Thursday, May 28, 2020

Evil Dead 2 Live - Houglass Escapes - Remote

"Hail to the King, Baby!"


If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
Evil Dead 2 Live
Location:
Hourglass Escapes, Seattle (Washington) (https://hourglassescapes.com/)
# of Players:
2-6 (Played with 6)
Duration:
70 min
Multi-Room:
Yes
Interface & Controls:
Remote play (Zoom), Dedicated website, 360° viewer, Inventory control
Language:
English
Hints:
None
Tally:
8 Locks, 24 Deductions, 19 Tasks
Official Description:
You and your fellow paranormal investigators have been sent on a mission to the Knowby Cabin, which has materialized within the walls of the Archaeological Society. With Ash Williams guiding you, you will have to find a way return the evil dead to their realm and escape before the cabin is sucked into the time-space vortex forever.
Played in:
Spring 2020
Made it?
YES - With about 15 minutes left - no hint used
Verdict:
While I've been paying attention to all those remote play experience popping all around the world, I sure haven't been the only one. I'm talking here about true ER enthusiasts - you know, those semi-legendary folks who played over 500 rooms already, and that we can always rely on when people freak out about the amount of rooms we've played? 😆 Well, those folks have spent their confinement playing as many remote games as they could. I was hoping I'd manage to "tag along" for one such game, and that opportunity finally came to be.
Now, as you all know by now, there are plenty of unofficial Escape Room themes out there. You get some official props, you make a few obvious references while trying to avoid a lawsuit, that sort of stuff. But here, we have the very first official room I've ever played. And it sure deserves its title.
As an escape room proper, I'd say it goes beyond "nice", with tons of well-clued puzzles, multiple rooms, and some nice audio-visual effects. As an avatar-led experience, it does lose some of its appeal - some special effects would be a lot more effective to someone being there in person - but "Shemp", our man on location, still managed to be funny & engaging, and Hourglass has licensed the "inventory" system from Rock Ave, so you know it works great. Where the room really shines, though, is as a tribute to the movie it's based on. Even though you can play & enjoy the room without knowing anything about the film, true fans are in for a treat. Having finished early, we got a little tour of the place, and were able to see how much detail was put into respecting the original material.

Room picture from the "Inventory"
Image tirée de "l'inventaire"
The game allows up to 6 players, giving each of them a role (complete with costume suggestions) and a special "ability" (an item, really). You can look those up in the "Player Packet" available for download. Of course, by playing remotely, those roles become more or less relevant (Shemp will just use all those items), but they were a nice touch still.
Speaking of relevance, I'd dare say I didn't feel particularly useful during this game. By my account, my entire contribution to the game saved my team roughly one minute. Ah well - I was there to have fun, and fun I did have! 👍
Lessons Learned (or re-learned):


Poster thématique tirée du site web
Flavor poster from their website


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
Evil Dead 2 Live
Emplacement:
Hourglass Escapes, Seattle (Washington) (https://hourglassescapes.com/)
# de joueurs:
2-6 (jouée avec 6)
Durée:
70 min
Multiple:
Oui
Interface et contrôles:
Jeu à distance (Zoom), Site dédié, Visionneuse 360°, Gestion d'inventaire
Langue:
Anglais
Indices:
Aucun
Décomptes:
8 verrous, 24 déductions, 19 tâches
Description officielle:
(Voir version anglaise)
Jouée durant:
Printemps 2020
Réussie?
OUI - Environ 15 minutes restantes - aucun indice utilisé
Verdict:
J'ai investi pas mal de temps à suivre toutes ces expériences de jeu à distance qui ont subitement ouvert à travers le globe, mais je ne suis définitivement pas le seul. Je parle ici des vrais accros aux jeux d'évasion - vous savez, ces êtres quasi-légendaires qui ont déjà joué plus de 500 salles, et sur qui on peut toujours se rabattre en disant "non non, vous voyez, moi je suis pas si fou que ça!" 😆 Ces braves gens, donc, ont passé leur confinement à jouer à autant de jeux virtuels qu'ils en étaient capables. J'avais espéré pouvoir me joindre à une de ces parties, et l'opportunité s'est finalement présentée.
Vous l'avez sûrement remarqué, on trouve tout un tas de thématiques non-officielle sur le marché. On accumule quelques accessoires officiels, on évite les références trop évidentes - juste assez pour échapper à une poursuite judiciaire - et ainsi de suite. Après avoir fait une demi-douzaine de salles de ce genre, me voici en présence de ma première salle officielle. Et croyez-moi, elle mérite largement son titre.
Si on la regarde comme une "Escape Room" comme les autres, je dirais qu'elle est au-dessus de la moyenne, offrant plusieurs pièces, des tas d'énigmes intéressantes et raisonnables, et quelques très bons effets audio-visuels. En tant qu'expérience en ligne, elle perd un peu de son attrait - les effets spéciaux seraient nettement plus agréables à voir en personne - mais "Shemp", notre homme sur le terrain, était tout de même très rigolo et d'agréable compagnie, et comme le jeu réutilise le même système (sous license) que Rock Avenue, vous comprendrez que je n'ai rien à y redire. Mais là où la salle de démarque vraiment, c'est dans son vibrant hommage au film sur lequel elle est basée. Même si vous pouvez faire (et apprécier) cette salle sans rien connaître à ce classique, les fans devraient se régaler. Étant donné notre victoire précoce, nous avons eu droit à une petite rétrospective guidée, et avons pu constater toute l'attention portée aux détails et au respect de l'oeuvre.
We told Shemp not to play that tape, but did he listen?
On lui a dit de pas jouer la cassette, mais nooooon...
Le jeu permet jusqu'à 6 joueurs, donnant à chacun un rôle particulier (avec même des suggestions pour un potentiel déguisement) et une "abileté" unique (un objet, en fait). Ce "Guide des Joueurs" peut être téléchargé ici. Évidemment, puisqu'on joue à distance, ces rôles perdent de leur utilité (c'est Shemp qui manipule tout), mais j'ai quand même apprécié l'intention.
Parlant d'utilité, j'oserais dire que je ne me suis pas particulièrement senti utile durant le jeu. J'estime que ma contribution totale à dû réduire notre temps par une grosse minute, pas plus. Mais bon, j'étais là pour avoir du plaisir, et j'en ai eu! 👍
Leçons à retenir (ou à réviser):


