Showing posts with label tapeescape. Show all posts
Showing posts with label tapeescape. Show all posts

Thursday, August 8, 2019

Love Without Late Fees - The Tape Escape - Toronto [Discontinued]

"♫ Believe me... The sun always shines on TV... "


If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
Love Without Late Fees
Location:
# of Players:
1-8 (Split into 2 groups as needed) (Played with 6, then 2)
Duration:
45 min (Made of a few "timed events" with narrative in-between)
Multi-Room:
Constraints:
No
Language:
English
Hints:
None (Except for the 1st puzzle, I guess)
Tally:
1 Lock, 6 Deductions, 6 Tasks
Official Description:
More than just a video store, The Tape Escape runs its own matchmaking service—pairing up movie-lovers in its customer date-a-base. Two single renters jumpstart their relationsihp by sharing six video rentals. Because, as we all know, watching the right movie, at the right time, can ensure that ride off into the sunset. So many tapes to choose from, so many possible futures. Can you rent your way to happily ever after?
Played in:
Summer 2019
Made it?
YES - Achieved a "romantic" ending - failed at 1 puzzle/task - over 3 min left overall
Verdict:
After completing my first "feature presentation" of the day at The Tape Escape, Margaux & I wished Amanda goodbye, and we headed straight for another one. This time, the experience would be different for two reasons: first, we were mixed with another group of four people, and second, "Love Without Late Fees" was presented as a "branching narrative", with 32 possible different endings!

Photo de la troupe tirée du site web
Cast pic from their website
How did it work? After an initial introduction movie (where we met the story protagonists), the entire group was taken to the location of a first puzzle. After solving it (this one puzzle had to be solved, so I'm guessing groups would get hints until it was) came the very first branching choice. Players had to choose which among 2 movie options the protagonists would watch next, and that choice would set which "main arc" the story would take. It was also the point where large groups would be split in two, and so Margaux and I went one way while our would-be partners went another.
The story would branch 4 more times, although those branches would not be coming from arbitrary choices. Instead, we would be taken to a puzzle location, and be told we had N minutes to figure it all out, otherwise the story would take a less positive turn. That's how you'd end up with 32 possible endings - very different ones, based on the overview given to us at the end. Players were invited to come replay this game to see different endings, and I can see that happening which the initial choice (to see more puzzles), but given the price point, I doubt I would've replayed it more than once.
The two of us only failed one of the puzzles, and it wasn't the very last one, so the ending we got was a fairly positive one. In fact, as Margaux pointed out, this was probably a better ending since the "all-win" one seemed a bit too unrealistic, based on what we heard afterwards. Ah well - whatever we got, we sure enjoyed.
Lessons Learned (or re-learned):


