. Like David Spira of the Room Escape Artist blog would say, those rooms are unwinnable... with a margin of error. 😎
I was finally brought in to this newly-opened Laval outlet thanks to a Tuango deal. As I understand it, the new branch is managed independently, in spite of similarities in their styles and rules. Just like in Montreal, your game master is an in-game character who will come visit you every now & then, and those visits will be your opportunity to ask for help with the game.
Our otherwise jovial host was memorable for his insistence that absolutely no one should enter the room with a cell phone. I'm not sure he feared the visit of industrial spies (!), but once again the words of Mr. Spira came to mind.
Ok, so what about the room itself? Quite fine, I'd say, in spite of a technical problem and a couple less-convincing puzzles. Perhaps not the nicest offering north of Montreal, but still, we had a good time.
Lessons Learned (or re-learned):

Monday, December 10, 2018

Livre - Collection "Escape Game Junior"

"Le portrait craché de son père!"


 
Images tirées du site web de l'éditeur


Éditeur:
Auteurs:
Rémi Prieur, Mélanie Vives
Illustrateur:
El Gunto
# de joueurs:
1
Âges suggérés:
9 ans et +

Concepts et mécaniques de jeu
  • Même s'ils n'ont pas les mêmes éditeurs, cette collection constitue le pendant "jeunesse" officiel de la série publiée par Mango et dont j'ai déjà fait la critique ici. Une fois de plus, donc, ses auteurs sont des journalistes en charge du site web Escape Game Paris.
  • Le jeu se présente dans de forts jolis albums brochés d'une cinquantaine de pages.
  • Les albums partagent une même trame principale: les lecteurs sont des agents spatio-temporels qui, accompagnés du petit robot Dooz, doivent voyager dans le temps et dans l'espace pour régler une crise. Ce concept permet de couvrir à peu près n'importe quel thème, comme le confirme les deux premiers tomes qui alternent respectivement entre un monde futuriste et un autre médiéval-fantastique.
  • À travers le livre, la navigation est simple: les quelques pages auxquelles vous avez présentement accès (2 ou 4) présentent, de manière claire, une énigme à résoudre. La réponse à cette énigme sera toujours le numéro de la prochaine page à lire.
  • Pour éviter que les lecteurs ne se rendent à la mauvaise page, le livre inclut une Grille de Validation à la fin du livre. Les lecteurs sont invités à toujours vérifier leur réponse avant de changer de page.
  • Chaque livre inclut également des sections "Indices" et "Solutions" qu'on peut consulter à loisir.
  • Malgré la bonne facture de ces livres, l'éditeur les considère comme des "cahiers d'activité". Le lecteur est encouragé à écrire ses réponses à l'intérieur, voire même à y prendre des notes.
  • Dans le même ordre d'idée, à la fin de chaque livre, on trouve une "Boîte à outils" qui sont en fait des pièces à découper à l'avance, et qui demeurent à la disposition du lecteur durant toute l'aventure.
  • Les livres proposent d'utiliser une limite de temps, mais cette limite est sensée varier selon le niveau d'expérience du lecteur: 60 minutes (pour les débutants), 45, ou 30 (pour les experts).
Exemple de la "Boîte à Outils"
Pour
  • Visuellement, les livres sont bien illustrés et très attrayants. Je les verrais bien se faire offrir en cadeau.
  • Les thèmes sauront plaire aux plus jeunes.
  • On trouve quand même une bonne variété d'énigmes, dans la mesure des contraintes qui s'appliquent au format.
Contre
  • Comme je l'ai dit souvent, je suis toujours déçu de voir un livre-jeu qu'on ne semble pas avoir conçu pour être réutilisable. 😒 En pratique, on peut se débrouiller sans écrire sur les pages, mais les éléments à découper sont fragiles et risquent de ne pas survivre à des lectures répétées.
    • Qui plus est, certains éléments à découper ne font pas partie de la boîte à outils, et sont plutôt découverts en cours de route, comme à la page 21 du "Dernier Dragon". (Tenez-vous le pour dit.)
    • On peut d'ailleurs se demander pourquoi Fleurus n'a pas eu l'idée de fournir un lien vers des versions PDF imprimables de ces pages à découper.
  • Puisque le jeu consiste toujours à résoudre une énigme clairement définie, dont la réponse sera la prochaine page à visiter, on perd un certain mystère - l'aspect "et maintenant on fait quoi?" qui, à mes yeux, est une composante important d'un jeu d'évasion. C'est pour cette raison que j'ai assigné l'étiquette "notquite" à cette collection.
  • Je maintiens mon mépris pour le pseudo-anglicisme "Escape Game" utilisé dans le titre. 😝