Sunday, May 17, 2020

The Mistery of Santos Dumont - BH Escape - Remote

"♫ Building a m(i)stery... "


If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
The Mistery of Santos Dumont
Location:
BH Escape, Belo Horizonte (Brazil) (https://www.bhescape.com.br/landingpage/)
# of Players:
2-8 (Played with 3)
Duration:
70 min (at time of play - now it's 60)
Multi-Room:
Interface & Controls:
Remote play (Zoom), Dedicated website, 360° viewer, Inventory control
Language:
English (originally in Portugese)
Hints:
3 (Delivered over Zoom, by your main host)
Tally:
11 Locks, 17 Deductions, 16 Tasks
Official Description:
After some calculation errors, our temporal agent was trapped in 1933. Exploring a little, he discovered that this is the home of the most renowned Brazilian inventor: Alberto Santos Dumont. We managed to contact him via the latest technology and established communication between you. Help him to explore the home of the great inventor and use his inventions to be able to energize his machine and return to our time. Remember: If you can't do it in an hour, the machine will collapse, forever damaging the time fabric.
Played in:
Spring 2020
Made it?
YES - With about 5 minutes left - 2 hints used
Verdict:
I was once again contacted by my friends from Les Captivés, who asked me to join them for a remotely-played room I had heard little about. In fact, I must admit I had also never heard of the man this room was about. I've since learned that Mr. Alberto Santos-Dumont is quite the legendary figure in Brazil, and I must say it's always nice to learn something new on the side, while having fun playing a new room.
BH Escape has been setting up their own system for handling remote players, with the now-classical 360° viewer, but also a feature I'm yet to see elsewhere: a "lock board" that shows you all the locks that you're currently aware of, with big checkmarks to show the ones that you've already open.
Notre "panneau de cadenas", après quelques minutes de jeu
Our "lock board", after a bit of gameplay
When players think they've found a code, instead of asking the avatar to try it everywhere, they can just type it on their webpage. If the code does open of the locks, it will 1) add a checkmark on the lock, so you know where to send your avatar, and 2) give you access to digital versions of the items found when that lock opens. In some circumstances, the avatar might also tell you to enter a special code on your page, to get access to particular content.
If you compare this system with the one I had tried a couple days before, there's one major drawback that comes to mind: since players aren't sharing the same "game state", it's possible for some of them to "get behind" if they don't enter a code on their own page - they won't be seeing what the other players do. And guess what? Or course it happened to us at some point. 🙄 We were close to the end of the game, and time was getting tight, and I hurriedly called out a code. The avatar (now just as hurried as I was) heard me and moved on, leaving my friends to wonder 1) what had just happened and 2) why I was suddenly talking about clues they couldn't see themselves. I profusedly apologized, but the moment was gone. 😧
Back to the game itself, our two hosts (Pedro the in-game avatar and Iago the control operator) were nice, and the puzzles had a good mix of "modern gimmicks" mixed up with old-fashioned locks. This is another room I would qualify as "nice", but the price point provides a bonus appeal - a whole group can play for the price of a similar 2-player game in Montreal. A good game to play with people whose company you can't currently enjoy!
Lessons Learned (or re-learned):


