Saturday, November 30, 2019

Atlantis: 90°S, 0°E - Missions Morpheus - Montréal

"♫ Rolling in the Deeeeeeeeep... "


If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
Atlantis: 90°S, 0°E
Location:
Missions Morpheus, Montréal (https://www.missionsmorpheus.com/)
# of Players:
4-6 (Played with 5)
Duration:
60 min
Multi-Room:
Yes
Constraints:
No
Language:
Bilingual (Played in English)
Hints:
7 (Delivered via a provided walkie-talkie)
Tally:
4 Locks, 19 Deductions, 17 Tasks
Official Description:
April 2050. Global warming has caused a large crack to open in the ice of the Antarctic. A team of paleontologists charged with collecting samples on-site has found a strange futuristic building in the depths of the crack. The ancient Greek writings found on its façade and carbon dating suggest the unimaginable: could this be a pavillion... from the mythical city of Atlantis?
In spite of all the precautions that were taken, vibrations from the machines used to open the main door have caused a wall to collapse. The precarious balance of the ice has been disturbed. All will be buried in the next 6 hours, maybe less. You have one hour to solve the mystery of this enigmatic structure.
Played in:
Fall 2019
Made it?
NO
Verdict:
Having found out that I'd be near Montreal while several of my Toronto ER-loving friends were visiting, I just had to try to schedule something with them. Of course, when people visit Montreal, they tend to target the same rooms all the time, and I've played a lot of those already. Top it with tight schedules (Errol had to leave before I even could join) and the remaining options were rather scarce. It was finally decided that I would join Mike & Ruby (along with their friends Ken & Ada) for a couple rooms at Missions Morpheus. Even though this venue doesn't turn up in "must-play" lists as much as it used to, MM rooms remain tough-yet-fair, with original puzzles and movie-inspired themes. I knew we'd have a good time.
This room in particular was deemed their hardest, and it sure felt that way to us. 😩 We made a couple wrong assumptions that ended up costing a lot of time. Even though we did see everything there was to see, we fell several minutes short from completion.
Of course, appreciation of a room shouldn't be based solely on difficulty, right? Yet to be honest, I think this was my least favorite MM room. I loved some of the puzzles, but a few others failed to impress me. The decor is also less impressive than in the other rooms - which makes perfect sense when you understand the game's inspired by "2001: A Space Odyssey", but remains a bit "bland" nonetheless. So overall, come for the challenge, or if you're a die-hard Kubrick fan, but don't expect to wow any would-be guests.
Lessons Learned (or re-learned):


Poster tirée du site web
Poster from their website


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
Atlantis: 90°S, 0°E
Emplacement:
Missions Morpheus, Montréal (https://www.missionsmorpheus.com/)
# de joueurs:
4-6 (jouée avec 5)
Durée:
60 min
Multiple:
Oui
Contraintes:
Non
Langue:
Bilingue (jouée en anglais)
Indices:
7 (Donnés via un walkie-talkie fourni)
Décomptes:
4 verrous, 19 déductions, 17 tâches
Description officielle:
Avril 2050. Le réchauffement climatique a provoqué une faille importante dans les glaces de l’Antarctique. Une équipe de paléontologues chargée de prélever des échantillons sur place a fait la découverte d’un bâtiment étrange aux allures futuristes. Les écritures en grec ancien inscrites au fronton et la datation au radiocarbone laissent place à l’inimaginable: pourrait-il s’agir d’un pavillon… de la mythique Atlantide?
Malgré toutes les précautions qui ont été prises, les vibrations des appareils utilisés pour l’ouverture de la porte principale ont provoqué la chute d’une paroi. L’équilibre précaire des glaces est rompu. Tout sera englouti d’ici 1 heure. 1 heure ! C'est tout ce que vous avez... pour percer le secret de l’énigmatique structure.
Jouée durant:
Automne 2019
Réussie?
NON
Verdict:
Ayant découvert que je serais dans la grande région montréalaise alors que plusieurs de mes confrères d'évasion torontois visitaient la métropole, je me devais de trouver le moyen de jouer avec eux. Évidemment, quand les gens visitent Montréal, ils ont tendance à tous vouloir essayer les mêmes salles, salles que j'ai déjà complétées. Rajoutez à ça des horaires très serrès (Errol a dû quitter avant même que je puisse les rejoindre) et vous comprendrez que les options étaient réduites. Il a finalement été établi que j'allais rejoindre Mike et Ruby (ainsi que leurs amis Ken et Ada) pour quelques salles chez Missions Morpheus. Même si cette entreprise ne se retrouve plus aussi souvent qu'avant dans la liste des "endroits à essayer à tout prix", ses salles demeurent difficiles sans être impossibles, avec des énigmes originales et des thèmes inspirés du cinéma. Je savais que nous y passerions un bon moment.
La salle dont il est question ici est officiellement leur plus difficile, et nous ne pouvons qu'être d'accord. 😩 Nous avons pris quelques mauvaises décisions qui nous ont coûté beaucoup de temps. Même si nous avons vu tout ce qu'il y avait à voir, il nous aurait fallu plusieurs minutes de plus pour tout résoudre.
Bien sûr, ce n'est pas le niveau de difficulté qui détermine l'appréciation globale d'une salle, pas vrai? Pourtant, en toute honnêteté, je crois que cette salle est celle que j'ai le moins appréciée chez Morpheus. J'ai adoré certaines des énigmes, mais d'autres ne m'ont pas impressionné du tout. Le décor non plus n'est pas aussi impressionnant - c'est très logique quand on sait que le jeu s'inspire du style épuré de "2001, l'Odyssée de l'espace", mais le sentiment "drabe" demeure. Donc si on résume, allez-y pour le défi, ou si vous êtes des fans du style visuel de Kubrick, mais ne prévoyez pas y épater la galerie.
Leçons à retenir (ou à réviser):

