Thursday, October 17, 2019

Psycho - Escape Manor - Ottawa

"♫ Oh can't you see... You belong to meeeee... "


If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
Psycho
Location:
Escape Manor, Ottawa (https://www.escapemanor.com/ottawa)
# of Players:
2-6 (Played with 6)
Duration:
45 min
Multi-Room:
Yes
Constraints:
No
Language:
Bilingual (Played in English)
Hints:
1 (Delivered via a provided walkie-talkie)
Tally:
8 Locks, 15 Deductions, 13 Tasks
Official Description:
Your investigation brings you to Vincent's office. As you comb through the evidence you begin to feel uneasy. Are you now part of his twisted game?
Played in:
Fall 2019
Made it?
YES - With a little over 15 minutes left - no hint used
Verdict:
With Halloween coming soon, I chose to bring my monthly group to Escape Manor Hintonburg to play a couple rooms with slightly "darker" themes. We started with this one, which has been around for a good while. I was happy to see that all this "experience" didn't translate into wear - you could easily believe this was a recent room, both due to its unconventional layout (an extra entrance hall which EM didn't need was turned into the entrance hall for the psychologist office were the game occurs) and the fact that every game component felt in good shape.
For some unclear reason, I went through the entire game feeling like we were running short on time. (The room does have a timer you can check, but it's a tiny kitchen one that you can't check from afar.) As it turned out, we did pretty great on this room, to the point that there wasn't anyone around to congratulate us as we solved the mystery. 😅
Lessons Learned (or re-learned):


Photo thématique tirée du site web
Flavor picture from their website


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
Psycho
Emplacement:
Escape Manor, Ottawa (https://www.escapemanor.com/ottawa)
# de joueurs:
2-6 (jouée avec 6)
Durée:
45 min
Multiple:
Oui
Contraintes:
Non
Langue:
Bilingue (jouée en anglais)
Indices:
1 (Donné via un walkie-talkie fourni)
Décomptes:
8 verrous, 15 déductions, 13 tâches
Description officielle:
(Voir version anglaise)
Jouée durant:
Automne 2019
Réussie?
OUI - Un peu plus de 15 minutes restantes - aucun indice utilisé
Verdict:
Avec l'Halloween qui approchait, j'ai choisi d'emmener mon groupe mensuel chez Escape Manor Hintonburg pour y jouer deux salles à la thématique plus angoissante. Nous avons commencé par celle-ci, qui est la plus ancienne des deux. J'ai été heureux de constater que ce "vécu" ne se réflètait pas dans la qualité de la salle - on aurait facilement pu croire à une création récente, autant par son aire de jeu plutôt originale (un hall d'entrée non utilisé par EM a été transformé pour en faire le hall du cabinet de psychologue où vous vous trouvez) que par le bon état de marche de toutes les composantes du jeu.
Pour une raison qui m'échappe, j'ai passé toute la durée du jeu en ayant l'impression que nous allions manquer de temps. (La salle inclut bel et bien un chronomètre, mais c'est un petit chrono de cuisine qu'on ne peut consulter à distance.) En fait, nous avons très bien performé, a un point même qu'il n'y avait personne pour nous venir nous féliciter une fois le mystère résolu. 😅
Leçons à retenir (ou à réviser):

Saturday, October 5, 2019

Livre - Collection "Escape Quest"

Évasion trimestrielle


 
 
Images tirées du site web de l'éditeur


Éditeurs:
Ynnis Éditions, Don't Panic Games (https://www.dontpanicgames.com/fr/escape-quest/)
Auteurs:
Kaedama, Laurence Grenier, Paming Chiu, Julien Mindel, David Cicurel, Frédéric Dorne, Joffrey Ricome, Corentin Lamy...
Illustrateurs:
Christophe Swal, Dimitri Chappuis, Julien Mindel, Tiffanie Uldry, Laurent Miny...
# de joueurs:
1 (on suggère possiblement plus - je n'en suis pas convaincu)
Âge recommandé:
8 ans et plus

