Showing posts with label forkids. Show all posts
Showing posts with label forkids. Show all posts

Tuesday, April 28, 2020

Book - "Escape This Book!" series

Drawing the line


   
 


Publisher:
Author:
Bill Doyle
Illustrator:
Sarah Sax
# of Players:
1

Game Design & Mechanics
  • The books in this series are very similar in their format: hardcover, filled to the brim with illustrations, and following the classical "Choose Your Own Adventure" pattern of navigating through pages out of order.
  • The author invites children to embark on an interactive adventure through something he calls "the 3 Ds": Doodle, Decide & Demolish.
  • "Decide" is fairly obvious to anyone who played CYOA books: the reader will have to make a decision, and go to the correponding page to follow the story.
  • Source: ETB - Titanic
  • "Doodle" means that the reader will be regularly asked to draw things onto the page they're looking at. Sometimes it'll be just for fun, but there will also be cases where the decisions you made while drawing ("How many legs does your monster have?") will have an impact on your progress. Finally, there are also traditional puzzles & mazes that are meant to solve by doodling directly in the book.
  • Source: ETB - Tombs of Egypt
  • "Demolish" is all about ripping pages. You'll be asked to poke holes through a few pages, choose a piece to tear off and read what's behind it, that sort of stuff.
  • Source: ETB - Tombs of Egypt
  • Every book is really divided into 3. Early on, the reader is invited to select a main path to follow early on, see it to conclusion, then try another.
  • At the end of each book is an appendix ("Escapologist Files") containing all sorts of interesting (and sometimes useful) trivia. There are also answers for every puzzle and game found in the book.
Pros
  • The books look good (well, as long as you like the art style - I do) and feel very nice (being hardcover and all).
  • Although I'm definitely not the target audience, I'm sure youngsters would have a good time with these.
Cons
  • There is no stretch by which this could really be considered an "escape book". It' got the name, and the theme, but that's about it.
  • In fact, it hardly is an CYOA book either. Aside from the 3 main paths, most of the alternative choices turn out to be "making a bad choice and having to start again" and "making a bad choice but not having to start again". The page navigation system is mostly used to valide answers to a short puzzle.
  • As my regular readers know, I'm not keen at permanently destroying components. The idea that such gorgeous hardcover books are meant to be treated as single-read (disposable, even?) activity books is... distressing. 🥺

Currently Out (underline bold titles are those I've read personally)
  • Titanic
  • Tombs of Egypt

Sunday, April 19, 2020

Jeux de table - Escape Box (Pour les Enfants) - 404 Éditions

"♫ Moi je cherche, je cherche, avec mes dix doigts... "






Éditeurs:
404 Éditions
Concepteurs:
Frédéric Dorne, Stéphane Anquetil, Mathieu Meric
Artistes:
Marie Capriata, Gaban Goto, Check-Faï Au, Maud Lienard, Vladimir Subbotin
Langues:
Français
# de joueurs:
2-5 joueurs + 1 maître de jeu adulte
Âge:
7 à 12 ans
Durée:
45 min

Concepts et mécaniques de jeu

Vue arrière d'une boîte
  • J'ai hésité à présenter la série Escape Box en deux publication plutôt qu'en une seule, d'autant plus que je les publie l'une après l'autre. Les deux séries sont très semblables, et portent essentiellement le même nom. Paresse intellectuelle de ma part, peut-être? 😓 Disons plutôt que je tenais à mettre l'emphase sur le fait qu'il existe une série régulière, destinée aux plus vieux, et une série parallèle, pour les jeunes.
  • Cette série secondaire d'Escape Box, subtilement sous-titré "pour les enfants", compte autant de boîtes (du moins au moment où j'écris ces lignes). Par contre, tandis que plusieurs boîtes "adultes" comprennent 3 scénarios sur un même thème, les boîtes pour enfants n'en contiennent toujours qu'un seul.
  • Une autre différente flagrante: le jeu ne dure que 45 minutes. Encore une fois, on trouve des trames sonores à télécharger, encore plus dynamiques que les précédentes.
  • La prochaine observation est plus subtile, mais importante: dans les scénarios pour enfants, le jeu est beaucoup moins linéaire. Il est possible d'obtenir toutes les cartes pour plus d'une énigme à la fois.
  •     
    Les cartes destinées aux plus jeunes sont encore plus colorées
  • Le manuel d'instructions va suggérer plusieurs idées de "défis" rigolos que les joueurs pourront relever, en échange d'indices à obtenir.
Pour
  • Le concept du jeu (et son emphase sur la fouille active) semble parfaitement indiqué pour un groupe de jeunes.
  • En plus de rendre le jeu moins difficle, le fait de pouvoir résoudre plus d'une énigme à la fois rend l'expérience plus agréable pour les enfants, puisque ceux qui n'aiment pas trop les énigmes peuvent encore fouiller, même une fois l'étape "résolution d'énigmes" amorcée.
Contre
  • La fragilité du matériel devient encore plus préoccupante lorsque l'on est en présence d'un groupe de jeunes qui courent à gauche et à droite. (D'autant plus que, à 45 min par boîte, le jeu est moins rentable qu'avec les 3 heures de certaines boîtes régulières.)

Les suggestions de la maison

  • Mes conseils de la dernière fois sont tous applicables, mais plus particulièrement l'idée de garder la trace de chaque carte cachée (parce que les jeunes peuvent se décourager rapidement si toute progression semble impossible) et celle de reviser les énigmes à l'avance (les différences culturelles avec la France peuvent parfois compliquer les choses).
  • Si vous avez l'intention de réutiliser une boîte plusieurs fois (dans une ludothèque, ou une classe, par exemple), je suggérerais de faire plastifier les cartes de jeu.