Saturday, November 23, 2019

Énigmorama 2019

Une soirée en SUPENIGMOSCOPE


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
Énigmorama 2019
Emplacement:
# de joueurs:
4 par équipe
Durée:
10 x 10 min
Salles Multiples:
Oui (ben, une par jeu)
Contraintes:
Oui
Langue:
Bilingue (jouée en français)
Indices:
1 par jeu (Donné en personne par un animateur sur place)
Décomptes:
26 verrous, 42 déductions, 47 tâches 😆
Description officielle:
Les Fugitifs sont fiers de vous présenter Énigmorama, la première édition de la plus grande (ok, la seule) compétition de jeux d’évasion au Québec! Il s’agit d’une compétition amicale où une dizaine de compagnies issues de l’industrie auront chacune créé une multitude d’énigmes que VOUS, les joueurs, aurez à résoudre en moins de dix minutes avec l’aide de votre équipe!!
En tant que joueurs, vous aurez à déterminer quelle compagnie aura créé les meilleures énigmes et sera couronnée entreprise suprême!! De plus, l’équipe ayant le cumulatif du meilleur temps sera sacrée équipe suprême d’évasion et se méritera la reconnaissance éternelle de tous les accros d’évasion.
Jouée durant:
Automne 2019
Réussie?
NON* - 1 salle échouée - un peu plus de 20 minutes restantes - 7 indices utilisés
Verdict:
Par une belle journée du mois de mai, nos amis les Fugitifs se sont rendus à Toronto pour y participer à la "Ultimate Puzzle Competition" organisée par Esc Room Addict. Ils ont tellement aimé l'idée qu'ils se sont dit: "Hey, on pourrait faire ça chez nous, mais en plus-mieux-bon!" Et bien entendu, puisqu'ils sont les Fugitifs, ils l'ont fait: 10 entreprises participantes, 22 équipes de 4 joueurs, le tout pour une bonne cause (la fondation Marie-Ève-Saulnier).
Le fonctionnement de l'événement était assez simple: les équipes (séparées en deux vagues d'inscriptions) allait jouer chaque mini-salle dans un ordre déterminé au hasard. Toutes les équipes seraient chronométrées simultanément, et une fois les 10 salles terminées, on cumulerait le temps total requis par chaque équipe. En parallèle, les équipes donneraient également des notes à chaque salle, et l'entreprise avec le meilleur score gagne. Simple et efficace!

La salle principale; chaque rideau cache une mini-salle
Main room layout, with every curtain hiding a mini-room
Après avoir été maintes fois cajolé, supplié, et finalement soudoyé à coup de produits Pepsi, j'ai décidé d'inscrire ma famille. On m'avait dit que nous pourrions jouer tous les 6, mais que (logiquement) notre performance ne compterait pas. J'ai donc nommé mon équipe "Les Six-Qualifiés" 😎. Mais voilà, coup de théâtre: mon plus jeune est tombé malade la veille, et nous nous sommes donc retrouvés à aller à St-Hyacinthe avec une équipe légitime.
En attendant que le jeu débute, on s'est posé la question: Énigmorama compte-t-elle comme un jeu d'évasion, voire comme dix? J'ai décrété que je suivrais la même logique qu'avec "La Station Oubliée" de chez Immersia: une salle. Donc, devait-on absolument réussir chaque mini-salle pour qu'Énigmorama compte comme une victoire? Nous sommes allés en ce sens, en ajoutant deux bémols: 1) une salle trop ardue, échouée par tous, ne compte pas; 2) si on termine dans le top 3 de la soirée (donc qu'on est publiquement acclamé), alors c'est une salle réussie.
Ce qui devait arriver arriva: il y a bel et bien eu une mini-salle trop difficile (celle d'inXtremis - désolé Étienne), mais un bris technique a fait en sorte qu'elle est soudainement devenue plus simple - les organisateurs ont simplement noté 10 minutes à tous, pour compenser. On a bel et bien échoué une salle, mais pas celle-là - celle de Vortex. Et, comble de malheur, on a fait le 4e meilleur temps de la soirée - le 6e meilleur de la journée.
Me voici donc devant 3 jeunes absolument scandalisés que leur excellente (ouin) performance ne soit pas considérée comme une réussite. En bout de ligne, j'ai même demandé à mon ami Guillaume de porter la question devant la communauté des Accros toute entière.
Les internautes ont jugé que la salle devrait compter comme une réussite... à la condition que les enfants fassent le ménage de leurs chambres respectives. Devinez quoi? La salle va compter comme un échec, en fin de compte. 😅
Leçons à retenir (ou à réviser):


Poster officiel de l'événement
Official event poster


If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
Énigmorama 2019
Location:
# of Players:
4 players per team
Duration:
10 x 10 min
Multi-Room:
Yes (well, one per game)
Constraints:
Yes
Language:
Bilingual (Played in French)
Hints:
1 per game (Delivered in person by an attendant)
Tally:
26 Locks, 42 Deductions, 47 Tasks 😆
Official Description:
(See French description)
Played in:
Fall 2019
Made it?
NO* - With a little over 20 minutes left - 7 hints used
Verdict:
Once upon a time last May, our friends les Fugitifs went all the way to Toronto to partake in Esc Room Addict "Ultimate Puzzle Competition". They had such a good time that they thought: "You know what, we could something like this back home, except double-plus-good." And of course, them being the Fugitifs, they went ahead and did it: 10 companies, 22 four-player teams, with a worthy cause to support (the Marie-Ève-Saulnier foundation).
The way the event work was fairly straightforward: the teams (split into two waves) would end up playing every mini-room in random order. Each team's time was recorded and tallied into a final score. Meanwhile, teams were also asked to rank each mini-room, so a winning company could also be established. Simple, yet effective.
After being asked, begged, and eventually bought up with the promise of free Pepsi, I registered my entire family as a team. We were told that all six of could play as one team, but that we'd be automatically disqualified - something I was perfectly ok with, even naming the team "Six-qualified". 😎 Things took an unexpected turn at the last minute, though, as my youngest got sick and my wife stayed home with him, making us a legit team all of a sudden.
While waiting for the event to start, I started wondering: would Énigmorama count as a room, or maybe even 10? I ruled the whole event should count as one room, following the same logic as with Immersia's "The Forgotten Station". So then, does it mean that failing a single mini-room would count as a failure for the whole? We went that way, after agreeing on two exceptions: 1) if every team fails a given room, that room doesn't count, and 2) if we make it to the top 3 of our wave, then it'd be a success no matter what (it'd be pretty silly to get publicly congratulated and then call it a failure).
Lo and behold: one of the room was indeed too hard (the one from inXtremis - sorry Étienne), but a technical failure reduced its complexity significantly (the organizers ended up marking 10 minutes to every team for that one, to stay fair). Our team did fail one of the mini-rooms, but not that one - the one from Vortex. And to top it all, we got the 4th best time of the night - 6th best time overall.
I now had to deal with 3 grumpy kids whining about their cruel dad counting the event as a "failed room" in spite of an excellent (right, right) performance. I ended up putting the whole matter up to vote in our local Facebook group. The result was that the room should count as a success... provided each of the kids would clean up their room. Well guess what? Failure doesn't look so bad after all, it seems. 😅
Lessons Learned (or re-learned):

Les organisateurs et représentants des entreprises
The organizers and company representatives

Thursday, November 14, 2019

The Death Cure: Donald Trump Death / Le Remède Mortel: L'Assassinat de Trump - Escape Room Gatineau - Gatineau

FAKE NEWS!