Concepts et mécaniques de jeu
  • La première fois que j'ai vu une pub pour Escape Quest, j'ai cru qu'il s'agissait d'un nouveau magazine sur les jeux d'évasion. Comme de fait, le visuel s'y apparente un peu (couverture souple, numéro clairement attribué à chaque publication) et le modèle de distribution tout autant (un nouveau numéro annoncé à tous les trois mois).
  • En fait, ce n'est pas le cas. Il s'agit vraiment d'une collection d'albums, dont la forme rappelle une autre collection du même genre. Par contre, les albums EQ sont deux fois plus épais que leur compétiteurs.
  • Une énigme va occuper une page ou deux (des exceptions existent mais sont très rares). Les illustrations sont habituellement distinctes du texte (plutôt que d'occuper la page pleine) mais elles demeurent nombreuses et efficaces.
  • Image tirée du site web de l'éditeur
    Ces illustrations "pleine page" existent mais sont plus rares
    Pouvez-vous deviner la prochaine page à atteindre?
  • La réponse à obtenir de chacune de ces pages sera toujours le numéro d'une autre page. Parfois, il suffira de trouver ce numéro caché quelque part dans une illustration. En règle générale, toutefois, vous aurez un problème à figurer et à résoudre par vous-même.
  • En vous rendant à la page que vous avez trouvée, vous serez immédiatement à même de confirmer votre réponse grâce à d'autres numéros de pages placés dans le coin supérieur de plusieurs d'entre elles. Si le numéro indiqué est celui d'où vous arrivez, vous avez bel et bien la bonne réponse. Sinon, revenez sur vos pas.
  • Tous les livres semblent aussi avoir un plan ou une quelconque carte géographique, d'où vous pourrez "explorer" plusieurs pages de manière parallèle.
  • Si vous êtes coincés, deux pages attachées ensemble se trouvent à la fin de chaque album. Après les avoir découpées (avec un couteau ou un coupe-papier) vous aurez accès à une série d'indices et de solutions, triés par numéros de pages.
  • Une autre particularité de cette série est que chaque couverture inclut des rabats à détacher. Parfois, il ne s'agit que de marque-pages portant des symboles particuliers, mais il peut aussi s'agir d'éléments de toutes sortes - des "outils" que vous utiliserez en cours de route.
  • Image tirée du site web de l'éditeur
    Une illustration plus typique du style de la série
    Voyez aussi les deux signets détachables
  • Les livres vous encouragents à écrire sur les pages et/ou à les déchirer au besoin. En pratique, on peut presque toujours s'en passer. Il est également permis de consulter internet au besoin.
Pour
  • Les énigmes couvrent bien l'éventail de défis qu'on peut trouver dans les jeux d'évasion.
  • J'ai particulièrement apprécié ne pas avoir l'impression qu'on me "prenait par la main". Dois-je trouver un nombre caché? Résoudre un code chiffré? Quitter la page et y revenir plus tard? À moi de figurer.
  • Les composantes à détacher augmentent le sentiment d'immersion.
  • Avec deux fois plus d'énigmes que son plus proche compétiteur, Escape Quest ne nous laisse pas sur notre faim.
Contre
  • Les illustrations plutôt sobres pourraient ne pas plaire à tous.
  • Certaines composantes à détacher semblent particulièrement difficile à retirer des rabats. En fait, je me suis résigné à faire des photocopies parce que je craignais de tout déchirer. 😟
  • Il n'y a que très peu de pages à découper / dessiner, mais celles-ci peuvent être très agaçantes.
  • Les pages d'aide sont plutôt décevantes. D'abord, les solutions tiennent toujours dans un court paragraphe de texte, ce qui n'est guère utile quand les énigmes sont visuelles. La page d'indices du premier tome était particulièrement ridicule, avec des indices du genre "il y a sûrement quelque chose avec tous ces chiffres", et la page de solutions du second tome donnait des réponses particulièrement brèves et sans détails. Heureusement, cet aspect s'est amélioré dans les parutions suivantes.

Erratum
  • Dans Le Défi d'Arsène Lupin, les instructions laissent croire qu'on vous dira quand récupérer les objets détachables présents dans les rabats. C'est bien le cas dans d'autres tomes, mais pas ici. Prenez plutôt ces objets dès le départ, et le contexte de l'histoire devrait vous aider à comprendre où et quand les utiliser...