Mes résultats avec chaque scénario

Minecraft
Joué avec: 4 joueurs + 1 MdJ
Réussi? NON

Pirates
Joué avec: 4 joueurs + 1 MdJ
Réussi? OUI

Saturday, February 22, 2020

Livre - Collection "ESCAPE: Sauras-tu t'échapper?" (8 ans et plus)

Faire plus avec moins (et vice-versa)


   
   
Images tirées du site web de l'éditeur


Éditeur:
Auteurs:
"Géronimo Stilton" 🤨, Fabien Fernandez, Olivier Oltramare, Arthur Camboly, Arnaud Varennes-Schmitt
Illustrateurs:
Konami Kanata, Marie Ducom
# de joueurs:
1
Âge recommandé:
8 ans et plus

Concepts et mécaniques de jeu
  • J'ai déjà publié un article sur cette collection, et si vous ne l'avez pas encore lu, c'est là que vous devriez commencer. Toutes les mécaniques de jeu y sont déjà décrites.
  • Image tirée du site web de l'éditeur
  • Ce qui différencie vraiment les livres classés "à partir de 8 ans", c'est que chaque livre contient en fait 2 aventures distinctes. Les lecteurs ont donc droit à une sorte de "tutoriel" qui occupe le premier tiers des pages, avant de passer à l'aventure principale. Les différentes sections ("Livret d'actions", "Inventaire"...) sont toutes présentes en double, à l'exception des "Récompenses" finales.
  • Image tirée du site web de l'éditeur
  • Je n'irais pas jusqu'à dire que les énigmes sont systématiquement plus simples dans cette seconde série. Par contre, on sent bien que le lecteur est davantage "dirigé" que dans les livres destinés aux plus vieux. ("Hrm. Est-ce que j'ai trouvé quelque chose qui pourrait m'être utile dans la pièce précédente? Je peux tout de suite aller consulter le Tableau d'Interactions à la page...")
  • La collection comprend plusieurs séries différentes, toutes des propriétés intellectuelles bien établies: Chi, Géronimo Stilton, les Lapins Crétins... Il y a bien un livre produit en collaboration avec le Musée National d'Histoire Naturelle, mais sinon, aucun personnage original.
Pour
  • Je crois que c'était un très bon choix d'aller chercher toutes ces licenses pour des séries desquelles les plus jeunes sont déjà fans. La mise en situation peu s'en tenir à un strict minimum.
  • Dans l'ensemble, les livres pour plus jeunes m'ont semblé mieux ficelé que les autres. Peut-être les auteurs ont-ils mieux su exploiter les mécaniques de jeu en place?
Contre
  • Ironiquement, en mettant l'emphase strictement sur le Tableau d'Interaction et sur l'utilisation d'objets, il me semble qu'on s'éloigne un peu trop des jeux d'évasion. J'avais vraiment l'impression d'être dans un jeu d'aventures - oui, pardon, un "Point & Click". 😒
  • Une fois de plus, certains éléments de mise en page m'ont agacé:
    • Au lieu d'imprimer 2 fois la même carte et le même tableau (ceux de l'aventure principale) sur les rabats, pourquoi ne pas aussi inclure la carte et le tableau du tutoriel?
    • Pourquoi réutiliser les mêmes numéros de pages dans les deux aventures? Oui, vous avez bien compris: chaque livre a deux pages 2, deux pages 3, etc. 😲 Au moins, dans les livres plus récents, les numéros de pages ont deux couleurs distinctes.

Errata
  • Dans "T'es Pris au Piège, Stilton!" (du moins l'édition de mai 2018), le Tableau d'Interactions de l'aventure principale est décalé. Vous devez soustraire 1 à chaque numéro de page dans la grille.
  • Dans "Piégé avec les Rapetou" (qui devrait clairement s'intituler "PiégéE", puisque nous y incarnons Zaza, mais bon), la section des Récompenses fait référence au nombre de groupes de Rapetou capturés, et non pas de Rapetou individuels. Si vous capturez un trio d'une seule traite, ça ne compte que pour 1 au score.

Déjà parus (les titres en gras souligné sont ceux que j'ai lus à date)
  • T'es Pris au Piège, Stilton!
  • Au Secours de Chi
  • Chi et la Chasse au Trésor
  • L'Attaque des Lapins Crétins
  • T'es Coincé au Musée, Stilton!
  • Le Bon, la Brute et la Lapin Crétin
  • Perdue Dans la Ville
  • En Avant, les Histoires!
  • Piégé Avec les Rapetou
  • Protège Paris, Stilton!
  • Mission Castors Juniors
  • Mission Paélontologie: Enquête à la Galerie

Saturday, February 15, 2020

Livre - Collection "ESCAPE: Sauras-tu t'échapper?" (10 ans et plus)

Point & Click (ou, comme disent les Français, "Powaillenete inde clic")


   
 
Images tirées du site web de l'éditeur


Éditeur:
Auteurs:
Miceal Beausang-O'Griafa, Lylian, Lou Ford
Illustrateurs:
Yohan Colombié-Vivès, Laurence Baldetti
# de joueurs:
1
Âge recommandé:
10 ans et plus