Les suggestions de la maison
  • Je ne suis pas tout à fait convaincu par les limites de temps proposées. Oui, l'adulte que je suis a complété chaque livre en 20-25 minutes environ, mais mon fils de 12 ans, avec plus d'Escape Rooms au compteur que l'amateur type, s'est retrouvé à coincer sur certaines énigmes spécifiques, et sa réticence à consulter les indices ont fait augmenter drastiquement son temps de jeu.
  • Si, comme nous, vous êtes du genre à vouloir restreindre l'utilisation abusives des indices, je suggère d'ajouter 1 minute à votre temps chaque fois que vous devez consulter un indice pour une énigme, et 1 autre minute si, après tous les indices offerts, vous devez également aller lire la réponse. En revanche, si vous suivez cette méthode, tenez-vous en à la limite de 60 minutes.
  • Parents, pensez à faire des photocopies des différentes feuilles à découper. En règle générale, des copies rectos suffiront.
    Enseignant(e)s, vous pourriez même envisager la création de versions plastifiées des différents outils et pièces détachées.

Thursday, December 6, 2018

De-Composed - Room Escape Ottawa - Ottawa

"♫ Do youuuu, do youuuu, do you feeeeel reeeeeal ..."


If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
De-Composed
Location:
Room Escape Ottawa, Ottawa (https://www.roomescapeottawa.com/)
# of Players:
2-6 (Played with 6)
Duration:
55 min (One 25-min chapter, followed by a 30-min one)
Multi-Room:
Yes (in the VR world, anyway)
Constraints:
Yes
Language:
Bilingual (Played in English)
Hints:
Unlimited (Delivered by an attendee, when called out loud by the group)
Tally:
9 Locks, 16 Deductions, 10 Tasks
Official Description:
You and your friends have been invited to a private concert of newly discovered music by the brilliant and demented composer, Hans Komisch, recently deceased. This is a one-of-a-kind opportunity to venture into the realm of true genius and discover the madness behind the music.
Upon entering his mansion, you realize that the invitation was a trap... you have all been transformed into ghosts! Your souls will serve as the crucial pieces to his final opus.
You must defeat the inner workings of his mansion and his mind so you can recover your human forms, before they get completely... DE-COMPOSED!
Played in:
Fall 2018
Made it?
YES - With about 25 minutes left - No hint used
Verdict:
I had been intrigued about that room since it opened. A number of ER venues do offer some VR gaming experiences (not quite sure why those get coupled together, but they are), but those are typically single-player, arcade-style games that one person will try for 10-15 min while others can watch over a side screen. De-Composed was the first time I heard about a full-length, multi-player game with traditional Escape Room gameplay.
Basically, once you sit in your rotating chair and put on your gear (an Oculus Rift kit and an audio headset, both wired so they won't hinder 360-degree movement), you get a short briefing and then you're good to go. You'll be holding two joysticks that act as your "ghost hands", with only two buttons available: one to grab and hold on to an object, the other to move (by shooting a laser which points to a point you'll instantly jump to).
I had been warned that the puzzles were easy, and they definitely are. However, that took nothing away from the sheer novelty of playing a VR game in a shared virtual space. We enjoyed ourselves so much that I decided to bring my own family back just a few weeks after that (and yes, I payed full price once again just to sit in and watch), having almost as much fun as the first time. My only disappointment with that second run was that the French version of the soundtrack, although accurate, was poorly voice acted.
Clearly, the game will show its age more and more, but if you don't currently have access to a proper VR environment and want to have a taste of it, this is a very fun way to do so.
Lessons Learned (or re-learned):


