Thursday, February 7, 2019

Vacation Vandals - Key Quest - Ottawa

"Please don't search inside the paper towel dispenser..."


If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
Vacation Vandals
Location:
# of Players:
2-6 (Played with 4)
Duration:
45 min
Multi-Room:
Constraints:
No
Language:
English
Hints:
3 (Delivered in person, when called via a provided walkie-talkie)
Tally:
10 Locks, 12 Deductions, 8 Tasks
Official Description:
Your dream vacation is booked. Your bags are packed and all that is left is a quick stop by the travel agency to pick up your tickets. When you pull into the parking lot, you can see the front door to the travel agency has been smashed. Cautiously you enter the room only to find the infamous Vacation Vandals have ransacked the office. Find your tickets and you will still have time to make it to the airport!
Played in:
Winter 2019
Made it?
YES - With a little over 15 minutes left - 1 hint used
Verdict:
An interesting side-effect of starting a blog about Escape Rooms is that you end up wanting to try out a bunch of rooms (fun!) at every venue out there (not so fun). And for almost two years, I've known that eventually, in the name of entertainment journalism 😎, I would have no choice but to head to toward Ottawa's Laser Quest in order to try out their "Key Quest" rooms.
Why was I so reluctant? Because I had already been told (as I would have suspected anyway) that Key Quest is basically just a couple "mobile rooms" that were designed at Laser Quest HQ, then mass distributed among their branches. When you "book a room", they basically use one of their spare rooms meant for birthdays and corporate events, and then pop open a big crate where they store the whole thing, decorations and all, and that also doubles as an in-game container. The above quote about paper dispensers is real - the room basically plays as if someone had brought a pop-up game from a mobile escape company, over to some space booked separately.
Now, assuming you've set your expectations to the right level, can it work? Yes, of course. The rooms are pretty cheap (15$ plus tax for 45 min), but then again so are FunHaven's (20$ plus tax for 60 min), and those are much nicer rooms. But hey, if you succeed to escape in time, you get rebate coupons for Laser Quest, so if you're into laser tag, it's a pretty decent deal overall.
This specific adventure felt a bit too linear, but we appreciated the tongue-in-cheek feel of the whole thing, as we breezed through it fairly easily. We were somewhat glad that there was only 4 of us, given room size and puzzle count.
Lessons Learned (or re-learned):


Image tirée du site web
Picture from their website


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
Vacation Vandals
Emplacement:
# de joueurs:
2-6 (jouée avec 4)
Durée:
45 min
Multiple:
Contraintes:
Non
Langue:
Anglais
Indices:
3 (Donnés en personne, lorsque appelé avec un walkie-talkie fourni)
Décomptes:
10 verrous, 12 déductions, 8 tâches
Description officielle:
(Voir version anglaise)
Jouée durant:
Hiver 2019
Réussie?
OUI - Un peu plus de 15 minutes restantes - 1 indice utilisé
Verdict:
Un des effets secondaires particuliers d'avoir un blogue sur les jeux d'évasion est que vous vous retrouvez à essayer tout un tas de salles (yé) dans tous les endroits inimaginables (ouin). Donc, pendant presque deux ans, j'ai su que je devrais bien, un jour ou l'autre, aller au Laser Quest d'Ottawa pour y essayer les salles "Key Quest", au nom de l'intégrité journalistique du divertissement. 😎
Pourquoi y aller ainsi à reculons? Parce qu'on m'avait déjà confirmé ce que je suspectais depuis le début: que Key Quest n'est en fait qu'une poignée de "jeux mobiles" conçus par la maison-mère et redistribués à ses filiales. Lorsque vous "réservez une salle", les gens sur place vous assigne une des salles qui sert habituellement à faire des fêtes d'anniversaires et des événements corporatifs, et y ouvrent une grosse caisse où sont stockés tous les éléments du jeu, décorations comprises, et qui est réutilisée dans le jeu lui-même. La citation servant de sous-titre à cet article est bien réelle - on nous a prévenu de ne pas manipuler les distributeurs de papier déjà en place dans la salle. En gros, on obtient la même expérience de jeu que si une compagnie de jeux d'évasion mobile venait s'installer dans un local réservé séparément.
Bon, en présumant maintenant que vos attentes sont à la bonne hauteur, est-ce que ça peut aller? Oui, bien entendu. Ces salles sont peu onéreuses (15$ plus taxes pour 45 minutes), mais celles de FunHaven le sont également (20$ plus taxes pour 60) et les salles y sont bien meilleures. Mais bon, si vous parvenez à vous enfuir, vous gagnerez des coupons-rabais pour Laser Quest, et si vous êtes amateurs de tag laser, ça devient une plutôt bonne offre.
Pour en venir à cette aventure spécifique, elle nous a paru un brin trop linéaire, mais nous avons apprécié son humour pince-sans-rire, et l'avons complété sans heurt. Nous étions plutôt content de n'être que 4 cette fois-ci, vu l'espace un peu restreint et le nombre d'énigmes.
Leçons à retenir (ou à réviser):