Concepts et mécaniques de jeu
  • Précisons d'abord que cette (très) prolifique collection comprend des séries pour 8 ans et plus, et d'autres à partir de 10 ans. Pour des raisons logistiques, cette première critique ne concernera que les livres destinés aux plus vieux. Voyez-le comme le premier volet d'une critique plus étoffée si le coeur vous en dit.
  • À la base, on trouve une fois de plus le principe quasi-éternel des "livres dont vous êtes le héros". Chaque "page" (j'utilise des guillemets parce qu'un même numéro peut s'étirer sur plusieurs pages) réfère à plusieurs autres.
  • Le gros de la "navigation" de votre héros se fait via une carte numérotée, qu'on peut trouver en haut de chaque page, mais également en plus grand, dans le rabat de la couverture. Ces numéros sur la carte sont les pages correspondant à chaque endroit. De plus, des flèches sur la page où vous vous trouvez indiquent quelles autres pages peuvent être directement visitées, de là où vous êtes.
    • Il est entendu que la description du lieu ne sera pas aussi pertinente lors d'une seconde visite. Certains livres isolent le texte "à ne lire qu'une fois", mais d'autres demandent simplement au lecteur de faire preuve de discernement.
    Image tirée du site web de l'éditeur
  • Une autre mécanique est commune à toute la collection, et c'est celle par laquelle la série se démarque vraiment: le "tableau d'interactions". Plusieurs éléments de l'histoire (des objets trouvés par les joueurs, mais aussi des éléments de décor, voire même d'autres personnes), mentionnés en caractères gras, peuvent être combinés entre eux - une idée qui rappelle un peu la série Unlock!.
    • Cette table de référence (elle aussi disponible dans un rabat de couverture) énumère tous les items en gras, et si vous avez accès à deux d'entre eux, vous pouvez tenter de les combiner ensemble, en vous rendant à la page correspondant à l'intersection.
  • Comme avec les autres systèmes de pages / paragraphes numérotés, on peut facilement trouver des prises de décisions, des choix de réponses, et autres mécaniques du genre.
  • Les pages s'accompagnent de petites illustrations, sans incidence réelle sur le jeu.
  • Chaque livre comprend toujours les sections suivantes:
    • Le "Livret d'Aventures" qui comprend les pages du jeu proprement dit
    • Le "Livret d'Actions" qui regroupe toutes les pages où peut mener le tableau d'interactions
    • Un "Inventaire" fournissant des descriptions de tous les objets de ce même tableau
    • Un "Livret d'Indices" avec quelques conseils subtils pour les joueurs (la manière dont on obtient ces indices diffère d'un livre à l'autre.)
    • Des "Récompenses" - un genre de tableau de score, qui décrit au lecteur les conséquences de ses gestes, une fois le jeu complété
Pour
  • Le tableau d'interactions est un excellent mécanisme pour simuler l'utilisation d'un objet.
  • De même, le système de navigation (cartes miniatures, flèches directionnelles numérotées) est une force dont bénéficieraient bon nombre de livres-jeux.
  • Je n'étais pas initialement convaincu de la pertinence du tableau des Récompenses, mais cette idée d'associer des causes à des effets ("Vous vous êtes brossés les dents dans la salle de bain? Bravo! Vous aurez 1 carie de moins lors de votre prochaine visite chez le dentiste!"), en plus d'avoir un certain angle éducatif, permet d'inclure des "Easter Eggs" et autres boni pour les joueurs.
Contre
  • Même si cette collection couvre tous les concepts qu'on peut attendre des livres-jeux d'évasion (bon, sauf une limite de temps, mais pour un livre ça me semble toujours optionel), j'ai vraiment du mal à les percevoir comme tel. J'ai plutôt tendance à les voir comme un hybride entre un LDVELH traditionel, et ce que la génération qui regarde "Stranger Things" appelle un jeu "Point & Click"
    (et que moi, de la même génération que les personnages de Stranger Things, appelais "Jeu d'aventures graphique", mais on s'éloigne du sujet 🙄).
    • Voyez-vous, même si la mécanique de numéros de page permettrait facilement l'utilisation d'énigmes classiques ("Additionnez les lettres de votre réponse (A=1, B=2...) puis rendez-vous à la page correspondante"), je n'ai jamais rien trouvé de tel dans tout ce que j'ai lu.
  • Certains choix éditoriaux me semblent mal avisés:
    • La carte grand format et le tableau d'interactions sont imprimés sur les rabats intérieurs pliables de la couverture. Mais la même image (carte ou tableau) se trouve de chaque côté d'un même rabat. Pourquoi ne pas les alterner? (Cette solution a d'ailleurs été mise en place dans des livres plus récents.)
    •  
      Hmm... Ok....
    • Puisque plusieurs pages peuvent porter le même numéro, il m'est arrivé de commencer avec la mauvaise page. (Ex: Je dois me rendre à la page 17. J'arrive aux pages 17-18. Je commence à lire la 17, sans me rendre compte que la page précédente était aussi la page 17.
  • Je ne peux pas m'empêcher de penser que pour l'âge recommandé, les livres me semblent un peu trop "légers", et même parfois trop faciles.
    • À titre d'exemple concret, "Prisonnière de l'Olympe" est particulièrement épais, avec presque 200 pages (réelles, pas des pages de jeu). Mais 15% de ces pages existent seulement pour dire au joueur "non, désolé, mauvais choix, recommencez". C'est un pire ratio que les agaçantes cartes "NON" qui polluent votre paquet dans Unlock!...
    • Vous me direz: "Voyons, Gilles, souviens-toi que tu n'es pas le public cible." C'est vrai, mais je crois que "Gilles de 10 ans", après avoir lu des oeuvres autrement plus sombres et autrement plus complexes, aurait lui aussi trouvé qu'il manquait un peu de viande sur l'os.