Thursday, September 26, 2019

The Time Team Trilogy Chapter 3 - Lockdown - Ottawa

"♫ I'm holding out for a hero 'til the end of the night "


If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
The Time Team Trilogy, Chapter 3
Location:
Lockdown, Ottawa (https://www.lockdownottawa.ca/)
# of Players:
2-6 (Played with 4)
Duration:
45 min
Multi-Room:
Constraints:
No
Language:
English
Hints:
Special (Delivered upon request by an in-game device)
Tally:
9 Locks, 9 Deductions, 11 Tasks
Official Description:
Save your family by travelling through time to defeat an evil villain! Until today, that could only happen in your wildest fantasy! The Time Team Trilogy brings that fantasy to life, as you enter a comic book world and reach your superhero potential. Play all three chapters to unlock every twist and turn of this immersive and interactive story!
Played in:
Fall 2019
Made it?
YES - With a little over 5 minutes left - 3 hints used - Bonus side quest completed
Verdict:
At last! We were finally going to see the end of this multi-part adventure. Of course, readers might wonder why I waited so many months between chapters 2 & 3 in the first place. I'll be honest: I had heard from other players that it wasn't quite ready yet. In fact, it's been a recurring concern with Lockdown in the past - their rooms are very nice once they've been broken in, but the first waves of players act as beta-testers. And since people will obviously play the trilogy in order, Chapter 3 was bound to be the least played of the lot.
Well, I'm glad to report our game proceeded without a single hitch. Granted, it seemed a bit harder, and we required more help than we usually do, but that's not necessarily a bad thing. This being the final chapter, I think the extra struggle was ok - I just wished it had come from having more puzzles, rather than hard-to-figure ones.
I think my real disappointment came from the storyline. I expected a few plot twists and turn before the trilogy ended, but there wasn't much there. In fact, I actually became annoyed at how long some of the cutscenes were, because it felt like they were taking some precious time away. Ah well.
Lessons Learned (or re-learned):


Photo de la salle réelle, tirée du site web
Actual room picture from their website


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
The Time Team Trilogy, Chapter 3
Emplacement:
Lockdown, Ottawa (https://www.lockdownottawa.ca/)
# de joueurs:
2-6 (jouée avec 5)
Durée:
45 min
Salles Multiples:
Contraintes:
Non
Langue:
Anglais
Indices:
Spécial (Donnés sur demande à travers un système automatisé)
Décomptes:
9 verrous, 9 déductions, 11 tâches
Description officielle:
(Voir version anglaise)
Jouée durant:
Automne 2019
Réussie?
OUI - Un peu plus de 5 minutes restantes - 3 indices utilisés - quête bonus complétée
Verdict:
Enfin! Nous allions finalement conclure cette aventure multi-chapitre. Je suis sûr que mes lecteurs les plus assidus se demanderont pourquoi j'ai attendu si longtemps entre les chapitres 2 et 3. Je vais être honnête: j'avais entendu d'autres joueurs dire qu'elle n'était pas encore tout à fait au point. En fait, c'est un problème qui semble récurrent chez Lockdown - leurs salles sont très biens après quelques ajustements, mais les premières vagues de joueurs se retrouvent souvent à jouer les testeurs. Et puisque les gens vont quasiment toujours jouer les chapitres en ordre, le Chapitre 3 se trouve à être la moins jouée de toutes leurs "salles".
Toujours est-il que j'ai le plaisir d'annoncer que tout s'est déroulé sans la moindre anicroche. D'accord, la salle m'a semblée plus ardue, et nous avons eu plus souvent besoin d'indices qu'à l'habitude, mais ce n'est pas nécessairement une mauvaise chose. Puisqu'il s'agissait du tout dernier chapitre, je crois qu'il allait de soi que ce soit le plus difficile - j'aurais simplement voulu que cette difficulté provienne d'une plus grande quantité d'énigmes, plutôt que des trucs plus incompréhensbiles.
Je crois que ma vraie déception se situe au niveau de l'histoire. Je m'attendais à quelques intrigues et rebondissements avant que la trilogie ne se termine, mais en fin de compte il n'y avait que peu de viande sur l'os. En fait, j'ai même fini par devenir agacé par la longueur de certaines animations, car elle me semblait nous enlèver un temps précieux. Meilleure chance la prochaine fois, j'imagine.
Leçons à retenir (ou à réviser):

Sunday, September 22, 2019

La Tourmenteuse / The Tormentor - À Double Tour - Québec [Discontinued]

