Showing posts with label codex. Show all posts
Showing posts with label codex. Show all posts

Saturday, November 23, 2019

Énigmorama 2019

Une soirée en SUPENIGMOSCOPE


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
Énigmorama 2019
Emplacement:
# de joueurs:
4 par équipe
Durée:
10 x 10 min
Salles Multiples:
Oui (ben, une par jeu)
Contraintes:
Oui
Langue:
Bilingue (jouée en français)
Indices:
1 par jeu (Donné en personne par un animateur sur place)
Décomptes:
26 verrous, 42 déductions, 47 tâches 😆
Description officielle:
Les Fugitifs sont fiers de vous présenter Énigmorama, la première édition de la plus grande (ok, la seule) compétition de jeux d’évasion au Québec! Il s’agit d’une compétition amicale où une dizaine de compagnies issues de l’industrie auront chacune créé une multitude d’énigmes que VOUS, les joueurs, aurez à résoudre en moins de dix minutes avec l’aide de votre équipe!!
En tant que joueurs, vous aurez à déterminer quelle compagnie aura créé les meilleures énigmes et sera couronnée entreprise suprême!! De plus, l’équipe ayant le cumulatif du meilleur temps sera sacrée équipe suprême d’évasion et se méritera la reconnaissance éternelle de tous les accros d’évasion.
Jouée durant:
Automne 2019
Réussie?
NON* - 1 salle échouée - un peu plus de 20 minutes restantes - 7 indices utilisés
Verdict:
Par une belle journée du mois de mai, nos amis les Fugitifs se sont rendus à Toronto pour y participer à la "Ultimate Puzzle Competition" organisée par Esc Room Addict. Ils ont tellement aimé l'idée qu'ils se sont dit: "Hey, on pourrait faire ça chez nous, mais en plus-mieux-bon!" Et bien entendu, puisqu'ils sont les Fugitifs, ils l'ont fait: 10 entreprises participantes, 22 équipes de 4 joueurs, le tout pour une bonne cause (la fondation Marie-Ève-Saulnier).
Le fonctionnement de l'événement était assez simple: les équipes (séparées en deux vagues d'inscriptions) allait jouer chaque mini-salle dans un ordre déterminé au hasard. Toutes les équipes seraient chronométrées simultanément, et une fois les 10 salles terminées, on cumulerait le temps total requis par chaque équipe. En parallèle, les équipes donneraient également des notes à chaque salle, et l'entreprise avec le meilleur score gagne. Simple et efficace!

La salle principale; chaque rideau cache une mini-salle
Main room layout, with every curtain hiding a mini-room
Après avoir été maintes fois cajolé, supplié, et finalement soudoyé à coup de produits Pepsi, j'ai décidé d'inscrire ma famille. On m'avait dit que nous pourrions jouer tous les 6, mais que (logiquement) notre performance ne compterait pas. J'ai donc nommé mon équipe "Les Six-Qualifiés" 😎. Mais voilà, coup de théâtre: mon plus jeune est tombé malade la veille, et nous nous sommes donc retrouvés à aller à St-Hyacinthe avec une équipe légitime.
En attendant que le jeu débute, on s'est posé la question: Énigmorama compte-t-elle comme un jeu d'évasion, voire comme dix? J'ai décrété que je suivrais la même logique qu'avec "La Station Oubliée" de chez Immersia: une salle. Donc, devait-on absolument réussir chaque mini-salle pour qu'Énigmorama compte comme une victoire? Nous sommes allés en ce sens, en ajoutant deux bémols: 1) une salle trop ardue, échouée par tous, ne compte pas; 2) si on termine dans le top 3 de la soirée (donc qu'on est publiquement acclamé), alors c'est une salle réussie.
Ce qui devait arriver arriva: il y a bel et bien eu une mini-salle trop difficile (celle d'inXtremis - désolé Étienne), mais un bris technique a fait en sorte qu'elle est soudainement devenue plus simple - les organisateurs ont simplement noté 10 minutes à tous, pour compenser. On a bel et bien échoué une salle, mais pas celle-là - celle de Vortex. Et, comble de malheur, on a fait le 4e meilleur temps de la soirée - le 6e meilleur de la journée.
Me voici donc devant 3 jeunes absolument scandalisés que leur excellente (ouin) performance ne soit pas considérée comme une réussite. En bout de ligne, j'ai même demandé à mon ami Guillaume de porter la question devant la communauté des Accros toute entière.
Les internautes ont jugé que la salle devrait compter comme une réussite... à la condition que les enfants fassent le ménage de leurs chambres respectives. Devinez quoi? La salle va compter comme un échec, en fin de compte. 😅
Leçons à retenir (ou à réviser):