Déjà parus (les titres en gras souligné sont ceux que j'ai lus à date)
  • Mission Sauvetage avec Sea Shepherd
  • Au Secours de Cléopâtre
  • Piégé dans les Contes
  • Prisonnière de l'Olympe
  • Le Labyrinthe du Mercenaire

Sunday, January 19, 2020

Livre - Escape Game : Pirates

On a déjà vu pire (-ate)


 
Images tirées du site web de l'éditeur


Éditeur:
Auteur:
Éric Nieudan
Illustratrice:
Margot Briquet
# de joueurs:
1
Âge recommandé:
9 ans et plus

Concepts et mécaniques de jeu
  • Commençons par établir le contexte: j'ai découvert ce livre, publié par un petit éditeur qui focalise principalement sur les ouvrages parlant de la mer et de navigation (!), durant le Salon du Livre de Montréal... 2018. J'ai ensuite découvert l'existence d'un autre titre de la même collection, "Escape Game à Brocéliande", alors j'ai choisi d'attendre de mettre la main sur ce second livre avant de critiquer la série...
  • Mais le hic, après avoir finalement obtenu ce second volume, est que les deux ouvrages n'ont finalement presque rien en commun. Qui plus est, le nombre de livres publiés a doublé entre-temps. Alors en rétrospective, je crois maintenant comprendre que Vagnon publie des "Escape Game" dans deux collections différentes (Vagnon Jeunesse et Vagnon Loisirs), malgré ce titre commun (et le fait que le premier livre de chaque collection avait le même duo auteur-illustratrice).
    Donc, je pars du principe que cette première critique concerne le volet "enfant". Une autre critique suivra.
  • Le livre se lit une double-page à la fois. On propose une énigme ou une tâche à résoudre, et (sauf indication contraire) le lecteur est invité à trouver une solution avant de passer à la page suivante. (Il y a bien une page qui énumère d'autres pages correspondants à des objets à "examiner", mais dans les faits il n'y a aucun avantage à les lire dans le désordre.
  • Collé à la couverture arrière se trouve un "Carnet d'Indices", broché séparément (et qu'on peut donc retirer, même si ce n'est pas mon genre). Ce carnet est utilisé constamment, de plusieurs manières (attelez-vous 😅):
    • Des éléments à découper sont disséminés à travers.
    • Certaines énigmes vont vous référer à un numéro de page à consulter.
      (Le carnet devient donc une forme de validation.)
    • Une énigme peut vous demander d'aller lire une table de référence placée dans le carnet.
    • Il faut parfois trouver un nombre caché dans une illustration, qui indique une page à consulter dans le carnet.
    • À une occasion, il faut choisir une réponse et aller à la page correspondante.
  • Certaines énigmes (des labyrinthes, par exemple) demandent de trouver la bonne solution, mais sans véritable manière de la valider, si ce n'est en allant consulter les réponses.
  • À quelques reprises dans le livre, on vous dira que vous avez trouvé un objet qui porte un ✔️ à la fin de son nom. Vous êtes alors sensé trouver un item semblable "en vrai" car vous en aurez besoin par la suite.
  • Les solutions détaillées de chaque énigme se trouvent à la fin du livre.
Pour
  • Les illustrations sont très jolies.
  • L'histoire devrait garder les jeunes intéressés.
Contre
  • La linéarité du jeu n'évoque pas vraiment un jeu d'évasion.
  • Le design du Carnet d'Indices est plutôt décousu. On vous demande de ne pas consulter le carnet à l'avance, pour garder l'effet de surprise... mais il faut aussi y chercher des morceaux à découper, dès le début du récit. Le livre semble s'attendre à ce que vous découpiez le carnet... mais assurez-vous de garder les pages entières et dans le bon ordre, pour confirmer toutes ces autres réponses. Muh?
  • De même, vous risquez de perdre quelques surprises si vous consultez les solutions de manière systématique. Pourtant, il n'y a aucune autre manière de confirmer que vous avez la bonne réponse.
  • Non seulement le jeu vous invite à charcuter le carnet, il semble aussi vous encourager à barbouiller certaines pages principales. Ark.
  • Un item à trouver "en vrai" risque potentiellement de vous donner du fil à retordre.

Les Suggestions de la Maison
  • Si vous vous apprêtez à lire le livre, vous pourriez commencer par ignorer complètement les pages de Solutions. S'il vous manque une réponse, continuez, voilà tout. Une fois le livre complété, allez voir ce qui vous manque.
  • Si vous êtes un adulte voulant offrir ce livre à un plus jeune, vous pourriez peut-être prendre le rôle de "meneur de jeu". Vous vous occuperez du Carnet d'Indices, fournissant à votre jeune lecteur les composantes papier, et validant les réponses.

Déjà parus dans la même collection (les titres en gras souligné sont ceux que j'ai lus à date)
  • Escape Game: Pirates
  • L'Étrange Maison du Capitaine

Sunday, December 15, 2019

Livre - Collection "Escape Quest Kids"

Sympathiques Singeries


 
Images tirées du site web de l'éditeur


Éditeurs:
Auteurs:
Florian Fay, Alexandre Emerit
Illustratrice:
Clémence Perrault
# de joueurs:
1 (on suggère possiblement plus - je n'en suis pas convaincu)
Âge recommandé:
7 ans et plus