Poster thématique tirée du site web
Flavor poster from their website


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
The Mistery of Santos Dumont
Emplacement:
BH Escape, Belo Horizonte (Brésil) (https://www.bhescape.com.br/landingpage/)
# de joueurs:
2-8 (jouée avec 3)
Durée:
70 min (à l'époque - maintenant 60)
Salles Multiples:
Interface et contrôles:
Jeu à distance (Zoom), Site dédié, Visionneuse 360°, Gestion d'inventaire
Langue:
Anglais (portugais à l'origine)
Indices:
3 (Donnés via Zoom, par votre hôte principal)
Décomptes:
11 verrous, 17 déductions, 16 tâches
Description officielle:
(Voir version anglaise)
Jouée durant:
Printemps 2020
Réussie?
OUI - Environ 5 minutes restantes - 2 indices utilisés
Verdict:
Mes amis Les Captivés m'ont contacté une fois de plus, pour m'offrir de me joindre à eux le temps d'une Escape Room virtuelle dont je n'avais pas entendu parler. En fait, je dois admettre n'avoir aussi jamais entendu parler de l'homme à qui cette salle entière était dédiée. J'ai depuis appris que M. Alberto Santos-Dumont est une véritable légende dans son pays, et je dois dire que c'est toujours agréable d'apprendre des trucs nouveaux "par la bande" alors qu'on s'amuse dans un jeu d'évasion.
Photo de la salle réelle, tirée du site web
Actual room picture from their website
BH Escape a mis en place son propre système pour gérer les joueurs à distance, avec la désormais classique visionneuse à 360°, mais également une innovation que je n'ai toujours pas vu nulle part ailleurs: un "tableau des cadenas" qui vous montre tous les cadenas auxquels vous avez présentement accès, avec de gros crochets pour indiquer ceux que vous avez déjà ouverts. Lorsque les joueurs pensent avoir trouvé un code, plutôt que de demander à leur avatar de l'essayer un peu partout, ils peuvent tout simplement l'entrer dans leur fureteur. Si le code ouvre vraiment un des cadenas, alors 1) un crochet va apparaître sur le cadenas en question, et 2) vous allez immédiatement avoir accès à la version numérique de certains éléments obtenus en ouvrant ce cadenas. À d'autres moments, l'avatar pourra aussi vous donner un code à entrer pour obtenir du contenu supplémentaire.
Si on compare ce système avec celui dont j'ai fait l'essai quelques jours plus tôt, je dois noter une grosse carence: puisque les joueurs ne partagent pas "l'état" de leur partie, il est possible que certains d'entre eux se retrouvent "en retard" sur les autres - ils ne verront pas ce que leurs coéquipiers sont en train de voir. Bien sûr, je vous le donne en mille, c'est précisément ce qui nous est arrivé. 🙄 Nous approchions de la fin du jeu et notre temps commençait à être serré, alors j'ai annoncé un code en vitesse. Notre avatar, aussi énervé que moi, m'a entendu et est rapidement passé à l'énigme suivante, laissant mes pauvres amis se demander a) ce qui venait de se passer et b) pourquoi je parlais soudainement de choses qu'ils ne pouvaient même pas voir. J'ai offert mes plus plates excuses, mais l'expérience de jeu en a quand même souffert. 😧
Pour en revenir au jeu en lui-même, nos deux hôtes (Pedro notre avatar sur le terrain, et Iago en charge des opérations) étaient sympathiques, et les différentes énigmes incluaient un certain nombre de "trucs" modernes mélangés à des cadenas plus classiques. Voilà une autre salle que je qualifierais de "bien", mais le coût réduit lui confère un attrait additionel - un groupe complet peut jouer pour le même prix qu'une salle comparable à 2 joueurs à Montréal. Un bon jeu à jouer avec des gens avec qui vous n'avez pas l'occasion de cotoyez autant que vous le voudriez!
Leçons à retenir (ou à réviser):


Saturday, May 16, 2020

Free Yuri Koblenko - Prison Escape - Remote

The most expensive "Free" thing I've played in a while...


  
 
If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Game name:
Free Yuri Koblenko
Location:
Prison Escape, Breda (Netherlands) (https://prisonescape.nl/online/en/)
# of Players:
2-7 (Played with 5)
Duration:
22 min
Interface & Controls:
Remote play (Zoom), Shared documents (PDF)
Language:
English (originally in Dutch)
Hints:
None
Tally:
1 Lock, 4 Deductions, 4 Tasks
Official Description:
Prison Escape Online is an real life game you can experience from behind your PC. Go online and establish a live feed with real characters. By interacting with them you can bypass and hack the prison’s security system in cooperation with your team. Only with clear communication, interaction and solid teamwork can you free Yuri Koblenko, a man sentenced to prison for a crime he did not commit. The clock is ticking, there’s no time to lose...
Played in:
Spring 2020
Made it?
NO
Verdict:
You probably only heard of Netherlands' Prison Escape if you're paying close attention to the "Immersive game" community worldwide. Something of a mix between Escape Rooms and multi-player LARPs, their real-life game is a massive 3-hour, open-ended game set in a real former prison building, with 170 convict players and 80 NPCs. Very intriguing.

La véritable prison, à Breda. Wow.
The actual prison building, in Breda. Just wow.
That concept doesn't work as well with confinement rules, obviously, so the creators jumped on the "online play" bandwagon, and came up with this custom scenario, intended for smaller groups. The whole deal was quite appealing to me, so after reading a couple very positive reviews, I recruited a few players and made a booking. Of course, as soon as did book, I started reading reviews that were nowhere as enthusiastic as the previous ones. It became clear that this was a very polarizing experience, with some folks saying "We lost after 12 minutes." Oh dear. 😨
After that, I did my best to learn as much as I could about the game, without spoiling myself, which is always a tricky exercise. I initially wondered if I should share some of what I'd since learn with you, dear readers, and whether or not that would reveal too much. But then I figured out that by the time this entry is posted, there will be a whopping 2 days left for this game. Guess I'm not that concerned anymore - so let's see what you can expect, should you book a slot during those 2 days...