If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
The Death Cure: Donald Trump Death
Location:
Escape Room Gatineau, Gatineau (http://www.escaperoomgatineau.com/)
# of Players:
2-7 (Played with 4)
Duration:
50 min
Multi-Room:
Constraints:
Yes
Language:
Bilingual (Played in English)
Hints:
1 (Delivered in person, at the 30-minute mark, as necessary)
Tally:
14 Locks, 14 Deductions, 15 Tasks
Official Description:
(See French version)
Played in:
Fall 2019
Made it?
YES - With about 5 minutes left - 1 hint used
Verdict:
After a first game that was ripe with mysteries, this time I only had one: why does this room keep being remade, but only halfway? The room had debuted two years ago under the name "Scheherazade", then became known as "The Death Cure", then it evolved into "The Death Cure: Possessed", which was described a sequel... but with a warning that only new players should try it. 🤯 And now the room has been half-revamped once again, with a satirical stab at the American president. As far as I can tell, the "Death Cure" name reference has just been kept to warn players that part of the room hasn't changed.
The room ended up being my favorite of all three, for what it's worth. I was worried that the "Trump thing" might end up being a drag, but aside from 3-4 references, you can all but forget about the theme while playing. (Heck, I wish I could forget about Trump just as easily in real life. 😝)
Lessons Learned (or re-learned):


Photo thématique tirée du site web
Flavor picture from their website


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
Le Remède Mortel: L'Assassinat de Trump
Emplacement:
Escape Room Gatineau, Gatineau (http://www.escaperoomgatineau.com/)
# de joueurs:
2-9 (jouée avec 4)
Durée:
50 min
Salles Multiples:
Contraintes:
Oui
Langue:
Bilingue (jouée en anglais)
Indices:
1 (Donné en personne, après 30 minutes, au besoin)
Décomptes:
14 verrous, 14 déductions, 15 tâches
Description officielle:
Le président a été tuer (sic). Vous venez de le découvrir et vous croyez que si vous ne trouvez pas le coupable d'ici les services secrets arrive (sic), ils vont vous blâmer vous...
Jouée durant:
Automne 2019
Réussie?
OUI - Environ 5 minutes restantes - 1 indice utilisé
Verdict:
Après un premier jeu rempli de mystères, il ne m'en restait plus qu'un: pourquoi est-ce que cette salle est constamment refaite, mais seulement à moitié? La salle a vu le jour il y a deux ans sous le nom "Schéhérazade", puis a été renommée "Le Remède Mortel", et est ensuite devenue "Le Remède Mortel: Possédée", qui était présentée comme une suite... mais avec un avertissement que ceux qui avait joué à l'ancienne salle de ne devrait PAS l'essayer. 🤯 Et voilà que la salle se fait à moitié revamper une fois de plus, cette fois en satyrisant le président américain. Pour peu que je puisse dire, le "Remède Mortel" mentionné dans le titre ne sert qu'à prévenir les joueurs que certains éléments de la salle n'ont pas changé.
Cette aventure s'est avérée être ma préférée des trois, toutes choses étant relatives. Je craignais que l'angle "Trump" rende le jeu un peu lourd, mais mis à part 3 ou 4 références, vous pouvez faire fi du thème pendant le jeu. (D'ailleurs j'aimerais bien qu'on puisse aussi facilement oublier Trump dans la vraie vie. 😝)
Leçons à retenir (ou à réviser):

Prison Break / La Prison - Escape Room Gatineau - Gatineau

"♫ Free... as a bird... "


NOTE: I received a special discount on this game.
If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
Prison Break
Location:
Escape Room Gatineau, Gatineau (http://www.escaperoomgatineau.com/)
# of Players:
2-9 (Played with 4)
Duration:
50 min
Multi-Room:
Yes
Constraints:
Yes
Language:
Bilingual (Played in English)
Hints:
1 (Delivered in person, at the 30-minute mark, as necessary)
Tally:
11 Locks, 10 Deductions, 9 Tasks
Official Description:
(See French version)
Played in:
Fall 2019
Made it?
YES - With about 5 minutes left - 1 hint used
Verdict:
After a rather memorable game session back in Summer 2018, I was curious to see how things would go this time. In fact, to be honest, I was curious about a lot of things: why was "Escapade Ultime" renamed into the significantly more generic "Escape Room Gatineau"? 🤨 Why aren't players warned in advance that a working cell phone is required in order to complete this room? 😶 Why doesn't the website description of the room match the introduction given by the host before the game begins? 🤨 Given that the city fire department forced the company's closure for a few months, why not revamp the rooms rather than just shift locks from one area to another? 🤔 And if the players' freedom of movement is a concern, why are players still stuck in shackles they can't easily remove? 🤯
But hey, we came to have fun, and all in all we did enjoy ourselves. I just don't feel I can recommend the game given the way it's been altered. As we were brought into the room, the attendant explained how players used to be split into locked cells, but that nowadays those cell doors are just left open. The puzzles that used to lock those cells are still in the game... but they've all been relocated to a single other door. 😟 The whole thing felt like a temporary workaround... except it doesn't seem that there are plans for improvement in the short-term.
Lessons Learned (or re-learned):


