Showing posts with label jeuxdetable. Show all posts
Showing posts with label jeuxdetable. Show all posts

Saturday, August 15, 2020

Jeux de table - Cluebox: Schrödinger’s cat - iDventure

Le chat sort... d'la boîte?


Image tirée du site officiel



Éditeur:
Concepteurs:
"Blackwood"
Artiste:
Aucun?
Langues:
Quasiment sans texte (indices disponibles en anglais et en allemand)
# de joueurs:
1
Âge:
14 ans et + (vu la fragilité des mécanismes? Je dirais plutôt 9 ans et +)
Durée:
60 min (45 min pour un plus grand défi)

Concepts et mécaniques de jeu

Animation tirée du site officiel

  • Vous avez certainement déjà vu une "puzzle box". Vous en avez peut-être déjà vu en vente dans une entreprise de jeux d'évasion. (Qui sait, vous en avez peut-être même vu dans une salle, petits veinards. 😏) En général, ce sont de petites boîtes "casse-tête" avec un mécanisme secret qu'il vous faut comprendre, pour réussir à l'ouvrir. En règle générale, le premier "truc" est toujours subtilement dissimulé, et après l'avoir figuré, vous serez capable de faire une nouvelle manipulation, puis une autre, ainsi de suite.
  • Cette boîte a été publicisée avec un angle "jeu d'évasion en boîte" de par l'ajout d'une limite de temps, mais aussi de quelques "mécanismes de verrouillage" qui vous oblige à examiner tout ce que vous avez, à résoudre une énigme, puis à "entrer" le bon code.
  • Malheureusement, je ne peux pas en dire beaucoup plus sans vous gâcher la surprise. Rajoutons simplement que la boîte est faite de pièces de bouleau découpées au laser, puis assemblées à la main.
Pour
  • Pas trop encombrante, et très jolie, cette boîte pourrait servir de "centre de table geek", ou s'ajouter au décor du lobby d'une entreprise.
  • Elle offre un bon mélange d'énigmes de style "jeux d'évasion" et de style "puzzle box classique".
  • Elle peut servir à cacher une petite récompense, comme une pièce de monnaie pour un enfant, ou même une bague de fiançailles, pourquoi pas?
Contre
  • Le terme "jeu d'évasion en boîte" me semble être exagéré. On parle toujours ici d'une "puzzle box", même si les "énigmes à verrou" sont bien faites.
  • La boîte peut sembler fragile - probablement plus qu'elle ne l'est vraiment.
    Petite anecdote: il m'a fallu beaucoup plus de temps que mes enfants pour venir à bout de cette boîte, et même s'il est bien possible que je sois tout bonnement poche, je crois avoir perdu beaucoup de temps parce que je doutais de l'état initial de la boîte. Et si quelque chose était coincé? Est-ce que c'était vraiment sensé bouger comme ça? Toutes ces peurs étaient finalement sans fondement, et mes enfants ont pu s'attaquer à la boîte fort de la connaissance que moi, j'y étais parvenu.

Sunday, April 19, 2020

Jeux de table - Escape Box (Pour les Enfants) - 404 Éditions

"♫ Moi je cherche, je cherche, avec mes dix doigts... "






Éditeurs:
404 Éditions
Concepteurs:
Frédéric Dorne, Stéphane Anquetil, Mathieu Meric
Artistes:
Marie Capriata, Gaban Goto, Check-Faï Au, Maud Lienard, Vladimir Subbotin
Langues:
Français
# de joueurs:
2-5 joueurs + 1 maître de jeu adulte
Âge:
7 à 12 ans
Durée:
45 min

Concepts et mécaniques de jeu

Vue arrière d'une boîte
  • J'ai hésité à présenter la série Escape Box en deux publication plutôt qu'en une seule, d'autant plus que je les publie l'une après l'autre. Les deux séries sont très semblables, et portent essentiellement le même nom. Paresse intellectuelle de ma part, peut-être? 😓 Disons plutôt que je tenais à mettre l'emphase sur le fait qu'il existe une série régulière, destinée aux plus vieux, et une série parallèle, pour les jeunes.
  • Cette série secondaire d'Escape Box, subtilement sous-titré "pour les enfants", compte autant de boîtes (du moins au moment où j'écris ces lignes). Par contre, tandis que plusieurs boîtes "adultes" comprennent 3 scénarios sur un même thème, les boîtes pour enfants n'en contiennent toujours qu'un seul.
  • Une autre différente flagrante: le jeu ne dure que 45 minutes. Encore une fois, on trouve des trames sonores à télécharger, encore plus dynamiques que les précédentes.
  • La prochaine observation est plus subtile, mais importante: dans les scénarios pour enfants, le jeu est beaucoup moins linéaire. Il est possible d'obtenir toutes les cartes pour plus d'une énigme à la fois.
  •     
    Les cartes destinées aux plus jeunes sont encore plus colorées
  • Le manuel d'instructions va suggérer plusieurs idées de "défis" rigolos que les joueurs pourront relever, en échange d'indices à obtenir.
Pour
  • Le concept du jeu (et son emphase sur la fouille active) semble parfaitement indiqué pour un groupe de jeunes.
  • En plus de rendre le jeu moins difficle, le fait de pouvoir résoudre plus d'une énigme à la fois rend l'expérience plus agréable pour les enfants, puisque ceux qui n'aiment pas trop les énigmes peuvent encore fouiller, même une fois l'étape "résolution d'énigmes" amorcée.
Contre
  • La fragilité du matériel devient encore plus préoccupante lorsque l'on est en présence d'un groupe de jeunes qui courent à gauche et à droite. (D'autant plus que, à 45 min par boîte, le jeu est moins rentable qu'avec les 3 heures de certaines boîtes régulières.)

Les suggestions de la maison

  • Mes conseils de la dernière fois sont tous applicables, mais plus particulièrement l'idée de garder la trace de chaque carte cachée (parce que les jeunes peuvent se décourager rapidement si toute progression semble impossible) et celle de reviser les énigmes à l'avance (les différences culturelles avec la France peuvent parfois compliquer les choses).
  • Si vous avez l'intention de réutiliser une boîte plusieurs fois (dans une ludothèque, ou une classe, par exemple), je suggérerais de faire plastifier les cartes de jeu.

