Showing posts with label virtualreality. Show all posts
Showing posts with label virtualreality. Show all posts

Saturday, October 26, 2019

Beyond Medusa's Gate - Escaparium - Laval

"♫ Co-co-co-cold hearted... Ssssnake... "


If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
Beyond Medusa's Gate
Location:
# of Players:
2 or 4 (4 recommended) (Played with 4)
Duration:
60 min
Multi-Room:
Yes (in the VR world, anyway)
Constraints:
Yes
Language:
Bilingual (Played in English)
Hints:
Unlimited (Delivered by an attendee, when called out by raising both your arms)
Tally:
4 Locks, 21 Deductions, 20 Tasks
"Official Description": (taken from a different website)
Greece 445 B.C. in an age of eloquent philosophers, merciless gods, and death-promising oracles. Somewhere on the Peloponnese peninsula, in a vast Aegean coastal cave, an old artifact has been hidden. It could be the legendary ship of the Argonauts...
Using the Animus simulation program and our database of recorded genetic memories, we will send you back to Greece. Find the ship, if it exists...
Played in:
Fall 2019
Made it?
YES - With over 15 minutes left - no hint used
Verdict:
And so, like I already explained, 3 American tourists and myself were now rushing to wedge another VR experience in between two games. Let's jump right in!
"Beyond Medusa's Gate", while not a sequel, is a newer VR adventure set in the "Assassin's Creed" universe. It does a good job at including all the clever tricks and concepts showcased in the previous game, while adding a few of its own. In fact, while it remains puzzle-heavy, the whole thing is more reminiscent of an action-adventure game than a traditional Escape Room. If you're thinking about playing both games, you should start off with The Lost Pyramid, but if you're planning on doing a single one, go for Medusa's.
Case in point: getting through this game took us almost 50% longer, which meant that we immediately had to leave Escaparium after playing. I still managed to get some feedback from my new friend James afterwards. Having played a number of VR games in different venues, he told me that most of the inconveniences we experienced (tracking errors, motion-sensing glitches, minor lag) were due to the VR hardware being from an older generation than the cutting-edge stuff. Ah well - I still thoroughly enjoyed my experience.
Lessons Learned (or re-learned):


Capture d'une image du jeu
Actual game capture


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
Beyond Medusa's Gate
Emplacement:
# de joueurs:
2 ou 4 (4 recommandés) (jouée avec 4)
Durée:
60 min
Multiple:
Oui (dans le monde virtuel, du moins)
Contraintes:
Oui
Langue:
Bilingue (jouée en anglais)
Indices:
Illimités (Donnés en personne, lorsque appellé en levant les deux bras en l'air)
Décomptes:
4 verrous, 21 déductions, 20 tâches
Description officielle:
445 av. J-C. La Grèce traverse un âge tiraillé entre l'éloquence des philosophes, les promesses apocalyptiques des oracles, et l'impitoyable volonté de puissantes divinités. Une légende datant de cette époque raconte que le mythique navire Argo est dissimulé quelque part sur la péninsule du Péloponnèse, dans une vaste grotte de la côte égéenne. Celui-ci pourrait encore contenir la fabuleuse Toison d'Or, tant convoité par Jason et son équipage, les Argonautes. Grâce à l'Animus, une simulation est reconstruite à partir de traces ADN. Celle-ci permettra à votre équipe d'aventuriers de se retrouver plongée dans la Grèce antique, à la recherche de l'Argo, si toutefois il existe... Saurez-vous relever les épreuves et affrontez les périls de cette quête ?
Jouée durant:
Automne 2019
Réussie?
OUI - Plus de 15 minutes restantes - aucun indice utilisé
Verdict:
Or donc, comme je l'ai déjà expliqué, 3 touristes américains et moi-même étions maintenant à la course pour réussir à faire tenir une autre session de réalité virtuelle, entre deux autres jeux. Sautons donc dans le vif du sujet.
"Beyond Medusa's Gate", sans vraiment être une suite, est une nouvelle aventure, plus récente, dans l'univers de "Assassin's Creed". Elle parvient bien à inclure tous les éléments intéressants de son prédécesseur, en rajoutant quelques trucs qui le sont tout autant. En fait, même si le jeu contient encore bon nombre d'énigmes, le tout rappelle davantage un jeu d'action-aventure qu'un jeu d'évasion traditionnel. Si vous prévoyez faire les deux aventures, je suggère fortement de commencer par "Escape From the Lost Pyramid", mais si vous ne souhaitez n'en faire qu'une, tenez-vous en à "Medusa".
En accord avec ce que je viens de dire, il nous a fallu presque 50% plus de temps pour conclure cette partie, ce qui nous a obligé à quitter Escaparium à la hâte, tout de suite après. Ça ne m'a quand même pas empêché d'obtenir un peu de "feedback" de mon nouvel ami James, par la suite. Celui-ci ayant essayé nombre de jeux en réalité virtuelle à plusieurs endroits, il m'a dit que la plupart des petits problèmes rencontrés durant le jeu (erreurs de positionnement, problème de détection de mouvement, petits délais) étaient dus à l'utilisation de matériel RV plus ancien que ce qui se fait présentement de mieux sur le marché. Et bien soit - j'ai tout de même adoré mon expérience.
Leçons à retenir (ou à réviser):