Sunday, January 27, 2019

Jeux de table - Escape Room Le Jeu: Réalité Virtuelle - Spin Master

"♫ Tu me fais tourner la tête... "





Éditeur:
Identity Games, Spin Master (US/Canada), Riviera Games (France)
Concepteur:
Inconnu (chou!)
Artiste:
Inconnu (re-chou!)
Langues:
Anglais, Français, Allemand, Néerlandais, Espagnol & autres
# de joueurs:
3-5 (3-4 à mon avis)
Age:
16 ans et + (10 ans et + à mon avis)
Durée:
60 min

Références sur le site BoardGameGeek:

Concepts et mécaniques de jeu

Photo tirée du site web de l'éditeur
  • L'essentiel du jeu, dans sa forme et sa structure, est très semblable à "Escape Room: Le Jeu", dont j'ai déjà écrit une critique il y a un certain temps. Ici, je mets donc l'emphase sur les particularités de cette version.
  • Ce jeu est distribué conjointement avec une appli gratuite (et obligatoire) qui fonctionne sur les téléphones iOS et Android, via une boîte Google Cardboard. Une de ces boîtes est incluses dans le jeu.
  • Tandis que le jeu original utilisait un symbole "Chrono-Decoder" sur certaines de ses composantes, cette fois-ci on va plutôt trouver une icône "VR". Chaque fois que vous apercevez ce symbole sur éléments de jeu, cela signifie que vous devrez consulter l'environnement virtuel pour résoudre cette énigme.
  • À quoi ressemble ce monde virtuel? Avec un téléphone exécutant l'appli et placé à l'intérieur de la boîte Cardboard, vous avez accès à une scène de 360° qui peut être explorée par un joueur à la fois.
  • Il est possible d'interagir avec la scène, dans une certaine mesure. On distingue un curseur au milieu de votre champ de vision, et ce dernier change d'apparence lorsque vous êtes en train de regarder un élément interactif. La boîte Cardboard a un bouton que vous pouvez enfoncer pour déclencher l'action.
  • Ces interactions, bien que limitées, signifient qu'il est possible que "l'état" de l'environnement virtuel vienne à changer. Même si le gros du jeu se déroule "en vrai", certaines choses peuvent vous amener à progresser dans le monde virtuel, vous donnant alors accès à de nouveaux indices à appliquer dans le jeu sur table.
  • J'ai déjà parlé du "Chrono-Decoder" qui était une pièce maîtresse du jeu original. Je veux donc être clair: il n'est PAS inclus dans cette boîte! Même si la principale dynamique du jeu consiste à identifier les 4 clés à insérer dans les 4 fentes, à trois reprises, vous aurez le choix entre 1) utiliser le Chrono-Décodeur venu d'une autre boîte, ou 2) utiliser un second appareil électronique (téléphone ou tablette) qui roule la même appli, mais cette fois-ci en tant que Chrono-Décodeur virtuel. Nous avons essayé les deux modes, et je trouve qu'il n'est vraiment pas aussi agréable de jouer sans les vraies clés.
Pour
  • La réalité virtuelle fonctionne plutôt bien, nous fournissant un niveau d'interaction qu'on ne voit pas avec les autres jeux en boîte.
  • Le format général du jeu (avec le Chrono-Décodeur, les trois "verrous" successifs et les composantes papier jetables) demeure un de mes favoris pour jouer en équipe.
  • Si vous possédez votre propre Google Cardboard (ou un quelconque appareil compatible), rien ne vous empêche de jouer avec plusieurs copies du monde virtuel, permettant à plusieurs personnes de profiter de la vue en 360 degrés en même temps. Par contre, souvenez-vous qu'on doit parfois progresser dans l'environnement virtuel, et qu'il sera alors possible de rester "coincé" dans un casque tandis que l'autre a progressé à l'étape suivante.
  • Le jeu offre un scénario gratuit à télécharger et à imprimer. Toutefois, il ne dure que 15 minutes, ce qui implique aussi qu'il n'est pas compatible avec le Chrono-Décodeur et requiert un 2e téléphone (ou une tablette).
Contre
  • Comme indiqué ci-dessus, si vous jouez sans le Décodeur (et ses clés de plastique), l'expérience n'est pas aussi agréable.
  • Dépendamment de vos co-équipiers (surtout les plus jeunes), vous devrez peut-être avoir à arbitrer l'utilisation des lunettes virtuelles, pour que chacun puisse en profiter.
  • Le jeu souffre du même problème que j'ai constaté dans d'autres extensions de ERLJ: les nouveaux scénarios ne sont tous simplement pas aussi agréables que leurs tout premiers. Il n'y a fondalement aucune raison à cela - le système de jeu devrait pouvoir s'adapter à tous les thèmes et types de scénarios. Et pourtant voilà, les gens chez Identity Games semblent avoir beaucoup de mal à créer des aventures qui sont à la fois "difficiles" et "justes". De même, ils semblent avoir du mal avec les scénarios de type "investigation".