Photo de la salle réelle tirée du site web
Actual picture from their website


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
De-Composed
Emplacement:
Room Escape Ottawa, Ottawa (https://www.roomescapeottawa.com/)
# de joueurs:
2-6 (jouée avec 6)
Durée:
55 min (un premier chapitre de 25 min, suivi d'un de 35 min)
Salles Multiples:
Oui (dans le monde virtuel, du moins)
Contraintes:
Oui
Langue:
Bilingue (jouée en anglais)
Indices:
Illimités (Donnés en personne, lorsque appellé de vive voix par le groupe)
Décomptes:
9 verrous, 16 déductions, 10 tâches
Description officielle:
Vous et vos amis ont été invités à un concert privé de musique nouvellement découverte par le brillant et compositeur dément, Hans Komisch, récemment décédé. Il s’agit d’une occasion unique de s’aventurer dans le royaume d'un véritable génie et découvrir la folie derrière la musique.
En entrant dans son manoir, vous vous rendez compte que l’invitation était une tromperie... vous et vos amis ont été transformés en fantômes! Les éléments essentiels à son opus final sont vos âmes. Vous devez vaincre les rouages de son manoir et son esprit afin que vous puissiez récupérer votre forme humaine, avant de devenir complètement... DÉ-COMPOSÉ!
Jouée durant:
Automne 2018
Réussie?
OUI - Environ 25 minutes restantes - aucun indice utilisé
Verdict:
Cette salle m'intriguait beaucoup depuis son ouverture. Un certain nombre d'entreprises de jeux d'évasion offrent aussi des séances de jeu en réalité virtuelle (je ne comprends d'ailleurs pas trop pourquoi les deux sont souvent associés, mais c'est comme ça), mais ces jeux sont généralement des jeux d'action joués par une seule personne, tandis que ses amis n'ont d'autres choix que d'assister passivement à la scène sur un autre écran. Avec "De-Composed", c'était la toute première fois que j'entendais parler d'un jeu multi-joueur, de longue durée, se jouant à la manière d'une Escape Room traditionnelle.
En gros, après vous être confortablement assis dans votre fauteuil rotatif et avoir mis votre équipement (un kit Oculus Rift et un casque audio, tous deux branchés de manière à permettre un mouvement à 360 degrés), vous serez prêts à commencer après une brève mise en situation. Vous aurez un joystick dans chaque main pour représenter vos "mains fantômes", avec seulement deux boutons sur chacun: le premier pour saisir et maintenir un objet, le second pour vous déplacer (en tirant un rayon qui pointe l'endroit où vous allez vous téléporter).
On m'avait prévenu que les énigmes étaient faciles, et c'est bel et bien le cas. Par contre, ça n'a eu aucun impact sur l'effet novateur de jouer dans un environnement virtuel commun. Nous avons tellement apprécié l'expérience que j'ai décidé de revenir avec ma petite famille seulement quelques semaines après (et oui, j'ai payé le plein prix simplement pour m'asseoir et les regarder aller), et j'y ai encore eu autant de plaisir. Ma seule déception avec cette seconde expérience est que la trame sonore francophone, bien qu'adéquatement écrite, est fort mal interprétée.
Évidemment, ce jeu va perdre son effet un peu plus avec chaque mois qui passe, mais si vous n'avez pas habituellement accès à un environnement de réalité virtuelle et que vous aimeriez en faire l'expérience, voici une manière fort agréable de le faire.
Leçons à retenir (ou à réviser):

Saturday, December 1, 2018

Livre - Escape Book: Le Secret du Club Wanstein

La véritable énigme? Comprendre comment survivre à ces tournures de phrases...