Photo thématique tirée du site web
Flavor picture from their website


NOTE: J'ai reçu un rabais spécial pour cette salle.
Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
La Prison
Emplacement:
Escape Room Gatineau, Gatineau (http://www.escaperoomgatineau.com/)
# de joueurs:
2-9 (jouée avec 4)
Durée:
50 min
Multiple:
Oui
Contraintes:
Oui
Langue:
Bilingue (jouée en anglais)
Indices:
1 (Donné en personne, après 30 minutes, au besoin)
Décomptes:
11 verrous, 10 déductions, 9 tâches
Description officielle:
Un voyage entre amis peut être une expérience formidable. C'est pourquoi vous et vos amis avez décidé de faire un voyage en voiture et d'explorer l'état de New York pendant quelques semaines. Le plaisir se termine rapidement cependant, quand vous êtes tous témoins d'un meurtre et que vous êtes condamné à tort pour le crime! Votre seule chance est arrivée. Le gardien a quitté son poste et vous avez 45 minutes jusqu'à l'arrivée du prochain gardien.
Jouée durant:
Automne 2019
Réussie?
OUI - Environ 5 minutes restantes - 1 indice utilisé
Verdict:
Après une session de jeu plutôt mémorable durant l'été 2018, j'ai bien curieux de voir comment les choses iraient cette fois-ci. En fait, pour être honnête, j'étais curieux à propos d'un bon nombre de choses: pourquoi est-ce que "Escapade Ultime" a changé de nom pour le beaucoup plus générique - et anglo - "Escape Room Gatineau"? 🤨 Pourquoi les joueurs ne sont-ils pas prévenus de la nécessité d'avoir un cellulaire en état de marche pour compléter cette salle? 😶 Pourquoi la description tirée du site web ne correspond pas à l'introduction donnée au début du jeu? 🤨 Étant donné que l'entreprise a été forcée à la fermeture durant quelques mois, pourquoi ne pas en avoir profité pour revamper les salles, plutôt que de simplement déplacer des cadenas d'un endroit à un autre? 🤔 Et si la liberté de mouvement des joueurs est une préoccupation, pourquoi continuer d'attacher les joueurs avec des menottes difficiles à retirer? 🤯
Bon, nous étions venus avec l'intention de nous amuser, et nous avons passé un bon moment. N'empêche, je ne vois pas comment je pourrais recommander cette salle vu la manière dont elle a été modifiée. Après nous avoir mené dans la salle, le responsable nous a expliqué que les joueurs étaient autrefois emprisonnés dans ces cellules séparées, mais que désormais ces cellules demeurent ouvertes. Les énigmes qui servaient à les ouvrir sont encore en jeu... mais toutes empilés sur une autre porte. 😟 On aurait dit un arrangement temporaire... sauf qu'il ne semble pas y avoir de plans pour des correctifs futurs.
Leçons à retenir (ou à réviser):

Saturday, November 9, 2019

Jeu de table - Mystery House: Adventures in a Box - Cranio Creations

"Vous choisissez la boîte! Voyons ce qu'il y a dans la boîte."



Éditeur:
Cranio Creations
Concepteurs:
Antonio Tinto, Alex Ortolani
Artistes:
Daniela Giubellini, Alessandro Paviolo
Langues:
Italien, Anglais
# of Players:
1-5 sur la boîte (je recommande 3 ou 4)
Âge:
14 ans et + (moi je dirais 10 ans ou plus, selon le thème)
Durée:
60 min

Références sur le site BoardGameGeek:

Concepts et mécaniques de jeu

Composantes du jeu
  • Alors que la majorité des "jeux d'évasion en boîte" font simplement référence à leur format d'emballage, "Mystery House" se joue véritablement dans sa boîte. Un emballage extérieur contient une autre boîte avec un fond de plastique, dans laquelle se range le reste du matériel, mais qui fait elle aussi partie des composantes du jeu.
  • Le jeu utilise le concept de "scénarios", et deux scénarios sont inclus dans la boîte de base. Des scénarios additionnels devraient être mis sur le marché dans le futur.
  • Outre le contenu de la boîte, le jeu requiert également une appli gratuite (disponible sur iOS et Android).
  • Un scénario se constitue essentiellement de 2 paquets de cartes. Les cartes "Object" sont numérotées et sont révélées à tout le groupe lorsque l'appli l'annonce - une mécanique assez commune.
  • (source: boardgamegeek.com)
  • Les cartes "Location" sont beaucoup plus intéressantes. Elles sont toutes pleinement illustrées sur les deux faces, et forment l'essence de l'univers du jeu. Durant la mise en place initiale, le paquet entier doit être inséré dans les fentes situées sur le dessus de la boîte, en fonction des coordonnées inscrites sur chaque face. Le côté "bleu" est celui qui révèle le moins de surprises, mais idéalement les joueurs devraient regarder les cartes le moins possible.
  • Lorsque la partie commence, les joueurs peuvent regarder à travers toutes les petites "fenêtres" qui entourent la boîte, pour en figurer le contenu. La copie du jeu avec laquelle j'ai joué incluait des lampes de poche miniatures "officielles", mais n'importe quelle source de lumière peut être employée.
  • (source: boardgamegeek.com)
  • L'appli sert à obtenir de l'information sur tout ce que vous parvenez à distinguer à l'intérieur de la boîte. Vous choisissez d'abord les bonnes coordonnées, puis vous obtenez une liste de choses qui peuvent - ou pas! - être présentes sur la carte. Si vous choisissez un objet qui s'y trouve, vous obtenez alors quelques informations additionnelles. On peut aussi vous dire de prendre une carte Objet. Remarquez que vous pouvez également vous faire répondre que l'élément en question "est encore hors de votre portée".
  • (tiré du manuel d'instructions)
  • L'appli fonctionne de manière semblable quand vient le temps d'entrer un code (vous choisissez les bonnes coordonnées, appuyez sur "Enter Code" et si l'endroit a une combinaison qui lui est associée - ou un mot de passe, ou autre chose du genre - vous pourrez alors l'entrer) ou d'utiliser un item (vous choisissez les coordonnées, puis "Use Item", et on vous donnera une liste des cartes déjà obtenues). Notez par contre qu'une pénalité de 20 secondes sera retranchée de votre temps restant si vous faites la moindre erreur (entrer un mauvais code, tenter d'examiner une chose qui n'est pas sur la carte, etc).
  • Au fur et à mesure que vous progressez dans le jeu (en entrant des codes valides, en utilisant le bon objet au bon endroit, etc.) le jeu vous demandera de retirer des cartes "Location" de la boîte, ce qui vous aidera à mieux voir certaines sections et vous permettra d'interagir avec plus de choses dans l'appli.
Pour
  • Je trouve que cette mécanique de style "épiez aux fenêtres" est une brillante manière d'émuler la fouille qui se fait habituellement dans une Escape Room.
  • De même, il devient très satisfaisant de retirer des cartes au fil de notre progrès.
  • Les deux scénarios inclus m'ont plu - j'ai très hâte d'en jouer d'autres!
  • Le jeu n'abîme pas ses composantes, ce qui veut dire que vous pouvez le revendre, le prêter à d'autres, etc.
Contre
  • L'emballage externe (la "boîte" qui contient la boîte, si vous aimez mieux) est très fragile. D'accord, elle n'est pas utilisée par le jeu en soi, mais pour le rangement, on se rapproche davantage d'un emballage de jouet que d'une boîte de jeux de société haut de gamme.
  • On trouve des fautes d'anglais assez évidente dans l'appli. (Mais j'ose croire que ce sera corrigé sous peu.)
Les suggestions de la maison