Poster officiel de l'événement
Official event poster


If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
Énigmorama 2019
Location:
# of Players:
4 players per team
Duration:
10 x 10 min
Multi-Room:
Yes (well, one per game)
Constraints:
Yes
Language:
Bilingual (Played in French)
Hints:
1 per game (Delivered in person by an attendant)
Tally:
26 Locks, 42 Deductions, 47 Tasks 😆
Official Description:
(See French description)
Played in:
Fall 2019
Made it?
NO* - With a little over 20 minutes left - 7 hints used
Verdict:
Once upon a time last May, our friends les Fugitifs went all the way to Toronto to partake in Esc Room Addict "Ultimate Puzzle Competition". They had such a good time that they thought: "You know what, we could something like this back home, except double-plus-good." And of course, them being the Fugitifs, they went ahead and did it: 10 companies, 22 four-player teams, with a worthy cause to support (the Marie-Ève-Saulnier foundation).
The way the event work was fairly straightforward: the teams (split into two waves) would end up playing every mini-room in random order. Each team's time was recorded and tallied into a final score. Meanwhile, teams were also asked to rank each mini-room, so a winning company could also be established. Simple, yet effective.
After being asked, begged, and eventually bought up with the promise of free Pepsi, I registered my entire family as a team. We were told that all six of could play as one team, but that we'd be automatically disqualified - something I was perfectly ok with, even naming the team "Six-qualified". 😎 Things took an unexpected turn at the last minute, though, as my youngest got sick and my wife stayed home with him, making us a legit team all of a sudden.
While waiting for the event to start, I started wondering: would Énigmorama count as a room, or maybe even 10? I ruled the whole event should count as one room, following the same logic as with Immersia's "The Forgotten Station". So then, does it mean that failing a single mini-room would count as a failure for the whole? We went that way, after agreeing on two exceptions: 1) if every team fails a given room, that room doesn't count, and 2) if we make it to the top 3 of our wave, then it'd be a success no matter what (it'd be pretty silly to get publicly congratulated and then call it a failure).
Lo and behold: one of the room was indeed too hard (the one from inXtremis - sorry Étienne), but a technical failure reduced its complexity significantly (the organizers ended up marking 10 minutes to every team for that one, to stay fair). Our team did fail one of the mini-rooms, but not that one - the one from Vortex. And to top it all, we got the 4th best time of the night - 6th best time overall.
I now had to deal with 3 grumpy kids whining about their cruel dad counting the event as a "failed room" in spite of an excellent (right, right) performance. I ended up putting the whole matter up to vote in our local Facebook group. The result was that the room should count as a success... provided each of the kids would clean up their room. Well guess what? Failure doesn't look so bad after all, it seems. 😅
Lessons Learned (or re-learned):

Les organisateurs et représentants des entreprises
The organizers and company representatives

Saturday, October 26, 2019

The Reflection of Madness / Le Reflet de la Folie - Codex - Laval

"♫ It finally happened, happened... "