Mes résultats avec chaque scénario

Minecraft
Joué avec: 4 joueurs + 1 MdJ
Réussi? NON

Pirates
Joué avec: 4 joueurs + 1 MdJ
Réussi? OUI

Sunday, April 12, 2020

Jeux de table - Escape Box - 404 Éditions

"♫ J'te cherche partout "






Éditeurs:
404 Éditions
Concepteurs:
Frédéric Dorne, Gauthier Wendling, Laurent Hachet (et d'autres auteurs anonymes)
Artistes:
Mathieu Coudray, Marie Capriata
Langues:
Français
# de joueurs:
2-6 joueurs + 1 maître de jeu (je suggère 4 joueurs max)
Âge:
16 ans et + (pour les thèmes - je suggère 10 ans et +)
Durée:
60 min

Concepts et mécaniques de jeu

Composantes du jeu
  • Tout de suite, cette collection de jeux d'évasion se différencie des autres de par la présence d'un "Maître de Jeu". Ce MdJ devra prendre connaissance du scénario tout entier, et prendra un rôle plus passif durant le jeu, même si il/elle devra travailler fort à la préparation initiale.
  • Voyez-vous, comme plusieurs autres jeux d'évasion en boîte, le gros de "Escape Box" repose sur un paquet de cartes (une quarantaine). Là où cette série se distingue des autres, par contre, c'est que la majorité des cartes en question vont se retrouver dissimulées partout dans votre espace de jeu! En effet, un élément important du jeu consiste à cacher plus de la moitié des cartes à divers endroits dans votre maison / appartement / chalet, de manière à simuler la "fouille" si chère aux véritables jeux d'évasion. Le manuel d'instructions indiquera même au MdJ certaines cartes à cacher "avec encore plus de soin".
  • Pour résoudre une énigme, les joueurs vont devoir trouver une série de cartes liées entre elles, et en tirer une déduction (typiquement un mot à donner au MdJ, ou plus rarement un geste à accomplir, comme suivre un tracé sur un labyrinthe). En récompense, les joueurs recevront une ou plusieurs autres cartes, jusqu'à la résolution de l'énigme finale.
  • Les cartes liées à une même énigme sont généralement semblables
  • Si on récapitule, donc, les joueurs doivent aller attendre ailleurs pendant que le MdJ cache plusieurs dizaines de petites cartes dans ce qui sera la "zone de jeu". Ensuite, il place quelques autres cartes sur une table, accompagnées d'une petite affiche (qui peut cacher des indices, ou n'être que décorative). Une poignée d'autres cartes vont demeurer entre les mains du MdJ - elles serviront de récompenses lorsque les joueurs auront résolu une énigme.
  • Le manuel d'instructions offre bon nombre de conseils, en plus de clairement énoncer quoi faire avec chaque carte, et quelle est la réponse à chaque énigme. Il fournit également un indice pour chacune desdites énigmes.
  • Une trame sonore, accessible sur SoundCloud via un code QR, peut servir non seulement à relever l'ambiance, mais aussi à communiquer le temps restant. (À titre d'exemple, voici celle de la boîte "Espion".)
  • La plupart des boîtes présentement sur le marché comprennent 3 scénarios, de difficulté variable. Les boîtes "Espion", "Enquête" et "Rick and Morty" n'en contiennent qu'une seule.
  • Certains scénarios peuvent inclure quelques règles additionnelles. Par exemple, la boîte "Zombie" propose des rôles aux joueurs, avec des avantages uniques. Les scénarios plus avancés incluent même quelques "pièges" qui surprendront les joueurs durant la fouille.
  • Les joueurs sont autorisés à consulter internet pendant le jeu.
Pour
  • Après avoir vu des tas de méthodes plus ou moins réussies pour "simuler la fouille", c'est très agréable de voir un jeu qui vous fait carrément fouiller pour vrai.
  • La présence d'un Maître de Jeu assure que les joueurs ne seront pas complètement laissés à eux-mêmes.
  • Les boîtes à 3 scénarios sont relativement peu onéreuses si on les compare aux autres jeux sur le marché.
Contre
  • La difficulté des énigmes me semble un peu inégale. Dans chaque scénario, on trouve toujours 1 ou 2 énigmes qui me semblent un peu trop complexes. Un MdJ un peu trop rigoureux risque de toujours voir ses joueurs échouer, à mon avis.
  • Même si les mécaniques de jeu pourraient permettre la résolution d'énigmes en parallèle, tous les scénarios que j'ai vu jusqu'à maintenant sous rigoureusement linéaires. En résolvant l'énigme A, vous obtenez la dernière carte requise pour l'énigme B, qui vous donnera la dernière carte requise pour l'énigme C, et ainsi de suite. (Il demeure toutefois possible de résoudre certaines énigmes sans en avoir tous les indices.)
  • Aussi intéressant que soit le concept d'avoir à fouiller votre espace de jeu, la chose restreint le jeu à un environnement bien contrôlé. Pas question de jouer dans un pub ludique, ou durant une convention de jeu. C'est d'ailleurs la principale raison pour laquelle autant de temps s'est écoulé entre mon acquisition de quelques Escape Box, et la date de cette critique: le manque d'opportunités.
  • La nécessité d'avoir un Maître de Jeu dédié, qui devra prendre connaissance de tout le scénario à l'avance, complique encore une fois la logistique de jeu.
  • Les cartes sont plus petites, plus minces, et plus fragiles que celles auxquelles vous êtes habitués dans les autres jeux. Les pires sont celles de la boîte "Zombie", presque comparables à du papier glacé.

Les suggestions de la maison

Les manuels d'instructions fournissent déjà bon nombre de conseils (comme par exemple de bien établir les "paramètres de fouille" avec vos joueurs). En plus de ceux-ci, j'ajouterais quelques suggestions de mon cru:
  • Le jeu suggère souvent de retirer quelques énigmes, selon le nombre de joueurs. Même si je ne crois pas que ce soit un motif valable, vous devriez quand même prendre le temps d'identifier les énigmes qui vous semblent les plus obtues, et de décider ce que vous allez en faire. (Les retirer complètement, rajouter des indices dans le jeu, offrir plus d'aide aux joueurs...)
  • Durant mes premières parties, j'ai toujours été confronté au même problème: la partie s'amorce bien, il manque encore quelques cartes... et j'ignore où elles sont. 😱 Si vous n'avez pas envie de préparer un fichier Excel énumérant clairement la cachette de chacune de vos cartes, je vous propose un truc: cachez toutes les cartes en ordre croissant, et utilisez un téléphone intelligent pour prendre en photo la carte (numéro visible) et sa future cachette. Ainsi, s'il manque la carte 32, par exemple, vous pourrez rapidement savoir où elle devrait se trouver.
  • Pour éviter que les joueurs ne vous lancent toutes les réponses possibles à la figure, demandez une pause de 1 minute entre une mauvaise réponse et la tentative suivante. (Quand il ne reste plus que 10 minutes ou moins, soyez bon joueur, et retirez cette règle.)
  • Après 15 minutes de jeu, si certaines cartes n'ont pas encore été trouvées, permettez à vos joueurs de jouer à chaud/froid pour récupérer ces dernières.
  • Laissez tomber les indices suggérés par le manuel. Pensez à mettre au point votre propre système d'aide. Mes suggestions:
    • Les joueurs peuvent toujours vous montrer une carte, et demander "Avons-nous déjà tout ce qu'il faut pour résoudre cette énigme?" (on répond Oui ou Non)
    • Les joueurs peuvent toujours vous montrer une série de cartes, et demander "Ces cartes vont-elles toutes ensemble?" (on répond Oui ou Non)
    • Ensuite, si les joueurs veulent de l'aide pour une énigme, offrez des infos pertinentes, mais en attendant au moins 2 minutes entre chaque indice.