Pour maximiser votre expérience de jeu, je vous suggère ceci:
  • Entendez-vous sur une méthode
    Avant même de démarrer le chronomètre, prenez le temps de discuter en équipe pour vous mettre d'accord sur la meilleure manière d'aborder la boîte. Vous sentez-vous obligés de voir tout ce qu'il y a à voir? Pour le bon déroulement du jeu, il est plus simple de pas constamment retourner la boîte dans tous les sens - les joueurs peuvent se partager les 4 côtés de la boîte, et ne faire de rotation que s'ils se sentent coincés. De même, si les joueurs sont à l'aise avec cette idée, une seule et même personne peut s'occuper de manipuler l'appli (et lire tout le texte) sans jamais regarder dans la boîte. Vous n'avez qu'à ignorer les messages disant de passer la tablette au joueur suivant. (En fait, c'est même ce que recommande le manuel pour une partie à 5 joueurs.)
  • Éclairage maximum
    Il peut être tentant de se dire "oh, on est sensé jouer avec des lampes de poche, alors tamisons l'éclairage". Oh que non. Le manque d'éclairage est une plaie dans les jeux d'évasion, et c'est tout aussi vrai ici.
  • Toujours explorer
    Un réflexe de jeu tout à fait naturel serait de remarquer: "Oooh! Je peux voir des chiffres gravés sur ce mur. Il y a un trois, puis, heu, peut-être un quatre?" La première chose à faire dans ce cas est d'appuyer sur le bouton "Explore" pour vérifier si ces coordonnées n'auraient pas une option "Numbers" (ou "Scratches", "Markings", "Graffiti", et ainsi de suite). Vous allez peut-être recevoir une carte qui vous donnera une bien meilleure vue des chiffres en question.

Mes résultats avec chaque scénario

The Lord of the Labyrinth
Difficulté officielle: ?
Joué avec: 4 joueurs
Réussi? NON

Family Portrait
Difficulté officielle: ?
Joué avec: 5 joueurs
Réussi? OUI

Boardgame - Mystery House: Adventures in a Box - Cranio Creations

"You took the box! Let's see what's in the box."



Publisher:
Cranio Creations
Designer:
Antonio Tinto, Alex Ortolani
Artists:
Daniela Giubellini, Alessandro Paviolo
Languages:
Italian, English
# of Players:
1-5 on the box (I personally recommend 3 or 4)
Age:
14+ (I'd say 10+ unless theme because an issue)
Duration:
60 min

BoardGameGeek References:

Game Design & Mechanics

Game Components
  • While most "escape room in a box" games are just referring to packaging, "Mystery House" is genuinely played inside its box. There's an outer packaging that contains another box (open, with a plastic base), inside of which you can stow the rest of game material, but that inner box itself is one of the main game components.
  • The game is scenario-based, with two such scenarios included in the game box. Additional scenarios should be sold separately in the future.
  • Aside from the box' contents, the game also requires a free app (available on iOS and Android).
  • A scenario is basically two sets of cards. Object cards are numbered cards that are revealed to the group whenever the app says so - a fairly standard system.
  • (source: boardgamegeek.com)
  • Location cards are a lot more interesting. They're double-sided, fully-illustrated pictures that constitute the gist of the game. During the initial setup, the entire deck must be inserted in the card slits at the top of the box, based on coordinates found on each card side. The "blue" side of any given card is the "less spoily" one, but ideally players should look at the Location cards as little as they can.
  • Once the game begins, players are allowed to look into all the tiny "windows" around the game box, to peek at its contains. It is suggested to keep the box at eye level, by piling it on top of other game boxes. The copy I played had a set of "official" penlights, but any light source can be used.
  • (source: boardgamegeek.com)
  • The app can be used to gather info about whatever you manage to see inside the box. You select the right coordinates in the app, then you'll get a list of items that may or may not be present on the location card. If you select one that is, you'll get a bit of additional info. You might also be asked to draw one of the Object cards. Note that you could possibly be told that the thing you want to look at "cannot properly be reached yet".
  • (from the game manual)
  • The app works in a similar manner for entering codes (you pick coordinates, select "Enter Code", and if a code/password needs to be provided here, you'll be able to input it) and using items (you pick coordinates, select "Use Item" and get a list of the cards you already have). Note that whenever you make a mistake (enter the wrong code, try to look at something that isn't there, etc.), 20 seconds are removed from your remaining time.
  • As you make progress in the game (enter the right code, use the right item, and so on), you'll be asked to remove Location cards from the box, making it easier to view some sections and allowing you to "reach" more things when using the app.
Pros
  • I think the "peek through windows" system does a wonderful job at replacing the "search" mechanic you find in escape rooms.
  • Likewise, the "removing location cards" mechanic feels quite satisfactory.
  • The two included scenarios are pretty solid - I can't wait to play more!
  • The game doesn't scrap any components, so it can be shared, and borrowed.
Cons
  • The outer packaging (the "box containing the box", if you will) is very flimsy. Granted, that part's not needed when playing the game, but as storage goes, it's closer to "toy packaging" than to modern boardgame boxes.
  • There were glaring English mistakes in the app text. (Though we can hope those will eventually get fixed.)
House Rules & Suggestions

To get the best gameplay experience, I suggest you do the following:
  • Decide on a gameplay pattern first
    Before you start that timer, have a chat with your teammate, and try to figure how best to tackle the box. Do you feel compelled to see everything there is? From a game flow perspective, it might be a good thing to avoid rotating the box too often - players can split the sides among themselves, and rotate the box only when they're stuck. Likewise, if one player is comfortable using the app (and reading all the flavor text) and doesn't mind not looking inside the box, then you could choose to ignore the app's requests to switch player, and leave it always with the same person. (In fact that's what the rulebook recommends with 5 players.)
  • Get plenty of lighting
    It might be tempting to say "oh, you're supposed to play with flashlights, so let's dim the surroundings light". Don't. Lack of proper lighting is a common pet peeve with Escape Rooms, and it's just as true here.
  • Always Be Exploring
    A perfectly natural reflex would be to go "Oooh! I can see some numbers scratched on that wall. There's a one, and hrm, maybe a four?" The first thing you should do here is to hit the Explore button and see whether the room as a "Numbers" options listed (or "Scratches", "Markings", "Graffiti", and so on). You might end up drawing a card with a much better view of those hard-to-see markings.