Image thématique tirée du site web
Flavor picture from their website


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
Love Without Late Fees
Emplacement:
# de joueurs:
2-8 (séparés en deux groupes au besoin) (jouée avec 6, puis 2)
Durée:
45 min
Salles Multiples:
Contraintes:
Non
Langue:
Anglais
Indices:
Aucun (Sauf pour la toute première énigme, je présume)
Décomptes:
1 verrous, 6 déductions, 6 tâches
Description officielle:
(Voir version anglaise)
Jouée durant:
Été 2019
Réussie?
OUI - Fin "romantique" obtenue - Échoué 1 énigme/tâche - Un peu plus de 3 minutes restantes au total
Verdict:
Après avoir complété une première "représentation" chez The Tape Escape, Margaux et moi-même avons dit au revoir à Amanda, avant de nous lancer immédiatement dans une seconde. Cette fois, l'expérience serait différente pour deux raisons: d'abord parce que nous allions être mélangés avec un groupe d'inconnus, et ensuite parce que "Love WIthout Late Fees" était présenté comme étant une "histoire interactive", avec 32 fins différentes possibles!
Ça fonctionnait comment? Après un film d'introduction (qui nous présentait les principaux protagonistes), le groupe tout entier était reconduit à l'emplacement d'une première énigme. Une fois celle-ci résolue (elle était obligatoire, alors je suppose que nous aurions reçu des indices jusqu'à une éventuellement résolution), la trame narrative se scindait pour une première fois. Les joueurs devaient choisir lequel parmi deux films les protagonistes allaient regarder ensemble, et ce choix allait indiquer quelle "trame principale" suivrait l'histoire. C'est aussi à ce moment que le groupe pouvait/devait se séparer au besoin, et Margaux et moi avons donc pris une voie tandis que nos quasi-coéquipiers en prenaient une autre.
L'histoire allait se séparer ainsi 4 autres fois, même si ces autres branches ne dépendaient pas de choix arbitraires, mais bien de la performance des joueurs. On nous conduisait au lieu de la prochaine tâche, et on nous donnait un certain nombre de minutes pour y parvenir, sinon l'histoire allait prendre un tournant plus sombre. C'est ainsi que vous alliez finir avec une des 32 fins possibles - des fins très différentes, d'après la petite vue d'ensemble montrée à la fin de l'expérience. Les joueurs étaient invités à jouer plusieurs fois, pour voir des fins différentes. Je pourrais m'imaginer essayer l'autre choix initial (question de voir d'autres énigmes), mais vu les coûts associés, j'aurais du mal à penser rejouer plus d'une autre fois.
Notre duo n'a échoué qu'une seule tâche, et ce n'était pas la toute dernière, ce qui nous a mené à une fin plutôt positive. En fait, comme me l'a fait remarquer Margaux, cette fin était probablement meilleure étant donné que la fin "optimale" semblait peu réaliste, d'après ce que nous en avons entendu dire. En tout cas, nous avons aimé ce que nous avons obtenu.
Leçons à retenir (ou à réviser):

SPOILER WARNING (but I guess it doesn't matter anymore)
CETTE VIDÉO RÉVÈLE CERTAINS ÉLÉMENTS DU JEU

A Grown-Up's Guide to Flying - The Tape Escape - Toronto [Discontinued]

"♫ You Can Fly! You Can Fly! You Can Fly! "


If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
A Grown-Up's Guide to Flying
Location:
# of Players:
1-4 (Played with 3)
Duration:
45 min
Multi-Room:
Constraints:
No
Language:
English
Hints:
Unlimited (Delivered in person by your "clerk")
Tally:
1 Lock, 17 Deductions, 16 Tasks
Official Description:
Every year Gene’s older brother Kelly plans a special birthday treasure hunt for her in The Tape Escape – her favourite place. But Gene’s experience of the world is changing, and her 9th birthday calls for a different kind of present.
Played in:
Summer 2019
Made it?
YES - With a little over 2 minutes left - 2 hints received
Verdict:
So here I am, still in Toronto, still interested in trying new escape rooms - especially the oddball ones. Having heard interesting comments about The Tape Escape, I convinced local enthusiast Margaux Yiu to come play one scenario, and then she convinced Manda Whitney to come play the other game with her, then I ended up thinking that I might as well play that one too. Got all that?
The Tape Escape was a project from Outside the March, an immersive theater company. The whole thing was quite an impressive endeavour: from the street, the place looked like a typical VHS video rental store from the 90s. The small lobby had a few couches where people could wait the next "feature time" by staring at dozens of movie boxes from a bygone era.