If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
The Reflection of Madness
Location:
# of Players:
2-8 (Played with 4)
Duration:
60 min
Multi-Room:
Yes
Constraints:
No
Language:
Bilingual (Played in English)
Hints:
Unlimited (Delivered via a monitor near the entrance, when requested by pushing a button)
Tally:
6 Locks, 14 Deductions, 15 Tasks
Official Description:
This time, you will need to visit two new, separate universes... You will be sent to the home of Dr. Octavius Garcin, ex-university professor of myths and legends, and specialist in supernatural phenomena. One day, the professor’s wife, Agatha, developed a strange and sudden illness that no doctor could diagnose. It wasn’t long before she passed away, leaving Octavius in a dire and depressive state of mind. Unable to continue his job, he quit the university, became a recluse in his home, and obsessively devoted himself to his research.
Many years later, he discovered an old tome that described the multiverse theory: thousands of parallel universes exist in which different events influenced their respective histories differently. This event opened on old wound and gave him an idea: perhaps a version of his wife was alive and well in one of these other universes. He could perhaps see Agatha again... Invigorated by this idea, he drastically switched fields of research, and concentrated maniacally on the multiverse. Soon after, one day he received a bizarrely-shaped parcel from an ex-colleague from the university. Inside, he found an unusual artefact, accompanied by a simple note: ‘This artefact could possibly aid you in your research. Cordially, Dr. S.W.’
Dr. Garcin frantically removed the object from its package and examined it in his study. It was indeed the artifact that the old book had described; an ancient relic supposedly imbued with an occult magic, capable of opening a rift in space-time, and therefore also inter-dimensional travel. Possessed by blind obsession, Octavius forgot his scientific notions and put all his faith into this “magical” object. He succeeded, with little effort, in opening a portal in his study, which he immediately went through... This is where your mission begins.
According to our analysts, the universe on the other side of the rift is called Yuggoth. This universe transforms its appearance according to one’s most recent memories. However, this seems to be a kind of mirror-world, where your memories turn against you, and emanate a gloomy, somber and miserable feeling. Unfortunately, while the portal stayed open, some Yuggoth creatures managed to infiltrate Dr. Garcin’s universe. Fortunately, given the size of the portal, only small creatures made their way through, and the Codex Agents Termination Squad (C.A.T.S.) succeeded in neutralizing them. However, the rift may be quickly enlarging again, leaving enough space for larger, more terrifying creatures to get through. Your mission: explore Dr. Garcin’s home, and re-close the portal. Due to Dr. Garcin’s inexperience and incompetence in the field of inter-dimensional travel, you can only re-close the rift from the other side. You will be trapped in Yuggoth, but, considering that this world copies your memories, there should also be a teleporter on the other side. Unfortunately though, as your memories will be turned against you, there is a good chance that the return trip will not be easy.
Played in:
Fall 2019
Made it?
YES - With about 20 minutes left - 1 hint used
Verdict:
The last adventure of the day with my new American friends occurred back at Codex, in this theme-heavy room. To be honest, even if I've played in plenty of lovecraftian universes (and will assuredly keep playing in them), I'm not particularly fan of the genre, and the fairly extensive introduction (as you can see above) had me a bit worried. And yet... it works. I ended up warming up to the overall premise (which boils down to: "You guys have to go in there to plug a hole in the multiverse, and then you'll be stranded on the other side, but we're hoping this handmade thingamabob will be enough to help you get back here. Nice knowing ya!" 😯), and this is Codex we're talking about, so of course the whole thing looks great.
We did pretty well overall, but not well enough to make it to the top 10. Drats! Guess James will have no choice but to come to Mtl once again, if he wants to go to posterity, right? 😄
Lessons Learned (or re-learned):


Photo basée sur la salle réelle, tirée du site web
Altered room picture from their website