C'est leur tour, vous, vous faites juste jouer dedans


Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
La Tourmenteuse
Emplacement:
Tour Martello 4, Québec (https://www.adoubletour.com/)
# de joueurs:
4-8 (jouée avec 7)
Durée:
90 min
Salles Multiples:
Oui
Contraintes:
Non
Langue:
Bilingue (jouée en français)
Indices:
Spécial (Donnés en personne par un personnage du jeu)
Décomptes:
11 verrous, 13 déductions, 10 tâches
Description officielle:
Plongez au début du 20e siècle où le mystère familial des Marcoux plane depuis la bataille des plaines d’Abraham...
Explorez la tour et ses trois étages et recréez l’histoire afin d’élucider les crimes commis par leurs ancêtres. À travers cette quête, vous en apprendrez sur trois époques marquantes de l’histoire de Québec : 1759, 1812 et 1908. Le passé sera assurément votre allié dans cette affaire qui promet d’être des plus... tourmentée!
Jouée durant:
Été 2019
Réussie?
OUI - Un peu plus de 2 minutes restantes - SANS le défi bonus - 4 indices reçus
Verdict:
Vous le savez, j'aime beaucoup les décors historiques. Et les trucs différents. Et les jeux d'une durée limitée. Pensiez-vous vraiment que je pourrais faire un aller-retour à Québec sans essayer le jeu offert cet été par la Commission des Champs de Batailles Nationaux, en collaboration avec À Double Tour? Et avec mes ti-namis "blogueux" en plus!
Je trouvais que le descriptif du jeu s'entourait d'un certain mystère, et une fois sur place, d'autres mystères se sont ajoutés, tels que: Comment se fait-il que les meilleurs temps affichés n'avaient quand même que 2-3 minutes restantes? Pourquoi ne nous a-t-on pas dit que notre temps de jeu démarrait à 14h30 pile, peu importe le temps passé à attendre que la moitié de notre groupe aille à la toilette? C'est sensé être qui, ou quoi, la "Tourmenteuse"!? Pourquoi ne transportons-nous pas de lanternes portatives si nous nous attendions à explorer une tour sombre - et surtout à y lire plein de trucs?
Parce que oui, des choses à lire, il y en avait. Partout. Des lettres, des pages de journaux intimes... Soyons clair: je ne suis pas particulièrement contre la lecture dans les Escape Rooms, surtout quand c'est pour augmenter le sentiment d'immersion. Mais être obligé de lire plusieurs pages pour comprendre ce qu'il y a à faire, dans un lieu mal éclairé, avec un grand nombre de joueurs et une seule copie du texte, on avait du mal à s'auto-discipliner, mettons.
Pendant ce temps, notre pauvre meneur-de-jeu-personnage semblait ne pas trop s'avoir quoi faire avec nous. Nous sachant expérimentés, il ne voulait pas nous donner tout cuit dans le bec, alors il se contentait d'insister sur le besoin de bien lire les détails des papiers que nous avions en main. 😔 Les choses se sont améliorés dans la section "1759", puisque le jeu était moins linéaire et la salle plus éclairée, mais nous avions déjà perdu une partie de notre enthousiasme. J'avais vraiment l'impression de "subir" l'environnement plutôt que de l'explorer à mon aise.
C'est bien dommage parce que la tour, elle, est magnifique. C'est toujours agréable de jouer dans un endroit historique, d'autant plus que les concepteurs ont fait des pieds et des mains pour décorer le tout avec des éléments d'époque. Même les fameux documents à lire sont basés sur documents historiques semblables. Là-dessus, rien à redire.
Nous sommes donc parvenus à résoudre le mystère de la famille Marcoux, ce qui m'a permis d'obtenir la réponse à un autre mystère: les faibles temps restants. Donc, si un équipe "réussissait" la salle avec au moins 15 minutes restantes, on lui offrait alors de jouer à un "jeu bonus", impliquant plusieurs tâches s'apparentant davantage aux jeux d'évasion traditionnels. Les équipes au tableau d'honneur sont donc celles qui ont terminé ce jeu bonus avec succès. J'étais bien déçu d'apprendre que nous ne verrions pas une partie du jeu. J'aurais aimé être prévenu à l'avance - on aurait peut-être passé moins de temps aux toilettes! 😅
Leçons à retenir (ou à réviser):