Ce qu'on peut voir sur les caméra de sécurité
View from a security cam
While the game session will easily take you an hour of your time, you'll only be "actively playing" for 22 minutes, tops. That's the amount of time during which your host / in-game contact can hack the prison security system. The game instructions ask you to connect to your session 30 minutes in advance (!), which makes a lot of sense given the amount of documentation you can (and should) go through before the real game starts. Ideally, by the time "Blue" explains the hacking options at your disposal, you should already have a rough idea of how you'll help poor Yuri escape.
Hacking? That's right. In fact, this game reminded me of a Commodore 64 game I loved, back in the day, called "Hacker II". Instead of watching pixelated stick figures (like I used to), though, you'll be tracking - and influencing - a dozen real-life characters. (Well, my team's assessment was that 3 of those characters were "real", while the others were likely recordings.)
There's a whole list of specific "hacks" that can be activated, but each of them will take some time to obtain, and (surprise) that time totals to 22 minutes, meaning that by the time you have all the tools at your disposal, it'll be too late to use them. Here lies the game's first "real puzzle" - figuring which tools to unlock first. I think my team did ok at this, although one thing we didn't quite understand initially was that "unlocking" doesn't mean "using". You can tell Blue something like "alright, please work on unlocking camera C, but while you're at it we'd like to connect to (previously hacked) camera H please".
And how did our valiant team fare? Well, although we came close, poor Yuri didn't make it out... 🙁 Sadder, though, is that we're not quite sure of what our ultimate mistake was, since players are encourage to book and try again. Sorry folks, as impressive as this online experience can be, I just can't picture myself paying 2$/min/player a second time. Still glad I experienced it, though.
Lessons Learned (or re-learned):


Photo de la vraie prison, tirée du site web
Actual prison picture, from website


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom du jeu:
Free Yuri Koblenko
Emplacement:
Prison Escape, Breda (Pays-Bas) (https://prisonescape.nl/online/en/)
# de joueurs:
2-7 (jouée avec 5)
Durée:
22 min
Interface et contrôles:
Jeu à distance (Zoom), Documents partagés (PDF)
Langue:
Anglais (hollandais à l'origine)
Indices:
Aucun
Décomptes:
1 verrou, 4 déductions, 4 tâches
Description officielle:
(Voir version anglaise)
Jouée durant:
Printemps 2020
Réussie?
NON
Verdict:
Vous n'avez probablement pas entendu parler de "Prison Escape", aux Pays-Bas, à moins de porter attention à la communauté mondiale des "expériences immersives". Une sorte de mélange entre un jeu d'évasion et un jeu de rôle grandeur nature, leur jeu est une aventure immersive de grande envergure, durant 3 heures, et impliquant 170 joueurs/prisonniers et 80 personnages non joueur. Une prémisse très intrigante, donc.
Mais cette prémisse ne cadre évidemment pas avec des mesures de confinement, et ses créateurs se sont donc tournés vers ce petit scénario spécial, conçu pour des petits groupes. Toute cette histoire m'intriguait au plus haut point, et il ne m'a donc fallu que quelques critiques élogieuses pour me convaincre de recruter des joueurs et de faire une réservation. Évidemment, il a suffit que je fasse cette fichue réservation pour, que tout d'un coup, je me mette à lire des critiques beaucoup plus partagées que les précédentes. Il est devenu clair que ce jeu était une expérience polarisante pour les joueurs, avec des commentaires du genre "On a perdu après 12 minutes." Oh oh. 😨
Par la suite, j'ai fait de mon mieux pour obtenir plus de détails sur l'expérience de jeu, sans pour autant la gâcher pour moi, ce qui peut être un exercice délicat. Je me suis ensuite demandé ce que je devrais repartager avec vous, mes chers lecteurs, pour ne pas trop en révéler. Mais bon, en fin de compte j'ai réalisé qu'au moment de publier cet article, il ne devrait plus rester que 2 jours de vie à ce jeu. Alors puisque ça ne dérange plus tant que ça, voyons ce à quoi vous pouvez vous attendre si vous avez fait une réservation durant l'un de ces deux jours...

Plan du rez-de-chaussée
Ground floor plan
Même si la session de jeu entière va facilement prendre une heure de votre temps, vous n'allez "jouer activement" que pendant 22 minutes, au maximum. C'est la durée pendant laquelle votre hôte / contact dans le jeu pourra "hacker" le système de sécurité de la prison. Les instructions vous demanderont de vous connecter à votre session de jeu 30 minutes (!) à l'avance, ce qui se comprend quand on voit la grande quantité de documents que vous pouvez (et devriez) lire avant que le vrai jeu ne commence. Idéalement, avant même que "Blue" ne vous explique les différents outils de piratage à votre disposition, vous devriez avoir une petite idée de comment vous y prendre pour aider ce pauvre Yuri à s'échapper.
Piratage? C'est exact. En fait, cette aventure m'a rappelé un jeu de Commodore 64 qui m'avait marqué, à l'époque, intitulé "Hacker II". Sauf qu'au lieu de regarder des petits bonhommes pixelisés (comme moi dans le temps), vous allez suivre - et influencer - une douzaine de véritables comédiens. (Bon, en fait mon équipe a estimé que seulement 3 de ces personnages étaient "réels", les autres n'étant sans doute que des enregistrements.)
Il y a toute une liste de "hacks" qui peuvent être activés (ou "hack-tivés"? 😁), mais chacun d'entre eux mettra du temps à être obtenu, pour un total de (surprise) 22 minutes, ce qui veut dire que quand vous aurez toutes les ressources à votre disposition, il sera trop tard pour les utiliser. C'est là qu'on trouve la première "véritable" énigme du jeu - trouver l'ordre optimal d'activation. Je crois que mon équipe ne s'est pas trop mal débrouillée sur cet angle, même s'il nous a fallu un peu de temps pour bien saisir la différence entre "activer" et "utiliser". Vous pouvez dire à Blue des trucs du genre "ok, maintenant tu vas déverrouiller la caméra C, mais pendant que tu le fais, remets-nous sur la caméra H svp".
Comment s'est débrouillé ma vaillante équipe, en fin de compte? Et bien même si je crois que nous avons bien performé, le pauvre Yuri n'est pas parvenu à s'évader... 🙁 Ce qui est plus triste, c'est que nous ne sommes pas sûrs de ce qui a causé notre perte, puisque les joueurs sont invités à refaire le scénario plus d'une fois. Désolé les amis, mais tout aussi impressionnante que fut cette aventure en ligne, je ne pourrais pas m'imaginer payer 2$/minute/joueur une seconde fois. Je demeure heureux d'avoir vécu cette expérience, quand même.
Leçons à retenir (ou à réviser):