Scenario Results

The Lord of the Labyrinth
Official difficulty: ?
Played with: 4 players
Made it? NO

Family Portrait
Official difficulty: ?
Played with: 5 players
Made it? YES

Saturday, October 26, 2019

The Reflection of Madness / Le Reflet de la Folie - Codex - Laval

"♫ It finally happened, happened... "


If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
The Reflection of Madness
Location:
# of Players:
2-8 (Played with 4)
Duration:
60 min
Multi-Room:
Yes
Constraints:
No
Language:
Bilingual (Played in English)
Hints:
Unlimited (Delivered via a monitor near the entrance, when requested by pushing a button)
Tally:
6 Locks, 14 Deductions, 15 Tasks
Official Description:
This time, you will need to visit two new, separate universes... You will be sent to the home of Dr. Octavius Garcin, ex-university professor of myths and legends, and specialist in supernatural phenomena. One day, the professor’s wife, Agatha, developed a strange and sudden illness that no doctor could diagnose. It wasn’t long before she passed away, leaving Octavius in a dire and depressive state of mind. Unable to continue his job, he quit the university, became a recluse in his home, and obsessively devoted himself to his research.
Many years later, he discovered an old tome that described the multiverse theory: thousands of parallel universes exist in which different events influenced their respective histories differently. This event opened on old wound and gave him an idea: perhaps a version of his wife was alive and well in one of these other universes. He could perhaps see Agatha again... Invigorated by this idea, he drastically switched fields of research, and concentrated maniacally on the multiverse. Soon after, one day he received a bizarrely-shaped parcel from an ex-colleague from the university. Inside, he found an unusual artefact, accompanied by a simple note: ‘This artefact could possibly aid you in your research. Cordially, Dr. S.W.’
Dr. Garcin frantically removed the object from its package and examined it in his study. It was indeed the artifact that the old book had described; an ancient relic supposedly imbued with an occult magic, capable of opening a rift in space-time, and therefore also inter-dimensional travel. Possessed by blind obsession, Octavius forgot his scientific notions and put all his faith into this “magical” object. He succeeded, with little effort, in opening a portal in his study, which he immediately went through... This is where your mission begins.
According to our analysts, the universe on the other side of the rift is called Yuggoth. This universe transforms its appearance according to one’s most recent memories. However, this seems to be a kind of mirror-world, where your memories turn against you, and emanate a gloomy, somber and miserable feeling. Unfortunately, while the portal stayed open, some Yuggoth creatures managed to infiltrate Dr. Garcin’s universe. Fortunately, given the size of the portal, only small creatures made their way through, and the Codex Agents Termination Squad (C.A.T.S.) succeeded in neutralizing them. However, the rift may be quickly enlarging again, leaving enough space for larger, more terrifying creatures to get through. Your mission: explore Dr. Garcin’s home, and re-close the portal. Due to Dr. Garcin’s inexperience and incompetence in the field of inter-dimensional travel, you can only re-close the rift from the other side. You will be trapped in Yuggoth, but, considering that this world copies your memories, there should also be a teleporter on the other side. Unfortunately though, as your memories will be turned against you, there is a good chance that the return trip will not be easy.
Played in:
Fall 2019
Made it?
YES - With about 20 minutes left - 1 hint used
Verdict:
The last adventure of the day with my new American friends occurred back at Codex, in this theme-heavy room. To be honest, even if I've played in plenty of lovecraftian universes (and will assuredly keep playing in them), I'm not particularly fan of the genre, and the fairly extensive introduction (as you can see above) had me a bit worried. And yet... it works. I ended up warming up to the overall premise (which boils down to: "You guys have to go in there to plug a hole in the multiverse, and then you'll be stranded on the other side, but we're hoping this handmade thingamabob will be enough to help you get back here. Nice knowing ya!" 😯), and this is Codex we're talking about, so of course the whole thing looks great.
We did pretty well overall, but not well enough to make it to the top 10. Drats! Guess James will have no choice but to come to Mtl once again, if he wants to go to posterity, right? 😄
Lessons Learned (or re-learned):


Photo basée sur la salle réelle, tirée du site web
Altered room picture from their website