Poster thématique tirée du site web
Flavor poster from their website


If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
The Tormentor
Location:
Martello Tower 4, Quebec City (https://www.adoubletour.com/)
# of Players:
4-8 (Played with 7)
Duration:
90 min
Multi-Room:
Yes
Constraints:
No
Language:
Bilingual (Played in French)
Hints:
Special (Delivered in person by an in-game character)
Tally:
11 Locks, 13 Deductions, 10 Tasks
Official Description:
Immerse yourself in the early 20th century and the Marcoux family mystery that has existed since the Battle of the Plains of Abraham...
Explore the tower with its three floors and revisit history to solve crimes committed by their ancestors. During your quest, you will learn about three eras that marked the history of Québec (1759, 1812 and 1908). The past will clearly be your ally in a matter that forebodes... torment!
Played in:
Summer 2019
Made it?
YES - With a little over 2 minutes left - NO bonus game - 4 hints received
Verdict:
By now, you should be aware that I'm a fan of historical settings. And of games that don't fit the mold. And of limited-time experiences. So did you really think I'd make it all the way to Quebec City, without trying this game set up by the National Battlefields Commission, built with ADT's help? Especially given the presence of my blogger pals?
It seemed to me that the game's description held a bit of mystery, and once we got there, several other mysteries ensued, such as: Why do the best running times all show less than 2-3 minutes remaining? Why weren't we told that the timer started at 2:30PM until after half of our group had gone for a "pre-game" bathroom break? Just who or what is that aforementioned "Tormentor"?! Why aren't we carrying lanterns if we were expected to search a dark tower - especially if there's lots to read in it?
Because there is plenty of stuff to read for sure. Everywhere. Letters, diary pages... Let's be clear: I'm not inherently opposed to reading in Escape Rooms, especially when it helps increasing the feeling of immersion. But mandatorily having to read through a bunch of stuff in order to figure what to do next, in a poorly-lit location, with a single copy of the text and a bunch if people idly standing by... let's just say we struggled to discipline ourselves.
Meanwhile, our poor game-character-slash-game-master just didn't seem to know how to handle us. Knowing we were experienced players, he didn't want to hand us all the answers, and so he just kept insisting on the importance of reading all the stuff we had. 😔 Things improved in the "1759" part, thanks to the gameplay being less linear and the space having better lighting, but by then the damage was done - I really felt like the game environment was something I had to cope with, rather than freely explore and enjoy.
That's really unfortunate because the tower, in itself, is awesome. It's always nice to play within a historical landmark, especially given how the game designers have done everything they could to furnish the space with historically-accurate components. Even the written documents I ranted about are based on genuine artifacts. On that angle, I only have good things to say.
We did manage to solve the mystery of the Marcoux family, which allowed me to solve at least one more mystery: the very small "escape times" being listed. So, whenever a teams "wins" the main game with at least 15 minutes remaining, they're offered a "bonus round", involving several tasks closer to "traditional" escape room fare. The teams on the leaderboard are those who finished that bonus round within the 90-min mark. I was very disappointed to learn that we'd basically miss on some parts of the game. Wish this had all been mentioned to us from the start - preferably before we beelined for the washrooms! 😅
Lessons Learned (or re-learned):

Sous Enquête: Enquêteurs / Under Investigation: Investigators - Défi-Évasion - Lévis

"♫ Bonjour la Police! "


NOTE: J'ai reçu un rabais spécial pour cette salle.
Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
Sous Enquête: Enquêteurs
Emplacement:
# de joueurs:
2-6 (jouée avec 4)
Durée:
60 min
Salles Multiples:
Oui
Contraintes:
Non
Langue:
Bilingue (jouée en français)
Indices:
Spécial (Donnés en personne par un personnage du jeu)
Décomptes:
11 verrous, 19 déductions, 11 tâches
Description officielle:
Histoire tragique. Un lieutenant de police s’est effondré à son bureau de travail, mort empoisonné. Les principaux suspects : ses collègues de travail, qui refusent de dire quoi que ce soit par rapport à l’évènement. Ceux-ci sont mis en cellule pendant que des enquêteurs prennent le relais et inspectent le commissariat. Maintenant considérés comme des criminels, vous devez trouver le moyen de vous évader avant que les enquêteurs récoltent les trois preuves leur permettant de vous inculper officiellement.
Jouée durant:
Été 2019
Réussie?
OUI - Un peu moins de 12 minutes restantes - 4 indices reçus
Verdict:
Tout de suite après avoir battu nos adversaires blogueurs à plate couture dans la salle des criminels, nous avons échangé nos rôles et nos salles. Pour être honnête, connaissant tout le talent de mes compatriotes, je me doutais que cette seconde salle serait sans doute plus ardue que la première.
Comme de fait, même si nous en sommes venu à bout, l'expérience a été beaucoup moins satisfaisante. Non seulement la salle semble vraiment plus difficle que sa consoeur, mais il y est aussi plus difficile de figurer ce sur quoi nous devons nous concentrer en premier. Nous nous sommes retrouvés dans une espèce de "spirale d'échec" qui nous a sapé le moral: d'abord, on se concentre sur l'énigme X, puisqu'il semble (et à raison) que nous avons tout ce qu'il faut pour la résoudre. On se fait alors donner un indice sur une autre énigme. Résultat: on se sent nono de ne pas avoir remarqué cette autre énigme... en plus d'être encore coincé sur l'énigme X. Et ça recommence. ☹️ Je conviens que cette anecdote est peut-être spécifique à notre session de jeu, mais d'après les échos que j'ai eu depuis, le consensus semble que les criminels ont toujours plus de plaisir que les enquêteurs. 😅
Bon, et la compétition entre les blogues, dans tout ça? J'espérais que notre avance dans "Criminels" compenserait pour notre retard dans "Enquêteurs", mais c'était une erreur de calcul - en fait nos adversaires nous on battus par quelques minutes. 😒 Ben coudonc! Toutes mes félicitations aux Fugitifs et aux Évadés en Cavale!
Leçons à retenir (ou à réviser):