Thursday, May 14, 2020

Ready Mayor One: Apartment A.I. - Rock Avenue - Remote

"♫ Broke into the old apartment... "


Voilà ce qui arrive quand personne n'a de caméra 🙄
That's what happens when no one has a webcam ready
🙄
If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
Ready Mayor One: Apartment A.I.
Location:
Rock Avenue Escape Room, Trinity (Florida) (https://rockaveescape.com/)
# of Players:
Unlimited (6 connections max) (Played with 4)
Duration:
60 min
Multi-Room:
Yes
Interface & Controls:
Remote play (Zoom), Dedicated website, 360° viewer, Inventory control
Language:
English
Hints:
Special (Delivered by an in-game character avatar)
Tally:
10 Locks, 18 Deductions, 12 Tasks
Official Description:
Art mimics real life! The residents of Davinport are nowhere to be seen, however, our fearless Mayor is still trying to solve the mystery of what happened to Dominic Fontana, but he can't do it himself! Log in and help be his eyes and ears! Solve the puzzles, put together the clues and have a great time solving Apartment A.I. all from the comfort of your living room!
Played in:
Spring 2020
Made it?
YES - With 3 seconds left - 2 hints received
Verdict:
Well, at long last, my Ottawa team and myself were going to play our very first "avatar-based" Escape Room. For those who were (unfortunately) too busy with COVID to hear about this, a popular way for ER venues to propose "online games" has been to turn some of their existing rooms into remote play experiences, thanks to body cameras and Zoom meetings. I'd been hearing that Rock Ave Escape had come up with a bunch of "little touches" that made remote play even better, so I decided we'd better start with them, to see the full potential of avatar-based gameplay.
Indeed, there is much more to this game than "Mayor Rob" walking around with his camera. The dedicated website, very well made, lets the player manage an "inventory" of images. Any player can add content to it by typing in a special keyword, given by the host. ("Ok, here I see a painting of a cat. Type 'hello kitty' to see it in your inventory.") Players can also ditch old images at their convenience. Finally, a "Refresh" button lets everyone keep their page in sync with everyone else's.

   
The Inventory closeups allow a clear view of components
L'inventaire permet une vision claire de chaque élément
Note that Inventory items don't have to be actual objects. For instance, there are 360° viewers available for the rooms you'll explore. This means that you can look around the room (well, in its "initial state" at least) to your heart's content, without depending on Mayor Rob. They even claim to be compatible with VR goggles, though I don't think any of us tried.

A 360° viewer in the "Inventory"
Une visionneuse 360° tirée de "l'inventaire"
To top all these nice features, we eventually discovered that parts of the inventory are interactive! How so? Well, you see those little push buttons in front of every pipe, in the pic above? You can actually click on them, causing the exact same in-room response as if you have pushed the real button. Let that sink in for a second. 😵 There are also interactive keypads that behave the same whether you push its keys on your page, or have Mayor Rob push them for you. This was simply mind-boggling to me.
Guess I should wrap up by pointing out that the room, on its own, is... fine. Just fine. You know, the sort of room you're always happy to play, but not the kind that you organize road trips just to see. Now that Quebec's Escape Rooms are back open (albeit under strict conditions), you might find more impressive rooms for the same price point. But if you want an online experience with your friends, we found this one top notch.
Lessons Learned (or re-learned):