Un Petit Avertissement

De par le passé, les éditeurs ont fait un excellent travail à fournir des fichiers de remplacement pour les composantes dites "jetables". Dans "Submarine", toutefois, ils n'offrent en ce moment qu'une seule des deux faces d'un bout de papier. 🤨 Vous voudrez donc probablement faire un scan de l'autre face pour utilisation future. (Ou bien allez voir ma propre tentative ici.)


Mes résultats avec chaque scénario

Down Below (scénario à imprimer)
Difficulté officielle: ? / 5
Joué avec: 5 joueurs
Réussi? NON

Submarine
Difficulté officielle: 3 / 5
Joué avec: 6 joueurs
Réussi? OUI - 1 seule seconde (!) restante

Behind Enemy Lines
Difficulté officielle: 4 / 5
Joué avec: 3 joueurs
Réussi? NON

Boardgame - Escape Room The Game: Virtual Reality - Spin Master

"♫ You spin me right round, baby, right round... "





Publisher:
Identity Games, Spin Master (US/Canada)
Designers:
Unknown (boo!)
Artist:
Unknown (boo!)
Languages:
English, German, Dutch, Spanish, French and more
# of Players:
3-5 (3-4 in my opinion)
Age:
16+ (10+ in my opinion)
Duration:
60 min

BoardGameGeek References:

Game Design & Mechanics

Picture from the manufacturer's website
  • The gist of the game, in style and in structure, is very much akin to the "Escape Room: The Game", which I reviewed a while ago. Here I'm going to focus on what's different about it.
  • This version of the game is coupled with a free (and mandatory) app running on iOS and Android phones, using Google Cardboard. Such a device (the cardboard, not the phone, obviously) is included in the box.
  • While the original game used a "Chrono-Decoder" icon on some of its components, this time it's "VR" icon. Whenever you see that icon on a paper clue, it implies that you'll need to access the VR environment in order to solve that puzzle.
  • What does that VR environment feels like? With your phone running the app and tucked inside the Cardboard box, you gain access to a 360° scenery that one player at a time can explore.
  • The scene can be interacted with, to some limited extent. A cursor is middle in the middle of your field of vision, and it changes shape when you're looking at something that can be interacted with. The Cardboard has a button you can click on to toggle an interaction.
  • Those interactions, albeit limited, means that the VR environment can eventually "change state". Even though the "main game" happens in the real world, elements might allow you to make progress in the virtual world, hence gaining new clues to assist you in the table game.
  • I've already mentioned the "Chrono-Decoder" that was a staple of the original game. So let's be clear: this game does NOT include it! Even though the core game mechanic is still all about finding which 4 keys need to inserted into the 4 slots, 3 times, you'll have to either 1) use the Chrono-Decoder from another ERTG set, or 2) use a 2nd device running the same app, but this time to be used a virtual Chrono-Decoder. We tried both modes, and I felt that not having "real" keys is just not as enjoyable.
Pros
  • The VR works well enough, providing an exciting type of interaction that other boxed games don't have.
  • The overall format (with the Chrono-Decoder, the 3 successive "gates" and the disposable paper components) remains one of my favorite for playing with others.
  • If you own a Google cardboard device of your own (or any compatible phone-based headset), there's nothing preventing you from running multiple VR headsets at once, so that more people can enjoy the 360 display. However, keep in mind that the VR does track "state", so you could technically "move on" within the game in one headset while remaining stuck in the other.
  • The game has a print & play scenario that can be downloaded and played for free. However, it's only 15 min long, which means a 2nd device is necessary because it's not compatible with the Chrono-Decoder.
Cons
  • As mentioned above, if you play without the Decoder (and its physical keys), the experience just isn't as nice.
  • Depending on your teammates (especially younger players), you might have to regulate the usage of the VR headset, so everyone can have their go.
  • The game suffers from the same problems I've seen in other ERTG expansions: the scenarios just aren't as good as the first ones. There's absolutely no reason for that - the game system should be adaptable to all kinds of scenarios and settings. Yet somehow, the folks at Identity Games seem to struggle at making a scenario that's both "hard" yet "fair". Likewise, they seem to struggle coming up with "investigative"-type scenarios.