Photo de la salle réelle tirée du site web
Actual room picture from their website


NOTE: I received a special discount on this game.
If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
Under Investigation: Investigators
Location:
# of Players:
2-6 (Played with 4)
Duration:
60 min
Multi-Room:
Yes
Constraints:
No
Language:
Bilingual (Played in French)
Hints:
Special (Delivered in person by an in-game character)
Tally:
11 Locks, 19 Deductions, 11 Tasks
Official Description:
Tragic story. A police lieutenant collapsed at his desk, poisoned to death. The main suspects: His co-workers, who refuse to say anything about the event. They are placed in cells while investigators take over and inspect the police station. Now considered criminals, you must find a way to escape before the investigators collect the 3 pieces of evidence allowing them to charge you officially.
Played in:
Summer 2019
Made it?
YES - With a little under 12 minutes left - 4 hints received
Verdict:
Immediately after beating our blogger rivals to the punch, in the "criminals" room, we all traded rooms and roles. To be honest, given how talented my peers can be, I walked in expecting that this second room would be harder than the first.
Indeed, even though we still solved it, this room was a tougher ride. Not only does the room appear to be definitely tougher than its opposite, it also makes it harder to decide where players should start. We ended up getting caught in a "downward spiral" that quickly drained our morale: first, we focus on puzzle X, since it (correctly) seems we had everything we need for it. Next, we receive a hint for a different puzzle. Result: we feel dumb for not having noticed this other puzzle... while still being stuck on the first one. Rinse and repeat. ☹️ Admittedly, this game experience might have been unique to our own playthrough, but based on feedback I've heard since then, pretty much everyone agrees that the criminals always enjoy themselves more than the detectives. 😅
And where does that leave our friendly competition? I was hoping that our poor performance in "Investigators" would be compensated by our great one in "Criminals", but there was a mistake in my calculations - we were, in fact, a couple minutes behind overall. 😒 Tough luck! Congrats again to Les Fugitifs and to Les Évadés en Cavale!
Lessons Learned (or re-learned):

Sous Enquête: Criminels / Under Investigation: Criminals - Défi-Évasion - Lévis

"♫ Les portes... du... pénitencier... "