Mes résultats avec chaque scénario

Zombie - Scénario 1
Joué avec: 6 joueurs + 1 MdJ
Réussi? OUI

Espion
Joué avec: 5 joueurs + 1 MdJ
Réussi? NON

Enquête
Joué avec: 4 joueurs + 1 MdJ
Réussi? OUI

Saturday, March 28, 2020

Jeux de table - 50 Clues - Blackrock Games

Plutôt troublant (de plus d'une façon)


  



Éditeur:
Blackrock Games
Concepteurs:
Jeppe Norsker
Artiste:
Jeppe Norsker
Langues:
Danois, Anglais, Allemand, Français
# de joueurs:
1-5 (je recommande 3 ou 4)
Âge:
16 ans et + (thèmes sombres - j'invite à la discrétion des parents)
Durée:
90 min

Références sur le site BoardGameGeek:

Concepts et mécaniques de jeu

Quelques arguments de ventes officiels, tirés du jeu à imprimer

Players: "Wow! Unlock est vraiment le meilleur jeu d'évasion sur table!"
Jeppe Norsker: "Hold min øl..."
  • Ce petit clin d'oeil est beaucoup plus adéquat que vous pourriez le croire. Il me semble que tout dans "50 Clues" évoque la désormais omniprésente collection de jeux des Space Cowboys, mais avec une petite dose de "Ouin, ben moé je l'aurais faite de même!" Faisons donc le tour des différences - et des similitudes - entre les deux.
  • Au lieu d'offrir une appli officielle, le jeu emploi un site web. Vous y choisissez votre scénario, entrez votre numéro de série (on y reviendra plus tard), et vous êtes prêt à jouer. Le jeu sauvegarde votre progression dans votre fureteur, donc pour peu que vous n'alliez pas "vider la cache", vous pouvez toujours quitter le jeu et y revenir plus tard.
  • Comme avec Unlock, chaque scénario correspond à un paquet de cartes numérotées uniques, que vous allez graduellement révéler (et mettre de côté) au fur et à mesure que l'histoire se déroule.
  • Vous trouverez sur ces cartes plusieurs codes numériques. On les regroupe en trois types:
    • Les nombres avec un cadre blanc désignent une autre carte qui peut immédiatement être révélée. Ces nombres sont généralement plus discrets que les autres, pour émuler le sentiment d'être en train de fouiller une pièce, mais le cadre rectangulaire enlève quand même toute ambiguité possible.
    • Les codes de 3 chiffres dans un cadre rouge dénotent une chose avec laquelle on peut interagir - le plus souvent un item dans votre inventaire. Avec l'application web, vous pouvez combiner un code rouge avec un autre.
    • Les codes au cadre noir doivent être entrés directement dans l'application, provoquant alors une réponse quelconque, ou déclenchant un élément interactif à manipuler en ligne.
    "Du plaisir pour toute la famille!"
  • Il n'y a aucune limite de temps. L'application web va jauger votre performance en fonction du nombre d'essais infructueux, plutôt qu'en fonction du temps écoulé. Vous voulez prendre une pause? Il suffit d'arrêter de jouer.
  • Comme je l'ai mentionné déjà, chaque boîte 50 Clues possède un numéro de série qui lui est unique. Vous devrez entrer ce numéro sur le site web pour pouvoir jouer. Le même numéro peut être utilisé jusqu'à 30 fois.
Pour
  • Les énigmes de cette série me semblent aussi prometteuses que celles des premiers "Unlock!".
  • Aucune carte n'est "gaspillée" puisque toutes les mécaniques sont gérées par l'application web.
  • Les illustrations sombres et sobres, tout en nuances de gris, aident à mettre la bonne ambiance.
  • En s'addressant à un auditoire plus âgé, on peut aborder des thèmes qui seraient tout bonnement impensables pour un public plus familial.
Contre
  • Je ne peux simplement pas passer à côté. De mon point de vue, la "limite d'activation" est un gros "turn-off". 😞 J'ai contacté l'auteur, qui m'a parlé de son inquiétude face à l'augmentation croissante de la contrefaçon dans le domaine du jeu de société, tout en me faisant remarquer que "30 parties devraient amplement suffire aux joueurs à la maison". Ce sont des arguments raisonables, et en tant que grand amateur de jeux de société, je ne suis que trop familier avec cette nouvelle problématique. Et pourtant...
    Alors que le prix de détail desdits jeux grimpe en flèche depuis quelques années, je ne peux tout simplement pas cautionner un jeu complètement rejouable qui - de façon arbitraire! - a été transformé en un jeu jetable à usage limité. Propriétaires de "bars à jeux" et de "cafés ludiques", parviendrez-vous à tenir un inventaire du nombre d'activations restant dans chaque boîte? Acheteurs de jeux usagés, pourrez-vous vraiment faire confiance à ce vendeur inconnu qui vous jure que "on n'y a juste joué deux fois"? 😨
    À bien y penser, j'aurais préféré un système où des sessions de jeux individuelles peuvent être achetées pour quelques dollars, et des boîtes de jeux n'incluant que quelques activations pré-incluses. Et tant qu'à y être, chaque nouveau scénario aurait alors pu être offert pour impression gratuite, tout en continuant de vendre des copies professionelles, dans un bel emballage, et incluant 3 activations "gratuites" pour ceux qui n'ont pas envie d'imprimer leurs propres cartes (autrement dit, le commun des mortels).
  • En dépit de l'affirmation de l'auteur/éditeur comme quoi une application web est préférable à une "appli" pour téléphones et tablettes, il n'en demeure pas moins qu'il est possible de jouer à Unlock! en avion, ou en faisant du camping sauvage, voire même durant une panne de courant.
  • Le style visuel et la thématique générale du jeu pourrait ne pas vous convenir.