A Word of Caution

In the past, the publishers have done a great job at providing PDF replacements for all the "disposable" components. In "Submarine", however, they current only provide a replacement for one side of a piece of paper. 🤨 You might want to scan the other side and reuse it. (Or see my own humble attempt here.)


Scenario Results

Down Below (print & play demo)
Official difficulty: ? / 5
Played with: 5 players
Made it? NO

Submarine
Official difficulty: 3 / 5
Played with: 6 players
Made it? YES - 1 single second (!) remaining

Behind Enemy Lines
Official difficulty: 4 / 5
Played with: 3 players
Made it? NO

Thursday, January 10, 2019

Deep Descent - FunHaven Escapes - Ottawa

"♫ Full speed ahead Mr. Boatswain, full speed ahead ..."


If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
Deep Descent
Location:
# of Players:
2-8 (Played with 6)
Duration:
60 min
Multi-Room:
Yes
Constraints:
No
Language:
English
Hints:
Unlimited (Delivered via a computer screen, when waving hands for attention and then pointing)
Tally:
9 Locks, 17 Deductions, 11 Tasks
Official Description:
Welcome to the U.S.S. Silver Siren. You're visiting an illustrious submarine turned museum, enjoying your tour - when suddenly, the craft has system wide malfunctions! Control systems are locked down and the craft begins a slow descent into the darkness below.
Played in:
Winter 2019
Made it?
YES - With over 15 minutes left - no hint used
Verdict:
Ok, so if you're regular readers, you already know I'm not a big fan of FunHaven as whole, but that I found their escape rooms promising. Having heard lots of positive from fellow enthusiasts, I had no choice but to try one of their "full" rooms.
Now, I'm in a bit of a conundrum here, because after a few visits, it's still not clear to me whether or not FunHaven purchase all of their rooms, or if they design some of them. What I do know for sure is that this room is a "turnkey" room available for sale, under the name "The Siren's Song". Check the manufacturer's website for some nice picture (assuming you don't mind spoiling some of the initial surprise).
I don't have a lot of experience with pre-built rooms, but I heard a couple horror stories here and there, about broken components that no one on site can fix. Fortunately, the whole experience ran just fine for end to end. The game seemed very well-thought, preventing players from getting themselves stuck in an unwinnable state. (I heard that it happened to some folks I know, because they tried making use of some "outside knowledge" they had. Interestingly enough, so did I (!), but I never had the problem they had.)
You might notice a particularly high number of deductions in my tallies above, but don't get your expectations too high - there's a lot of "oh this thing here is actually a lock code". On the other hand, there is a fair number of "proper" puzzles, and lots of procedural tasks to keep you busy.
Taking into consideration that FunHaven has some of the least expensive rooms in town, and that Deep Descent looks and feels great, I have no choice but to recommend it. Here's an extra tip, though: try to go during the last available time slot of a week night. That way, the sub-aquatic noises around you won't be "drowned" (get it? 😎) among the screams of kids riding the indoor roller coaster.
Lessons Learned (or re-learned):