NOTE: J'ai reçu un rabais spécial pour cette salle.
Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
Sous Enquête: Criminels
Emplacement:
# de joueurs:
2-6 (jouée avec 4)
Durée:
60 min
Salles Multiples:
Oui
Contraintes:
Non
Langue:
Bilingue (jouée en français)
Indices:
Spécial (Donnés via un faux téléphone, par un personnage du jeu)
Décomptes:
10 verrous, 14 déductions, 14 tâches
Description officielle:
Histoire tragique. Un lieutenant de police s’est effondré à son bureau de travail, mort empoisonné. Les principaux suspects : ses collègues de travail, qui refusent de dire quoi que ce soit par rapport à l’évènement. Ceux-ci sont mis en cellule pendant que des enquêteurs prennent le relais et inspectent le commissariat. Maintenant considérés comme des criminels, vous devez trouver le moyen de vous évader avant que les enquêteurs récoltent les trois preuves leur permettant de vous inculper officiellement.
Jouée durant:
Été 2019
Réussie?
OUI - Un peu plus de 25 minutes restantes - 2 indice reçus
Verdict:
Nous voilà enfin à la "vraie" raison de mon expédition à Québec. Quand Défi-Évasion a annoncé l'ouverture de sa nouvelle succursale de Lévis, et que ce nouvel emplacement incluerait deux salles compétitives, les organisateurs des précédents "Triathlon des Accros" ont rapidement annoncé que la troisième édition allait s'y dérouler. Je m'y suis inscrit, comme plusieurs autres - tellement d'autres, en fait, que l'événement s'est retrouvé complet beaucoup plus rapidement que prévu. Après en avoir discuté avec mes amis bloggueurs, nous nous sommes dit que Lévis pourrait devenir une très belle occasion pour...


Ben oui, toi! On est tellement généreux qu'on a pris sur nous de nous retirer du triathlon pour jouer entre nous, une semaine plus tôt. Oui, je sais, c'est gentil, pas besoin de nous remercier... 😁
Donc, nous nous sommes divisés en deux équipes, mon fils et moi joignant nos forces avec nos amis Les Captivés. Nous allions commencer du côté des "criminels", ceux accusés d'avoir assassiné leur lieutenant.
Pour une première expérience avec Défi-Évasion, ce fût vraiment très bien. Nous avons eu du plaisir, en plus de bien performer - nous avons battu le record en place, même si on est d'accord que "en place" après 2 semaines, ce n'est pas si impressionant que ça. 😉 Le seul hic, vraiment, c'est que l'aspect "compétitif" n'y est pas vraiment. D'accord, thématiquement, ça se tient: une équipe d'enquêteur tente de venir à bout de leur propre salle, avant vous. Mais concrètement, à part l'occasionnel coup de fil pour vous dire "les enquêteurs sont rendus à 60% de leurs objectifs", il n'y a aucune interaction entre les deux salles. Dommage...
Leçons à retenir (ou à réviser):


Photo de la salle réelle tirée du site web
Actual room picture from their website


NOTE: I received a special discount on this game.
If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
Under Investigation: Criminals
Location:
# of Players:
2-6 (Played with 4)
Duration:
60 min
Multi-Room:
Yes
Constraints:
No
Language:
Bilingual (Played in French)
Hints:
Special (Delivered via a fake phone, by an in-game character)
Tally:
10 Locks, 14 Deductions, 14 Tasks
Official Description:
Tragic story. A police lieutenant collapsed at his desk, poisoned to death. The main suspects: His co-workers, who refuse to say anything about the event. They are placed in cells while investigators take over and inspect the police station. Now considered criminals, you must find a way to escape before the investigators collect the 3 pieces of evidence allowing them to charge you officially.
Played in:
Summer 2019
Made it?
YES - With a little over 25 minutes left - 2 hints used
Verdict:
We finally come to the "real" reason of my little Quebec City road trip. When Défi-Évasion announced the opening of its Lévis outlet, and that this new location would include a set of two competitive rooms, the organizers of the two previous "Enthusiasts Triathlon" quickly stated that the third edition of the event would be held over there. I promptly registered, like many others - so many others, in fact, that the event became sold-out a lot faster than expected. After a brief exchange with my blogging pals, we assessed that Lévis could become the location of another Super-Blog-Mashup-Showdown. That's right! We're such selfless fellows that we took it upon ourselves to leave the triathlon, so we'd play amongst ourselves, a week earlier. I know, we're too kind, no need to thank us... 😁
So we split ourselves between two teams, my son and I joining forces with our friends from Les Captivés. We would start off on the "Criminals" side, impersonating disgraced policemen accused of having murdered their own lieutenant.
This was my very first experience with Défi-Évasion, and it went along great. We had a fun time, and we also performed very well, beating the standing record - although admittedly the room had only been open for 2 weeks. 😉 The only true drawback from our experience was about the "competitive" angle. Thematically-speaking, it all fits: a team of investigators is trying to solve their own murder-mystery room, before you do. In practice, though, aside from an occasional phone call telling us that "the investigators have completed 60% of their goals", there is absolutely no interaction between the two rooms. That's too bad...
Lessons Learned (or re-learned):