Scénarios joués

Le Temple Dans la Cave (Scénario gratuit à imprimer - trouvez-le ici)
Joué avec: 4 joueurs

Léopold Partie 1: Le Pendule des Morts
Joué avec: 4 joueurs

Saturday, November 9, 2019

Jeu de table - Mystery House: Adventures in a Box - Cranio Creations

"Vous choisissez la boîte! Voyons ce qu'il y a dans la boîte."



Éditeur:
Cranio Creations
Concepteurs:
Antonio Tinto, Alex Ortolani
Artistes:
Daniela Giubellini, Alessandro Paviolo
Langues:
Italien, Anglais
# de joueurs:
1-5 sur la boîte (je recommande 3 ou 4)
Âge:
14 ans et + (moi je dirais 10 ans ou plus, selon le thème)
Durée:
60 min

Références sur le site BoardGameGeek:

Concepts et mécaniques de jeu

Composantes du jeu
  • Alors que la majorité des "jeux d'évasion en boîte" font simplement référence à leur format d'emballage, "Mystery House" se joue véritablement dans sa boîte. Un emballage extérieur contient une autre boîte avec un fond de plastique, dans laquelle se range le reste du matériel, mais qui fait elle aussi partie des composantes du jeu.
  • Le jeu utilise le concept de "scénarios", et deux scénarios sont inclus dans la boîte de base. Des scénarios additionnels devraient être mis sur le marché dans le futur.
  • Outre le contenu de la boîte, le jeu requiert également une appli gratuite (disponible sur iOS et Android).
  • Un scénario se constitue essentiellement de 2 paquets de cartes. Les cartes "Object" sont numérotées et sont révélées à tout le groupe lorsque l'appli l'annonce - une mécanique assez commune.
  • (source: boardgamegeek.com)
  • Les cartes "Location" sont beaucoup plus intéressantes. Elles sont toutes pleinement illustrées sur les deux faces, et forment l'essence de l'univers du jeu. Durant la mise en place initiale, le paquet entier doit être inséré dans les fentes situées sur le dessus de la boîte, en fonction des coordonnées inscrites sur chaque face. Le côté "bleu" est celui qui révèle le moins de surprises, mais idéalement les joueurs devraient regarder les cartes le moins possible.
  • Lorsque la partie commence, les joueurs peuvent regarder à travers toutes les petites "fenêtres" qui entourent la boîte, pour en figurer le contenu. La copie du jeu avec laquelle j'ai joué incluait des lampes de poche miniatures "officielles", mais n'importe quelle source de lumière peut être employée.
  • (source: boardgamegeek.com)
  • L'appli sert à obtenir de l'information sur tout ce que vous parvenez à distinguer à l'intérieur de la boîte. Vous choisissez d'abord les bonnes coordonnées, puis vous obtenez une liste de choses qui peuvent - ou pas! - être présentes sur la carte. Si vous choisissez un objet qui s'y trouve, vous obtenez alors quelques informations additionnelles. On peut aussi vous dire de prendre une carte Objet. Remarquez que vous pouvez également vous faire répondre que l'élément en question "est encore hors de votre portée".
  • (tiré du manuel d'instructions)
  • L'appli fonctionne de manière semblable quand vient le temps d'entrer un code (vous choisissez les bonnes coordonnées, appuyez sur "Enter Code" et si l'endroit a une combinaison qui lui est associée - ou un mot de passe, ou autre chose du genre - vous pourrez alors l'entrer) ou d'utiliser un item (vous choisissez les coordonnées, puis "Use Item", et on vous donnera une liste des cartes déjà obtenues). Notez par contre qu'une pénalité de 20 secondes sera retranchée de votre temps restant si vous faites la moindre erreur (entrer un mauvais code, tenter d'examiner une chose qui n'est pas sur la carte, etc).
  • Au fur et à mesure que vous progressez dans le jeu (en entrant des codes valides, en utilisant le bon objet au bon endroit, etc.) le jeu vous demandera de retirer des cartes "Location" de la boîte, ce qui vous aidera à mieux voir certaines sections et vous permettra d'interagir avec plus de choses dans l'appli.
Pour
  • Je trouve que cette mécanique de style "épiez aux fenêtres" est une brillante manière d'émuler la fouille qui se fait habituellement dans une Escape Room.
  • De même, il devient très satisfaisant de retirer des cartes au fil de notre progrès.
  • Les deux scénarios inclus m'ont plu - j'ai très hâte d'en jouer d'autres!
  • Le jeu n'abîme pas ses composantes, ce qui veut dire que vous pouvez le revendre, le prêter à d'autres, etc.
Contre
  • L'emballage externe (la "boîte" qui contient la boîte, si vous aimez mieux) est très fragile. D'accord, elle n'est pas utilisée par le jeu en soi, mais pour le rangement, on se rapproche davantage d'un emballage de jouet que d'une boîte de jeux de société haut de gamme.
  • On trouve des fautes d'anglais assez évidente dans l'appli. (Mais j'ose croire que ce sera corrigé sous peu.)
Les suggestions de la maison

Pour maximiser votre expérience de jeu, je vous suggère ceci:
  • Entendez-vous sur une méthode
    Avant même de démarrer le chronomètre, prenez le temps de discuter en équipe pour vous mettre d'accord sur la meilleure manière d'aborder la boîte. Vous sentez-vous obligés de voir tout ce qu'il y a à voir? Pour le bon déroulement du jeu, il est plus simple de pas constamment retourner la boîte dans tous les sens - les joueurs peuvent se partager les 4 côtés de la boîte, et ne faire de rotation que s'ils se sentent coincés. De même, si les joueurs sont à l'aise avec cette idée, une seule et même personne peut s'occuper de manipuler l'appli (et lire tout le texte) sans jamais regarder dans la boîte. Vous n'avez qu'à ignorer les messages disant de passer la tablette au joueur suivant. (En fait, c'est même ce que recommande le manuel pour une partie à 5 joueurs.)
  • Éclairage maximum
    Il peut être tentant de se dire "oh, on est sensé jouer avec des lampes de poche, alors tamisons l'éclairage". Oh que non. Le manque d'éclairage est une plaie dans les jeux d'évasion, et c'est tout aussi vrai ici.
  • Toujours explorer
    Un réflexe de jeu tout à fait naturel serait de remarquer: "Oooh! Je peux voir des chiffres gravés sur ce mur. Il y a un trois, puis, heu, peut-être un quatre?" La première chose à faire dans ce cas est d'appuyer sur le bouton "Explore" pour vérifier si ces coordonnées n'auraient pas une option "Numbers" (ou "Scratches", "Markings", "Graffiti", et ainsi de suite). Vous allez peut-être recevoir une carte qui vous donnera une bien meilleure vue des chiffres en question.