Escape the Lost Pyramid - Escaparium - Laval

"♫ Running down a dream... "


If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
Escape the Lost Pyramid
Location:
# of Players:
2 or 4 (4 recommended) (Played with 4)
Duration:
60 min
Multi-Room:
Yes (in the VR world, anyway)
Constraints:
Yes
Language:
Bilingual (Played in English)
Hints:
Unlimited (Delivered by an attendee, when called out by raising both your arms)
Tally:
1 Lock, 10 Deductions, 9 Tasks
Official Description:
February 1928. An expedition led by Sir Beldon Frye disappears somewhere in the Sinai Peninsula. A team of four and a dozen local porters were looking for the Lost Pyramid of Nebka... Or more precisely, “something” that should have been there. They were never seen again. Using the simulation reconstructed from their DNA memory, your team will put themselves in the shoes of the explorers. Find out what happened to the expedition. And more importantly, locate what they were looking for.
Played in:
Fall 2019
Made it?
YES - With a little under 30 minutes left - no hint used
Verdict:
As soon as I learned that fellow enthusiast James Cobalt was coming to visit Montreal rooms, all the way from Boston, with a couple friends, I immediately tried to wedge myself somewhere within that visit. It soon became clear that this would make for a frantic encounter, due to my own schedule, but also to the fact that James and his friends were hoping to squeeze 2 VR game sessions before we'd head for a "proper" room. This meant we'd have to perform well enough to play those VR games back-to-back, or give up on the second.
And perform we did, fortunately! 👍 The puzzles were quite straightforward, and whenever a duo of players got stuck somewhere, the other was able to help them out quickly. The only drawback to that is that it didn't leave me with a lot of time to properly enjoy the gorgeous virtual scenery.
I had only played a single VR game beforehand, and although that first one had felt more like a "proper" escape room, UbiSoft's offering definitely seemed like a big improvement to me, with its autonomous VR backpacks that give you completely freedom of movement. James, who had played a number of VR games elsewhere, wasn't as enthusiastic as I was... but since we didn't have time to talk between our game sessions, that part will wait until my next post. 😉 Stay tuned!
Lessons Learned (or re-learned):