Saturday, September 21, 2019

L'Examen Final / The Final Exam - Sauve Qui Peut - Québec

"♫ Après l'école... "


NOTE: J'ai reçu un rabais spécial pour cette salle.
Si vous n'êtes pas un habitué de ce blog, cliquez ici pour quelques explications et définitions...
Nom de la salle:
L'Examen Final
Emplacement:
# de joueurs:
4-8 (jouée avec 4)
Durée:
60 min
Salles Multiples:
Oui
Contraintes:
Oui
Langue:
Bilingue (jouée en français)
Indices:
3 (Donnés via un walkie-talkie fourni)
Décomptes:
5 verrous, 10 déductions, 11 tâches
Description officielle:
La fin d’année scolaire enfin arrivée, vous constatez que vous avez obtenus le score parfait sur votre relevé de notes... à votre examen de géographie ! Par conséquent, votre professeur vous soupçonne faussement d’avoir triché. Afin de vous punir, il vous inscrit sur la liste des cours de rattrapage d’été ! Un été complet, perdu, à rester assis dans une salle de classe pour une chose dont vous n’êtes pas coupable...
Noooooonnnnn !!! Cauchemar ! Vous et vos amis devrez trouver une façon d’infiltrer l’école, la nuit, pour effacer votre nom de cette liste dont vous ne devriez pas vous retrouver. Prêt à tout sauf passer un été enfermé, serez-vous capable d’infiltrer l’école avant que les gardes de sécurité ne vous attrapent?
Jouée durant:
Été 2019
Réussie?
NON
Verdict:
Pour cette seconde salle mettant en vedette mon fils, son parrain et sa marraine, nous avons vaillamment parcouru un gros 3 minutes de marche, pour nous rendre chez Sauve Qui Peut. Je savais que Steven, propriétaire de SQP, avait une petite préférence pour la version de "L'Examen Final" offerte dans la Vieille Capitale, alors pourquoi ne pas aller y jeter un coup d'oeil?
Tous les membres de mon équipe savaient à quoi s'attendre: endroit spacieux, un moment "oh wow" (dès le départ, cette fois), et une expérience de jeu qui diffère toujours un peu des précédentes. Encore une fois, nous avons accompli certaines tâches que nous n'avions jamais eu à faire dans les autres salles de SQP - et peu dans les jeux d'évasion en général.
Hélas, nous n'en sommes pas venu à bout. 😥 Comme je le disais après coup, il s'agit d'une défaite méritée - nous avons mal géré les dernières minutes de jeu, et nous en avons subi les conséquences. On fera mieux la prochaine fois!
Leçons à retenir (ou à réviser):


Photo thématique tirée du site web
Flavor picture from their website


NOTE: I received a special discount on this game.
If you're not familiar with my reviews, click here for some notes and definitions...
Room name:
The Final Exam
Location:
# of Players:
4-8 (Played with 4)
Duration:
60 min
Multi-Room:
Yes
Constraints:
Yes
Language:
Bilingual (Played in French)
Hints:
3 (Delivered via a provided walkie-talkie)
Tally:
5 Locks, 10 Deductions, 11 Tasks
Official Description:
The end of the school year has arrived, and your report card shows that you got 100% on your geography exam! As a result, your teacher wrongly suspects that you cheated. As punishment, he puts your name on a list for summer school classes! This means a whole summer wasted away in a classroom because of something you didn’t even do...
NO!!! This is a nightmare! You and your friends must find a way to sneak into the school at night and take your name off the list-the one you shouldn’t even be on in the first place! You’ll do anything to avoid wasting your summer sitting at a school desk. Can you sneak into the school without getting caught by the security guards?
Played in:
Summer 2019
Made it?
NO
Verdict:
For this second room featuring my son and his godparents, we embarked on a brave 3-minute trek, all the way to Sauve Qui Peut. I knew that Steven, SQP's owner, had a slight preference to Quebec City's version of "The Final Exam", so why not go and have a look?
Each of my teammates knew what to expect: vast gaming spaces, a "wow" effect along the way (this time, it's right at the start), and a gameplay that always differs from its fellow rooms in some way. Indeed, once again, we performed a few tasks I never had to in other SQP rooms - and that I seldom had to do ever.
Alas, we failed to complete the room. 😥 Like I said afterwards, this was a well-deserved failure - we didn't properly manage the last few minutes, and we suffered the consequences. We'll do better next time!
Lessons Learned (or re-learned):