On the hour mark, two racks of tapes would be moved aside, and everyone present would enjoy a short scene (not sure how many of those there were, but I saw two different ones). After that, groups would be called out by "feature name" and taken into the store which, once again, mostly looked and feeled like a real non-corporate VHS rental store.
I had heard about ER venues like the "Museum of Intrigue" where teams would share a space while concurrently playing completely different games. I was curious to see how it would work here. In practice, since groups were rather small, and accompanied by a "clerk" who stayed close and ensured everyone remained on the right track, there was barely any overlap - we could see and hear the other groups, but it really didn't bother me much.
Now, on to the game. Manda, who had previously played the other two scenarios, told us that this 3rd one had been her favorite, as this was one of the few games that had succeeded in getting her emotionally involved. I can easily see why. Not only did the storytelling do a great job at subtly pulling our heartstrings, but the puzzles, too, had a way of reinforcing that storyline in a way that was completely seamless, yet became obvious in retrospect.
(Yeah, I usually avoid spoilers, but this is already over, so, if you want to know: )
We finished the game on a high note, and I was looking forward the next "feature", coming right after this one.
Lessons Learned (or re-learned):


Image thématique tirée du site web
Flavor picture from their website


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
A Grown-Up's Guide to Flying
Emplacement:
# de joueurs:
1-4 (jouée avec 3)
Durée:
45 min
Salles Multiples:
Contraintes:
Non
Langue:
Anglais
Indices:
Illimités (Donnés en personne par votre "commis" attitré)
Décomptes:
1 verrou, 17 déductions, 16 tâches
Description officielle:
(Voir version anglaise)
Jouée durant:
Été 2019
Réussie?
OUI - Un peu plus de 2 minutes restantes - 2 indices reçus
Verdict:
Me voilà donc encore à Toronto, encore à la recherche de jeux d'évasion - en particulier ceux offrant une expériene à part. Ayant lu plusieurs commentaires à propos de "The Tape Escape", j'ai convaincu Margaux Yiu, une accro locale, de m'accompagner, et c'est elle qui a ensuite convaincu Manda Whitney de venir jouer à l'autre scénario avec elle, avant notre heure prévue, ce qui a fini par me donner envie d'aussi faire cet autre scénario, tant qu'à faire. Vous me suivez?
TTE était une initiative de "Outside the March", une compagnie de théâtre interactif. Le projet était fort impressionant: vu de la rue, on aurait vraiment dit un club vidéo des années 90. Le petit lobby offrait quelques sofas permettant aux visiteurs d'attendre la prochaine "attraction principale" en zieutant les douzaines de boîtes de VHS rappelant une époque révolue.
À chaque heure, deux étalages de cassettes s'ouvraient pour laissant la place à une petite saynète (je ne sais pas combien de sketchs différents il y avait, mais j'en ai vu 2 différents). Par la suite, chaque groupe se faisant appeler par son "nom de film" et était invité à entrer dans les rayons de cette boutique qui, une fois de plus, rappelait vraiment petits clubs de location de VHS qu'on trouvait un peu partout.
J'avais déjà entendu parler d'entreprises comme le "Museum of Intrigue" ou plusieurs équipes jouent à des scénarios différents tout en se partageant l'espace commun, et j'étais curieux de voir comment ça allait se passer ici. En fait, une fois en jeu, on sentait à peine la présence des autres groupes, vu leur taille réduite et le fait que chacune était accompagnée de son propre "commis" qui s'assurait de la garder sur la bonne voie. On pouvait entendre ces autres joueurs, mais ça ne pas plus dérangé qu'ailleurs.
Venons-en au jeu. Manda, qui avait déjà joué les deux autres scénarios, nous a dit que ce dernier était son préféré, car c'était un des seuls jeux d'évasion à l'avoir affectée émotionnellement. Je peux aisément comprendre. Non seulement l'histoire savait tirer les bonnes ficelles, mais les énigmes elles-mêmes avait été conçues de manière à renforcer cette trame narrative de manière subtile, mais évidente quand on y repense.
(Ouin, j'ai l'habitude d'éviter de spolier mes lecteurs, mais l'expérience est déjà terminée, alors si vous tenez à savoir: )
Nous avons complété ce scénario avec enthousiasme, et j'avais déjà hâte à ma prochaine "représentation".
Leçons à retenir (ou à réviser):