Image thématique tirée du site web
Flavor picture from their website


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
Deep Descent
Emplacement:
# de joueurs:
2-8 (jouée avec 6)
Durée:
60 min
Salles Multiples:
Oui
Contraintes:
Non
Langue:
Anglais
Indices:
Illimités (Donnés via un écran d'ordinateur, lorsque demandé faisant des signes aux caméras)
Décomptes:
9 verrous, 17 déductions, 11 tâches
Description officielle:
(Voir version anglaise)
Jouée durant:
Hiver 2019
Réussie?
OUI - Un peu plus de 15 minutes restantes - aucun indice utilisé
Verdict:
Or donc, si vous êtes des lecteurs réguliers, vous savez d'ores et déjà que je ne suis pas un fan de FunHaven dans son ensemble, mais je fondais de l'espoir dans leurs Escape Rooms. Ayant entendu beaucoup de commentaires positifs en provenance d'autres amateurs, je n'avais pas d'autre choix que d'aller essayer une de leurs "vraies" salles.
Ici je dois avouer que ça se complique un peu, puisque même après quelques visites, ce n'est toujours pas clair pour moi à savoir si FunHaven achète toutes ses salles, ou si certaines sont conçues à l'interne. Ce que je sais pour sûr, par contre, c'est que cette salle est un achat "clé en main", vendue sous le nom "The Siren's Song". Vous pouvez jeter un oeil au site web du fournisseur pour quelques jolies photos (en autant que ne tenez pas à garder l'effet de surprise).
Je n'ai quasiment pas d'expérience avec des salles pré-construites, mais j'ai souvent entendu des histoires d'horreur à propos de composantes brisées que personne sur place n'est capable de réparer. Heureusement, notre expérience du jour s'est déroulée rondement du début à la fin. Le jeu semble bien conçu, empêchant les joueurs de faire fausse route ou de se mettre dans une situation insolvable. (J'ai entendu dire que c'est arrivé à des gens que je connais, parce qu'ils ont essayé de prendre avantage de certaines "connaissances extérieures". Ce qui est intéressant, c'est que je l'ai fait moi aussi (!), mais nous n'avons pas rencontré ledit problème.)
Vous remarquerez peut-être le décompte assez élevé de déductions, mais ne placez pas vos attentes trop hautes - on y trouve beaucoup de "oh regardez ce truc ici est une combinaison pour un cadenas". En revanche, le jeu a quand même une quantité raisonnable de "vraies" énigmes, et aussi plusieurs tâches à compléter pour vous garder occupés.
Si on considère que les salles de FunHaven sont parmis les moins onéreuses en ville, et que Deep Descent est magnifique, on n'a pas d'autre choix que de la recommender. Un conseil bonus, tout de même: essayez d'y aller à la toute dernière case horaire d'un jour de semaine. Ainsi, les bruits des profondeurs sous-marines ne seront pas "noyés" (dans le sens de... 😎) parmi les cris des enfants à bord des montagnes russes.
Leçons à retenir (ou à réviser):

Sunday, January 6, 2019

Le Secret de Denderah / Dendera's Secret - Sauve Qui Peut - St-Jean-sur-Richelieu

"♫ Walk like an Egyptian... "


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
Le Secret de Denderah
Emplacement:
Sauve Qui Peut, St-Jean-sur-Richelieu (http://sauvequipeut.ca/sj/)
# de joueurs:
2-8 (2-6 recommandé) (jouée avec 6)
Durée:
60 min
Salles Multiples:
Oui
Contraintes:
Non
Langue:
Bilingue (jouée en français)
Indices:
3 (Donnés via un walkie-talkie fourni)
Décomptes:
5 verrous, 8 déductions, 7 tâches
Description officielle:
Du plus loin que vous pouvez vous rappeler, vos parents, des archéologues très respectés, vous ont toujours raconté des histoires sur l'Égypte. L'une d’entre elles retenait particulièrement votre attention, celle de Denderah... Ayant décidé de suivre les traces de votre lignée familiale, vous êtes devenu un archéologue établi.
Après quelques années d’expérience, vous avez décidé de consacrer votre carrière à la recherche d’une mystérieuse pyramide et de son énigmatique histoire renfermant Le Secret de Denderah. Maintenant que vous avez localisé l’endroit, il est enfin temps de percer tous les secrets qu'elle renferme.
Jouée durant:
Hiver 2019
Réussie?
OUI - Un peu plus de 15 minutes restantes - 1 indice utilisé
Verdict:
Tout de suite après avoir confirmé, en novembre dernier, que Sauve qui Peut en valait bel et bien la peine, et puisque notre visite à Québec en août avait quelque peu traumatisé mes plus jeunes, je me suis promis que je ramènerais ma famille à St-Jean-sur-Richelieu pour y jouer "une belle salle familiale". Quoi de mieux, donc, qu'une petite visite en Égypte?
Les Captivés (ouais, encore eux, mais là je trouve que c'est assez de publicité que je leur fais, alors cette fois je ne mets pas de lien 😁) avait déjà annoncé que cette salle se méritait le Cadenas d'Or de la "Meilleure salle pour les familles". Comme de fait, la touche SQP nous met tout de suite dans l'ambiance (combien de fois avez vous joué une salle avec les deux pieds dans le sable?!) et les énigmes sont assez simples pour que des plus jeunes puissent contribuer.
Bon, puisque - sans fausse modestie - ma petite famille ne correspond pas exactement au profil type, nous n'avons eu aucune difficulté avec cette salle. En fait, j'étais même un peu déçu d'avoir à demander ce fichu indice. 😛 Au moins, je n'aurai aucun mal à convaincre ma gang de revenir!
Leçons à retenir (ou à réviser):