Mes résultats avec chaque scénario

The Lord of the Labyrinth
Difficulté officielle: ?
Joué avec: 4 joueurs
Réussi? NON

Family Portrait
Difficulté officielle: ?
Joué avec: 5 joueurs
Réussi? OUI

Thursday, August 1, 2019

Jeux de table - Cryptogram Puzzle Post

La Beauté ET l'Intelligence


 


Éditeur:
Aucun (auto-publication)
Author:
Jack Fallows
# of Players:
1 (peut-être un peu plus)

Concepts et mécaniques de jeu
 
  • Cryptogram Puzzle Post et un projet d'énigmes par abonnement qui fonctionne mensuellement depuis 2017 déjà. Sur la page Patreon de son auteur, les gens peuvent s'abonner pour recevoir une nouvelle envelope d'énigmes à chaque mois.
    Notez que même si j'ai inscrit ce jeu sous la catégorie "jeux de table", on peut vraiment traiter chaque envelope comme un mini-livre d'énigmes sans reliure. Le format de cet article réflète ce point de vue.
  • Chaque envelope est illustrée dans un style que je trouve splendide. Ladite illustration ne fait pas normalement partie d'aucune énigme. (Mais bon, tout est possible, on sait jamais.)
  • L'envelope contient une série de huit feuilles de format A5. La première feuille suit toujours le même modèle: un court paragraphe expliquant ce qu'est le CPP, un poème 😮, et une liste de suggestions de pièces de musique dite "indépendante" pour accompagner votre session de jeu 🤯.
  • Les sept autres pages vont raconter la suite de l'histoire en cours, et subtilement présenter une séquence d'énigmes. La première d'entre elle est autonome, mais sa solution sera nécessaire pour l'énigme suivante, et ainsi de suite. Parfois la solution devra être "réinjectée" directement dans la page suivante, et parfois il s'agira simplement d'un vague indice vous guidant vers la prochaine tâche.
  • La dernière énigme résultera toujours en quelques mots (souvent même un seul). Vous pouvez alors envoyer un courriel directement à M. Fallows, pour confirmer que vous avec bel et bien la bonne réponse pour un mois donné.
  • Certaines énigmes sont conçues pour que vous écriviez directement sur la page, voire même que vous la découpiez en morceaux.
  • Une même "saison" de 3 mois va suivre un thème donné, ce qui veut aussi dire que leurs réponses peuvent se combiner pour former une phrase plus longue. En validant cette phrase avec M. Fallows, vous pourriez avoir droit à un prix bonus, tant qu'il en reste. (J'ai aussi lu quelque chose à propos d'une méta-énigme combinant les envelopes d'une année entière, mais je n'en sais pas plus.)
  • Après un certain temps, des indices et les solutions deviennent disponibles.
  • La première année (2017) peut être achetée en bloc sous forme de fichiers à télécharger.
Pour
  • C'est joli. Très joli. J'aurais du mal à décrire la facture visuelle, mais vous pouvez le voir par vous-même sur le site web. Toute la série dégage une forte personalité, qui risque de beaucoup plaire aux "âââââârtistes" parmi vous.
  • C'est aussi plutôt bien fait. Au moment d'écrire ces lignes, je suis passé à travers 4 envelopes, et je constate une volonté claire de concevoir des énigmes à la fois variées et astucieuses.
  • Ironiquement, alors que je déteste avoir à "détruire" des composantes, je n'ai eu aucun problème avec le modèle du CPP. Les petites feuilles détachées sont très faciles à manipuler et photocopier.
  • N'est bôôôôô... 😵 (Je me répète?)
Contre
  • Le modèle par abonnement peut sembler plutôt onéreux quand vous êtes, disons, un canadien aux prises avec un taux de change élevé. 🙄 C'est beau, c'est astucieux, mais en a-t-on vraiment pour 10 GBP d'astucieuse beauté? À vous de voir.
  • Même s'il est théoriquement possible de démarrer un abonnement n'importe quand, je soupçonne qu'il est beaucoup plus satisfaisant de démarrer au début d'une année donnée.
  • Parfois, comprendre comment le "résultat" d'une page doit servir dans la suivante ne constitue vraiment qu'une seule énigme, ce qui veut dire qu'on n'a pas toujours 7 énigmes par envelope.
Autres considérations
  • Le tout premier exemplaire (Mars 2017) peut être téléchargé gratuitement. La parfaite occasion d'essayer le jeu par vous-même.
  • Si vous décidez d'acheter les fichiers de 2017, laissez-moi vous prévenir qu'une des énigmes ne peut pas être complétée en ce moment. Je ne dirai pas laquelle (et j'ai déjà averti M. Fallows), mais au moins vous êtes prévenus.

Sunday, May 26, 2019

Jeu de table - Escape Game Junior - Fleurus

"♫ Petit petit petit "




Éditeurs:
Fleurus
Concepteurs:
Mélanie Vives, Rémi Prieur
Artiste:
Picksel
Langues:
Français
# de joueurs:
1-6 (je recommande 3 max)
Âge:
9 ans et +
Durée:
45 min

Concepts et mécaniques de jeu
  • En lisant ce titre, vous vous êtes peut-être dit: "Voyons, Fleurus, Escape Game Junior, c'est pas des livres, ça?"
    Comme de fait, la pièce maîtresse de cette jolie p'tite boîte est un joli p'tit livre, identique en touts points à ceux dont j'ai déjà parlé, même nombre de pages et tout, mais en format calepin.
  • La seule vraie différence est que la boîte contient d'autres composantes que vous obtiendrez au fur et à mesure que le jeu progresse. Ces objets remplacent la "Boîte à Outils de Dooz", cette page à découper qu'on trouve dans les livres grand format.
    On y trouve, entre autres, des cartes marquées de "A" à "K" et une roue chiffrée, deux éléments qui évoquent la série EXIT.

    Composantes du jeu
Pour
  • Les aspects positifs déjà mentionnés pour les livres (jolies illustrations, thème attrayant, bonnes énigmes) sont tous encore présents.
  • Puisque mon principal agacement vis-à-vis les livres provenaient de la boîte à outils (dur à découper, endommage le livre), je suis heureux de voir ces outils remplacés par de véritables cartes et objets.
  • De même, on n'encourage plus les joueurs à écrire ou dessiner directement dans le livret. Le jeu peut donc plus facilement être prêté et/ou revendu.
Contre
  • Dans la mesure où la boîte coûte le double que les livres, le matériel me semble un peu fragile. Des jeunes un peu trop excités, qui se l'arrachent, risquent de l'endommager.
  • Le problème de linéarité demeure, d'où l'étiquette "notquite".
  • Je maintiens également mon mépris pour l'expression "escape game" en général. 😝

Les suggestions de la maison

  • 3 joueurs maximum
    Sinon il est plus difficile de se partager le matériel.
  • Un adulte peut tenir le rôle de "Maître du Jeu" et s'occuper de distribuer les indices.
  • Si vos joueurs sont compétitifs, on peut essayer de mettre la limite à 60 minutes, mais en accordant une minute de pénalité pour chaque indice demandé.