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
Le Reflet de la Folie
Emplacement:
# de joueurs:
2-8 (jouée avec 4)
Durée:
60 min
Multiple:
Oui
Contraintes:
Non
Langue:
Bilingue (jouée en anglais)
Indices:
Illimités (Donné via un écran près de l'entrée, lorsque l'on appuie sur un bouton)
Décomptes:
6 verrous, 14 déductions, 15 tâches
Description officielle:
Vous devrez visiter deux nouveaux univers cette fois... On vous envoie dans la demeure de Dr. Octave Garcin, ex-professeur universitaire et spécialiste des phénomènes surnaturels. Un jour, sa femme développe une étrange maladie, aucun médecin ne peut l’identifier et donner un diagnostic. Il n’en fût pas long avant que sa douce moitié s’éteigne, le laissant baigner dans une peine douloureuse et dépressive. Incapable de continuer à enseigner, il quitte son emploi, se reclus chez lui, et se consacre à ses propres recherches.
Plusieurs années plus tard, il tombe sur un vieil ouvrage mentionnant la théorie du multivers; il existerait des milliers d’univers parallèles dans lesquels différents événements majeurs auraient influencé le cours de leurs Histoires respectives. Ceci ouvre une ancienne plaie et lui donne une soudaine idée; sa femme pourrait être vivante et en pleine santé dans un autre univers. Il pourrait la revoir... Enivré par l’idée, il change drastiquement de domaine de recherche et se concentre maniaquement sur le multivers. Étrangement il reçoit peu après un paquet venant d’une ancienne collègue de l’université. À l’intérieur s’y trouve un artefact insolite et une note: “Ceci pourrait peut-être vous aider dans vos recherches. Cordialement, Dr. S.W.”.
Frénétiquement, Dr. Garcin arrache l’objet de sa boîte et s’élance dans son bureau. C’était bel et bien l’artefact décrit dans son manuel : une ancienne relique supposément imbue d’une magie occulte qui serait capable d’ouvrir une faille dans l’espace-temps, et ainsi de traverser d’un univers à l’autre. Pris d’une obsession aveugle, Octave oublie ses notions scientifiques et donne toute sa foi en cet objet “magique”. Il réussit avec peu d’efforts à ouvrir un portail dans son bureau et s’y précipite tête première… C’est ici que votre mission commence.
Selon nos agents analystes, l’univers qu’il a ouvert s’appelle Yuggoth. Cet univers transforme son apparence en se basant sur vos souvenirs. Toutefois, ceux-ci seront retournés contre vous et sembleront macabres, sombres et tristes. La faille est restée ouverte depuis un certain temps maintenant et quelques créatures de Yuggoth ont infiltré l’univers du Dr. Garcin. Heureusement, étant donné la taille de la faille, seulement de petites créatures ont pu s’infiltrer, et nos agents Codex spécialisés en extermination de vermine (C.A.T.S.¹) ont réussi à les neutraliser. Par contre, la faille s’élargit rapidement laissant place à de plus grandes terreurs. Votre tâche: explorer la demeure du Dr. Garcin et fermer la faille. À cause de l’inexpérience et l’incompétence du docteur en voyage inter-univers, vous pourrez seulement fermer la faille de l’intérieur. Vous serez coincés à Yuggoth, mais étant donnée que cet univers copie vos souvenirs il devrait y avoir un téléporteur de retour. Par contre, puisque vos souvenirs seront tournés contre vous, il y a des bonnes chances que le retour ne soit pas facile.
Jouée durant:
Automne 2019
Réussie?
OUI - Environ 20 minutes restantes - 1 indice utilisé
Verdict:
La dernière aventure que j'allais partager avec mes nouveaux amis américains se déroulait chez Codex, dans cette salle au thème bien senti. Pour être bien honnête avec vous, j'ai beau régulièrement jouer dans des univers à la sauce Lovecraft (et même si je vais continuer de le faire), je ne suis pas un grand fan de ce thème. De plus, la mise en situation plutôt complexe et élaborée (comme on peut voir ci-dessus) m'inquiétait un peu. Mais en fin de compte... ça fonctionne. J'ai fini par prendre goût à la prémisse (qui se résume en gros à: "OK les gars, vous allez colmater une brèche dans le multivers, pis ensuite vous allez être pognés de l'autre bord, alors v'là une bébelle patentée à la main qui on espère va être assez pour vous ramener. Hey, bonne chance, là!" 😯), et puisque c'est de Codex dont il s'agit, les décors sont bien sûr impeccables.
Nous avons bien performé, mais pas assez pour se mériter une place au top 10. Zut! J'imagine que James n'aura d'autre choix que de revenir faire un tour dans le coin, question de s'inscrire à la postérité, pas vrai? 😄
Leçons à retenir (ou à réviser):


Sunday, December 16, 2018

Tombeau Spatial / Spaceship Graveyard - Codex - Laval

"Dans l'espace, personne ne vous entend crier... d'admiration!"