Photo de la salle réelle, tirée du site web
Actual room picture from their website


If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
Dendera's Secret
Location:
Sauve Qui Peut, St-Jean-sur-Richelieu (http://sauvequipeut.ca/sj/)
# of Players:
2-8 (2-6 recommended) (Played with 6)
Duration:
60 min
Multi-Room:
Yes
Constraints:
No
Language:
Bilingual (Played in French)
Hints:
3 (Delivered via a provided walkie-talkie)
Tally:
5 Locks, 8 Deductions, 7 Tasks
Official Description:
As far back as you can remember, your parents, who are renowned archeologists, have been telling you stories about Egypt. One in particular has always held your interest: the story of Dendera's Secret. Having decided to follow in your family’s footsteps, you are now an established archeologist yourself.
Now that you have a few years of experience under your belt, you have decided to devote your career to researching the mysterious pyramid in the enigmatic story of Dendera's Secret. Now that you have pinpointed its location, it is finally time to unlock the secrets within.
Played in:
Winter 2019
Made it?
YES - With a little over 15 minutes left - 1 hint used
Verdict:
Immediately after having confirmed, back last November, that Sauve Qui Peut was worth it, and since our visit in Quebec City last August had somewhat traumatized my youngest kids, I promised myself that I'd bring the whole family back to St-Jean-sur-Richelieu so we try a proper "fun for the whole family" room. So what could be better than a little trip to Egypt?
Les Captivés' blog (yeah, them again - this time I've not even bothering with a link, since I'm pluggin' them for a 3rd time in a row 😁) had already announced that this room won their "Best room for families" award. Indeed, the SQP touch immediately put us in the right mood (how many rooms have you played where you start off with both feet in the sand?!) and the puzzles are straightforward enough so that younger children can easily contribute.
Now, given that my family - false modesty aside - isn't really your typical one, we had no serious difficulty with this room. In fact, I was a bit disappointed having to ask for that darn hint. 😛 At least I shouldn't have any problem convincing my folks to come again!
Lessons Learned (or re-learned):

Sunday, December 30, 2018

Camping Mortel - Mission Évasion - Saguenay

"♫ Dans les boiiiiis... "


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
Camping Mortel
Emplacement:
Mission Évasion, Saguenay (http://www.missionevasion.ca/)
# de joueurs:
3-4 (jouée avec 4)
Durée:
60 min
Salles Multiples:
Oui
Contraintes:
Oui
Langue:
Français
Indices:
Multiples (Donnés par un personnage de l'histoire caché près de la pièce)
Décomptes:
16 verrous, 16 déductions, 6 tâches
Description officielle:
Lors d’un weekend en camping à la frontière des États-Unis, vous êtes réveillés en pleine nuit par d’affreux hurlements. Votre curiosité vous amène à vous perdre dans une vieille usine désaffectée, qui est en réalité, le repaire d’un sadique tueur en série! Échappez-vous au plus vite!
Jouée durant:
Hiver 2019
Réussie?
OUI - Environ 5 minutes restantes - 4 indices reçus
Verdict:
La première fois que j'ai entendu parler de Mission Évasion, c'était durant le temps des Fêtes, via une publicité radio. Déjà, ça m'a semblé un peu particulier - rares sont les entreprises qui choisissent cette avenue. J'étais même un peu réticent à aller les voir, mais j'ai fini par entendre beaucoup de bien à leur sujet, dont entre autres des Captivés, qui leur ont donné 4 nomimations pour leur Cadenas d'Or. Cette fois, donc, je me suis décidé à les visiter. Comme cette salle ne permet que 4 joueurs maximum, et est conseillée aux 16 ans et plus, j'en ai profité pour en faire une excursion entre adultes.
On m'avait parlé des décors impressionnants. Je confirme. Même si l'utilisation du latex est un incontournable quand vous voulez donner dans le "gore", les décors parviennent bien à vous faire croire que vous êtes dans une section délabrée d'un vieil édifice. (Bon, j'avoue que, techniquement, on est dans un vieil édifice, mais bon, vous comprenez ce que je dis. 😛) On peut aisément se laisser prendre au jeu.
Les énigmes sont variées, et généralement bien intégrées à leur environnement, même si ce ne sont pas les cadenas qui manquent. Une particularité de cette salle est que ses concepteurs ont voulu offrir plus d'une manière de déduire certains éléments importants. Il est donc techniquement possible de réussir à s'évader sans avoir ouvert tous les cadenas. (Quoique bon, comme on connaît les amateurs de jeux d'évasion, la plupart d'entre eux seront plus agacés d'avoir manqué une énigme qu'heureux d'être sortis plus tôt. 😉)
Nous avons eu une très belle expérience, donc, et je reviendrai assurément durant mes futures visites dans la région.
Leçons à retenir (ou à réviser):