Thursday, April 11, 2019

Jeux de table - Escape Room The Game: Jumanji - Spin Master

Quand même plus facile de s'en sortir que du jeu original





Éditeur:
Spin Master (US/Canada)
Concepteur:
Inconnu (chou!)
Artiste:
Unknown (boo!)
Langues:
Anglais
# de joueurs:
3-5 sur la boîte (2-4 sur le site web?!)
Âge:
10 ans et +
Durée:
60 min

Références sur le site BoardGameGeek:

Concepts et mécaniques de jeu

Composantes du jeu
  • Pas besoin de tourner autour du pot: ce jeu n'est ni plus ni moins qu'une extension autonome qui fonctionne exactement comme l'original. Vous pouvez tout bonnement aller lire mes commentaires sur la boîte originale, et vous saurez comme ce jeu fonctionne.
  • Un changement considérable et qu'il n'y a que 2 scénarios d'une heure dans la boîte. Et au lieu de contenir chacun une Partie 1/2/3, les deux aventures sont présentées comme étant les "niveaux" 1 à 6, pour indiquer qu'il font tous partie d'une seule trame narrative. Ça ne change rien au jeu - vous devez quand même jouer les niveaux 1/2/3 avec un seul décompte de 60 minutes, puis les derniers avec un autre décompte.
  • On trouve également un "Niveau 0" dans la boîte. C'est un scénario d'introduction de 15 minutes qui requiert l'utilisation de l'appli ERLJ (disponible sur iOS et Android) plutôt que le véritable Chrono-Décodeur.
Pour
  • Les choses que j'aimais du jeu original sont encore présentes.
  • On peut constater un désir clair de la part des concepteurs à trouver de nouvelles façons d'interagir avec les composantes du jeu.
  • L'idée d'avoir un second Chrono-Décodeur à portée de main peut être vu comme un bonus (surtout si vous êtes du genre à prêter vos jeux à d'autres).
Contre
  • Quelques-une de ces "nouvelles façons d'interagir" peuvent être assez frustrantes. Dans un cas en particulier, même après avoir lu la solution, nous avons été incapables d'obtenir le résultat souhaité. 😠
  • Le jeu semble se vendre au même prix que la boîte de base, alors qu'elle offre plus de 40% moins de temps de jeu.
  • Il peut être agaçant d'avoir à payer pour un autre Chrono-Décodeur si vous n'en aviez pas besoin.
  • Ce n'est jamais dit clairement nulle part, mais le jeu est surtout basé sur le nouveau film "Jumanji: Bienvenue dans la Jungle". Ceux qui n'ont vu que le film original risquent d'être confus (et possiblement déçus).

Mes résultats avec chaque scénario

The Drumming Closet (Niveau 0)
Difficulté officielle: 2 / 5
Joué avec: 3 joueurs
Réussi? OUI

The Search for Jesse (Niveaux 1-2-3)
Difficulté officielle: 3 / 5
Joué avec: 3 joueurs
Réussi? OUI

Break the Curse (Niveaux 4-5-6)
Difficulté officielle: 3 / 5
Joué avec: 3 joueurs
Réussi? NON

Sunday, January 27, 2019

Jeux de table - Escape Room Le Jeu: Réalité Virtuelle - Spin Master

"♫ Tu me fais tourner la tête... "





Éditeur:
Identity Games, Spin Master (US/Canada), Riviera Games (France)
Concepteur:
Inconnu (chou!)
Artiste:
Inconnu (re-chou!)
Langues:
Anglais, Français, Allemand, Néerlandais, Espagnol & autres
# de joueurs:
3-5 (3-4 à mon avis)
Age:
16 ans et + (10 ans et + à mon avis)
Durée:
60 min

Références sur le site BoardGameGeek:

Concepts et mécaniques de jeu

Photo tirée du site web de l'éditeur
  • L'essentiel du jeu, dans sa forme et sa structure, est très semblable à "Escape Room: Le Jeu", dont j'ai déjà écrit une critique il y a un certain temps. Ici, je mets donc l'emphase sur les particularités de cette version.
  • Ce jeu est distribué conjointement avec une appli gratuite (et obligatoire) qui fonctionne sur les téléphones iOS et Android, via une boîte Google Cardboard. Une de ces boîtes est incluses dans le jeu.
  • Tandis que le jeu original utilisait un symbole "Chrono-Decoder" sur certaines de ses composantes, cette fois-ci on va plutôt trouver une icône "VR". Chaque fois que vous apercevez ce symbole sur éléments de jeu, cela signifie que vous devrez consulter l'environnement virtuel pour résoudre cette énigme.
  • À quoi ressemble ce monde virtuel? Avec un téléphone exécutant l'appli et placé à l'intérieur de la boîte Cardboard, vous avez accès à une scène de 360° qui peut être explorée par un joueur à la fois.
  • Il est possible d'interagir avec la scène, dans une certaine mesure. On distingue un curseur au milieu de votre champ de vision, et ce dernier change d'apparence lorsque vous êtes en train de regarder un élément interactif. La boîte Cardboard a un bouton que vous pouvez enfoncer pour déclencher l'action.
  • Ces interactions, bien que limitées, signifient qu'il est possible que "l'état" de l'environnement virtuel vienne à changer. Même si le gros du jeu se déroule "en vrai", certaines choses peuvent vous amener à progresser dans le monde virtuel, vous donnant alors accès à de nouveaux indices à appliquer dans le jeu sur table.
  • J'ai déjà parlé du "Chrono-Decoder" qui était une pièce maîtresse du jeu original. Je veux donc être clair: il n'est PAS inclus dans cette boîte! Même si la principale dynamique du jeu consiste à identifier les 4 clés à insérer dans les 4 fentes, à trois reprises, vous aurez le choix entre 1) utiliser le Chrono-Décodeur venu d'une autre boîte, ou 2) utiliser un second appareil électronique (téléphone ou tablette) qui roule la même appli, mais cette fois-ci en tant que Chrono-Décodeur virtuel. Nous avons essayé les deux modes, et je trouve qu'il n'est vraiment pas aussi agréable de jouer sans les vraies clés.
Pour
  • La réalité virtuelle fonctionne plutôt bien, nous fournissant un niveau d'interaction qu'on ne voit pas avec les autres jeux en boîte.
  • Le format général du jeu (avec le Chrono-Décodeur, les trois "verrous" successifs et les composantes papier jetables) demeure un de mes favoris pour jouer en équipe.
  • Si vous possédez votre propre Google Cardboard (ou un quelconque appareil compatible), rien ne vous empêche de jouer avec plusieurs copies du monde virtuel, permettant à plusieurs personnes de profiter de la vue en 360 degrés en même temps. Par contre, souvenez-vous qu'on doit parfois progresser dans l'environnement virtuel, et qu'il sera alors possible de rester "coincé" dans un casque tandis que l'autre a progressé à l'étape suivante.
  • Le jeu offre un scénario gratuit à télécharger et à imprimer. Toutefois, il ne dure que 15 minutes, ce qui implique aussi qu'il n'est pas compatible avec le Chrono-Décodeur et requiert un 2e téléphone (ou une tablette).
Contre
  • Comme indiqué ci-dessus, si vous jouez sans le Décodeur (et ses clés de plastique), l'expérience n'est pas aussi agréable.
  • Dépendamment de vos co-équipiers (surtout les plus jeunes), vous devrez peut-être avoir à arbitrer l'utilisation des lunettes virtuelles, pour que chacun puisse en profiter.
  • Le jeu souffre du même problème que j'ai constaté dans d'autres extensions de ERLJ: les nouveaux scénarios ne sont tous simplement pas aussi agréables que leurs tout premiers. Il n'y a fondalement aucune raison à cela - le système de jeu devrait pouvoir s'adapter à tous les thèmes et types de scénarios. Et pourtant voilà, les gens chez Identity Games semblent avoir beaucoup de mal à créer des aventures qui sont à la fois "difficiles" et "justes". De même, ils semblent avoir du mal avec les scénarios de type "investigation".