Image thématique tirée du site web
Flavor picture from their website


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
Ready Mayor One: Apartment A.I.
Emplacement:
Rock Avenue Escape Room, Trinity (Florida) (https://rockaveescape.com/)
# de joueurs:
Illimité (6 connexions max) (jouée avec 4)
Durée:
60 min
Multiple:
Oui
Interface et contrôles:
Jeu à distance (Zoom), Site dédié, Visionneuse 360°, Gestion d'inventaire
Langue:
Bilingue (jouée en anglais)
Indices:
Spécial (Donnés par un avatar en jeu)
Décomptes:
10 verrous, 18 déductions, 12 tâches
Description officielle:
(Voir version anglaise)
Jouée durant:
Printemps 2020
Réussie?
OUI - 3 secondes restantes - 2 indices reçus
Verdict:
Bon, enfin nous y sommes, le moment où mon équipe locale et moi-même avons pu essayer notre premier jeu d'évasion "en ligne avec avatar". Pour ceux qui n'ont pas suivi ce développement parce que (hélas) trop pris avec le COVID, plusieurs entreprises de jeux d'évasion, à travers le monde, ont choisi d'offrir des jeux en ligne en proposant de diriger une personne à l'intérieur d'une véritable salle, à grand coup de Zoom et de caméras corporelles. Ayant entendu dire que Rock Ave Escape avait ajouté quelques touches rendant le jeu à distance encore meilleur, j'avais choisi de commencer avec eux, question de me faire la meilleure idée possible du potentiel de cette approche.
Comme de fait, on trouve bien plus dans ce jeu que "Mayor Rob" se baladant avec une caméra. Le site web dédié, très bien fait, permet aux joueurs de gérer un "inventaire" d'images. N'importe quel membre de votre équipe peut y ajouter du contenu en entrant un code spécial, fourni par votre hôte. ("Ok, alors ici on voit une peinture montrant un chat. Vous pouvez écrire 'hello kitty' pour la voir dans votre inventaire.") Les joueurs peuvent aussi retirer les images déjà utilisées quand bon leur semble. Enfin, un bouton "Refresh" permet de garder sa page locale synchronisée avec celles des autres.
À noter que ces "items d'inventaire" n'ont pas besoin d'être de véritables objets. Par exemple, des visionneuses à 360 degrés vous seront offertes pour chaque pièce explorée. Cela signifie que vous pourrez explorer la pièce (du moins telle qu'elle apparaissait au départ) comme bon vous semble, peu importe ce que Rob est en train de faire. Ces visionneuses sont même sensées être compatibles avec les lunettes de réalité virtuelle, même si aucun de nous n'a fait l'effort d'essayer.
Et comme si tout ça n'était pas assez, nous avons ensuite découvert que certains éléments de cet inventaire sont interactifs! De quoi je parle? Et bien, vous voyez les petits boutons-pression devant chaque tuyau, sur l'image ci-dessus? Vous pouvez cliquer directement sur ces boutons, ce qui aura exactement le même effet dans la vraie pièce que si quelqu'un avait appuyé sur le vrai bouton. Prenez un moment pour penser à tout ce que ça implique. 😵 Il y a aussi des claviers interactifs sur lesquels vous pourrez entrer des codes aussi aisément que si vous étiez Rob en personne. J'étais tout simplement époustouflé.
J'imagine qu'avant de conclure, je devrais quand même signaler que la salle, en elle-même, est... correcte. Simplement correcte. Vous savez, le genre de salle qu'on aime bien faire, mais pas le genre pour lesquelles on organise un voyage, ni même un petit "road trip". Puisque les entreprises du Québec ont amorcé le déconfinement (sous conditions), vous pourrez sans doute trouver de meilleures salles pour le même prix. Mais si vous êtes à la recherche d'une expérience en ligne, celle-ci en vaut vraiment la peine.
Leçons à retenir (ou à réviser):

Sunday, May 10, 2020

A Musical Escape - YouEscape - Remote

"♫ Far, a long, long way to run... "


If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
A Musical Escape
Location:
YouEscape, Athens (Greece) (https://www.patreon.com/youescape/posts)
# of Players:
Unlimited (2-4 recommended) (Played with 4)
Duration:
75 min
Multi-Room:
Interface & Controls:
Remote play (Google Hangouts), Shared documents (Google Drive), Webcrumbs
Language:
English
Hints:
2 (Delivered in person, by our host)
Tally:
3 Locks, 13 Deductions, 12 Tasks
Official Description:
You thought your music teacher was eccentric, but apparently he is mad. He handcuffed you inside a room and left. Better escape before he comes back.
Played in:
Spring 2020
Made it?
YES - With about 15 minutes left - 1 hint used
Verdict:
I was a bit worried when I learned the theme for this month's YouEscape. Musical puzzles, albeit clever, typically give me a lot of trouble. Fortunately, even though the game is about music, the puzzles are still quite varied. Even better, our new teammate (shout out, David!) turned out to have the musical ear I lack, so things went quite smoothly.
In fact, this game session made me realize that one thing I particularly enjoy when playing remote games with French speakers is the fact that our poor host often has absolutely no idea of what we're saying, and where we stand in our reasonings. We make a bunch of random sounds, then suddenly we ask him/her to put a combination in a lock. Should I feel guilty for enjoying that? 🤭
Lessons Learned (or re-learned):