If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
Camping Mortel
Location:
Mission Évasion, Saguenay (http://www.missionevasion.ca/)
# of Players:
3-4 (Played with 4)
Duration:
60 min
Multi-Room:
Yes
Constraints:
Yes
Language:
French
Hints:
Multiple (Delivered by an in-game character hidden near the room)
Tally:
16 Locks, 16 Deductions, 6 Tasks
Official Description:
(See French version)
Played in:
Winter 2019
Made it?
YES - With about 5 minutes left - 4 hints used
Verdict:
I first heard about Mission Évasion during the 2017 Holidays, thanks to a radio ad. It stroke me as odd - very few venues end up making such a marketing choice. I even grew a bit weary of visiting them, but then I kept hearing all sorts of good things about them, namely from Les Captivés' blog, where they ended up getting 4 nominations for different awards. And so, I finally made sure to visit them this time around. Since this room here only allows 4 players, and given that it's rated 16+, I took that opportunity to set up an adult-only session.
I had been told repeatedly about their amazing scenery. I can confirm. Even though an abundant usage of latex is pretty much a given with "gory" themes, the overall decor succeeds in convincing you that you're stuck in a dilapidated part of an building. (Ok, yeah, I guess that technically we are in an old building, but you catch my drift. 😛) One can easily get immersed in the story.
Puzzles are varied, and they're generally well integrated in their environment, even though there are locks everywhere you look. One particularity of this room is that the designers wanted to propose more than one way of figuring out some important game details. This means it's technically possible to escape without having open every lock in sight. (Of course, knowing how Escape Room enthusiasts are, many of them will be more peeved that they missed a puzzle rather than happy of having escaped sooner. 😉)
To recap, we had a great time, and I will definitely go back during my future visits in the area.
Lessons Learned (or re-learned):

Saturday, December 29, 2018

Le Mystère Jean Tremblay - Escaparium - Saguenay

"Faut s'sortir de d'là, là là!"