Un Petit Avertissement

De par le passé, les éditeurs ont fait un excellent travail à fournir des fichiers de remplacement pour les composantes dites "jetables". Dans "Submarine", toutefois, ils n'offrent en ce moment qu'une seule des deux faces d'un bout de papier. 🤨 Vous voudrez donc probablement faire un scan de l'autre face pour utilisation future. (Ou bien allez voir ma propre tentative ici.)


Mes résultats avec chaque scénario

Down Below (scénario à imprimer)
Difficulté officielle: ? / 5
Joué avec: 5 joueurs
Réussi? NON

Submarine
Difficulté officielle: 3 / 5
Joué avec: 6 joueurs
Réussi? OUI - 1 seule seconde (!) restante

Behind Enemy Lines
Difficulté officielle: 4 / 5
Joué avec: 3 joueurs
Réussi? NON

Wednesday, December 26, 2018

Jeu de Table - Escape Game: L'Ascenseur Infernal - Hachette

L'ascenseur monte, mais l'opinion générale, elle, est en chute libre...




Éditeurs:
Hachette
Concepteur:
Nicolas Bonnefoy
Artiste:
?
Langues:
Français
# de joueurs:
2-6 (je recommande 4 max)
Âge:
Indéterminé (je recommande 10 ans ou plus)
Durée:
60 min

Concepts et mécaniques de jeu
  • Le jeu entier est constitué de trois paquets de cartes:
    • des cartes d'indices portant des lettres de A à Z;
    • des cartes numérotées de 0 à 50, qui représentent le "pavé numérique" dans lequel les joueurs vont essayer d'entrer leurs solutions;
    • un autre paquet de cartes, allant de 60 à 100, qui n'est utilisé que pour une seule énigme.
  • Le fond de la boîte se déplie pour devenir un petit plateau de jeu. Ce dernier n'était pas vraiment nécessaire au jeu lui-même, mais c'est une belle attention.
  • Composantes du jeu
  • Un petit livret inclus dans la boîte fournit les instructions, l'introduction, et les indices.
  • Les joueurs sont sensés prendre les cartes indices correspondant à de petites icones en forme de loupe avec dedans la lettre indiquée. On peut aussi recevoir des directives explicites du genre "Piochez la carte X". Cette mécanique rappelle les cartes indices de la série EXIT, qui évoque la notion d'objets cachés sans vraiment y correspondre.
  • En général, les cartes indices ont une note du genre "Vous pouvez défausser cette carte après avoir atteint le 4e étage", mais les instructions indiquent qu'une carte défaussée devrait être gardée à portée de main (mais ah tiens donc, comme c'est subtil).
  • Le système utilisé pour le pavé numérique est assurément le truc le plus novateur de la boîte. En gros, quand vous êtes prêts à essayer d'entrer un code de 4 chiffres dans l'ascenseur, vous consultez la grille de la carte 0 pour y trouver l'intersection entre votre étage actuel et le premier chiffre entré. Le nombre est la prochaine carte à piger. Sur cette seconde grille, vous trouvez le nombre correspondant au deuxième chiffre, et ainsi de suite. Après avoir choisi vos 4 chiffres, si vous obtenez encore une carte avec une grille, vous avez fait fausse route. Sinon, vous suivez les instructions obtenues. Voilà!
  • Les instructions demandent de vous installer dans "la plus petite pièce" disponible. Je me demandais si cela aurait un impact réel sur le jeu. La réponse est non - ce n'est que pour le thème.
Pour
  • La mécanique utilisée pour entrer les codes m'a favorablement impressionné.
  • Tout le jeu est réutilisable, et peut être revendu ou prêté à d'autres.
  • Les énigmes sont tout de même assez variées, dans la mesure de ce qu'on peut accomplir avec des cartes.
Contre
  • La séquence d'énigmes est complètement linéaire (bah oui, je sais - c'est un ascenseur) et il n'y a aucun mécanisme de "fouille", ce qui m'amène une fois de plus à utiliser mon étiquette "notquite".
  • Même si le système de verrou m'a impressionné, il est relativement pénible à exécuter et susceptible à l'erreur humaine (surtout avec les colonnes du milieu). Il n'y a rien de très amusant à se taper ces étapes 11 fois (ou plus, si erreur il y a).
  • À l'inverse, avoir une quarantaine de cartes dédiés à l'implémentation d'un seul cadenas, ça sent un peu le gaspillage, non?
  • Le jeu comporte plusieurs autres "fausses bonnes idées" du même genre, allant de la boîte dépliable qui ne reste pas à plat jusqu'au texte vert-sur-noir dans l'introduction du jeu, particulièrement difficile à lire avec un éclairage intérieur.
  • "«Merci d'avoir... d'avoir accepté...», hrm, ouais, bon, on est pris dans un ascenseur!"
  • En général, mon groupe n'a pas vraiment aimé les énigmes. Elles étaient tantôt trop simples, tantôt trop ardues. Même les indices nous ont parfois semblé trop obscurs. Avant même d'avoir complété le jeu, mes compagnons s'entendaient déjà pour dire que c'était probablement leur jeu en boîte le moins apprécié. 😕
  • Dans ma copie du jeu, une erreur d'impression fait en sorte que 11 pages d'indices et de solutions manquent.
  • Une des énigmes est carrément injouable pour des nord-américains.