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
Le Reflet de la Folie
Emplacement:
# de joueurs:
2-8 (jouée avec 4)
Durée:
60 min
Multiple:
Oui
Contraintes:
Non
Langue:
Bilingue (jouée en anglais)
Indices:
Illimités (Donné via un écran près de l'entrée, lorsque l'on appuie sur un bouton)
Décomptes:
6 verrous, 14 déductions, 15 tâches
Description officielle:
Vous devrez visiter deux nouveaux univers cette fois... On vous envoie dans la demeure de Dr. Octave Garcin, ex-professeur universitaire et spécialiste des phénomènes surnaturels. Un jour, sa femme développe une étrange maladie, aucun médecin ne peut l’identifier et donner un diagnostic. Il n’en fût pas long avant que sa douce moitié s’éteigne, le laissant baigner dans une peine douloureuse et dépressive. Incapable de continuer à enseigner, il quitte son emploi, se reclus chez lui, et se consacre à ses propres recherches.
Plusieurs années plus tard, il tombe sur un vieil ouvrage mentionnant la théorie du multivers; il existerait des milliers d’univers parallèles dans lesquels différents événements majeurs auraient influencé le cours de leurs Histoires respectives. Ceci ouvre une ancienne plaie et lui donne une soudaine idée; sa femme pourrait être vivante et en pleine santé dans un autre univers. Il pourrait la revoir... Enivré par l’idée, il change drastiquement de domaine de recherche et se concentre maniaquement sur le multivers. Étrangement il reçoit peu après un paquet venant d’une ancienne collègue de l’université. À l’intérieur s’y trouve un artefact insolite et une note: “Ceci pourrait peut-être vous aider dans vos recherches. Cordialement, Dr. S.W.”.
Frénétiquement, Dr. Garcin arrache l’objet de sa boîte et s’élance dans son bureau. C’était bel et bien l’artefact décrit dans son manuel : une ancienne relique supposément imbue d’une magie occulte qui serait capable d’ouvrir une faille dans l’espace-temps, et ainsi de traverser d’un univers à l’autre. Pris d’une obsession aveugle, Octave oublie ses notions scientifiques et donne toute sa foi en cet objet “magique”. Il réussit avec peu d’efforts à ouvrir un portail dans son bureau et s’y précipite tête première… C’est ici que votre mission commence.
Selon nos agents analystes, l’univers qu’il a ouvert s’appelle Yuggoth. Cet univers transforme son apparence en se basant sur vos souvenirs. Toutefois, ceux-ci seront retournés contre vous et sembleront macabres, sombres et tristes. La faille est restée ouverte depuis un certain temps maintenant et quelques créatures de Yuggoth ont infiltré l’univers du Dr. Garcin. Heureusement, étant donné la taille de la faille, seulement de petites créatures ont pu s’infiltrer, et nos agents Codex spécialisés en extermination de vermine (C.A.T.S.¹) ont réussi à les neutraliser. Par contre, la faille s’élargit rapidement laissant place à de plus grandes terreurs. Votre tâche: explorer la demeure du Dr. Garcin et fermer la faille. À cause de l’inexpérience et l’incompétence du docteur en voyage inter-univers, vous pourrez seulement fermer la faille de l’intérieur. Vous serez coincés à Yuggoth, mais étant donnée que cet univers copie vos souvenirs il devrait y avoir un téléporteur de retour. Par contre, puisque vos souvenirs seront tournés contre vous, il y a des bonnes chances que le retour ne soit pas facile.
Jouée durant:
Automne 2019
Réussie?
OUI - Environ 20 minutes restantes - 1 indice utilisé
Verdict:
La dernière aventure que j'allais partager avec mes nouveaux amis américains se déroulait chez Codex, dans cette salle au thème bien senti. Pour être bien honnête avec vous, j'ai beau régulièrement jouer dans des univers à la sauce Lovecraft (et même si je vais continuer de le faire), je ne suis pas un grand fan de ce thème. De plus, la mise en situation plutôt complexe et élaborée (comme on peut voir ci-dessus) m'inquiétait un peu. Mais en fin de compte... ça fonctionne. J'ai fini par prendre goût à la prémisse (qui se résume en gros à: "OK les gars, vous allez colmater une brèche dans le multivers, pis ensuite vous allez être pognés de l'autre bord, alors v'là une bébelle patentée à la main qui on espère va être assez pour vous ramener. Hey, bonne chance, là!" 😯), et puisque c'est de Codex dont il s'agit, les décors sont bien sûr impeccables.
Nous avons bien performé, mais pas assez pour se mériter une place au top 10. Zut! J'imagine que James n'aura d'autre choix que de revenir faire un tour dans le coin, question de s'inscrire à la postérité, pas vrai? 😄
Leçons à retenir (ou à réviser):


Beyond Medusa's Gate - Escaparium - Laval

"♫ Co-co-co-cold hearted... Ssssnake... "


If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
Beyond Medusa's Gate
Location:
# of Players:
2 or 4 (4 recommended) (Played with 4)
Duration:
60 min
Multi-Room:
Yes (in the VR world, anyway)
Constraints:
Yes
Language:
Bilingual (Played in English)
Hints:
Unlimited (Delivered by an attendee, when called out by raising both your arms)
Tally:
4 Locks, 21 Deductions, 20 Tasks
"Official Description": (taken from a different website)
Greece 445 B.C. in an age of eloquent philosophers, merciless gods, and death-promising oracles. Somewhere on the Peloponnese peninsula, in a vast Aegean coastal cave, an old artifact has been hidden. It could be the legendary ship of the Argonauts...
Using the Animus simulation program and our database of recorded genetic memories, we will send you back to Greece. Find the ship, if it exists...
Played in:
Fall 2019
Made it?
YES - With over 15 minutes left - no hint used
Verdict:
And so, like I already explained, 3 American tourists and myself were now rushing to wedge another VR experience in between two games. Let's jump right in!
"Beyond Medusa's Gate", while not a sequel, is a newer VR adventure set in the "Assassin's Creed" universe. It does a good job at including all the clever tricks and concepts showcased in the previous game, while adding a few of its own. In fact, while it remains puzzle-heavy, the whole thing is more reminiscent of an action-adventure game than a traditional Escape Room. If you're thinking about playing both games, you should start off with The Lost Pyramid, but if you're planning on doing a single one, go for Medusa's.
Case in point: getting through this game took us almost 50% longer, which meant that we immediately had to leave Escaparium after playing. I still managed to get some feedback from my new friend James afterwards. Having played a number of VR games in different venues, he told me that most of the inconveniences we experienced (tracking errors, motion-sensing glitches, minor lag) were due to the VR hardware being from an older generation than the cutting-edge stuff. Ah well - I still thoroughly enjoyed my experience.
Lessons Learned (or re-learned):


Capture d'une image du jeu
Actual game capture


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
Beyond Medusa's Gate
Emplacement:
# de joueurs:
2 ou 4 (4 recommandés) (jouée avec 4)
Durée:
60 min
Multiple:
Oui (dans le monde virtuel, du moins)
Contraintes:
Oui
Langue:
Bilingue (jouée en anglais)
Indices:
Illimités (Donnés en personne, lorsque appellé en levant les deux bras en l'air)
Décomptes:
4 verrous, 21 déductions, 20 tâches
Description officielle:
445 av. J-C. La Grèce traverse un âge tiraillé entre l'éloquence des philosophes, les promesses apocalyptiques des oracles, et l'impitoyable volonté de puissantes divinités. Une légende datant de cette époque raconte que le mythique navire Argo est dissimulé quelque part sur la péninsule du Péloponnèse, dans une vaste grotte de la côte égéenne. Celui-ci pourrait encore contenir la fabuleuse Toison d'Or, tant convoité par Jason et son équipage, les Argonautes. Grâce à l'Animus, une simulation est reconstruite à partir de traces ADN. Celle-ci permettra à votre équipe d'aventuriers de se retrouver plongée dans la Grèce antique, à la recherche de l'Argo, si toutefois il existe... Saurez-vous relever les épreuves et affrontez les périls de cette quête ?
Jouée durant:
Automne 2019
Réussie?
OUI - Plus de 15 minutes restantes - aucun indice utilisé
Verdict:
Or donc, comme je l'ai déjà expliqué, 3 touristes américains et moi-même étions maintenant à la course pour réussir à faire tenir une autre session de réalité virtuelle, entre deux autres jeux. Sautons donc dans le vif du sujet.
"Beyond Medusa's Gate", sans vraiment être une suite, est une nouvelle aventure, plus récente, dans l'univers de "Assassin's Creed". Elle parvient bien à inclure tous les éléments intéressants de son prédécesseur, en rajoutant quelques trucs qui le sont tout autant. En fait, même si le jeu contient encore bon nombre d'énigmes, le tout rappelle davantage un jeu d'action-aventure qu'un jeu d'évasion traditionnel. Si vous prévoyez faire les deux aventures, je suggère fortement de commencer par "Escape From the Lost Pyramid", mais si vous ne souhaitez n'en faire qu'une, tenez-vous en à "Medusa".
En accord avec ce que je viens de dire, il nous a fallu presque 50% plus de temps pour conclure cette partie, ce qui nous a obligé à quitter Escaparium à la hâte, tout de suite après. Ça ne m'a quand même pas empêché d'obtenir un peu de "feedback" de mon nouvel ami James, par la suite. Celui-ci ayant essayé nombre de jeux en réalité virtuelle à plusieurs endroits, il m'a dit que la plupart des petits problèmes rencontrés durant le jeu (erreurs de positionnement, problème de détection de mouvement, petits délais) étaient dus à l'utilisation de matériel RV plus ancien que ce qui se fait présentement de mieux sur le marché. Et bien soit - j'ai tout de même adoré mon expérience.
Leçons à retenir (ou à réviser):