Capture d'une image du jeu
Actual game capture


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
Escape the Lost Pyramid
Emplacement:
# de joueurs:
2 ou 4 (4 recommandés) (jouée avec 4)
Durée:
60 min
Multiple:
Oui (dans le monde virtuel, du moins)
Contraintes:
Oui
Langue:
Bilingue (jouée en anglais)
Indices:
Illimités (Donnés en personne, lorsque appellé en levant les deux bras en l'air)
Décomptes:
1 verrous, 10 déductions, 9 tâches
Description officielle:
Février 1928. Une expédition dirigée par Sir Beldon Frye disparaît quelque part dans la péninsule du Sinaï. Quatre explorateurs et une douzaine de porteurs étaient à la recherche de la pyramide perdue de Nebka... ou plus précisément de «quelque chose» qu’elle renfermait. Ils n'ont plus jamais été revus. Grâce à l’Animus, une simulation reconstruite à partir de leur mémoire ADN, votre équipe se glissera dans la peau des explorateurs. Affrontez les mystères de la pyramide de Nebka, franchissez les obstacles qui se sont présentées à l’équipe d’origine, et tentez de découvrir ce que Sir Beldon Frye recherchait.
Jouée durant:
Automne 2019
Réussie?
OUI - Un peu moins de 30 minutes restantes - aucun indice utilisé
Verdict:
Dès que j'ai appris que James Cobalt, un confrère bostonien amateur de jeux d'évasion, allait venir visiter Montréal avec quelques amis, j'ai immédiatement fait des pieds et des mains pour m'immerser dans cette visite. Il s'est rapidement avéré que notre rencontre allait être sous le thème de la hâte, dû à mon propre horaire mais aussi au fait que James et ses amis avaient l'intention de se taper deux séances de réalité virtuelle avant que nous n'allions visiter une "vraie" salle. Nous allions donc devoir très bien performer dans ces jeux, sous peine de devoir abandonner.
Heureusement, pour performer, on a performé! 👍 Les énigmes étaient n'étaient jamais très tordues, et à chaque fois qu'un duo de joueurs se retrouvait coincé quelque part, l'autre duo lui venait rapidement en aide. Le seul inconvénient à cette méthode est que ça ne m'a pas laissé beaucoup de temps pour apprécier le paysage virtuel.
Je n'avais joué qu'à un seul autre jeu d'évasion en VR, et même si cette première ressemblait davantage à une "vraie escape room", cette proposition d'UbiSoft m'a semblé une grosse amélioration, avec ses kits portables qui offrent une liberté de mouvement totale. James, qui a joué à bon nombre de jeux VR ailleurs, ne partageait pas mon enthousiasme... mais puisque nous n'avons pas eu le temps de parler entre les parties, cette partie de l'histoire attendra, elle aussi. 😉 À bientôt!
Leçons à retenir (ou à réviser):


Sunday, January 27, 2019

Jeux de table - Escape Room Le Jeu: Réalité Virtuelle - Spin Master

"♫ Tu me fais tourner la tête... "





Éditeur:
Identity Games, Spin Master (US/Canada), Riviera Games (France)
Concepteur:
Inconnu (chou!)
Artiste:
Inconnu (re-chou!)
Langues:
Anglais, Français, Allemand, Néerlandais, Espagnol & autres
# de joueurs:
3-5 (3-4 à mon avis)
Age:
16 ans et + (10 ans et + à mon avis)
Durée:
60 min

Références sur le site BoardGameGeek:

Concepts et mécaniques de jeu

Photo tirée du site web de l'éditeur
  • L'essentiel du jeu, dans sa forme et sa structure, est très semblable à "Escape Room: Le Jeu", dont j'ai déjà écrit une critique il y a un certain temps. Ici, je mets donc l'emphase sur les particularités de cette version.
  • Ce jeu est distribué conjointement avec une appli gratuite (et obligatoire) qui fonctionne sur les téléphones iOS et Android, via une boîte Google Cardboard. Une de ces boîtes est incluses dans le jeu.
  • Tandis que le jeu original utilisait un symbole "Chrono-Decoder" sur certaines de ses composantes, cette fois-ci on va plutôt trouver une icône "VR". Chaque fois que vous apercevez ce symbole sur éléments de jeu, cela signifie que vous devrez consulter l'environnement virtuel pour résoudre cette énigme.
  • À quoi ressemble ce monde virtuel? Avec un téléphone exécutant l'appli et placé à l'intérieur de la boîte Cardboard, vous avez accès à une scène de 360° qui peut être explorée par un joueur à la fois.
  • Il est possible d'interagir avec la scène, dans une certaine mesure. On distingue un curseur au milieu de votre champ de vision, et ce dernier change d'apparence lorsque vous êtes en train de regarder un élément interactif. La boîte Cardboard a un bouton que vous pouvez enfoncer pour déclencher l'action.
  • Ces interactions, bien que limitées, signifient qu'il est possible que "l'état" de l'environnement virtuel vienne à changer. Même si le gros du jeu se déroule "en vrai", certaines choses peuvent vous amener à progresser dans le monde virtuel, vous donnant alors accès à de nouveaux indices à appliquer dans le jeu sur table.
  • J'ai déjà parlé du "Chrono-Decoder" qui était une pièce maîtresse du jeu original. Je veux donc être clair: il n'est PAS inclus dans cette boîte! Même si la principale dynamique du jeu consiste à identifier les 4 clés à insérer dans les 4 fentes, à trois reprises, vous aurez le choix entre 1) utiliser le Chrono-Décodeur venu d'une autre boîte, ou 2) utiliser un second appareil électronique (téléphone ou tablette) qui roule la même appli, mais cette fois-ci en tant que Chrono-Décodeur virtuel. Nous avons essayé les deux modes, et je trouve qu'il n'est vraiment pas aussi agréable de jouer sans les vraies clés.
Pour
  • La réalité virtuelle fonctionne plutôt bien, nous fournissant un niveau d'interaction qu'on ne voit pas avec les autres jeux en boîte.
  • Le format général du jeu (avec le Chrono-Décodeur, les trois "verrous" successifs et les composantes papier jetables) demeure un de mes favoris pour jouer en équipe.
  • Si vous possédez votre propre Google Cardboard (ou un quelconque appareil compatible), rien ne vous empêche de jouer avec plusieurs copies du monde virtuel, permettant à plusieurs personnes de profiter de la vue en 360 degrés en même temps. Par contre, souvenez-vous qu'on doit parfois progresser dans l'environnement virtuel, et qu'il sera alors possible de rester "coincé" dans un casque tandis que l'autre a progressé à l'étape suivante.
  • Le jeu offre un scénario gratuit à télécharger et à imprimer. Toutefois, il ne dure que 15 minutes, ce qui implique aussi qu'il n'est pas compatible avec le Chrono-Décodeur et requiert un 2e téléphone (ou une tablette).
Contre
  • Comme indiqué ci-dessus, si vous jouez sans le Décodeur (et ses clés de plastique), l'expérience n'est pas aussi agréable.
  • Dépendamment de vos co-équipiers (surtout les plus jeunes), vous devrez peut-être avoir à arbitrer l'utilisation des lunettes virtuelles, pour que chacun puisse en profiter.
  • Le jeu souffre du même problème que j'ai constaté dans d'autres extensions de ERLJ: les nouveaux scénarios ne sont tous simplement pas aussi agréables que leurs tout premiers. Il n'y a fondalement aucune raison à cela - le système de jeu devrait pouvoir s'adapter à tous les thèmes et types de scénarios. Et pourtant voilà, les gens chez Identity Games semblent avoir beaucoup de mal à créer des aventures qui sont à la fois "difficiles" et "justes". De même, ils semblent avoir du mal avec les scénarios de type "investigation".

Un Petit Avertissement

De par le passé, les éditeurs ont fait un excellent travail à fournir des fichiers de remplacement pour les composantes dites "jetables". Dans "Submarine", toutefois, ils n'offrent en ce moment qu'une seule des deux faces d'un bout de papier. 🤨 Vous voudrez donc probablement faire un scan de l'autre face pour utilisation future. (Ou bien allez voir ma propre tentative ici.)


Mes résultats avec chaque scénario

Down Below (scénario à imprimer)
Difficulté officielle: ? / 5
Joué avec: 5 joueurs
Réussi? NON

Submarine
Difficulté officielle: 3 / 5
Joué avec: 6 joueurs
Réussi? OUI - 1 seule seconde (!) restante

Behind Enemy Lines
Difficulté officielle: 4 / 5
Joué avec: 3 joueurs
Réussi? NON

Boardgame - Escape Room The Game: Virtual Reality - Spin Master

"♫ You spin me right round, baby, right round... "





Publisher:
Identity Games, Spin Master (US/Canada)
Designers:
Unknown (boo!)
Artist:
Unknown (boo!)
Languages:
English, German, Dutch, Spanish, French and more
# of Players:
3-5 (3-4 in my opinion)
Age:
16+ (10+ in my opinion)
Duration:
60 min

BoardGameGeek References:

Game Design & Mechanics

Picture from the manufacturer's website
  • The gist of the game, in style and in structure, is very much akin to the "Escape Room: The Game", which I reviewed a while ago. Here I'm going to focus on what's different about it.
  • This version of the game is coupled with a free (and mandatory) app running on iOS and Android phones, using Google Cardboard. Such a device (the cardboard, not the phone, obviously) is included in the box.
  • While the original game used a "Chrono-Decoder" icon on some of its components, this time it's "VR" icon. Whenever you see that icon on a paper clue, it implies that you'll need to access the VR environment in order to solve that puzzle.
  • What does that VR environment feels like? With your phone running the app and tucked inside the Cardboard box, you gain access to a 360° scenery that one player at a time can explore.
  • The scene can be interacted with, to some limited extent. A cursor is middle in the middle of your field of vision, and it changes shape when you're looking at something that can be interacted with. The Cardboard has a button you can click on to toggle an interaction.
  • Those interactions, albeit limited, means that the VR environment can eventually "change state". Even though the "main game" happens in the real world, elements might allow you to make progress in the virtual world, hence gaining new clues to assist you in the table game.
  • I've already mentioned the "Chrono-Decoder" that was a staple of the original game. So let's be clear: this game does NOT include it! Even though the core game mechanic is still all about finding which 4 keys need to inserted into the 4 slots, 3 times, you'll have to either 1) use the Chrono-Decoder from another ERTG set, or 2) use a 2nd device running the same app, but this time to be used a virtual Chrono-Decoder. We tried both modes, and I felt that not having "real" keys is just not as enjoyable.
Pros
  • The VR works well enough, providing an exciting type of interaction that other boxed games don't have.
  • The overall format (with the Chrono-Decoder, the 3 successive "gates" and the disposable paper components) remains one of my favorite for playing with others.
  • If you own a Google cardboard device of your own (or any compatible phone-based headset), there's nothing preventing you from running multiple VR headsets at once, so that more people can enjoy the 360 display. However, keep in mind that the VR does track "state", so you could technically "move on" within the game in one headset while remaining stuck in the other.
  • The game has a print & play scenario that can be downloaded and played for free. However, it's only 15 min long, which means a 2nd device is necessary because it's not compatible with the Chrono-Decoder.
Cons
  • As mentioned above, if you play without the Decoder (and its physical keys), the experience just isn't as nice.
  • Depending on your teammates (especially younger players), you might have to regulate the usage of the VR headset, so everyone can have their go.
  • The game suffers from the same problems I've seen in other ERTG expansions: the scenarios just aren't as good as the first ones. There's absolutely no reason for that - the game system should be adaptable to all kinds of scenarios and settings. Yet somehow, the folks at Identity Games seem to struggle at making a scenario that's both "hard" yet "fair". Likewise, they seem to struggle coming up with "investigative"-type scenarios.

A Word of Caution

In the past, the publishers have done a great job at providing PDF replacements for all the "disposable" components. In "Submarine", however, they current only provide a replacement for one side of a piece of paper. 🤨 You might want to scan the other side and reuse it. (Or see my own humble attempt here.)


Scenario Results

Down Below (print & play demo)
Official difficulty: ? / 5
Played with: 5 players
Made it? NO

Submarine
Official difficulty: 3 / 5
Played with: 6 players
Made it? YES - 1 single second (!) remaining

Behind Enemy Lines
Official difficulty: 4 / 5
Played with: 3 players
Made it? NO

Thursday, December 6, 2018

De-Composed - Room Escape Ottawa - Ottawa

"♫ Do youuuu, do youuuu, do you feeeeel reeeeeal ..."


If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
De-Composed
Location:
Room Escape Ottawa, Ottawa (https://www.roomescapeottawa.com/)
# of Players:
2-6 (Played with 6)
Duration:
55 min (One 25-min chapter, followed by a 30-min one)
Multi-Room:
Yes (in the VR world, anyway)
Constraints:
Yes
Language:
Bilingual (Played in English)
Hints:
Unlimited (Delivered by an attendee, when called out loud by the group)
Tally:
9 Locks, 16 Deductions, 10 Tasks
Official Description:
You and your friends have been invited to a private concert of newly discovered music by the brilliant and demented composer, Hans Komisch, recently deceased. This is a one-of-a-kind opportunity to venture into the realm of true genius and discover the madness behind the music.
Upon entering his mansion, you realize that the invitation was a trap... you have all been transformed into ghosts! Your souls will serve as the crucial pieces to his final opus.
You must defeat the inner workings of his mansion and his mind so you can recover your human forms, before they get completely... DE-COMPOSED!
Played in:
Fall 2018
Made it?
YES - With about 25 minutes left - No hint used
Verdict:
I had been intrigued about that room since it opened. A number of ER venues do offer some VR gaming experiences (not quite sure why those get coupled together, but they are), but those are typically single-player, arcade-style games that one person will try for 10-15 min while others can watch over a side screen. De-Composed was the first time I heard about a full-length, multi-player game with traditional Escape Room gameplay.
Basically, once you sit in your rotating chair and put on your gear (an Oculus Rift kit and an audio headset, both wired so they won't hinder 360-degree movement), you get a short briefing and then you're good to go. You'll be holding two joysticks that act as your "ghost hands", with only two buttons available: one to grab and hold on to an object, the other to move (by shooting a laser which points to a point you'll instantly jump to).
I had been warned that the puzzles were easy, and they definitely are. However, that took nothing away from the sheer novelty of playing a VR game in a shared virtual space. We enjoyed ourselves so much that I decided to bring my own family back just a few weeks after that (and yes, I payed full price once again just to sit in and watch), having almost as much fun as the first time. My only disappointment with that second run was that the French version of the soundtrack, although accurate, was poorly voice acted.
Clearly, the game will show its age more and more, but if you don't currently have access to a proper VR environment and want to have a taste of it, this is a very fun way to do so.
Lessons Learned (or re-learned):