Concepts et mécaniques de jeu
  • J'ai un peu hésité à présenter "L'Île au Singe" comme faisant partie d'une "collection", puisque techniquement il n'y a a qu'un seul "Escape Quest Kids" paru, et aucun autre d'annoncé. Alors que la série originale s'annonce comme trimestrielle, cette fois on nous présente ce livre comme étant le "Hors-Série #1". On va donc espérer que d'autres soient publiés à l'avenir.
  • La quasi-totalité de ma critique originale continue de s'appliquer. Les mécaniques de jeu sont sensiblement les mêmes.
  • Image tirée du site web de l'éditeur
  • Les seules véritables différences sont dans la simplicité des énigmes (puisqu'on vise un auditoire plus jeune) et dans le nombre de pages (la moitié moins que dans la série originale).
  • Autre détail important: pas de "composantes" détachables. Rien non plus à découper dans le livre. Certaines énigmes semblent encourager qu'on écrive directement dans le livre, mais ce n'est jamais explicitement ordonné non plus.
Pour
  • Les énigmes demeurent variées et adéquates pour les plus jeunes.
  • La trame narrative est engageante.
  • J'apprécie toujours qu'on puisse laisser le livre intact pour les lecteurs qui suivront.
Contre
  • Ironiquement, la simplification des énigmes (et aussi de la navigation à travers l'histoire, plus fluide et sans ambiguïté) fait qu'on perd une part de l'aspect "jeu d'évasion". L'étiquette "notquite" revient donc à la charge.
  • Puisque ce livre comprend le même nombre de pages que la série Escape Game Junior, l'avantage clair que je conférais à la série régulière disparaît.

Erratum

Déjà parus (les titres en gras souligné sont ceux que j'ai lus à date)
  • L'Île au Singe

Sunday, May 26, 2019

Jeu de table - Escape Game Junior - Fleurus

"♫ Petit petit petit "




Éditeurs:
Fleurus
Concepteurs:
Mélanie Vives, Rémi Prieur
Artiste:
Picksel
Langues:
Français
# de joueurs:
1-6 (je recommande 3 max)
Âge:
9 ans et +
Durée:
45 min

Concepts et mécaniques de jeu
  • En lisant ce titre, vous vous êtes peut-être dit: "Voyons, Fleurus, Escape Game Junior, c'est pas des livres, ça?"
    Comme de fait, la pièce maîtresse de cette jolie p'tite boîte est un joli p'tit livre, identique en touts points à ceux dont j'ai déjà parlé, même nombre de pages et tout, mais en format calepin.
  • La seule vraie différence est que la boîte contient d'autres composantes que vous obtiendrez au fur et à mesure que le jeu progresse. Ces objets remplacent la "Boîte à Outils de Dooz", cette page à découper qu'on trouve dans les livres grand format.
    On y trouve, entre autres, des cartes marquées de "A" à "K" et une roue chiffrée, deux éléments qui évoquent la série EXIT.

    Composantes du jeu
Pour
  • Les aspects positifs déjà mentionnés pour les livres (jolies illustrations, thème attrayant, bonnes énigmes) sont tous encore présents.
  • Puisque mon principal agacement vis-à-vis les livres provenaient de la boîte à outils (dur à découper, endommage le livre), je suis heureux de voir ces outils remplacés par de véritables cartes et objets.
  • De même, on n'encourage plus les joueurs à écrire ou dessiner directement dans le livret. Le jeu peut donc plus facilement être prêté et/ou revendu.
Contre
  • Dans la mesure où la boîte coûte le double que les livres, le matériel me semble un peu fragile. Des jeunes un peu trop excités, qui se l'arrachent, risquent de l'endommager.
  • Le problème de linéarité demeure, d'où l'étiquette "notquite".
  • Je maintiens également mon mépris pour l'expression "escape game" en général. 😝

Les suggestions de la maison

  • 3 joueurs maximum
    Sinon il est plus difficile de se partager le matériel.
  • Un adulte peut tenir le rôle de "Maître du Jeu" et s'occuper de distribuer les indices.
  • Si vos joueurs sont compétitifs, on peut essayer de mettre la limite à 60 minutes, mais en accordant une minute de pénalité pour chaque indice demandé.

Sunday, April 7, 2019

Space Invaders - Escape Manor Junior - Ottawa

"Vers l'infini et plus loin encore!"


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
Space Invaders
Emplacement:
Escape Manor Junior, Ottawa (https://escapemanorjr.com)
# de joueurs:
5-8 (jouée avec 7)
Durée:
45 min
Salles Multiples:
Oui
Contraintes:
Non
Langue:
Bilingue (jouée en français)
Indices:
Illimités (2 recommandés) (Donnés en personne, lorsque appelé via un walkie-talkie fourni)
Décomptes:
6 verrous, 11 déductions, 7 tâches
Description officielle:
(Voir version anglaise)
Jouée durant:
Saison Année
Réussie?
OUI - Environ 15 minutes restantes - 1 indice utilisé
Verdict:
De toutes les entreprises d'évasion de mon coin, les seules que je n'avais pas encore visité étaient celles qui s'addressent spécialement aux enfants. Heureux hasard, mon fils-qui-n'aime-pas-vraiment-les-jeux-d'évasion a décidé que, tiens, au fond, il avait envie d'en faire une pour son anniversaire. (Peut-être craignait-il de se faire déshériter? 😉)
En entrant chez Escape Manor Jr, la première chose qui nous a frappé était le niveau de bruit ambiant. Une entreprise dévouée spécialement aux 6-12 ans, ça s'entend! 😵 Pas surprenant qu'on trouve sur place un "salon des parents" réservé aux adultes et qui permet, entre autres, de garder un oeil sur les jeunes en train de jouer dans les différentes salles. Très bonne idée. J'applaudis aussi l'idée d'avoir des niveaux de difficulté proportionnels à l'âge des joueurs.
J'avais entendu du bien de trois salles du quatre (mais je ne dirai pas lesquelles avant des les avoir essayé moi-même). Je confirme que "Space Invaders" est très jolie - une salle pour enfants qui n'a rien à envier à ses grandes soeurs. On m'avait aussi dit que certains éléments pouvaient mettre un certain temps avant se faire réparer, ce qui fait que je n'ai pas été surpris en constatant qu'une composante du jeu ne fonctionnait pas, nous privant d'une énigme secondaire.
J'avais prévu ne toucher à rien, question de laisser les plus jeunes jouer, mais l'univers s'en est chargé: à chaque que je touchais à quelque chose ou à quelqu'un, je subissais une petite décharge d'électricité statique! Heureusement, j'étais le seul à avoir ce problème, et notre équipe a pu rentrer sur Terre.
Leçons à retenir (ou à réviser):