Photo thématique tirée du descriptif
Flavor picture from the official blurb


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
A Musical Escape
Emplacement:
YouEscape, Athènes (Grèce) (https://www.patreon.com/youescape/posts)
# de joueurs:
Illimité (2-4 recommandés) (jouée avec 4)
Durée:
75 min
Salles Multiples:
Interface et contrôles:
Jeu à distance (Google Hangouts), Documents partagés (Google Drive), Piste web
Langue:
Anglais
Indices:
2 (Donnés en personne, par notre hôte)
Décomptes:
3 verrous, 13 déductions, 12 tâches
Description officielle:
(Voir version anglaise)
Jouée durant:
Printemps 2020
Réussie?
OUI - Environ 15 minutes restantes - 1 indice utilisé
Verdict:
J'étais quelque peu inquiet lorsque j'ai appris le thème du scénario YouEscape que nous aurions à affronter ce mois-ci. Les énigmes musicales, bien que souvent très astucieuses, ont tendance a me donner beaucoup de fil à retordre. Heureusement, même si le thème des énigmes tourne toujours autour de la musique, celles-ci demeurent très variées. Mieux encore, notre nouveau co-équipier (on salue David, dit "Bola") s'est révélé avoir l'oreille musicale qui me fait cruellement défaut, alors les choses ont avancé plutôt rondement.
En fait, c'est durant cette session de jeu que j'ai pris conscience d'une chose qui me plaît tout particulièrement quand je joue à un jeu anglophone avec des francophones: le fait que notre pauvre hôte(sse) n'a souvent aucune espèce d'idée de ce que nous sommes en train de dire, et donc de notre processus de déduction. On déblatère de manière incompréhensible, puis tout d'un coup on demande à essayer un certain code. Est-ce que c'est mal de trouver ça un peu cool? 🤭
Leçons à retenir (ou à réviser):

L'état initial du jeu
The game initial state

Thursday, May 7, 2020

The Truth About Edith - Mad Genius - Remote

"♫ But the cat came back... "


If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Game name:
The Truth About Edith
Location:
Mad Genius Escape Co, Portland (https://www.madgeniusescapes.com/)
# of Players:
Exactly 4 connections (Played with 4)
Duration:
60 min
Interface & Controls:
Group chat (Zoom), Dedicated website, Webcrumbs
Language:
English
Hints:
Special (Delivered via Zoom by an in-game character)
Tally:
4 Locks, 10 Deductions, 13 Tasks
Official Description:
You may recognize Edith Humphreys, your sweet neighbor with 24 cats. You may have even helped her out, snooped around her apartment. But there's something about Edith that doesn't quite add up... she looks way younger than she is, she says she was born in 1902 but that she's 97 years young... and she lives at a business called Mad Genius Escapes?! What is going on here...
Played in:
Spring 2020
Made it?
YES - With a little over 4 minutes left - no hint used
Verdict:
Fun fact: May 2020 was supposed to be my busiest month ever, with more ERs planned that ever before. Yippee. 😑
So in light of confinement rules and temporary ER closures, I decided to start looking for something I could play remotely with my friends. Of course, within the few weeks, the number of "remote live escape games" available online basically skyrocketed, but a few websites (thankfully) took upon themselves to track them all. And as things turned out, I didn't even made it to picking a game by my own, that my buddies Les Captivés invited me to join them on a game.
I hadn't heard of "Mad Genius" before, but my fellow blogger told me she had visited the place in person and had a great time there - not like I needed much convincing in the first place anyway, especially given all the good stuff I'd heard about Mrs Humphreys.
Gameplay-wise, the game is... not what I expected. I'm not quite sure of what I did expect in the first place, but hey, it wasn't that. 😅 Without saying too much, the game is mostly played throughout a number of fake websites, with a bit of real websites mixed in. You also get to meet a couple in-game characters over Zoom, but that latter tool is mostly for team communication. And you'll definitely need to communicate together, since most of the tasks & puzzles will require everyone's contribution. Sometimes, a puzzle will be commonly shared in real-time with the whole team. In other cases, every player will have his/her own little puzzle to solve (imagine, for instance, that to move on, the 4 of you would each have to solve a different sudoku on your screens so the team can move on - not a real example, but it illustrates what I'm talking about).
Un site dédié d'un côté, Zoom de l'autre
A dedicated website on one side, Zoom on the other
Although I can understand why some people absolutely loooove this game, it didn't evoke such strong feelings on my end. Even Jessica, our diehard Mad Genius fan, admitted that her prior in-person experiences had played a part in her enjoyment of this online game. So yeah, if you're looking for new, different experiences, this is likely worth it, but if your main goal is to emote a traditional ER experience, you should probably look elsewhere.
Lessons Learned (or re-learned):


