Saturday, May 16, 2020

Free Yuri Koblenko - Prison Escape - Remote

The most expensive "Free" thing I've played in a while...


  
 
If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Game name:
Free Yuri Koblenko
Location:
Prison Escape, Breda (Netherlands) (https://prisonescape.nl/online/en/)
# of Players:
2-7 (Played with 5)
Duration:
22 min
Interface & Controls:
Remote play (Zoom), Shared documents (PDF)
Language:
English (originally in Dutch)
Hints:
None
Tally:
1 Lock, 4 Deductions, 4 Tasks
Official Description:
Prison Escape Online is an real life game you can experience from behind your PC. Go online and establish a live feed with real characters. By interacting with them you can bypass and hack the prison’s security system in cooperation with your team. Only with clear communication, interaction and solid teamwork can you free Yuri Koblenko, a man sentenced to prison for a crime he did not commit. The clock is ticking, there’s no time to lose...
Played in:
Spring 2020
Made it?
NO
Verdict:
You probably only heard of Netherlands' Prison Escape if you're paying close attention to the "Immersive game" community worldwide. Something of a mix between Escape Rooms and multi-player LARPs, their real-life game is a massive 3-hour, open-ended game set in a real former prison building, with 170 convict players and 80 NPCs. Very intriguing.

La véritable prison, à Breda. Wow.
The actual prison building, in Breda. Just wow.
That concept doesn't work as well with confinement rules, obviously, so the creators jumped on the "online play" bandwagon, and came up with this custom scenario, intended for smaller groups. The whole deal was quite appealing to me, so after reading a couple very positive reviews, I recruited a few players and made a booking. Of course, as soon as did book, I started reading reviews that were nowhere as enthusiastic as the previous ones. It became clear that this was a very polarizing experience, with some folks saying "We lost after 12 minutes." Oh dear. 😨
After that, I did my best to learn as much as I could about the game, without spoiling myself, which is always a tricky exercise. I initially wondered if I should share some of what I'd since learn with you, dear readers, and whether or not that would reveal too much. But then I figured out that by the time this entry is posted, there will be a whopping 2 days left for this game. Guess I'm not that concerned anymore - so let's see what you can expect, should you book a slot during those 2 days...

Ce qu'on peut voir sur les caméra de sécurité
View from a security cam
While the game session will easily take you an hour of your time, you'll only be "actively playing" for 22 minutes, tops. That's the amount of time during which your host / in-game contact can hack the prison security system. The game instructions ask you to connect to your session 30 minutes in advance (!), which makes a lot of sense given the amount of documentation you can (and should) go through before the real game starts. Ideally, by the time "Blue" explains the hacking options at your disposal, you should already have a rough idea of how you'll help poor Yuri escape.
Hacking? That's right. In fact, this game reminded me of a Commodore 64 game I loved, back in the day, called "Hacker II". Instead of watching pixelated stick figures (like I used to), though, you'll be tracking - and influencing - a dozen real-life characters. (Well, my team's assessment was that 3 of those characters were "real", while the others were likely recordings.)
There's a whole list of specific "hacks" that can be activated, but each of them will take some time to obtain, and (surprise) that time totals to 22 minutes, meaning that by the time you have all the tools at your disposal, it'll be too late to use them. Here lies the game's first "real puzzle" - figuring which tools to unlock first. I think my team did ok at this, although one thing we didn't quite understand initially was that "unlocking" doesn't mean "using". You can tell Blue something like "alright, please work on unlocking camera C, but while you're at it we'd like to connect to (previously hacked) camera H please".
And how did our valiant team fare? Well, although we came close, poor Yuri didn't make it out... 🙁 Sadder, though, is that we're not quite sure of what our ultimate mistake was, since players are encourage to book and try again. Sorry folks, as impressive as this online experience can be, I just can't picture myself paying 2$/min/player a second time. Still glad I experienced it, though.
Lessons Learned (or re-learned):