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
Tombeau Spatial
Emplacement:
# de joueurs:
4-10 (jouée avec 6)
Durée:
60 min
Salles Multiples:
Oui
Contraintes:
Oui
Langue:
Bilingue (jouée en français)
Indices:
Illimités (Donnés via des écrans situés près du départ, lorsque appelé avec un bouton)
Décomptes:
9 verrous, 13 déductions, 13 tâches
Description officielle:
Dans cet univers, l'humanité a été en contact avec une société extraterrestre depuis maintenant plusieurs centaines d'années. C'est cet événement qui marqua le début d'une nouvelle ère; un accroissement fulgurant du développement technologique. La Terre, quoi qu'en paix et en santé, devient malheureusement trop petite pour accueillir cette inévitable croissance dû aux avancées médicales doublant l'espérance de vie et la population. C'est donc temps pour une réelle exploration spatiale, qui avait jusque-là été restreinte au système solaire. Sous la supervision des Nations Unies, une multitude de vaisseaux explorateurs ont été lancés pour découvrir les mystères du cosmos et en trouver de nouvelles habitations.
C'est ici que votre histoire commence. Nous détectons une anomalie à bord du SPC-2202, un vaisseau créé par l'association Chinoise/Américaine, votre destination. Sur Terre, un signal a été reçu venant du SPC-2202 disant avoir potentiellement trouvé une planète idéale pour accueillir de nouveaux terriens. Pourtant, après avoir envoyé une confirmation de réception du message, c'est silence radio de la part du navire spatial, les communications semblent coupées... Bonne chance!
Votre mission: Découvrir quelle est la situation à bord et envoyer un signal de détresse si nécessaire pour que les autres vaisseaux puissent venir à leur secours.
Jouée durant:
Automne 2018
Réussie?
OUI - Un peu plus de 3 minutes restantes - 2 indices reçus
Verdict:
Vous savez, quand on fréquente régulièrement les jeux d'évasion dans une ville avoisinante, et qu'on préfère généralement des groupes un peu plus gros, on peut se retrouver avec une longue liste de ah-zut-pas-cette-fois-mais-continue-de-me-le-demander-peut-être-la-prochaine-fois, surtout si vous fréquentez des gens avec des horaires irréguliers. En tout cas moi, c'est généralement mon cas, ce qui explique pourquoi vous me voyez toujours avec des gens différents. 🙄
Normalement, quand je fais des invitations, je commence par des amis que je n'ai pas pu voir récemment. Ce coup-ci, par contre, j'ai choisi d'inviter tous mes contacts les plus fiables - ceux qui me disent "oui" presque à coup sûr. J'ai donc fait une "journée d'appréciation des compagnons d'évasion", en quelque sorte. 😄 Nous visitions d'abord Échappe-Toi Laval, avant d'attaquer la pièce de résistance: Codex, une autre entreprise récemment ouverte à Laval, dont j'avais entendu beaucoup de bien.
Donc, est-ce que j'ai gagné des points avec mes amis cette journée-là? Oh que oui! Pour une nouvelle entreprise, Codex vise haut, avec un grand espace de jeu, des décors convainquants, et un mélange d'énigmes raisonables et d'éléments immersifs. Certains de mes compagnons m'ont dit que c'était possiblement leur salle préférée de tous les temps.
Moi? Ben moi plus la salle est impressionante, plus je suis difficile, on le sait. 😇 J'ai quelques réticences avec des éléments de fin de partie. Mais bon, ça reste une magnifique expérience, que je recommande à tous.
Leçons à retenir (ou à réviser):


Image de la salle réelle, tirée du site web
Actual room picture from their website


If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
Spaceship Graveyard
Location:
# of Players:
4-10 (Played with 6)
Duration:
60 min
Multi-Room:
Yes
Constraints:
Yes
Language:
Bilingual (Played in French)
Hints:
Unlimited (Delivered via a screen near the entrance, when called using a button)
Tally:
9 Locks, 13 Deductions, 13 Tasks
Official Description:
In this universe, extraterrestrial contact has been made hundreds of years ago. This event has marked the beginning of a new era; the golden age of technology. Thanks to new medical breakthroughs, life expectancy has doubled and population has exponentially grown. The planet, even though it is peaceful and healthy, is starting to get too small for such numerous people. It is time for space exploration, something that has been foreseen happening since a couple of years by the world leaders. Nations united to create an enormous fleet of exploration spaceships to discover the cosmos mystery and find new habitable homes.
That’s where your story begins. We have detected an anomaly on board of the SPC-2202, a spaceship created by the alliance of China and America, also, your destination. On Earth a signal was received from this same ship concerning a potential habitable planet. However, since Earth has sent a confirmation message, there has been no replies from the space ship, as though the communication was disabled...
Your mission: Find out what is happening on board of the SPC-2202 and send a distress signal if necessary.
Played in:
Fall 2018
Made it?
YES - With a little over 3 minutes left - 2 hints given
Verdict:
You know, when one frequently visits escape rooms in a neighboring town, while preferring to hang in larger groups, one also ends up with a long list of oh-darn-can't-make-it-this-time-but-hey-keep-asking-maybe-next-time'rs, even more so when the people you hang out with have unconventional schedules. At least that's what keeps happening to me, which is the main reason why you see me with different folks on my team pics. 🙄
So normally, when I start inviting people, I'll start with friends that I haven't seen of late. This particular time, however, I instead went with my most reliable buddies - those who almost always say "yes". You can think of it as an "Escape Room Companion Appreciation Day" of sorts. 😄 After starting off with Échappe-Toi Laval, we were ready for the main course: Codex, another business that recently opened in Laval, of which I had heard lots of good things.
Did I end up winning brownie points that day? Sure did! Even if it's still wet behind the ears, Codex keeps aiming for the moon with wide game areas, convincing scenery, and a strong mix of reasonable puzzles and immersive components. Some of my friends said the room was their new all-time favorite.
And what about me? Well, the more impressive a room, the fussier I get, we all know that by now. 😇 I have some concerns with some bits of the endgame. But hey, it remains a great ER experience, one I recommend to everyone.
Lessons Learned (or re-learned):