Photo thématique tirée du site web
Flavor picture from their website


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom du jeu:
The Truth About Edith
Emplacement:
Mad Genius Escape Co, Portland (https://www.madgeniusescapes.com/)
# de joueurs:
4 connexions exactement (jouée avec 4)
Durée:
60 min
Interface et contrôles:
Conversation de groupe (Zoom), Site dédié, Piste web
Langue:
Anglais
Indices:
Spécial (Donné via Zoom par un personnage du jeu)
Décomptes:
4 verrous, 10 déductions, 13 tâches
Description officielle:
(Voir version anglaise)
Jouée durant:
Printemps 2020
Réussie?
OUI - Un peu plus de 4 minutes restantes - aucun indice utilisé
Verdict:
Petite anecdote pour commencer: Mai 2020 était sensé être mon mois le plus occupé de tous les temps, en fait de jeux d'évasion. Oh joie. 😑
Suite aux règles de confinement et aux fermetures temporaires qui en ont découlé, je me suis lancé à la recherche de jeux que je pourrais faire à distance, avec mes amis. Évidemment, en l'espace de quelques semaines, le marché des "jeux d'évasion en ligne" a explosé, mais quelques valeureux sites web ont (fort heureusement) entrepris d'en garder une liste complète. Et en fin de compte, je n'ai même pas eu le temps de choisir un jeu à faire, que Les Captivés m'en proposait déjà un.
Je n'avais jamais entendu parler de "Mad Genius" auparavant, mais ma collègue blogueuse avait déjà visité l'endroit, et y avait passé un fort bon moment - puis bon, de toutes façons je n'allais pas demander à être convaincu, vu tous les commentaires positifs que j'avais déjà lus à propos de dame Humphreys.
Pour ce qui est du style du jeu, c'est... autre chose que ce à quoi je m'attendais. Honnêtement je ne suis même pas foutu de savoir ce à quoi je m'attendais... mais c'était pas ça. 😅 Sans donner trop de détails, le jeu se joue à travers quelques faux sites web, combinés à quelques vrais. Vous aurez également l'occasion de rencontrer un ou deux personnages via Zoom, mais cet outil vous servira surtout à communiquer avec vos coéquipiers. Et croyez-moi, la communication sera on ne peut plus nécessaire, et chaque joueur devra y mettre du sien. Parfois, il faudra travailler ensemble, en temps réel, sur un casse-tête. À d'autres moments, chaque joueur aura son petit jeu à compléter (imaginez-vous, par exemple, que pour progresser, vous devriez tous avoir à compléter un sudoku différent sur vos 4 écrans respectifs - ce n'est pas un véritable exemple, mais ça illustre bien l'idée).
Même si je peux comprendre pourquoi les joueurs sont nombreux à adorer ce jeu, il n'est pas parvenu à évoquer des émotions aussi intenses chez moi. Même Jessica, notre fan finie de Mad Genius, a admis que ses expériences précédentes ont influencé le plaisir qu'elle a eu à retrouver cette entreprise. Alors donc, si vous êtes à la recherche de nouvelles expériences ludiques, ça vaut assurément la peine de l'essayer, mais si votre seul but est de simuler un jeu d'évasion traditionnel, vous devriez sans doute aller voir ailleurs.
Leçons à retenir (ou à réviser):


Tuesday, April 28, 2020

Livre - Collection "Escape This Book!"

Tirer un trait


   
 


Éditeur:
Auteur:
Bill Doyle
Illustratrice:
Sarah Sax
# de joueurs:
1

Concepts et mécaniques de jeu
  • Les livres de cette collection suivent un format très semblable: couverture rigide, débordant d'illustrations, et suivant le modèle classique des "Livres Dont VOUS Êtes le Héros" où vous devez naviguer d'une page à l'autre dans le désordre.
  • L'auteur invite les enfants à participer à une aventure interactive suivant un concept qu'il nomme "les 3 Ds": Doodle, Decide & Demolish.
  • "Decide" se passe d'explication pour quiconque à déjà lu un livre interactif: le lecteur doit prendre une décision, et se rendre à la page indiquée pour voir ce qui en découle.
  • Source: ETB - Titanic
  • "Doodle" signifie que le lecteur sera régulièrement invité à dessiner sur la page qu'il est en train de lire. Parfois ce sera simplement pour le plaisir, mais il arrivera aussi que des éléments du dessin soient pris en considération ("Combien de pattes à le monstre que vous venez de dessiner?"). Enfin, on demandera au lecteur de résoudre des énigmes ou des labyrinthes directement dans le livre.
  • Source: ETB - Tombs of Egypt
  • "Demolish" fait référence à la destruction de certains éléments du livre. On pourrait vous demander de percer un trou à travers une page, ou d'en déchirer un bout pour voir ce qui se trouve derrière, ce genre de choses.
  • Source: ETB - Tombs of Egypt
  • Chaque volume en est vraiment 3, en réalité. Le lecteur est invité à choisir un(e) protagoniste, à l'accompagner durant ses aventures, puis à passer à un(e) autre.
  • On retrouve en fin de livre un appendice ("Escapologist Files") contenant toutes sortes d'infos intéressantes (et parfois très utiles). Les réponses aux énigmes et aux divers jeux s'y trouvent également.
Pour
  • Les livres sont jolis (du moins pour peu que, comme moi, vous aimiez ce style) et sont très robustes.
  • Même si je ne fais pas partie de l'auditoire-cible, je suis certain que des enfants pourraient passer du bon temps avec ces ouvrages. (Ceux-ci pourraient peut-être même convenir à des jeunes qui tentent d'apprendre l'anglais?)
Contre
  • Même en étant très tolérant avec la nomenclature, jamais il ne me viendrait à l'idée d'appeler ceci "un jeu d'évasion en livre". Il y a le mot "Escape" dans le titre, on a souvent à s'enfuir de quelque chose, mais ça s'arrête là.
  • En fait, j'irais même jusqu'à dire qu'il ne s'agit pas non plus d'un "livre dont vous êtes le héros". Mis à part le choix d'une des 3 histoires principales, la plupart des choix sous-optimaux vont se conclure par "vous avez un mauvais choix, recommencez du début" ou "vous avez fait un mauvais choix, faites-en un autre". Le système de navigation sert donc surtout à valider vos réponses aux énigmes.
  • Comme le savent mes lecteurs les plus assidus, je déteste avoir à détruire des composantes de jeu. L'idée de devoir traiter un si beau livre comme étant à usage unique (jetable, même?) m'est, hum, troublante. 🥺

Déjà parus (les titres en gras souligné sont ceux que j'ai lus à date)
  • Titanic
  • Tombs of Egypt