 
 


Éditeur:
Auteur:
Ivan Tapia
# de joueurs:
1

NOTE: Cette critique est basée sur la version anglaise du livre

Concepts et mécaniques de jeu
  • À première vue, ce livre m'a rappelé la série des "Escape Book": un livre à couverture souple, relativement épais, avec beaucoup de texte et peu d'images. Dans les faits, par contre, il ne leur ressemble pas vraiment.
  • Pour ce qui est du style de jeu, on s'approche davantage de cet autre livre dont je vous ai déjà parlé. Le lecteur / joueur traverse une séquence d'énigmes linéaires. La principale différence est la grande quantité de texte à lire entre chacune de ces énigmes.
  • Chaque énigme rencontrée (il y en a 17 en tout) résulte en un code de 2 ou 3 chiffres, qui indique le numéro de la prochaine page où vous rendre. Si vous voyez une note qui annonce "Luz a résolu l'énigme X", et qu'il s'agit bien de l'énigme sur laquel vous cogitiez, félicitations, vous pouvez continuer.
  • Les énigmes couvrent une assez bonne panoplie de styles, bien qu'elles soient surtout visuelles. Le livre vous encourage à écrire à l'intérieur, mais il est somme toute facile de l'éviter. Néanmoins, vous voudrez peut-être garder une photocopieuse à portée de main.
  • Si vous vous sentez coincé, l'énigme vous donnera un numéro de page à consulter pour avoir des indices graduels, jusqu'à la solution complète.
  • Il n'y a aucune limite de temps à proprement parler, même si on vous rappellera constamment le peu de temps restant à Luz (l'héroïne du récit).
Pour
  • La variété d'énigmes vous assure que vous finirez par y trouver quelque chose qui vous plaira.
  • Une forte emphase a été mise sur le récit...
Contre
  • ...et c'est bien dommage parce que la qualité de l'écriture est carrément médiocre, tout comme la trame narrative. Vous savez, je ne suis que trop conscient du fait que mes talents littéraires peuvent laisser à désirer, mais la lecture de ce livre m'a rappelé que j'ai quand même certaines notions de littérature. L'abus de descriptions imagées et la répétition à outrance des mêmes informations font de la lecture du livre une corvée profondément désagréable.
    via GIPHY
    Certaines personnes ont suggéré l'idée de simplement ignorer l'histoire et passer directement d'une énigme à l'autre, mais ce n'est pas toujours idéal, puisque vous allez manquer quelques indices pour .
  • Étant donné que chaque réponse ne peut être qu'un numéro de page, la gamme de solutions possibles est un peu courte.
  • À quelques endroits, on semble s'attendre à ce que le lecteur possède de l'information qui me semble assurément de la "connaissance extérieure", en l'occurence .
  • Comme je l'ai déjà dit dans le passé, je suis toujours éberlué de voir des auteurs et des éditeurs qui s'attendent à ce qu'on barbouille l'intérieur d'un beau livre tout propre, voire même à en plier ou en arracher des bouts. Heureusement, ça demeure un problème mineur dans ce cas-ci.

Book - The Escape Book

The hardest puzzle? Figuring how to survive that writing...


 
 