Photo de la vraie prison, tirée du site web
Actual prison picture, from website


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom du jeu:
Free Yuri Koblenko
Emplacement:
Prison Escape, Breda (Pays-Bas) (https://prisonescape.nl/online/en/)
# de joueurs:
2-7 (jouée avec 5)
Durée:
22 min
Interface et contrôles:
Jeu à distance (Zoom), Documents partagés (PDF)
Langue:
Anglais (hollandais à l'origine)
Indices:
Aucun
Décomptes:
1 verrou, 4 déductions, 4 tâches
Description officielle:
(Voir version anglaise)
Jouée durant:
Printemps 2020
Réussie?
NON
Verdict:
Vous n'avez probablement pas entendu parler de "Prison Escape", aux Pays-Bas, à moins de porter attention à la communauté mondiale des "expériences immersives". Une sorte de mélange entre un jeu d'évasion et un jeu de rôle grandeur nature, leur jeu est une aventure immersive de grande envergure, durant 3 heures, et impliquant 170 joueurs/prisonniers et 80 personnages non joueur. Une prémisse très intrigante, donc.
Mais cette prémisse ne cadre évidemment pas avec des mesures de confinement, et ses créateurs se sont donc tournés vers ce petit scénario spécial, conçu pour des petits groupes. Toute cette histoire m'intriguait au plus haut point, et il ne m'a donc fallu que quelques critiques élogieuses pour me convaincre de recruter des joueurs et de faire une réservation. Évidemment, il a suffit que je fasse cette fichue réservation pour, que tout d'un coup, je me mette à lire des critiques beaucoup plus partagées que les précédentes. Il est devenu clair que ce jeu était une expérience polarisante pour les joueurs, avec des commentaires du genre "On a perdu après 12 minutes." Oh oh. 😨
Par la suite, j'ai fait de mon mieux pour obtenir plus de détails sur l'expérience de jeu, sans pour autant la gâcher pour moi, ce qui peut être un exercice délicat. Je me suis ensuite demandé ce que je devrais repartager avec vous, mes chers lecteurs, pour ne pas trop en révéler. Mais bon, en fin de compte j'ai réalisé qu'au moment de publier cet article, il ne devrait plus rester que 2 jours de vie à ce jeu. Alors puisque ça ne dérange plus tant que ça, voyons ce à quoi vous pouvez vous attendre si vous avez fait une réservation durant l'un de ces deux jours...

Plan du rez-de-chaussée
Ground floor plan
Même si la session de jeu entière va facilement prendre une heure de votre temps, vous n'allez "jouer activement" que pendant 22 minutes, au maximum. C'est la durée pendant laquelle votre hôte / contact dans le jeu pourra "hacker" le système de sécurité de la prison. Les instructions vous demanderont de vous connecter à votre session de jeu 30 minutes (!) à l'avance, ce qui se comprend quand on voit la grande quantité de documents que vous pouvez (et devriez) lire avant que le vrai jeu ne commence. Idéalement, avant même que "Blue" ne vous explique les différents outils de piratage à votre disposition, vous devriez avoir une petite idée de comment vous y prendre pour aider ce pauvre Yuri à s'échapper.
Piratage? C'est exact. En fait, cette aventure m'a rappelé un jeu de Commodore 64 qui m'avait marqué, à l'époque, intitulé "Hacker II". Sauf qu'au lieu de regarder des petits bonhommes pixelisés (comme moi dans le temps), vous allez suivre - et influencer - une douzaine de véritables comédiens. (Bon, en fait mon équipe a estimé que seulement 3 de ces personnages étaient "réels", les autres n'étant sans doute que des enregistrements.)
Il y a toute une liste de "hacks" qui peuvent être activés (ou "hack-tivés"? 😁), mais chacun d'entre eux mettra du temps à être obtenu, pour un total de (surprise) 22 minutes, ce qui veut dire que quand vous aurez toutes les ressources à votre disposition, il sera trop tard pour les utiliser. C'est là qu'on trouve la première "véritable" énigme du jeu - trouver l'ordre optimal d'activation. Je crois que mon équipe ne s'est pas trop mal débrouillée sur cet angle, même s'il nous a fallu un peu de temps pour bien saisir la différence entre "activer" et "utiliser". Vous pouvez dire à Blue des trucs du genre "ok, maintenant tu vas déverrouiller la caméra C, mais pendant que tu le fais, remets-nous sur la caméra H svp".
Comment s'est débrouillé ma vaillante équipe, en fin de compte? Et bien même si je crois que nous avons bien performé, le pauvre Yuri n'est pas parvenu à s'évader... 🙁 Ce qui est plus triste, c'est que nous ne sommes pas sûrs de ce qui a causé notre perte, puisque les joueurs sont invités à refaire le scénario plus d'une fois. Désolé les amis, mais tout aussi impressionnante que fut cette aventure en ligne, je ne pourrais pas m'imaginer payer 2$/minute/joueur une seconde fois. Je demeure heureux d'avoir vécu cette expérience, quand même.
Leçons à retenir (ou à réviser):


No comments:

Post a Comment