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
Le Mystère Jean Tremblay
Emplacement:
# de joueurs:
4-6 (jouée avec 4)
Durée:
60 min
Salles Multiples:
Contraintes:
Non
Langue:
Français
Indices:
3 (Donnés via un intercom sur un mur)
Décomptes:
9 verrous, 13 déductions, 11 tâches
Description officielle:
Jean Tremblay a tout pour lui. Impossible pour vous de rivaliser contre lui. Tanné de toujours finir derrière lui, vous avez décidé de l’éliminer. Réussirez-vous à camoufler votre crime?
Jouée durant:
Hiver 2019
Réussie?
OUI - Un peu plus de 12 minutes restantes - 3 indices utilisés
Verdict:
Bon, avant que ceux qui ont lu le sous-titre ci-dessus ne m'accusent d'appropriation culturelle 😅, laissez-moi vous rappeler que le Saguenay, c'est ma terre natale. D'ailleurs, mes récurrentes visites en famille constituent toujours une bonne opportunité d'aller essayer quelques Escape Rooms, que ce soit sur place ou en chemin. Cette fois-ci, j'avais prévu une visite chez... Mission Évasion, le lendemain, mais sur un coup de tête, j'ai convaincu ma mère, ma blonde et ma plus vieille d'aller payer une petite visite bonus à ce "vieil ami" qu'est Escaparium.
Lors de ma première visite, j'avais fait ma blague classique à propos du fait que chaque fois qu'on doit s'échapper d'une prison, c'est pour un crime que l'on a pas commis (comme on peut aussi voir ici et ici). Surprise, cette fois-ci, pas de doute possible - nous sommes des meurtriers! 😲 Le jeu consiste donc à trouver différents objets anodins et à les remplacer par des versions "incriminantes" qui amèneront les soupçons ailleurs. C'est une prémisse très originale, et ce n'est pas surprenant qu'elle se soit méritée un Cadenas d'Or du blog des Captivés. Pourtant, ce scénario ne m'a pas conquis. 😕 C'est quand même très rigolo, et même s'il s'agit ici d'un "Jean Tremblay" fictif, maire du village de Chicoutimi d'antan, le véritable ex-maire s'est prêté au jeu en y offrant sa voix et son image. C'est peut-être simplement que je ne suis pas un grand fan de M. Tremblay, et qu'en tant qu'expatrié ronchon, la prémisse ne me semblait pas aussi amusante? Enfin.
La salle, en soi, est assez classique - il s'agit d'une réimplementation de "L'Affaire Cadavera" de chez Ezkapaz, une enseigne partenaire du groupe Escaparium. Pas mal de cadenas classiques, mais des énigmes quand même variées. Par contre, on nous a donné une contrainte additionnelle - on nous a dit qu'il faudrait laisser la pièce dans l'état où nous l'avions trouvé. La chose s'annonçait comme un défi de taille, en plus de cadrer avec le thème. Pourtant, quand j'ai demandé des détails, la tâche a semblé beaucoup moins sérieuse que je ne l'aurais cru: on n'aurait qu'à faire un semblant de ménage, que les choses semblent normales au premier coup d'oeil. Comme de fait, alors que ma mère se faisait un devoir de mémoriser l'emplacement de chaque indice, clé et cadenas, elle a été déçue de voir débarquer notre hôtesse pour nous annoncer que tout était terminé. 😶 Ma pauvre maman croyait que sa mémoire ferait d'elle l'héroïne du jour. Donc, ironiquement, grosse déception pour elle sur ce point. Ne t'en fais pas, mouman - je te prends dans mon équipe n'importe quand! 😉
Leçons à retenir (ou à réviser):


Photo thématique tirée du site web
Flavor picture from their website


If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
Le Mystère Jean Tremblay
Location:
# of Players:
4-6 (Played with 6)
Duration:
60 min
Multi-Room:
Constraints:
No
Language:
French
Hints:
3 (Delivered via an intercom on a wall)
Tally:
9 Locks, 13 Deductions, 11 Tasks
Official Description:
(See French version)
Played in:
Winter 2019
Made it?
YES - With a little over 12 minutes left - 3 hints used
Verdict:
Ok, so if you understand French well enough to figure out I'm poking fun at the locales in my heading 😅, let me remind you that Saguenay is actually my birthplace. In fact, my recurring family visits are the perfect excuse to try out a few escape rooms, whether on-site or our way there. This time around, I had planned visiting... Mission Évasion, on the day after, but on a whim, I convinced my mom, my love and my eldest to pay a little visit to that "old friend" Escaparium.
During my very first visit there, I had made that old quip about how every time we need to break out of a jail, it's due to a crime we weren't guilty of (see also here and here). Surprise - this time there's no doubt about it, we're bona fide murderers! 😲 The gist of the game is about finding a number of casual items and then replacing them with an alternate version meant to incriminate others. It's a very original premise, and I wasn't surprised when the room won a "most original scenario" award from a fellow blog. And yet somehow, the room never quite sold me on the concept. 😕 Don't get me wrong, it is a funny setup, and even the former city mayor agreed to lend his voice and likeness to this fictitious, alternate universe "Jean Tremblay", mayor of old-time Chicoutimi. Maybe it's because I'm not a fan of the real Mr Tremblay, and that as a grumpy expatriate, I just didn't find the premise as funny? Anyway.
The room itself is pretty classic - a redesign of "The Cadavera Case" from Ezkapaz, a business partner of the Escaparium group. A fair amount of old-style locks, but fairly diverse puzzles. One thing, though, is that we were given an extra constraint - we were told that the room had to be left in the same state we found it. This seemed like a sizeable extra challenge, and fitted with the theme. However, when I asked for more details, the task sounded a lot simpler than I first thought: all we had to do was a modicum of cleanup, so the room would look ok at casual glance. And indeed, while my mother had worked hard at diligently remembering the proper spot for every clue, lock and key, she was in for a big disappointment when our host came in to announce that we were done. 😶 My poor mom thought that her keen memory would make her the hero of the day. So, ironically enough, our prompt victory left her on a disappointing note. Fear not, mum - I'd still take you on my team anytime! 😉
Lessons Learned (or re-learned):