Escape the Lost Pyramid - Escaparium - Laval

"♫ Running down a dream... "


If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
Escape the Lost Pyramid
Location:
# of Players:
2 or 4 (4 recommended) (Played with 4)
Duration:
60 min
Multi-Room:
Yes (in the VR world, anyway)
Constraints:
Yes
Language:
Bilingual (Played in English)
Hints:
Unlimited (Delivered by an attendee, when called out by raising both your arms)
Tally:
1 Lock, 10 Deductions, 9 Tasks
Official Description:
February 1928. An expedition led by Sir Beldon Frye disappears somewhere in the Sinai Peninsula. A team of four and a dozen local porters were looking for the Lost Pyramid of Nebka... Or more precisely, “something” that should have been there. They were never seen again. Using the simulation reconstructed from their DNA memory, your team will put themselves in the shoes of the explorers. Find out what happened to the expedition. And more importantly, locate what they were looking for.
Played in:
Fall 2019
Made it?
YES - With a little under 30 minutes left - no hint used
Verdict:
As soon as I learned that fellow enthusiast James Cobalt was coming to visit Montreal rooms, all the way from Boston, with a couple friends, I immediately tried to wedge myself somewhere within that visit. It soon became clear that this would make for a frantic encounter, due to my own schedule, but also to the fact that James and his friends were hoping to squeeze 2 VR game sessions before we'd head for a "proper" room. This meant we'd have to perform well enough to play those VR games back-to-back, or give up on the second.
And perform we did, fortunately! 👍 The puzzles were quite straightforward, and whenever a duo of players got stuck somewhere, the other was able to help them out quickly. The only drawback to that is that it didn't leave me with a lot of time to properly enjoy the gorgeous virtual scenery.
I had only played a single VR game beforehand, and although that first one had felt more like a "proper" escape room, UbiSoft's offering definitely seemed like a big improvement to me, with its autonomous VR backpacks that give you completely freedom of movement. James, who had played a number of VR games elsewhere, wasn't as enthusiastic as I was... but since we didn't have time to talk between our game sessions, that part will wait until my next post. 😉 Stay tuned!
Lessons Learned (or re-learned):


Capture d'une image du jeu
Actual game capture


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
Escape the Lost Pyramid
Emplacement:
# de joueurs:
2 ou 4 (4 recommandés) (jouée avec 4)
Durée:
60 min
Multiple:
Oui (dans le monde virtuel, du moins)
Contraintes:
Oui
Langue:
Bilingue (jouée en anglais)
Indices:
Illimités (Donnés en personne, lorsque appellé en levant les deux bras en l'air)
Décomptes:
1 verrous, 10 déductions, 9 tâches
Description officielle:
Février 1928. Une expédition dirigée par Sir Beldon Frye disparaît quelque part dans la péninsule du Sinaï. Quatre explorateurs et une douzaine de porteurs étaient à la recherche de la pyramide perdue de Nebka... ou plus précisément de «quelque chose» qu’elle renfermait. Ils n'ont plus jamais été revus. Grâce à l’Animus, une simulation reconstruite à partir de leur mémoire ADN, votre équipe se glissera dans la peau des explorateurs. Affrontez les mystères de la pyramide de Nebka, franchissez les obstacles qui se sont présentées à l’équipe d’origine, et tentez de découvrir ce que Sir Beldon Frye recherchait.
Jouée durant:
Automne 2019
Réussie?
OUI - Un peu moins de 30 minutes restantes - aucun indice utilisé
Verdict:
Dès que j'ai appris que James Cobalt, un confrère bostonien amateur de jeux d'évasion, allait venir visiter Montréal avec quelques amis, j'ai immédiatement fait des pieds et des mains pour m'immerser dans cette visite. Il s'est rapidement avéré que notre rencontre allait être sous le thème de la hâte, dû à mon propre horaire mais aussi au fait que James et ses amis avaient l'intention de se taper deux séances de réalité virtuelle avant que nous n'allions visiter une "vraie" salle. Nous allions donc devoir très bien performer dans ces jeux, sous peine de devoir abandonner.
Heureusement, pour performer, on a performé! 👍 Les énigmes étaient n'étaient jamais très tordues, et à chaque fois qu'un duo de joueurs se retrouvait coincé quelque part, l'autre duo lui venait rapidement en aide. Le seul inconvénient à cette méthode est que ça ne m'a pas laissé beaucoup de temps pour apprécier le paysage virtuel.
Je n'avais joué qu'à un seul autre jeu d'évasion en VR, et même si cette première ressemblait davantage à une "vraie escape room", cette proposition d'UbiSoft m'a semblé une grosse amélioration, avec ses kits portables qui offrent une liberté de mouvement totale. James, qui a joué à bon nombre de jeux VR ailleurs, ne partageait pas mon enthousiasme... mais puisque nous n'avons pas eu le temps de parler entre les parties, cette partie de l'histoire attendra, elle aussi. 😉 À bientôt!
Leçons à retenir (ou à réviser):