Publisher:
Author:
Ivan Tapia
# of Players:
1

Game Design & Mechanics
  • At first glance, this book reminded me of the French "Escape Book" series: a fairly thick soft-cover book with lots of text and not many images. As it turned out, the two are quite different, though.
  • Gameplay-wise, it's a lot more similar to this other book I previously wrote about. The reader / player goes through a series of linear puzzles. The main difference is that there's lots of text to read in between each puzzle.
  • Every puzzle you'll come across (there are 17 in total) yields a 2 or 3-digit code, which indicates the next page you need to go to. If you see a note saying "Candela has solved puzzle X", and it's the one you were working on, congrats, you can keep going.
  • The puzzles cover a reasonably wide range of styles, although they're mostly visual. The book encourages you to write inside it, but you can generally go without that. Still you might want to keep a copy machine within reach.
  • Whenever you feel stuck, the puzzle also provides a page number you can turn to for incremental hints leading to the complete solution.
  • There is no time limit proper, although the narrative constantly reminds the reader of the few amount of time that Candela (the main character) has left.
Pros
  • The puzzles cover a wide enough range that you're likely to find something you like in there.
  • A strong emphasis is put on the storyline...
Cons
  • ...which is unfortunate because said storyline is downright dreadful, along with the prose. You know, I'm all too aware that my own writing isn't on par with the great authors of this world (especially in English), but reading through this book helped me realize that I do have some notions of what "good writing" means. The repeated emphasis on visual descriptions and the overexposed background plot all pile up to make the "reading" part thoroughly unenjoyable.
    via GIPHY
    Some people have suggested skipping the text altogether and jumping from one puzzle to the next, but there are a couple cases in which that would deprive you of a few clues, namely .
  • Considering that every code can only be a page number, the pool of available answers is a bit small.
  • There are couple cases where the reader is expected to have some knowledge which I definitely would consider "outside knowledge", namely .
  • Like I've said before, I'm always flabbergasted to see authors and publishers expecting me to write into a pristine copy of a book, let alone fold and/or tear it. Fortunately this remains a minor concern here.

Friday, November 30, 2018

"♫ Non c'est pas finiiiiiiiii, c'est rien qu'un débuuuuuut ♫..."

Bon, ben ça y est!

Après une centaine de jeux d'évasion, je continue sans relâche à travailler sur ce drôle de petit blogue. Dans les derniers mois, j'ai pensé à quelques améliorations potentielles que j'aimerais faire ici et là. Cet anniversaire me semble une bonne excuse pour passer à l'action, alors pourquoi pas?

Changements à mes critiques

  • Indiquer les salles testées et les rabais spéciaux (Complété)
    J'utilisais déjà l'étiquette "playtest" pour indiquer les jeux où mes compagnons et moi agissions en tant que testeurs pour une nouvelle salle. Dans chaque critique présente et future, il y aura désormais un petit avertissement clairement placé au début de chaque publication.
    Dans le même ordre d'idée, j'ai créé une étiquette "specialrebate" (et un avertissement) pour chaque jeu pour lequel j'ai bénéfié d'un quelconque rabais spécial. Je ne parle pas ici de Groupon ou de promotions offertes à tous les clients. Je veux dire que, pour une quelconque* raison, mon groupe s'est retrouvé à payer moins qu'à la normale, ce qui pourrait présumément compromettre mon objectivité.
    (Honnêtement, à mon humble avis, il est quasiment impossible d'être vraiment objectif quand on évalue une expérience de jeu. Alors je fais de mon mieux, mais je ne me prends pas la tête.)
    (*) Lesdites raisons ont rarement à voir avec ce blog. Ça peut aller de "Hey, je trouve tes enfants sympathiques pis j'ai une une salle libre. Si vous la voulez je te fais un rabais." jusqu'à "Désolé, monsieur, mais la salle que vous avez réservée il y a un mois va être fermée. Pouvons-nous vous proposer une autre salle, avec un rabais?". Je ne me sentirais pas à l'aise de détailler chaque situation.
  • Salles simples et multiples (Complété)
    Jusqu'à tout récemment, si un jeu d'évasion annonçait explicitement être fait de plusieurs salles, ou bien si ce détail devenait évident dès le tout début du jeu, j'indiquais "Multiple: Oui". Autrement, c'était "Non", même si d'autres pièces pouvaient y être découvertes par la suite.
    Désormais, dans les vieilles critiques comme les nouvelles, le champ se nommera "Salles Multiples", et le "Non" sera remplacé par un bouton "Révéler" qui, si vous appuyez dessus, vous dira si la salle n'a vraiment qu'une seule pièce. Par mon expérience, je suis arrivé à la conclusion que certaines personnes préfèrent les expériences avec des salles multiples au point où elles préfèrent se faire gâcher la surprise d'une salle cachée, tandis que d'autres préfèrent ne pas savoir. Ce nouveau système devrait accommoder chaque type.
    Si vous êtes un propriétaire et que vous préféreriez que je n'indique jamais cette info pour votre entreprise, faites-moi signe.
  • Leçons à retenir (mais oubliée ensuite) (Dorénavant)
    J'ai beau avoir cumulé du retard dans la mise à jour de mes conseils pour les joueurs et les concepteurs, je continuais quand même de triturer les méninges pour trouver des conseils originaux à chaque fois, ce qui - oh surprise - devient de plus en plus ardu. À l'avenir, les Leçons à retenir pourront inclure des répétitions - une leçon qui, de toute évidence, n'a pas encore été maîtrisée. 😉