Photo thématique tirée du site web
Flavor picture from their website


If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
Space Invaders
Location:
Escape Manor Junior, Ottawa (https://escapemanorjr.com)
# of Players:
5-8 (Played with 7)
Duration:
45 min
Multi-Room:
Yes
Constraints:
No
Language:
Bilingual (Played in French)
Hints:
Unlimited (2 suggested) (Delivered in person, when called via a provided walkie-talkie)
Tally:
6 Locks, 11 Deductions, 7 Tasks
Official Description:
Your shuttle crashed on an alien planet. You and your crew are stranded! Find the problem and repair your ship in order to return safely to Earth before it’s too late!
Played in:
Spring 2019
Made it?
YES - About 15 minutes left - 1 hint used
Verdict:
Of all the Escape Room businesses operating where I live, the only ones I have not yet visited were the ones specifically targeting children. Wouldn't you know it, my son-who's-not-into-escape-rooms-that-much decided that, yep, he did want to play one as part of his birthday celebrations. (Maybe he was growing concerned of getting cut out of the will? 😉)
The first thing we noticed, stepping into Escape Manor Jr, was how loud the whole place was. A business focusing on kids 6 to 12 is definitely a noisy one! 😵 It wasn't particularly unexpected to notice an adult-only "parents lounge" were said parents can, among other things, keep an eye on the kids currently playing in the different rooms. Very good idea. I also applaud the idea of offering multiple difficulty levels, based on the players' age range.
I heard good things about 3 of the 4 available rooms (but I'll make my own opinion on them anyway). I can now confirm that Space Invaders looks very nice - a made-for-kids room that compares favorably with its big sisters. I had also been told that broken components can remain unfixed for a while, which means I wasn't surprised at all when I noticed that a game component clearly didn't work as planned, depriving us of a secondary puzzle.
My initial game plan was not to touch anything and let the youngsters do it all, and the universe conspired in that direction: every time I touched something or someone, I triggered a small static electricity discharge! Fortunately I was the only team member suffering from that condition, and our team made it back to Earth.
Lessons Learned (or re-learned):

Monday, December 10, 2018

Livre - Collection "Escape Game Junior"

"Le portrait craché de son père!"


 
Images tirées du site web de l'éditeur


Éditeur:
Auteurs:
Rémi Prieur, Mélanie Vives
Illustrateur:
El Gunto
# de joueurs:
1
Âges suggérés:
9 ans et +

Concepts et mécaniques de jeu
  • Même s'ils n'ont pas les mêmes éditeurs, cette collection constitue le pendant "jeunesse" officiel de la série publiée par Mango et dont j'ai déjà fait la critique ici. Une fois de plus, donc, ses auteurs sont des journalistes en charge du site web Escape Game Paris.
  • Le jeu se présente dans de forts jolis albums brochés d'une cinquantaine de pages.
  • Les albums partagent une même trame principale: les lecteurs sont des agents spatio-temporels qui, accompagnés du petit robot Dooz, doivent voyager dans le temps et dans l'espace pour régler une crise. Ce concept permet de couvrir à peu près n'importe quel thème, comme le confirme les deux premiers tomes qui alternent respectivement entre un monde futuriste et un autre médiéval-fantastique.
  • À travers le livre, la navigation est simple: les quelques pages auxquelles vous avez présentement accès (2 ou 4) présentent, de manière claire, une énigme à résoudre. La réponse à cette énigme sera toujours le numéro de la prochaine page à lire.
  • Pour éviter que les lecteurs ne se rendent à la mauvaise page, le livre inclut une Grille de Validation à la fin du livre. Les lecteurs sont invités à toujours vérifier leur réponse avant de changer de page.
  • Chaque livre inclut également des sections "Indices" et "Solutions" qu'on peut consulter à loisir.
  • Malgré la bonne facture de ces livres, l'éditeur les considère comme des "cahiers d'activité". Le lecteur est encouragé à écrire ses réponses à l'intérieur, voire même à y prendre des notes.
  • Dans le même ordre d'idée, à la fin de chaque livre, on trouve une "Boîte à outils" qui sont en fait des pièces à découper à l'avance, et qui demeurent à la disposition du lecteur durant toute l'aventure.
  • Les livres proposent d'utiliser une limite de temps, mais cette limite est sensée varier selon le niveau d'expérience du lecteur: 60 minutes (pour les débutants), 45, ou 30 (pour les experts).
Exemple de la "Boîte à Outils"
Pour
  • Visuellement, les livres sont bien illustrés et très attrayants. Je les verrais bien se faire offrir en cadeau.
  • Les thèmes sauront plaire aux plus jeunes.
  • On trouve quand même une bonne variété d'énigmes, dans la mesure des contraintes qui s'appliquent au format.
Contre
  • Comme je l'ai dit souvent, je suis toujours déçu de voir un livre-jeu qu'on ne semble pas avoir conçu pour être réutilisable. 😒 En pratique, on peut se débrouiller sans écrire sur les pages, mais les éléments à découper sont fragiles et risquent de ne pas survivre à des lectures répétées.
    • Qui plus est, certains éléments à découper ne font pas partie de la boîte à outils, et sont plutôt découverts en cours de route, comme à la page 21 du "Dernier Dragon". (Tenez-vous le pour dit.)
    • On peut d'ailleurs se demander pourquoi Fleurus n'a pas eu l'idée de fournir un lien vers des versions PDF imprimables de ces pages à découper.
  • Puisque le jeu consiste toujours à résoudre une énigme clairement définie, dont la réponse sera la prochaine page à visiter, on perd un certain mystère - l'aspect "et maintenant on fait quoi?" qui, à mes yeux, est une composante important d'un jeu d'évasion. C'est pour cette raison que j'ai assigné l'étiquette "notquite" à cette collection.
  • Je maintiens mon mépris pour le pseudo-anglicisme "Escape Game" utilisé dans le titre. 😝