Photo de la salle réelle tirée du site web
Actual picture from their website


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
De-Composed
Emplacement:
Room Escape Ottawa, Ottawa (https://www.roomescapeottawa.com/)
# de joueurs:
2-6 (jouée avec 6)
Durée:
55 min (un premier chapitre de 25 min, suivi d'un de 35 min)
Salles Multiples:
Oui (dans le monde virtuel, du moins)
Contraintes:
Oui
Langue:
Bilingue (jouée en anglais)
Indices:
Illimités (Donnés en personne, lorsque appellé de vive voix par le groupe)
Décomptes:
9 verrous, 16 déductions, 10 tâches
Description officielle:
Vous et vos amis ont été invités à un concert privé de musique nouvellement découverte par le brillant et compositeur dément, Hans Komisch, récemment décédé. Il s’agit d’une occasion unique de s’aventurer dans le royaume d'un véritable génie et découvrir la folie derrière la musique.
En entrant dans son manoir, vous vous rendez compte que l’invitation était une tromperie... vous et vos amis ont été transformés en fantômes! Les éléments essentiels à son opus final sont vos âmes. Vous devez vaincre les rouages de son manoir et son esprit afin que vous puissiez récupérer votre forme humaine, avant de devenir complètement... DÉ-COMPOSÉ!
Jouée durant:
Automne 2018
Réussie?
OUI - Environ 25 minutes restantes - aucun indice utilisé
Verdict:
Cette salle m'intriguait beaucoup depuis son ouverture. Un certain nombre d'entreprises de jeux d'évasion offrent aussi des séances de jeu en réalité virtuelle (je ne comprends d'ailleurs pas trop pourquoi les deux sont souvent associés, mais c'est comme ça), mais ces jeux sont généralement des jeux d'action joués par une seule personne, tandis que ses amis n'ont d'autres choix que d'assister passivement à la scène sur un autre écran. Avec "De-Composed", c'était la toute première fois que j'entendais parler d'un jeu multi-joueur, de longue durée, se jouant à la manière d'une Escape Room traditionnelle.
En gros, après vous être confortablement assis dans votre fauteuil rotatif et avoir mis votre équipement (un kit Oculus Rift et un casque audio, tous deux branchés de manière à permettre un mouvement à 360 degrés), vous serez prêts à commencer après une brève mise en situation. Vous aurez un joystick dans chaque main pour représenter vos "mains fantômes", avec seulement deux boutons sur chacun: le premier pour saisir et maintenir un objet, le second pour vous déplacer (en tirant un rayon qui pointe l'endroit où vous allez vous téléporter).
On m'avait prévenu que les énigmes étaient faciles, et c'est bel et bien le cas. Par contre, ça n'a eu aucun impact sur l'effet novateur de jouer dans un environnement virtuel commun. Nous avons tellement apprécié l'expérience que j'ai décidé de revenir avec ma petite famille seulement quelques semaines après (et oui, j'ai payé le plein prix simplement pour m'asseoir et les regarder aller), et j'y ai encore eu autant de plaisir. Ma seule déception avec cette seconde expérience est que la trame sonore francophone, bien qu'adéquatement écrite, est fort mal interprétée.
Évidemment, ce jeu va perdre son effet un peu plus avec chaque mois qui passe, mais si vous n'avez pas habituellement accès à un environnement de réalité virtuelle et que vous aimeriez en faire l'expérience, voici une manière fort agréable de le faire.
Leçons à retenir (ou à réviser):