Changements aux bottins des salles

  • Jeux mobiles et entreprises spécialisées (Complété)
    Je n'essaierai plus d'énumérer les jeux mobiles sous chaque entreprise, avec les salles. Ces jeux ont souvent des formules très variées (une camionnette à visiter vs un kit livré à domicile), et il était parfois difficile de donner des valeurs exactes pour ces jeux puisqu'ils sont souvent adaptables.
    Par contre, j'ai ajouté un icône "mobile" pour indiquer les entreprises qui offrent des services mobiles. Je vais aussi énumérer les compagnies qui ne font que des produits mobiles, chose que je ne faisais pas avant.

Changements aux Coups de Coeur de Gilles

  • Des sélections annuelles (À venir Complété)
    Mon ancienne liste de Coups de Coeur était une simple énumération qui grossissait tranquilement, où je m'efforçais de comparer mes anciennes évasion avec mes plus récentes. J'en suis finalement arrivé à la conclusion que c'est un exercice futile, et je vais maintenant choisir mes salles préférées à la fin de chaque année, un peu comme on accorde des prix. (Pour les besoins de la cause, je considère que le 21 décembre est le premier jour de la saison d'hiver de l'année qui suit.)
    De même, dans mes bottins de salles, le petit icône de coeur qui accompagnait mes coups de coeur va être modifié pour montrer précisément en quelle année cette salle a eu sa nomination.
    Pour conclure, notez que ma règle "une salle par endroit maximum" va rester en place, mais devient (logiquement) "une salle par endroit, par année, max".
  • Une liste plus détaillée (À venir Complété)
    Plutôt que de simplement énumérer les salles, je vais maintenant décrire, en quelques mots:
    • Qu'est-ce qui plaira à un joueur typique dans cette salle?
    • Qu'est-ce qui plaira à un joueur vétéran dans cette salle?
    • Quelles sont les faiblesses de la salle?

Changements à mes cartes géographiques

  • Liens vers d'autres blogues (À venir)
    Dans un futur pas trop éloigné, je vais séparer mes cartes en deux versions (français & anglais), et je vais par la suite ajouter des liens vers des critiques de blogues que j'apprécie, en plus des liens vers mes propres critiques.
    L'icône "coche", autrefois utilisé pour indiquer les lieux que j'ai personnellement essayés, va maintenant indiquer que cet endroit possède au moins un lien.
    L'icône en coeur va complètement disparaître (mais voir ci-dessous).
  • Endroits recommandés (À venir)
    Après avoir complété cette première mise à jour, j'ai l'intention d'essayer quelque chose d'un peu différent: je voudrais accorder des certifications "or" et "argent" pour certains endroits, en me basant d'abord sur mon opinion personnelle, mais également sur les opinions d'autres joueurs vétérans. La couleur du point dénotant cet endroit permettra de connaître ces suggestions d'un seul coup d'oeil, bien que je suis encore en train de réfléchir à certains détails.

Bon, alors voilà! Cher lecteur(trice), j'espère que les changements apportés vont aider à garder mon blogue intéressant (et utile) pour les mois à venir. On se reparle dans une autre centaine de salles! 😁