Les suggestions de la maison

Lorsque vous jouerez à ce jeu, et en particulier si vous souhaitez comparer votre performance avec d'autres, je propose de faire ce qui suit:
  • 4 joueurs maximum
    Sinon c'est juste de la cruauté mentale. 😝
  • 3 minutes entre chaque indice
    Vous devrez attendre 3 minutes après avoir reçu un indice, avoir d'en obtenir un autre.
  • Quand vous serez au 8ième étage, confrères canadiens...
    ...et que vous serez pas mal certains d'avoir compris ce qu'il vous fallait faire (j'ai confiance en vous), alors vous pouvez ou bien laissez tomber et entrez le code .

Saturday, November 3, 2018

Jeux de table - Escape Tales: The Awakening - LockMe



Éditeurs:
LockMe, Board & Dice, KOSMOS
Concepteurs:
Jakub Caban, Bartosz Idzikowski, Matt Dembek
Artistes:
Magdalena Klepacz, Paweł Niziołek, Jakub Fajtanowski
Langues:
Polonais, Anglais & plusieurs autres
# de joueurs:
1-4
Âge:
12+
Durée:
3-5 heures (peut être étalé sur plusieurs sessions)
Références sur le site BoardGameGeek:

Concepts et mécaniques de jeu

  • Même s'il peut très certainement porter le titre de "jeu d'évasion en boîte", Escape Tales n'hésite pas à s'aventurer sur de nouveaux territoires, grâce à des mécaniques de jeu qui rappellent les "jeux d'aventure sur plateau" tels que T.I.M.E. Stories, Le Jeu des Mille et Une Nuits ou The 7th Continent.
  • Tout d'abord, le jeu n'a aucune limite de temps au sens traditionnel. À la place, les joueurs ont une banque de "jetons d'action" qu'ils dépensent à chaque fois qu'ils souhaitent explorer ce qui les entoure.
  • De plus, l'aventure est faite de lieux multiples que les joueurs vont visiter l'un après l'autre. Au lieu d'être "coincés" dans une pièce, donc, vous en traverserez plusieurs.
  • Image tirée des règles
  • Chaque lieu est représenté par une ou deux cartes "Location". Ces cartes sont placées sur un plateau avec une grille et un système de coordonnées. Les joueurs doivent donc examiner le lieu avec soin, puis décider quelle partie de celui-ci valent la peine de dépenser de précieux jetons.
  • Lorsque ce choix est fait, la carte vous indique un numéro de paragraphe à consulter dans le "Story Book". Vous y trouverez des informations, une liste de nouvelles cartes à prendre, voire même des choix déchirants à faire sur-le-champ, en groupe.
  • Les cartes qui composent le jeu viennent principalement en deux grandes catégories: les "indices" portent un symbole rouge qui correspond à une énigme à résoudre, tandis que les "objets" ont un symbole blanc qui est typiquement utilisé comme référence ailleurs dans l'histoire, pour éviter de révéler en quoi exactement cet objet consiste.
  • Image tirée des règles
  • Chaque fois que votre groupe tombe à court de jetons d'action, vous devrez piger la prochaine "Doom card" d'une pile dont l'ordre est pré-établi. Cette carte vous donnera plus de jetons, mais fera aussi avancer certains éléments de l'histoire - et pas dans le bon sens.
  • Le jeu utilise une "appli" disponible sur le web. Il est nécessaire de l'utiliser pour valider vos réponses à chaque énigme, mais elle peut aussi servir à obtenir des indices, ou même à simplement confirmer que vous avez bel et bien toutes les cartes requises pour ne serait-ce que tenter de trouver une solution.
Pour
  • Pour être bref, je dirai que ce jeu m'a fourni ma meilleure expérience d'évasion sur table jusqu'à maintenant. La grande emphase mise sur l'intrigue en fait une expérience plutôt unique, qui détonne significativement d'avec les vraies Escape Rooms et leur thèmes parfois quasi-inexistants.
  • Le jeu inclut, à peu de choses près, tous les éléments d'un vrai jeu d'évasion classique: on "fouille" en scrutant les cartes Location et en choisissant des endroits. On manipule des objets, on résoud des énigmes, et les jetons d'action remplissent bien le mandat de garder les joueurs sur le qui-vive.
  • Je ne suis pas certain si c'est la nature des énigmes, l'utilisation du Story Book, ou bien un mélange des deux, mais mon équipe de 4 joueurs ne m'a pas semblé aussi "à l'étroit" que lorsque l'on joue à des jeux qui n'utilisent que des cartes.
  • Le jeu peut aisément combler une soirée entière, mais si ça nous plaît pas, il est tout aussi facile de tout mettre sur la glace pour ensuite reprendre l'aventure une autre fois.
  • Le jeu a plusieurs fins possibles, et à cause de ses mécaniques, il n'est pas facile de figurer si un choix fait précédemment était le bon. Après avoir terminé notre partie (sur une note plutôt sombre), nous avons tenté de revenir un peu en arrière pour faire un autre choix, et avons obtenu une fin un peu plus satisfaisante. Ensuite, nous avons reculé encore plus loin... et avons obtenu une fin encore plus triste que la première. Nous avons maintenant très hâte de découvrir quelles autres fins se cachent encore dans cette boîte.
Contre
  • Comme le remarqueront les joueurs férus de technologie, cette "appli" n'est en fait rien de plus qu'une page web indépendente. Les règles disent que l'accès à internet n'est plus requis une fois la page ouverte, et ça semble être le cas - en fait, j'ai pu utiliser la fonction "Enregistrer sous..." pour me faire une copie locale de cette "appli" (avec juste quelques ajustements).
  • Lors de notre partie (il y a quelques mois), certains énigmes n'étaient pas adéquatement couvertes par le système d'indices, passant directement de directives troup floues à la solution finale. Cela va peut-être s'améliorer au fil du temps (si ce n'est déjà fait).
  • Considérant qu'il s'agit d'une toute première mouture pour la série "Escape Tales", le thème m'a semblé un peu trop sombre. Il aurait peut-être mieux valu choisir une thématique plus traditionnelle, pour contre-balancer toutes ces mécaniques innovatrices?