Les suggestions de la maison
  • Je ne suis pas tout à fait convaincu par les limites de temps proposées. Oui, l'adulte que je suis a complété chaque livre en 20-25 minutes environ, mais mon fils de 12 ans, avec plus d'Escape Rooms au compteur que l'amateur type, s'est retrouvé à coincer sur certaines énigmes spécifiques, et sa réticence à consulter les indices ont fait augmenter drastiquement son temps de jeu.
  • Si, comme nous, vous êtes du genre à vouloir restreindre l'utilisation abusives des indices, je suggère d'ajouter 1 minute à votre temps chaque fois que vous devez consulter un indice pour une énigme, et 1 autre minute si, après tous les indices offerts, vous devez également aller lire la réponse. En revanche, si vous suivez cette méthode, tenez-vous en à la limite de 60 minutes.
  • Parents, pensez à faire des photocopies des différentes feuilles à découper. En règle générale, des copies rectos suffiront.
    Enseignant(e)s, vous pourriez même envisager la création de versions plastifiées des différents outils et pièces détachées.

Déjà parus (les titres en gras souligné sont ceux que j'ai lus à date)
  • Le Dernier Dragon
  • Le Hacker Fou
  • Piégés dans l'Espace
  • Opération Pizza
  • Qui a Volé la Joconde?
  • La Malédiction de la Momie
  • Qui Veut Assassiner Louis XIV?
  • Perdus Dans la Jungle

Saturday, September 1, 2018

Unlocked Outdoors - Unlocked - Ottawa [Discontinued]

If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
Unlocked Outdoors
Location:
Unlocked, Ottawa (http://www.unlockedottawa.com/)
# of Players:
2-10 (Played with 9)
Duration:
60 min
Multi-Room:
Not applicable (outside)
Constraints:
No
Language:
English
Hints:
Special (Delivered in person by the accompanying game master)
Tally:
7 Locks, 8 Deductions, 9 Tasks
Official Description:
Dr. Finnigan, a world-renowned historian, left his life to investigate a strange appearance in the Kanata plains. His research was nearly completed when he had to leave his camp and return home. He has asked you to continue his research by visiting his camp and taking over from where he left off. To do this you will need to uncover the artifacts hidden in his camp and then use his research to guide you into the wilderness to find others. Rumor has it that when all 9 are uncovered they can be used together to unlock frozen treats. Can you uncover everything and return home a hero?
Played in:
Summer 2018
Made it?
YES - With about 3 minutes left - no hint used
Verdict:
Since I spend a fair amount of time keeping tracks of new rooms and venues for my directories, I did notice a big trend this summer: outdoor adventures. An increasing number of escape room companies have started taking their players out in the sun, taking different approaches. In most cases, though, outdoor adventures seem generally easier than their indoor counterparts. That's why I wasn't surprised when I inquired about Unlocked's new "Unlocked Outdoors" adventure, and was told that if was of a "family" thing, down to frozen treats being given at the end of the game. I decided it'd be a great opportunity to invite one my regulars, along with his young daughters.
After being introduced to the simple premise (we need to go to the professor's tent, get the 7 relic pieces he had found on his own, then resume his search for the last two pieces), the attendant walked with us to the small city park adjacent to the back lot. There, between a couple groves, was a small pop-up tent, a mock campfire site, and a table with some tools on it. As we searched around, we uncovered an increasing number of pages from the professor's diary, each page providing the clues needed to reach one relic piece.
I don't want to boast, but given my family's experience, the puzzles were fairly easy (and maybe a bit repetitive in style - a group of seasoned adults would probably be disappointed). Even though our group wasn't moving quickly, we were still able to grab all the pieces within the hour, which stops the timer. Not that it matters much - the time limit isn't actually enforced, and even hints are given whenever necessary. With the pieces in tow, we casually returned to Unlocked, to assemble them and claim our sweet prizes. Overall, our newest recruits seemed quite happy with their experience.
Lessons Learned:


Photo thématique tirée du site web
Flavor picture from their website


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
Unlocked Outdoors
Emplacement:
Unlocked, Ottawa (http://www.unlockedottawa.com/)
# de joueurs:
2-10 (jouée avec 9)
Durée:
60 min
Salles Multiples:
Ne s'applique pas (jeu extérieur)
Contraintes:
Non
Langue:
Anglais
Indices:
Spécial (Donnés en personne par l'accompagnateur)
Décomptes:
7 verrous, 8 déductions, 9 tâches
Description officielle:
(Voir version anglaise)
Jouée durant:
Été 2018
Réussie?
OUI - Environ 3 minutes restantes - aucun indice utilisé
Verdict:
Étant donné que je passe pas mal de temps à suivre l'arrivée des nouvelles salles pour mon bottin, j'ai remarqué une tendance à la hausse cet été: les aventures extérieures. Un nombre de plus en plus grand d'entreprises de jeux d'évasion se sont mises à laisser les joueurs se "lâcher lousse" au grand air, en prenant des approches variées. Dans la plupart des cas, ces aventures semblent plus faciles que leur pendant intérieur. C'est d'ailleurs pour cette raison que je n'ai eu aucune surprise lorsque je me suis informé sur la nouvelle aventure de chez Unlocked, pour me faire dire que "Unlocked Outdoors" était définitivement un truc plutôt "familial", offrant même des friandises glacées à la fin de la partie. J'ai jugé que ce serait une belle opportunité pour inviter un de mes habitués qui souhaitait faire découvrir le jeu à ses filles.
Après nous avoir fourni une mise en situation rudimentaire (nous devions nous rendre à la tente du professeur, récupérer les 7 morceaux de la relique qu'il avait déjà trouvés, puis poursuivre sa quête des deux derniers morceaux), le préposé nous a emmené dans un petit parc municipal adjacent à la cour arrière du site. Là, entre deux bosquets d'arbres, se trouvait une petite tente, un emplacement pour un feu de camp factice, et une table comportant divers outils. En fouillant un peu, nous avons pu trouver de plus en plus de pages tirées du journal du professeur, chaque page fournissant les indices pour trouver un nouveau morceau de relique.
Au risque de sonner un peu vantard, le niveau de difficulté des énigmes était vraiment faible, vu notre expérience familiale. (Et les énigmes se répétaient un peu dans leur style - un groupe d'adultes expérimentés serait sûrement déçu.) Même si nous nous déplacions lentement, notre groupe est quand même parvenu à récupérer toutes les pièces dans l'heure. Pas que ça fasse une grande différence - dans les faits, la limite de temps n'est pas appliquée, et des indices sont donnés dès que le besoin s'en fait sentir. Morceaux de relique en main, nous sommes tranquilement retournés chez Unlocked, pour faire l'assemblage final et obtenir nos trésors sucrés. Une aventure qui a semblé plaire à nos nouvelles recrues.
Leçons à retenir:

Monday, July 11, 2016

Haricot / Beanstalk - Mission Liberté - Mont-Tremblant [Discontinued]


NOTE: J'ai reçu un rabais spécial pour cette salle.
Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
Haricot
Emplacement:
Mission Liberté, Mont-Tremblant (https://missionliberte.com/)
# de joueurs:
2-6 (jouée avec 5)
Durée:
60 min
Salles Multiples:
Oui
Contraintes:
Oui
Langue:
Bilingue (jouée en français)
Indices:
2 (Donnés en personne, après avoir fait signe à la caméra de surveillance)
Description officielle:
Vous errez dans un pays inconnu quand vous tombez sur une cabane abandonnée. Ayant désespérément besoin d’un abri, vous y entrez par infraction. Étrangement, tout vous semble familier, comme si vous l’aviez lu dans un conte de fée de votre enfance.
Sous peu, vous vous trouverez à devoir surmonter vos circonstances pour atteindre le monde des géants.
Jouée durant:
Été 2016
Réussie?
OUI - plus de 30 minutes restantes - aucun indice utilisé
Verdict:
Mission Liberté est l'une des raisons pour laquelle nous avons opté pour Tremblant pour un séjour familial - nous cherchions un site d'ER favorable aux familles. C'est d'autant plus le cas avec cette salle spécialement conçue pour les plus jeunes. J'ai cru (à raison) que ce serait parfait pour initier mes enfants à ce loisir.
Le coût d'entrée y est plus élevé que, disons, Ottawa, mais c'était à prévoir dans une ville à vocation touristique.
La salle était mise en fonction le jour même de notre visite, et les responsables hésitaient encore à savoir si les adultes devaient ou non accompagner les jeunes. Au bout du compte nous avons joué avec les enfants, mais les avons laissé faire le gros du travail.
Nous sommes sortis en moins de 30 minutes, ce qui nous a valu une photo sur leur tableau des meneurs, et nous a donné droit à une autre aventure gratuite. (Une belle idée, soit dit en passant.)
Leçons à retenir:


Photo thématique tirée du site web
Flavor picture from their website


NOTE: I received a special discount on this game.
If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
Beanstalk
Location:
Mission Liberté, Mont-Tremblant (https://missionliberte.com/)
# of Players:
2-6 (Played with 5)
Duration:
60 min
Multi-Room:
Yes
Constraints:
Yes
Language:
Bilingual (Played in French)
Hints:
2 (Delivered in person, when called by waving at the camera)
Official Description:
After wandering through the country, you find an abandoned cabin. In desperate need of shelter, you trespass. Everything looks oddly familiar, like you’ve stepped into a childhood fairytale.
Before long, you find yourself climbing above it all and on your way to the land of giants.
Played in:
Summer 2016
Made it?
YES - more than 30 minutes left - no hint used
Verdict:
Mission Liberté was one of the reasons we went to visit Tremblant with the kids - a family-friendly ER venue. Even more so with this particular room, which is targeted specifically to a younger crowd. I (correctly) thought it'd be a great opportunity to introduce my kids to ERs.
The price point is a bit higher than, say, Ottawa, but that's to be expected in such a tourist-oriented town.
The room was opening on that very day, and they weren't sure whether or not kids could play it unattended - or if adults should be allowed in at all. In the end we joined the kids, but let them solve things on their own.
We escaped in less than 30 minutes, which put our pic on their wall of fame, and entitled us to another room for free. (Nice policy, BTW.)
Lessons Learned: